Du bon usage de la typographie

« Il attendait la Cité dont Dieu lui-même est le bâtisseur et l'architecte. » (He 11.10)
Règles du forum
Forum de support technique et de discussions sur le fonctionnement et l'animation du site.
Pour les sujets concernant la modération du site, merci de poster dans la section Fonctionnement de la modération
Avatar de l’utilisateur
Salomon Rex
Prætor
Prætor
Messages : 167
Inscription : lun. 21 juin 2004, 21:08
Localisation : In Iustitia Dei
Contact :

Du bon usage de la typographie

Message non lu par Salomon Rex » jeu. 17 avr. 2008, 20:56

Du bon usage de la typographie.

Voici quelques règles à respecter afin d'économiser vos efforts sur le clavier et d'améliorer le confort de lecture des internautes susceptibles de lire vos messages :

L'espacement

Vous devez mettre une espace insécable avant et après :

* Le point d'exclamation
* Le points d'interrogation
* Le point virgule
* Les deux points
* Les guillemets français
* Le tiret

Vous devez mettre une espace après et aucune avant :

* Un point
* Une virgule
* Les points de suspension

Vous ne devez pas mettre d'espace avant :

* Un tiret
* Une apostrophe


Note : en typographie, le mot « espace » est féminin.

Exemple :

- Mince ! J'ai égaré mon missel !
- Es-tu bien sûr de ce que tu dis ?
- Oui, quand tu m'as demandé tout à l'heure « As-tu pensé à prendre ton missel ? » je l'ai mis dans mon sac à main, mais maintenant je ne le retrouve plus... Il a dû tomber de mon sac.
- Je n'arrive pas à y croire ; es-tu sûr qu'il n'y a pas un moyen de le retrouver ?
- Non.

petit moyen mémo-technique pour s'en rappeler :

pour les signes de ponctuations en :

* 2 "parties" (;:!?) : laissez une espace avant et après
* 1 "partie" (,.) : laissez une espace après.



Les majuscules


Voici les symboles après lesquels vous devez mettre une majuscule :

* Un point
* Un point d'exclamation
* Un point d'interrogation
* Les points de suspension


Et ceux après lesquels vous ne devez pas mettre de majuscule :

* Une virgule
* Un point-virgule
* Les deux-points
* Les guillemets
* Les tirets



Les citations


Pour faire apparaître une citation dans un document écrit, vous devez utiliser les guillemets français : « ».


Note :
Pour ouvrir les guillemets français («) la combinaison de touches est la suivante : Alt Gr + w.
Pour les refermer (») la combinaison est Alt Gr + x.
La touche Alt Gr se trouve à droite de la touche "espace".


L'utilisation des guillemets anglais se fait à l'intérieur même de la citation.

Exemple :

« le Cardinal Ratzinger, surnommé le "Panzer Kardinal" par ses détracteurs, a été élu Pape. »

Si vous souhaitez couper certains éléments d'une citation, voici comment il faut procéder :

Nous devons respecter et aimer les musulmans car, malgré le fait que nous confessons qu'ils sont dans l'erreur, ils sont des Hommes aimés de Dieu.

Va donner :

Nous devons respecter et aimer les musulmans car (...) ils sont des Hommes aimés de Dieu.

Les parenthèses et les crochets


Vous devez accoler le texte à intérieur des parenthèses et des crochets, laisser une espace avant le début et laisser une espace après la fin.


Exemple :

Le bon Seb (à qui nous devons ce manuel de typographie) est modérateur du forum cite-catholique.org.

Addenda... et évitons l'usage abusif de la perluète (&).
Simplicitas et aequitas servabunt me quia expectavi te
Ps XXIV

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6944
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Du bon usage de la typographie.

Message non lu par Anne » jeu. 04 juin 2015, 0:21

Je fais remonter ce sujet qui contient des éléments dont plusieurs devraient tenir compte... :cool:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Du bon usage de la typographie.

Message non lu par Christophe67 » mer. 01 juil. 2015, 2:52

Merci Anne,


Cela me rappelle un cours de rédaction administrative d'il y a quelques années.

A titre personnel quand j'écris "çà" (faute très récurrente chez moi dont j'ignore la raison), je repense à la menace amicale de la Fée qui va poindre et je le corrige en "ça". Je trouve ça efficace comme moyen mémo-technique. :siffle:


Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6944
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Du bon usage de la typographie.

Message non lu par Anne » mer. 01 juil. 2015, 6:06

Et si ce n'était que "çà" ! :/

Il est de plus en plus courant (smartphone obligeant, sans doute) de voir du grand n'importe quoi en rédaction apparaître dans les messages. De quoi être ré-ac, quoi...

Je trouve ça assez triste, en somme... On dirait que c'est en train de devenir une norme... On écrit n'importe quoi n'importe comment en prenant pour acquis que les gens vont lire quand même... Perso, la forme influence ce que je vais lire, because la manière dont c'est écrit me rebute ou non peut importe ce qui est écrit. Il y a une certaine esthétique en français qui le rend plaisant à lire ou non...

Mais je dois être une vieille schnoke (qui s'assume :cool: cependant). Je me dis que quand on ne respecte même pas la (les) personnes(s) pour lesquelles on écrit... Y a un problème !
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

SergeA
Senator
Senator
Messages : 904
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Du bon usage de la typographie.

Message non lu par SergeA » mer. 01 juil. 2015, 6:57

Anne a écrit :Et si ce n'était que "çà" ! :/

Il est de plus en plus courant (smartphone obligeant, sans doute) de voir du grand n'importe quoi en rédaction apparaître dans les messages. De quoi être ré-ac, quoi...

Je trouve ça assez triste, en somme... On dirait que c'est en train de devenir une norme... On écrit n'importe quoi n'importe comment en prenant pour acquis que les gens vont lire quand même... Perso, la forme influence ce que je vais lire, because (à cause de la référence que vous faites plus bas, au français) la manière dont c'est écrit me rebute ou non peut importe ce qui est écrit. Il y a une certaine esthétique en français qui le rend plaisant à lire ou non...

Mais je dois être une vieille schnoke (en fait schnock)(qui s'assume :cool: cependant). Je me dis que quand on ne respecte même pas la (les) personnes(s) pour lesquelles on écrit... Y a un problème !
Il y a aussi l'influence de l'heure (de la fatigue) sur le résultat ...
Bon, j'aurais peut-être mieux fait de m'abstenir ... bah non, je sais que je ne crains pas grand chose, grâce à votre humour Anne ...
:p
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6944
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Du bon usage de la typographie.

Message non lu par Anne » mer. 01 juil. 2015, 14:37

SergeA a écrit : Il y a aussi l'influence de l'heure (de la fatigue) sur le résultat ...
Bon, j'aurais peut-être mieux fait de m'abstenir ... bah non, je sais que je ne crains pas grand chose, grâce à votre humour Anne ...
:p
;) Z'en effet ! Je plaide donc la fatigue et l'heure "trop pavancée" (histoire de faire la liaison "comme faut") ! Et L'abstention a bien meilleur goût (et je parle pour moi, of course [de course, comme traduisait l'autre]).

:fessee: Oh la la ! La honte ! :clown:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

SergeA
Senator
Senator
Messages : 904
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Du bon usage de la typographie

Message non lu par SergeA » mer. 01 juil. 2015, 18:25

:coeur: :coeur: :coeur:
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2238
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Du bon usage de la typographie

Message non lu par Altior » ven. 05 mars 2021, 14:56

Altior a écrit :
jeu. 04 mars 2021, 18:21
(...) possibilité de faire oeuvre apostolique (...)
Bonjour les savants de l'écriture sur le forum!

Question bête: comment fait-on pour écrire «oeuvre» ou bien «oeil» avec e en o ? Eventuellement, si je ne demande pas trop, «in caelis» avec e en a?

Merci d'avance!

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1928
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Du bon usage de la typographie

Message non lu par prodigal » ven. 05 mars 2021, 15:28

Cher Altior,
écrivez d'abord comme vous faites habituellement. Exemple : le mot coeur.
Je veux l'écrire maintenant avec le e dans l'o. Je fais alors un clic droit au milieu du mot. Je le récris pour vous montrer : cœur. Big Brother m'a proposé alors la bonne orthographe, que j'ai acceptée en cliquant sur celle-ci.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Millaa
Barbarus
Barbarus

Re: Du bon usage de la typographie

Message non lu par Millaa » ven. 05 mars 2021, 16:48

Bonjour Altior
Je fais généralement comme prodigal, c'est-à-dire que j'utilise la correction automatique.

Vous pouvez aussi utiliser les raccourcis clavier.
Pour œ, vous maintenez la touche "alt" (à gauche de la barre d'espace) appuyée, et vous tapez successivement sur les chiffres 0, 1, 5, 6 du clavier numérique (Alt+0156). Le "œ" apparait quand vous relâchez la touche alt.
Pour æ c'est la même chose, sauf que les chiffres sont 1, 4, 5 (Alt+145).

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2238
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Du bon usage de la typographie

Message non lu par Altior » ven. 05 mars 2021, 20:45

Eh bien, ça marche!
Belle œvre de charité. Merci bien in sæcula sæculorum!

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3303
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Du bon usage de la typographie

Message non lu par Jean-Mic » ven. 05 mars 2021, 21:16

Dans le même esprit, voici l'article que nous avons rédigé pour la revue diocésaine avec une amie correctrice d'édition (professionnelle) :

saint ! Saint ! St ! … le Seigneur
ou comment orthographier correctement le nom de nos paroisses

Comment écrire correctement et sans fautes (quoique les fautes d’orthographe soient des fautes bien vénielles) les noms de nos paroisses et de nos églises.

saint ? ou Saint ?
Le nom d’une paroisse ou d’un édifice forme un nom propre composé, lié par un ou des traits d’union, où le qualificatif saint prend part au nouveau nom ainsi composé. Ce nom comporte donc autant de majuscules que de mots. La règle est la même pour tous les noms propres : la chapelle Saint-Jean-Bosco est située rue Victor-Hugo.

En revanche, devant le prénom du saint patron ou de la sainte patronne, saint (ou bienheureux, ou tout autre qualificatif) reste un adjectif et prend une minuscule. Il n’a pas à être suivi par un trait d’union : ainsi, la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte est dédiée à saint Cyr et à sainte Julitte, ou encore aux saints Cyr et Julitte.

Les noms de lieux ?
On distingue ce qui qualifie la localisation de l’édifice ou de la paroisse et ce qui qualifie la personne à qui ce nom se réfère : dans Notre-Dame de Paris (avec un seul trait d’union), Paris qualifie un lieu, tandis qu’une église Notre-Dame-de-Lourdes (avec trois traits d’union) fait référence à la Vierge Marie apparue à Lourdes. Petit moyen mnémotechnique : si vous pouvez remplacer de par à (e.g. la cathédrale Notre-Dame à Paris), il n'y a pas lieu de mettre de traits d'union entre les mots.

Les qualificatifs ?
Le principe de construction des noms composés (majuscules et traits d'union) est le même. Dans ce cas, la majuscule est également de rigueur pour le qualificatif : la chapelle Saint-Grégoire-le-Grand est dédiée à saint Grégoire le grand.

Les choses se compliquent pour les noms longs, multipliant les titres et qualificatifs : l'oratoire Vénérable-Don-Jean-Baptiste-Delaveyne doit son nom au vénérable don Jean-Baptiste Delaveyne.

Les nombres ?
Les nombres s’écrivent de préférence en lettres (place du Quatre-Septembre), mais l'écriture en chiffre, quoique moins correcte, est tolérée (rue du 14-Juillet). Pourtant cette règle générale connaît deux exceptions.

Première exception : les nombres donnant un rang d’ordre après un prénom, s’écrivent en chiffres romains et sont reliés par un trait d’union : lycée Henri-IV. Ainsi le pape saint Jean-Paul II a donné son nom à l’église Saint-Jean-Paul-II.
Exception à l'exception : le premier d’une succession est un nombre ordinal dont le suffixe est (si possible) écrit en exposant : la réunion aura lieu à la salle Jean-Paul-Ier (mauvais exemple : ce forum ne permet la mise en exposant, ce qui nous oblige à tolérer l'écriture sans exposant).

St ? et Ste ?
Enfin, le mot saint ne devrait jamais s’abréger dans un nom composé, et ne devrait notamment jamais être remplacé par St. Ce qui est acceptable dans un agenda ou dans un texto est à éviter dans un titre, une phrase, un texte rédigé.


C., correctrice d'édition
J., commission d’art sacré
Dernière modification par Jean-Mic le sam. 06 mars 2021, 19:49, modifié 2 fois.
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes. Ils n'ont pas fini de s'amuser !

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3303
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Du bon usage de la typographie

Message non lu par Jean-Mic » sam. 06 mars 2021, 13:22

Petit exercice pour ceux que cela amuse : :D :-D :rire:
À vous ! Essayez de remplacer chaque tiret bas _ par la majuscule, la minuscule, le trait d'union et l'espace qui convient. :siffle:
Essayez donc par écrit. :oui: Cela permet de mieux repérer ses erreurs :zut:

Près de chez moi, dans un quartier qui s'appelle la_Jonction, se trouve la chapelle _ainte__hérèse. Son nom complet est chapelle _ainte__hérèse_de_l'_nfant_Jésus, preuve qu'elle n'est pas sous le patronage de _ainte__hérèse_d'Avila, la _rande__hérèse, mais bien sous le patronage de _ainte__hérèse_de_Lisieux, en religion _œur__hérèse_de_l'_nfant__ésus_et_de_la__ainte__ace, également appelée la __etite__hérèse.

Évidemment, notre chapelle _ainte__hérèse_de_la_Jonction est bien plus modeste que la basilique _ainte__hérèse_de_Lisieux, de même que la basilique _ainte__hérèse_d'Avila est bien plus grande que l'église _ainte__hérèse_d'Avila_de_Châtenay-Malabry ou que la chapelle _ainte__hérèse_du__armel_de_Créteil (en Région Parisienne).


Correction ci-après :
[+] Texte masqué
Près de chez moi, dans un quartier qui s'appelle la Jonction se trouve la chapelle Sainte-Thérèse. Son nom complet est chapelle Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus, preuve qu'elle n'est pas sous le patronage de sainte Thérèse d'Avila, dite la grande Thérèse, mais bien sous le patronage de sainte Thérèse de Lisieux, en religion sœur Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, également appelée la petite Thérèse.

Évidemment, notre chapelle Sainte-Thérèse de la Jonction est bien plus modeste que la basilique Sainte-Thérèse de Lisieux, de même que la basilique Sainte-Thérèse d'Avila est bien plus grande que l'église Sainte-Thérèse-d'Avila de Châtenay-Malabry ou que la chapelle Sainte-Thérèse du carmel de Créteil (en Région Parisienne).
Amusez-vous bien :p , comme je me suis amusé à composer cette petite dictée que Bernard Pivot (référence pour les Français) ne récuserait sans doute pas. :saint:
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes. Ils n'ont pas fini de s'amuser !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités