La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1368
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Williamson exclu de la FSSPX

Message non lu par françois67 » sam. 27 oct. 2012, 21:11

Bonsoir,
tous les chrétiens devraient être unis dans l'Eglise, peu importe le fait qu'ils célébrent la messe selon le rite tridentin ou pas...
"Vous n'êtes pas d'Apollos, vous n'êtes pas de Paul, vous êtes de Christ".
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Williamson exclu de la FSSPX

Message non lu par Invité » dim. 28 oct. 2012, 18:03

françois67 a écrit :Bonjour,
l'information est fraîche:
http://lci.tf1.fr/monde/europe/l-eveque ... 00219.html

Il était l'un des plus grands opposants à la rentrée de la fraternité dans le sein de l'Eglise, en pleine communion. J'ose y voir un signe que la fraternité veut détruire les derniers obstacles au retour au bercail.

Bien à vous, et avec l'aide et assistance de Dieu.

Une mise à la retraite n'eut-elle pas été préférable pour cet évêque ? Le fait qu'il s'oppose à un rapprochement de la FSSPX avec Rome est compréhensible dans le fond, mais NSJC préfèrerait sans doute voir son troupeau réuni sous un même toit afin de le protéger davantage, et plus vite cela se fera, mieux ce sera pour tout le monde.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9424
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Williamson exclu de la FSSPX

Message non lu par PaxetBonum » lun. 29 oct. 2012, 9:14

Toto a écrit :
Pour ceux qui, comme moi, sont favorables au rapprochement entre l'Eglise et la FSSPX
Mais faut-il être favorable au rapprochement entre l'Eglise et la FSSPX?

Je ne sais pas, je m'interroge.
Quel est le but d'un tel rapprochement? S'il y a rapprochement et fusion, comment cela va-t-il se passer, après? Il y a beaucoup d'inconnues en cours.
Pourquoi ?
Parce que : "Qu'ils soient un comme nous sommes un". Jean 17

Il faut aussi unir les anglicans, les orthodoxes, les protestants…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13204
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La FSSPX

Message non lu par etienne lorant » mer. 09 janv. 2013, 11:39

Rome réagit à l'antisémitisme de la FSSPX

À l’occasion d’une conférence, vendredi 28 décembre dernier à New Hamburg (Ontario, Canada), le supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) a qualifié les juifs d’« ennemis de l’Église ».

Revenant sur les discussions désormais au point mort entre le Saint-Siège et la FSSPX, Mgr Fellay s’est interrogé sur les groupes « qui sont hors de l’Église, qui, pendant des siècles ont été ennemis de l’Église », qui s’opposent à un accord entre Rome et Écône : les juifs, les maçons, les modernistes. Selon lui, leur acharnement à vouloir que Rome impose à la Fraternité l’acceptation du concile Vatican II montre que « Vatican II est leur chose, pas celle de l’Église ».

Alors que, le 29 novembre, le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi estimait dans L’Osservatore Romano que les intégristes donnaient « une interprétation hérétique » de Vatican II, Mgr Fellay veut toutefois croire que « la situation n’est pas désespérée » et dit avoir reçu du Saint-Siège d’autres messages qui lui permettent de penser que cette prise de position ne correspond pas « à ce que pense le pape ».
[+] Texte masqué
http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-O ... -06-895700
Il est « absolument impossible » de dire que les juifs sont « des ennemis de l’Eglise » : par cette mise au point le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, sj, a répondu aux questions des journalistes le 7 janvier. Il rappelle les paroles et les gestes des papes et leur condamnation de l’antisémitisme.
Une déclaration qu’il faut remettre dans son contexte : Radio Vatican rappelle en effet que « la Fraternité Saint-Pie-X a suscité ces jours derniers un nouvel emballement médiatique : à l'occasion d'une conférence, le vendredi 28 décembre au Canada, le supérieur général de la Fraternité, Mgr Bernard Fellay, a affirmé que les juifs étaient les ennemis de l'Eglise, comme les Francs-Maçons et les Modernistes. Rien de bien nouveau dans ces propos, mais l’émotion et l’indignation se sont propagées sur la toile ».

Le P. Lombardi n’a pas réagi par écrit, mais il a répondu oralement en précisant qu’il n’avait pas l’intention de commenter la longue intervention de Mgr Fellay qui a touché « de très nombreux sujets ». Mais à qui lui demandait s’il était « possible de dire que les juifs sont des « ennemis de l’Eglise » », le P. Lombardi a répondu sans ambages : « cela n’est absolument pas possible » et « cela apparaît clairement dans la position de l’Eglise vis-à-vis des juifs, qui est bien exprimée dans le document « Nostra Aetate » du Concile Vatican II ».

Il a ajouté, précise-t-il à Zenit, que « les papes ont parlé de très nombreuses fois de façon positive du dialogue entre chrétiens et juifs et ils ont fait des gestes très significatifs dans cette direction, en particulier avec les visites au Mur des Lamentations et aux synagogues ».
Il rappelle que Benoît XVI « en a visité trois », et cite Cologne, le 19 août 2005, New York, le 18 avril 2008, et Rome, le 17 janvier 2010, et qu’il s’est également rendu au Mur des Lamentations, le 12 mai 2009.
Radio Vatican rappelle qu’en 2009, lors de sa visite en Israël, Benoît XVI avait qualifié l’antisémitisme de totalement inacceptable, l’antisémitisme - avait-il regretté - qui « continue de relever son visage répugnant dans plusieurs parties du monde ».
L’année précédente à Paris, en rencontrant des représentants de la communauté juive, il avait affirmé qu’être antisémite, c’est être antichrétien, rappelle la même source.

"Au mois de novembre 2012, dans les colonnes de L’Osservatore romano, le quotidien du Vatican, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens et de la Commission pour les rapports avec le judaïsme, a tenu à souligner combien le dialogue avec les juifs était fondamental pour le pape. Les efforts déployés pour faire revenir les disciples de Mgr Lefebvre dans l’Eglise – a précisé le cardinal Koch – ne signifient aucunement une remise en cause de la déclaration conciliaire Nostra Aetate", a ajouté Radio Vatican. Canoniquement, en effet, les disciples de Mgr Lefebvre ne sont pas membres de l’Eglise catholique romaine. Et de préciser : « Cette déclaration historique exprimait le respect de l'Eglise à l'égard des religions non chrétiennes, mais elle avait surtout l'intention, après la Shoah, de mettre fin à toute attitude anti judaïque et antisémite dans l'Eglise. « A l'intention des juifs – a déclaré le cardinal Koch - le Saint-Père m'a chargé de présenter la question de manière correcte : Nostra Aetate n'est pas le moins du monde remis en discussion par le magistère de l'Eglise, comme Benoît XVI lui-même l'a plus d'une fois démontré dans ses discours, ses écrits et ses gestes pastoraux ». »
[+] Texte masqué
http://www.zenit.org/article-33049?l=french
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Rome réagit à l'antisémitisme de la FSSPX

Message non lu par Toto » mer. 09 janv. 2013, 19:12

etienne lorant a écrit :L’année précédente à Paris, en rencontrant des représentants de la communauté juive, il avait affirmé qu’être antisémite, c’est être antichrétien, rappelle la même source.
Je me demande bien sur quelles raisons il s'est basé pour affirmer une telle chose.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13204
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Rome réagit à l'antisémitisme de la FSSPX

Message non lu par etienne lorant » mer. 09 janv. 2013, 19:42

Toto a écrit :
etienne lorant a écrit :L’année précédente à Paris, en rencontrant des représentants de la communauté juive, il avait affirmé qu’être antisémite, c’est être antichrétien, rappelle la même source.
Je me demande bien sur quelles raisons il s'est basé pour affirmer une telle chose.
Il se fonde simplement sur le fait que Jésus est né juif, et lorsqu'un catholique adore Jésus, c'est - aussi - un le Messie juif qu'il adore.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8430
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par jean_droit » ven. 14 juin 2013, 8:40

Lu dans le Forum Catholique :

Remarque personnelle : Grace au nombre de ses ordinations la FSSPX peut ouvrir de nouveaux prieurés dans différents pays.
Je suis étonné de son activisme dans les pays africains. Au fur et à mesure du temps on voit que des nouvelles missions sont organisées où le nombre de fidèles est loin d'être négligeable.

Après trente ans, la FSSPX reprend son expansion en Italie.

Vendredi 28 juin, le district fêtera l'ordination de deux prêtres issus de ses rangs: don Enrico Doria et don Gabriele Davino. L'ordinatione aura lieu à Ecône et les deux jeunes prêtres seront destinés aux prieurés de Rimini et d'Albano Laziale.

Parallèlement un nouveau prieuré ouvrira ses portes dans la région de Venise. Pour cela le district acquiert un vaste immeuble adjacent à la chapelle de N.D. de Lourdes a Lanzago di Silea. L'inauguration est envisagée pour cet automne.

Par ailleurs une autre église ouvre ses portes à Seregno.

L'expérience du pré séminaire ouvert en Italie s'avère donc déjà pleine de promesses.

Prions toujours afin que Dieu nous donne encore de nombreuses nouvelles vocations.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13204
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

FSSPX / L'Eglise ne renonce pas

Message non lu par etienne lorant » lun. 05 août 2013, 15:15

Ecclesia Dei: Mgr Guido Pozzo nommé secrétaire
SOURCE - Zenit - Anita Bourdin - 3 août 2013

--------------------------------------------------------------------------------
Le pape François a nommé comme nouveau Secrétaire de la Commission "Ecclesia Dei" Mgr Guido Pozzo, archevêque italien, 61 ans, qui était, depuis novembre dernier aumônier de Sa Sainteté.

La Commission pontificale "Ecclesia Dei" a été instituée par Jean-Paul II en 1988 avec pour mission de faciliter la pleine communion ecclésiale des baptisés liés à la Fraternité fondée par Mgr Marcel Lefebvre et qui désirent entrer en pleine communion avec le Successeur de Pierre dans l'Eglise catholique. C'est ainsi qu'elle est particulièrement chargée dees négociations avec la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, sous l’égide de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

"Homme de confiance" du pape émérite Benoît XVI, Mgr Pozzo a déjà été secrétaire de la Commission Ecclesia Dei de 2009 à 2012
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8430
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Agrandissement d'une école de la FSSPX en pays basque.

Message non lu par jean_droit » sam. 10 août 2013, 9:08

Remarques personnelles :

Je ne sais où mettre cette nouvelle : Dans un fil FSSPX ou dans un fil sur les écoles hors contrat ?

La FSSPX a, depuis longtemps, compris que pour vivre et perdurer elle doit enseigner à travers des écoles hors contrat.

Je pense que nos évêques doivent faire de même et ouvrir des écoles hors contrat réelement catholiques, au moins dans les villes où l'enseignement dit catholique est déficient au niveau spirituel.

Certes une certaine reprise en main est en cours mais je ne suis pas sûr qu'elle soit suffisante.

Si l'on veut multiplier les vocations il faut créer des espaces de foi à travers écoles hors contrat et petits séminaires. On se doute bien que le chemin est compliqué et que les oppositions seront très nombreuses. Mais qui ne tente rien n'a rien.

Les évêques peuvent, par exemple, aider à la création d'écoles hors contrat en prêtant des locaux innocupés.

NB. Saint-Michel-Garicoïts ! Le fondateur des "pères de Bétharam" où j'ai fait mes études.

Nb. L'article contine en parlant de la construction d'une église de 500 places ... Bof ! Bof !

http://tradinews.blogspot.fr/2013/08/ca ... asque.html
[Carole Souhas - Le Journal du Pays Basque] Les traditionalistes voient les choses en grand

SOURCE - Carole Souhas - Le Journal du Pays Basque - 8 aout 2013

C’est un projet à 5 millions d’euros qui devrait voir le jour à Domezain. L’école traditionaliste de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X agrandit ses locaux et “tous ses projets font l’objet d’un consensus”, affirme avec aplomb le conseiller du directeur de l’école.

Pour la rentrée 2014, l’école Saint-Michel-Garicoïts, dirigée par le rigoriste abbé David Aldalur, s’attend donc à jouir de six classes de cours supplémentaires, de dortoirs pour 160 élèves, d’un couvent de six nouvelles sœurs enseignantes, d’un trinquet réhabilité ainsi que d’un terrain de rugby. La chapelle au clocher trinitaire attendra sûrement “trois ou quatre ans de plus”.

Pour le conseiller qui s’est occupé du dossier, “les permis pour le couvent et les dortoirs devraient être signés dans les prochains jours par la DDTM”. Christian Carrique, premier adjoint au maire de Domezain précise : “La mairie n’a qu’un avis consultatif car nous n’avons pas de PLU ou de carte communale à Domezain.” “Je sais qu’ils ont reçu un avis favorable pour le collège, mais le permis de construire n’a pas encore été accordé”, ajoute-t-il.

Conformément aux statuts de cette école privée hors contrat avec l’Éducation nationale, aucune subvention publique n’a été accordée au projet. “Les financements proviennent aussi bien d’emprunts que de donations ou de legs”, détaille le responsable du dossier.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13204
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Agrandissement d'une école de la FSSPX en pays basque.

Message non lu par etienne lorant » sam. 10 août 2013, 11:08

jean_droit a écrit :Je ne sais où mettre cette nouvelle : Dans un fil FSSPX ou dans un fil sur les écoles hors contrat ?
Dans un fil FSSPX, puisque les membres de cet ordre, quoi qu'ils entreprennent, sont dirigés contre l'Eglise.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8430
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Agrandissement d'une école de la FSSPX en pays basque.

Message non lu par jean_droit » sam. 10 août 2013, 12:12

C'est pour cela que j'ai mis cette entrée dans "actualité décryptée".
Comme ce qui concerne les orthodoxes, les protestants et les évangéliques.
Ce qui m'a fait hésiter c'est que je considère l'ouverture d'écoles de spiritualité catholique comme une absolue nécessité.
Cela viendra.
Ce qui se passe à Toulon est une première pierre.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8430
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par jean_droit » lun. 09 sept. 2013, 11:29

Remarques personnelles :

1- L'idée d'un pré-séminaire me semble très bonne. Je crois qu'en France un certain nombre d'évêques s'y essayent ( Bayonne, Toulon, Vannes, Lyon .... ).

La disparition des petits séminaires en France fut une grave erreur. Les pays qui les ont maintenus ont, sauf erreur de ma part, plus de vocations que les autres.

Il faut, donc, reconnaitre ses erreurs et remettre en place des structures capables d'accueillir des jeunes sur le chemin de la vocation.

C'est évidemment ce qu'ont compris ces évêques et, peut être, beaucoup d'autres.
Mais entre vouloir et pouvoir il y a des fois une grande distance.

2- L'interview suivant met en doute la validité des séminaires "modernes". J'ai peur que ce soit un plaidoyer pro-domo FSSPX.

Ce que je sais, par contre, c'est que les séminaires post Vatican II ont été déplorables. Je connais des cas où des vocations n'ont pas abouti à cause de cela.
Comme toujours, dans notre Eglise de France, les choses s'améliorent petit à petit.
Mais est-ce suffisant pour attirer les vocations ?

3- Le final est une pure calomnie "FSSPX" car non conforme à la réalité :
Nous pensons ainsi à la loi terrible récemment approuvée en France sur le mariage homosexuel: la hiérarchie a passé quasi sous silence cet évènement. Seuls les traditionalistes se sont mobilisés, avec la plus grande énergie.
Du forum catholique :
"Notre pré-séminaire FSSPX accueille plusieurs ex-séminaristes diocésains, démoralisés par les séminaires modernes."

Extraits du site de la Fraternité auquel Messainlatino renvoie pour une lecture intégrale,ici, en italien , voici quelques brèves réponses à des questions posées à Don Petrucci, supérieur du district italien de la FSSPX, qui mettent en évidence deux situations de la réalité ecclésiale italienne:

d'un coté la naissance de rapports entre le clergé diocésain et les prêtres de la Fraternité, grâce à Summorum Pontificum;

de l'autre l'état des séminaires diocésains italiens et les motifs pour lesquels plusieurs jeunes gens choisissent ceux de la Fraternité.../...


D. 1 - Durant cette période, de nombreux évènements, plutôt positifs, ont caractérisé la vie du district. Je voudrais commencer par citer la naissance du pré-séminaire italien, structure qui se réfère spécifiquement au projet principal de la Fraternité, soit la formation de nouveaux prêtres. Que pouvez-vous nous en dire ?

R. -La première année d'activité du pré-séminaire a été très positive: nous avons eu la présence de plusieurs jeunes gens et l'un d'eux entrera en septembre au séminaire de Flavigny. Pour l'année qui suit, nous avons un nombre encore plus grand de demandes que nous examinerons dans les prochaines semaines. L'activité didactique débutera le premier octobre.

D.2 - Pouvez-vous nous expliquer brièvement comment est organisée la vie au sein du pré-séminaire ? Si quelque jeune homme était intéressé, que devrait-il faire ?

R. - Le pré-séminaire a essentiellement deux buts principaux:

en premier lieu vérifier la vocation des jeunes aspirants mais aussi, pour ceux qui devraient découvrir qu'ils ne sont pas destinés au sacerdoce, de leur fournir une formation chrétienne, théologique et spirituelle, qui leur servira sans nul doute à tous les moments de leur vie.

Il est important en effet que, même les futurs pères de familles, soient des chrétiens militants et des combattants pour le Règne Social de Notre Seigneur Jésus Christ.

Un journée type du pré-séminaire se déroule ainsi: la matin est consacré aux leçons de doctrine chrétienne, introduction à la philosophie et à la théologie, notions de liturgie et de spiritualité catholique, étude des actes du Magistère des Papes. Ces études en particulier nous permettent de présenter la position de la FSSPX dans la crise actuelle de l'Église, position qui coïncide expressément avec celle du Magistère constant jusqu'à la fin du concile Vatican II.

L'après-midi, outre les études personnelles, est dédié aux activités manuelles. Il y a des visites de la ville de Rome. La prière en commun des diverses parties de l'Office Divin et du Rosaire scande le rythme des journées qui sont centrées sur la célébration de la Sainte Messe.

D. 3 - Les jeunes gens qui se présentent au pré-séminaire proviennent-ils d'autres séminaires ou se présentent-ils directement à la FSSPX?

R. -Je dirais que les deux cas se constatent: quelques jeunes nous arrivent démoralisés et scandalisés par de précédentes expériences négatives, et d'autres, informés de la situation existante dans les séminaires modernes, se tournent directement vers nous et nous demandent une formation traditionnelle. Ceux qui seraient intéressés à fréquenter nos cours peuvent ainsi s'adresser à nos prieurés, en particulier à celui d' Albano.

D.4 - Venons en aux réalisations que vous êtes en train de développer. Dans ce cadre est particulièrement importante la naissance d'un nouveau Prieuré dans la province de Venise. Trente années sont passées depuis la fondation de votre dernière maison en Italie, à Rimini. Désormais, après tant de difficultés, le processus d'expansion semble finalement reprendre. Pouvez-vous nous dire comment est né ce nouveau Prieuré ?

R. - Depuis plusieurs années le Prieuré de Rimini envoyait hebdomadairement un prêtre pour célébrer la Messe à Lanzago di Silea où nous possédions une petite chapelle avec terrain attenant. Avec le temps est né le projet de transformer cette structure en Prieuré. Dans un premier temps nous avions envisagé la construction d'un nouvel édifice mais nous avons été freinés par quelques difficultés administratives. La Providence cependant nous a fait trouver une villa adjacente à notre propriété, qui venait d'être mise en vente. La structure a aujourd'hui besoin de quelques petits travaux et juste après, si Dieu le veut, nous serons en mesure d'inaugurer notre nouveau Prieuré.
[...]

D. 7 - A la différence des autres pays, la Fraternité en Italie semble avoir plus de contacts avec le clergé diocésain et sans doute avec quelques évêques. Confirmez-vous cette impression ?

R. - Par principe, nous cherchons à avoir des contacts avec les prêtres, les curés et même les évêques. Cela même pour démentir certaines idées sur notre compte.

Nous organisons régulièrement des rencontres et des exercices spirituels pour les prêtres. Et même lorsque les points de vue divergent, nous ne refusons pas de francs échanges pour mieux faire comprendre notre position.

Il est vrai en outre que, depuis qu'a été publié le Motu Proprio "Summorum Pontificum", plusieurs prêtres italiens ont repris la célébration de messes traditionnelles. Ceux là se sont rapprochés en grand nombre de la Fraternité nous demandant des textes, des missels, une formation liturgique et même doctrinale. La célébration de la Sainte Messe traditionnelle est très souvent un premier pas pour approcher la théologie et découvrir ainsi la profonde crise qui traverse l'Eglise aujourd'hui.

D. 8 – Selon vous, de quoi aurait le plus besoin l'Eglise dans le contexte d'aujourd'hui ?

R. - Je pense que l'Eglise a besoin de prêtres courageux, animés d'un esprit surnaturel qu'ils vivraient à la lumière de la Foi, à la lumière de la doctrine immuable, et qui auraient le courage de dénoncer clairement les erreurs du monde moderne.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13204
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par etienne lorant » lun. 09 sept. 2013, 15:26

Voici qui va séparer de plus en plus la FSSPX d'une réconciliation d'avec l'Eglise. Quand je pense aux efforts déployés par le Pape Benoit XVI, mais aussi ses prédécesseurs, c'est un "pied de nez" aux hommes de bonne volonté et un nouveau crachat sur le visage du Christ.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8430
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par jean_droit » lun. 09 sept. 2013, 16:03

Etienne Lorant,
Vos propos ne me paraissent pas très oecuméniques.
Car l'oecuménisme commence par ceux qui sont le plus proches de nous.
C'est à dire le FSSPX puis les orthodoxes.
Il faut applaudir le fait que Benoît XVI ait compris cela.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13204
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par etienne lorant » lun. 09 sept. 2013, 16:54

Sans commentaire :

Image

Excellente nouvelle pour notre Eglise ! Monseigneur Fellay a accepté le préambule
doctrinal proposé par le cardinal Levada, annonce le site Vatican Insider. Benoît XVI, le lendemain de son anniversaire, voit le succès de sa politique d’unité de l’Eglise.

Si la confirmation officielle n’est pas encore tombée, les récentes déclarations de part et d’autre donnaient des indices en ce sens.
La réintégration suppose que la Fraternité Saint Pie X deviendrait une prélature dépendant directement du Saint-Siège, célébrant la messe dans
selon le rit de saint Pie V, et pouvant former ses prêtres dans ses séminaires propres.


Rendons grâces à Dieu pour cette excellente nouvelle, au lendemain del’anniversaire de Benoît XVI, et à l’avant-veille de son accession au
pontificat.

Rendons grâce au Seigneur de nous avoir donné un Pape aussi exceptionnel, qui est sur le point de gagner son combat contre vent et marée !

Vive Benoit XVI, Vive la FSSPX !


http://www.lerougeetlenoir.org/les-brev ... -retrouvee
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invités