Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
diksmude
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : dim. 31 janv. 2010, 18:37

Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par diksmude » dim. 31 janv. 2010, 18:53

Le week-end du 23, 24 janvier, se tenait au Parc des Expositions de Bordeaux Lac, le salon Eropolis, qui n’a en fait rien d’érotique, mais est un vaste salon de la pornographie.

Mais ce qu’il y a de plus choquant, c’est de voir des couples accompagnés d’enfants de 3 ou 4 ans, entrer sans problème dans le salon. Situation confirmée par les témoignages recueillis à la sortie, puisque de l’aveu même d’un habitué des lieux depuis 10 ans, il nous avouait son écoeurement devant le nombre de très jeunes gens présents cette année.

Évidemment, un courrier adressé à la Mairie et à la Préfecture sera envoyé dans les jours qui suivent afin d’en alerter les autorités publiques, qui ne pourront plus feindre de l’ignorer.

Le moins que l’on puisse dire est que notre présence n’est pas passée inaperçue. A tel point, que l’organisateur du salon de l’érotisme, visiblement très gêné par la mauvaise presse que nous lui faisons, est venu de lui-même engager la discussion avec nous, pendant près d’une demi heure.

À la question,
« Avouez que c’est un salon de la pornographie et non de l’érotisme. »

La réponse,
« Mais bien sûr, puisque la pornographie est un courant de l’érotisme. »

Nous voyons, s’il en était besoin, le niveau d’inculture de cette personne, qui s’est pourtant vantée à plusieurs reprises d’être docteur en philosophie (défense de rire !).

Rappelons-lui que l’érotisme joue sur la suggestion de l’acte sexuel, alors que la pornographie est la représentation complaisante d’actes sexuels et obscènes.

Rappelons-leur aussi que le dictionnaire nous enseigne que : « la pornographie n’est en rien un érotisme plus corsé. Elle appartient à un autre champ sémantique. »

Rappelons-nous enfin, que notre héritage civilisationnel gréco-latin dont nous sommes fiers et dépositaires, nous a toujours enseigné la sublimation et le respect de la femme. Que ce soit au travers des récits épiques, des chansons de geste, de l’amour courtois, ou des œuvres d’art, notre culture nous a toujours enseigné le respect et la délicatesse envers les femmes…et c’est ce qui rend odieuse cette image dégradée qu’on essaie d’imposer dans notre société.

A voir absolument le film des événements :


http://www.youtube.com/watch?v=SxbcMaFojEI

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par Fée Violine » dim. 31 janv. 2010, 19:19

Est-il bien utile de faire de la pub à ce salon ?

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 730
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par Anonymus » dim. 31 janv. 2010, 19:27

Je rejoins l'avis que Fée Violine.

De plus, dans cette vidéo, mettre dans le même sac F.Mitterrand (et non Mittérand), J.Lang, R.Polanski, M.Dutroux et le salon de l'érotisme, c'est perdre sa crédibilité.

Je ne vous parle même pas de l'affiche "porno=théorie, viol=pratique".

Ce n'est pas comme ça que vous lutterez efficacement contre la pornographie.

diksmude
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : dim. 31 janv. 2010, 18:37

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par diksmude » mar. 02 févr. 2010, 1:02

Non, non vous avez raisons c'est beaucoup mieux de nier la vérité derrière un clavier, bref faire l'autruche et laisser la pornographie venir à vos enfants. Et pour la faute d'orthographe sur Mitterant, vraiment inadmissible et véritablement grave au regard des sympathiques allégations de l'individu, et c'est moi qui perd ma crédibilité, je vois que l'école du rire a des élèves studieux. Par ailleur vous dite : "Ce n'est pas comme ça que vous lutterez efficacement contre la pornographie". et bien vous c'est comment que vous luttez ? Donnez-nous donc une piste crédible est sérieuse car faire des phrases est fort facile ! Mais je vous aime...

Les dormeurs doivent se réveillés ! :ciao:

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3092
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par jeanbaptiste » mar. 02 févr. 2010, 11:16

Nous voyons, s’il en était besoin, le niveau d’inculture de cette personne, qui s’est pourtant vantée à plusieurs reprises d’être docteur en philosophie (défense de rire !).
Pour avoir fait pas mal de philo je peux vous avouer que la tentation idéologique est pour le philosophe toujours très grande, car très facile : enrober ses propres mensonges derrière un système complexe qui, en plus de nous auto-justifier, nous offre le plaisir de se faire passer pour un grand esprit.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5795
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par coeurderoy » mar. 02 févr. 2010, 12:19

jeanbaptiste a écrit :
Nous voyons, s’il en était besoin, le niveau d’inculture de cette personne, qui s’est pourtant vantée à plusieurs reprises d’être docteur en philosophie (défense de rire !).
Pour avoir fait pas mal de philo je peux vous avouer que la tentation idéologique est pour le philosophe toujours très grande, car très facile : enrober ses propres mensonges derrière un système complexe qui, en plus de nous auto-justifier, nous offre le plaisir de se faire passer pour un grand esprit.

Eh oui ! Idéologies..nouvelles idoles ! ;)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 730
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par Anonymus » mar. 02 févr. 2010, 22:05

diksmude a écrit :Par ailleur vous dite : "Ce n'est pas comme ça que vous lutterez efficacement contre la pornographie". et bien vous c'est comment que vous luttez ? Donnez-nous donc une piste crédible est sérieuse car faire des phrases est fort facile !
Vous savez, des hommes (et parfois des femmes aussi) qui "consomment" de la pornographie, j'en connais.
Et ce ne sont pas des violeurs ou des pédophiles en puissance. Votre vidéo les fera au mieux sourire.

Faire l'amalgame entre un salon de l'érotisme et M.Dutroux, cela n'apporte rien et n'est pas pertinent.

Les arguments qui marchent le mieux:

-tous comme les prostituées, on peut se demander si les acteurs font réellement ce métier par choix.
-la déformation de la vision de la sexualité pour les enfants/ados en consultant, où les fantasmes deviennent formatés et pas dans le bon sens.
-le corps de la femme devient en effet tous le temps accessible, et se rapproche d'un objet purement sexuel, un produit consommable. Où sont l'amour, les sentiments, la douceur ?
-encourage les pratiques extrêmes.

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2880
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par ti'hamo » mer. 03 févr. 2010, 14:41

"ce ne sont pas des violeurs ou des pédophiles en puissance."
Judiciairement, non ; moralement, si.
Car si "regarder une femme avec convoitise, c'est déjà avoir commis l'adultère avec elle",
alors utiliser en imagination des personnes pour ses fantasmes, cela s'apparente à un viol.

Mais sans "passage à l'acte" physique, parce que c'est illégal et, disons, plutôt mal connoté socialement.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 730
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par Anonymus » mer. 03 févr. 2010, 15:02

ti'hamo a écrit :alors utiliser en imagination des personnes pour ses fantasmes, cela s'apparente à un viol.
Dans le porno les personnages sont consentants (peut être même trop).

Je ne vois pas en quoi c'est du viol...

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par etienne lorant » mer. 03 févr. 2010, 15:30

Anonymus a écrit :Faire l'amalgame entre un salon de l'érotisme et M.Dutroux, cela n'apporte rien et n'est pas pertinent.
Sans faire d'amalgame, si vous suivez le penchant de la chair pour le sexe, c'est comme pour la nourriture: plus elle est exquise, plus on cherche mieux encore. Pour ma part, ce que je regrette, infiniment, c'est que les jeunes femmes que j'ai rencontrées dans mon adolescence m'ai dit : "Tu es très sérieux, plein d'amour et de compréhension, tu ferais un excellent époux, mais moi, je voudrais encore m'amuser encore un petit peu"...

Le sexe amuse, mais c'est un penchant de la chair. Je ne l'exagère pas, mais je le place exactement au même niveau que : l'alcoolisme, la passion pour les jeux d'argent, les paris dangeureux, chers mais idiots et bien sûr, toutes les transgressions des lois morales: incestes, viols, fétichismes, etc.

Mr. Dutroux est un sadique, un pervers, et aussi un homme d'argent. Aux USA, on l'eût condamné à la peine de mort, mais le démon qui l'a pris, on ne peut lui faire d'injection léthale...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2880
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par ti'hamo » mer. 03 févr. 2010, 19:11

> Anonymus
Je redis : utiliser en imagination des personnes pour ses fantasmes, cela s'apparente à du viol. Qu'est-ce qui empêche une personne, dans ce cas, de ne pas passer à l'acte ? Le conditionnement et la pression de la société, c'est tout. Il n'y a là aucun effet de sa volonté.

Je vous vois bien prompt à essayer à tout prix de dédouaner les consommateurs de porno et à nous persuader que ce n'est pas si grave. C'est qui, exactement, les personnes "de votre connaissance" qui en consomment régulièrement sans violer personne ? :siffle:
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

diksmude
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : dim. 31 janv. 2010, 18:37

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par diksmude » mer. 03 févr. 2010, 19:19

Pour répondre à "Anonymus" Votre analyse est juste et j'abonde dans la même direction que vous, nous ne sommes pas des protestants pudibonds mes des enfants de l'Église catholique romaine et occidental. Donc le sexe ne nous complexe pas, il est un des nombreux bienfaits de notre seigneur. Mais "Anonymus" tout cela est valable pour des êtres qui ont bénéficiaient d'une bonne éducations, de discernement. Et oui c'est l'enseignement civilisateur de notre église accompagner de sa moral tolérante, parfois même distillée par les hussards noir de la république (souvent d'honnête gens) qui rends possible le discernement du bien et du mal avec beaucoup de gris au milieu ! "Anonymus" il faut vous réveiller, nos jeunes générations en dehors de la pornographie par exemple pour déplacer le débat grâce aux jeux vidéos violents rentrent dans les établissements scolaires et tirent à vue ! Car ils n'ont plus le bon sens, car privé de bonne éducation (la répétition crée la notion) c'est le règne de la bête !
Bref votre raisonnement et valable pour nous et je suis en parfait accord avec vous et sans malice !
Mais ne voyez pas les choses uniquement depuis la position de votre intellect, malheureusement les ignares utiles ainsi que les faibles d'esprits constituent des armées entières de nos jours et face à l'érotismopornographie, sans âme, sans Dieu, un feux ignoble les consument ! Nous quand nous consommons de la pornographie ils nous est possible de nous repentirent pour notre salut, mais eux ils n'en ont même pas conscience ! ils sont perdus !
Alors vos phrases sans fautes d'orthographes, intellectuel, et alambiqué ne sont que le reflet de notre égocentrisme et je dit bien le nôtre je suis auusi dans le panier !
"Anonymus", je vous aime !
"Les volontés faibles se traduisent par des discours ; les volontés fortes par des actes"

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5795
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par coeurderoy » mer. 03 févr. 2010, 19:40

Juste un commentaire, comme le brave jardinier, père de famille, que j'ai vu apporter sur son lieu de travail un catalogue d'articles pornographiques, les bons bourgeois bordelais à l'esprit ouvert qui fréquentent ce genre de salon seront évidemment les premiers surpris le jour où un coup de fil les préviendra que leur fiston de 10 ans a été retrouvé torturé après viol ou mutilations... A l'époque du virtuel les consciences ont l'inconsistance des pixels non ???
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par Fée Violine » mer. 03 févr. 2010, 20:53

Anonymus a écrit :Dans le porno les personnages sont consentants (peut être même trop).
Je ne vois pas en quoi c'est du viol...
Dans le porno (autant que je sache, car je n'y connais rien) les personnes sont des acteurs payés ; ou alors des enfants pas du tout consentants (c'est surtout au Japon que ce genre de films sont tournés car le Japon n'a pas de lois pour protéger l'enfance. Mais aux dernières nouvelles, sous l'influence des rares chrétiens du pays, ils commencent à y penser).

Mgr Pascal Ide dit que la pornographie est le marketing de la prostitution (peut-être dans son livre "Connaître ses blessures").

Le mot "pornographie" vient du grec "pornè"= la prostituée (d'un verbe qui veut dire "vendre").
Donc a priori, rien à voir avec l'érotisme qui est "l'art du désir", ce qui suppose évidemment que les personnes soient consentantes.

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2880
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Les salons érotiques dans les grandes villes françaises

Message non lu par ti'hamo » jeu. 04 févr. 2010, 14:35

> Et puis, ça n'a pas de sens de se contenter de répondre "nan mais ils ne vont violer personne".
La question du bien et du mal, pour chacun de nous, au quotidien, ne se pose pas sur des questions comme "tuer ou non mon voisin" ou "faire sauter ou non la planète".

Ce qu'il y a, c'est que la pornographie induit, vis-à-vis de la sexualité, vis-à-vis du corps et de la personne de l'autre, un rapport de consommation. Le but est d'abord moi, mon envie, et l'autre devient un moyen de répondre à mon envie - soit qu'il soit lui-même objet, soit qu'il soit fournisseur.

Donc, cela blesse et détruit profondément la nature même du lien humain, cela change radicalement la nature et la qualité des rapports humains.
Et pas besoin d'aller violer des petites filles dans les bois pour ça. L'étape "je consomme et je fantasme", c'est déjà être tombé dans cette logique de consommation.

En fait, il y a donc, en quelque sorte :
. entre les rapports sains - amitié, mariage, rapports conjugaux libres et vrais - et la mentalité ou le rapport à l'autre induits par la pornographie, une différence de nature.
. entre les rapports et la mentalité induits par la pornographie, et ceux induits par la perversion (viols, pédophilie...) une différence de degré.

Donc, consommer de la pornographie, c'est déjà basculer du mauvais côté.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 28 invités