Obeissance et autorité dans l'Eglise

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8382
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Obeissance et autorité dans l'Eglise

Message non lu par jean_droit » jeu. 29 mai 2008, 5:49

Dans Zenit :

Petit rappel à l'ordre et à la vraie nature de l'obéissance.

.............

Vie consacrée : « Le service de l’autorité et l’obéissance »

Nouvelle instruction de la congrégation romaine


ROME, Mercredi 28 mai 2008 (ZENIT.org) - « Le service de l'autorité et l'obéissance », c'est le titre d'une instruction de la congrégation romaine pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique.

Le document, d'une cinquantaine de pages, est publié en italien comme supplément à L'Osservatore Romano du 29 mai 2008. Et il a été présenté à une assemblée des supérieurs généraux au siège du Salésianum de Rome, et au micro de Radio Vatican.

« La racine de l'obéissance », explique le document, se trouve « dans la recherche de Dieu et de sa volonté qui est propre au croyant ».

Tous les baptisés sont appelés à obéir car « l'obéissance chrétienne et religieuse n'est pas d'abord ou simplement une exécution de lois ou de dispositions ecclésiastiques ou religieuses », mais « le moment d'un parcours de recherche de Dieu qui passe à travers l'écoute de sa Parole, la prise de conscience de son dessein d'amour, l'expérience fondamentale du Christ, obéissant par amour, jusqu'à la mort sur la Croix ».

« L'autorité dans la vie religieuse » doit donc être comprise comme un service à la communauté « pour que la volonté de Dieu soit à la fois recherchée et réalisée ».

Le document affronte aussi le thème des « obéissances difficiles », lorsque « ce qui est demandé au religieux ou à la religieuse est particulièrement lourd à exécuter », ou lorsque, comme le disait saint François d'Assise, on voit « des choses meilleures et plus utiles à son âme que celles que le supérieur ordonne ». Là aussi, le modèle, c'est le Christ.

Surtout, le document évoque « l'objection de conscience » selon un texte de Paul VI « encore actuel », ce qui « aide à concevoir l'obéissance non pas simplement comme une exécution d'ordres, passive et pas responsable, mais comme une assomption consciente d'engagements à accueillir avec la conscience qu'ils sont des mises en œuvre concrètes de la volonté de Dieu ».

Un autre point soulevé par l'instruction, est celui de la communauté religieuse, qui, sous la conduite des supérieurs, doit exercer un « discernement communautaire » à propos des décisions à prendre.

Et même lorsque « la décision finale » revient à l'autorité, elle ne peut cependant ignorer « que la communauté est le lieu privilégié pour reconnaître et accueillir la volonté de Dieu ».

Anita S. Bourdin

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8382
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Obeissance et autorité dans l'Eglise

Message non lu par jean_droit » ven. 30 mai 2008, 6:37


alice2
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : lun. 13 oct. 2008, 14:37
Localisation : france

Obéissance envers l'Eglise

Message non lu par alice2 » mar. 09 déc. 2008, 22:25

Bonsoir,
Puisque c'est le Christ qui a fondé l'Eglise, doit-on considérer que l'Eglise d'aujourd'hui est une continuité, et donc obéir ?
Alice

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3091
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par jeanbaptiste » mer. 10 déc. 2008, 8:48

Et bien, pour vous répondre rapidement : oui.

Après tout dépend quelle connotation vous donnez au terme d'obéissance...

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8048
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par Raistlin » mer. 10 déc. 2008, 12:51

Puisque c'est le Christ qui a fondé l'Eglise, doit-on considérer que l'Eglise d'aujourd'hui est une continuité, et donc obéir ?
En matière de foi, de morale et de moeurs, oui il faut obéir à l'Eglise. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle est guidée infalliblement par l'Esprit Saint donc par Dieu.

Il ne s'agit donc pas ici d'une obéissance aveugle, pour éviter d'avoir à penser, mais d'une obéissance faite par amour de Dieu et de Sa volonté.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

alice2
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : lun. 13 oct. 2008, 14:37
Localisation : france

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par alice2 » mer. 10 déc. 2008, 13:46

Je parle bien de l'Église comme institution.
Vous dites qu'elle est guidée infailliblement par l'Esprit Saint?
Par exemple, même l'élection du pape ou la nomination des évêques sont guidées par l'Esprit Saint?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8048
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par Raistlin » mer. 10 déc. 2008, 14:04

Alice a écrit :Vous dites qu'elle est guidée infailliblement par l'Esprit Saint?
Vous ne connaissez pas le dogme de l'infaillibilité ? :incertain:

Etabli au cours du Concile Vatican I, il proclame l'infaillibilité du Pape sous certaines conditions :
- Que le Saint Père s'exprime ex cathedra
- Qu'il s'exprime sur la foi, la morale ou les moeurs

L'infaillibilité du Saint Père est justifiée par les Ecritures et par la raison. Par les Ecritures car Jésus confie à Pierre la mission d'enseigner et de confirmer ses frères dans la foi (tout comme il prie pour que sa foi ne défaille pas). Par la raison car si Dieu nous a laissé son Eglise pour nous guider, il faut nécessairement qu'elle soit infaillible (car sinon, comment être assuré qu'on est sur la bonne voie ?).

Dieu ne rigole pas avec le Salut de Ses enfants et il faut que le Vérité puisse être connue de manière certaine.

Alice a écrit :Par exemple, même l'election du pape ou la nomination des évêques sont guidées par l'Esprit Saint?
Je crois que les cardinaux réunis en conclave prient l'Esprit Saint de les guider avant l'élection d'un nouveau pape.

Quant aux évêques ou aux prêtres, oui le Saint Esprit doit certainement guider les nominations... pour peu qu'on s'en remette à Lui.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7688
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par Christophe » mer. 10 déc. 2008, 23:36

Comme fidèles chrétiens, nous sommes tenus à l'obéissance, mais à une juste obéissance : nous ne sommes pas tenus d'obéir à n'importe quoi ! :zut:
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

alice2
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : lun. 13 oct. 2008, 14:37
Localisation : france

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par alice2 » mer. 10 déc. 2008, 23:42

Mais alors, on ne doit pas critiquer les décisions de l'Eglise?

Colline
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mar. 26 août 2008, 19:45

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par Colline » jeu. 11 déc. 2008, 12:57

Bonjour
Si le discours de votre église est contraire à l'enseignement du Christ, alors là oui il faut se méfier. Mais si elle est en accord avec tout ce qui nous a été dit par le Christ, alors pas de problème. Tout se rapporte aux deux commandements du Seigneur: aimer Dieu de toute son âme, de toute sa pensée, de tout son coeur et aimer son prochain comme soi-même (ou si vous préférez: si vous faîtes quelque chose à votre prochain que vous n'aimeriez pas qu'on vous fasse, ne le faîtes pas ; et si vous aimeriez que votre prochain vous fasse quelque chose, faîtes-le pour les autres).
Personnellement, la seule obéissance qui me semble saine, c'est celle de suivre le Christ même si Il nous envoie là où on aimerait pas aller...

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1131
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par Yves54 » jeu. 11 déc. 2008, 15:26

Colline, suivre le Christ c'est aussi suivre l'Église. Il n'y a pas de contradiction là. En effet Jésus a institué l'Église, donc il est absurde de croire que l'on peut suivre Jésus si on ne suit pas aussi l'Église. Pour un catholique, c'est limpide.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

alice2
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : lun. 13 oct. 2008, 14:37
Localisation : france

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par alice2 » jeu. 11 déc. 2008, 16:05

Monseigneur Lefebvre, il l'avait la carrure théologique de Saint Paul ?

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8382
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Obéissance et devoir de critique

Message non lu par jean_droit » ven. 12 déc. 2008, 13:09

Il ne faut pas mélanger obéissance et critique.
Il me semble que, nous tous, dans l'Eglise devons obéir.
Ceci ne veut pas dire que nous devons nous taire quand quelque chose nous choque.
On peut très bien obéir et ne pas être d'accord.
Autre toute petite remarque :
Il ne faut pas mettre le Saint Esprit à toutes les sauces. Excusez moi de cette formule.
Le Saint Esprit est auprès de nous pour nous aider et nous guider.
Que ce soit pour nous ou pour l'Eglise Il ne prend pas notre place et ne décide pas à notre place.
Sinon nous ne serions pas libres et libres de croire.
Il faudrait, alors, le rendre responsable des fautes de l'Eglise tout au long de son histoire.
Si l'on prend seulement le cas du déclin actuel de l'Eglise de France c'est nous qui en sommes responsables et non le Saint Esprit.
De même c'est à nous, avec Son aide, d'inverser cette tendance.
Comme toujours "Aide-toi et le Ciel t'aidera".

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7688
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par Christophe » lun. 15 déc. 2008, 14:38

Chère Alice, est-ce que les choses sont (un peu) plus claires ? Pouvons-nous considérer votre demande comme résolue ? :incertain:
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: L'obéissance envers l'Eglise

Message non lu par Invité » jeu. 18 déc. 2008, 1:11

D'abord il faut nous rappeler que l'église est l'ensemble des baptisés. Chaque baptisé a droit à participer à la vie de l'église et à soutenir la vie spirituelle de ceux qui sont à son service: diacre, prêtre, évêque, pape. Voila pourquoi nous prions pour eux à l'eucharistie. L'image du berger et de son troupeau a eu des effets négatifs d'obéissance aveugle.
Pour un prêtre qui est chrétien avec les chrétiens et prêtre pour eux, il me semble qu'il vaut mieux passer de la question: Voulez-vous m'aider? ce qui veut dire je commande et vous obéissez, à cette question:" Qu'allons-nous faire ensemble?
Dans cette perspective l'obéissance consiste d'abord à s'écouter dans l'élaboration de projet commun et à chercher la meilleure façon de faire. Pour moi elle est de type synodal. Quand des orientations sont prises en commun, mon obéissance m'y fera adhérer.
Sans oublier que l'obéissance ne va jamais contre la conscience.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités