La guerre civile en Ukraine

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » sam. 14 juin 2014, 14:39

La situation en Ukraine est loin de s'appaiser. Et voilà 49 morts dans un avion abattu.

Début article :

https://fr.news.yahoo.com/un-avion-tran ... 00631.html
Un avion de transport militaire abattu en Ukraine, 49 morts

KIEV/DONETSK Ukraine (Reuters) - Quarante-neuf soldats ukrainiens ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi lorsque leur avion de transport a été abattu par des séparatistes pro-russes alors qu'il s'apprêtait à atterrir sur l'aéroport de Louhansk, dans l'est du pays, a annoncé l'armée ukrainienne.

Selon le ministère de la Défense, l'avion cargo transportait des renforts et du matériel pour les troupes qui participent à l'offensive lancée par les autorités de Kiev contre les rebelles qui contrôlent plusieurs villes de l'est du pays.
Tout cela est, à mon avis, de la faute de l'Occident.

Comme dans les pays arabes l'Occident dit "démocratique" fait fi de la démocratie au profit de ses intérêts et de son idéologie.

Il est bon de remarquer que c'est à la suite de mouvements populaires et non d'élections qu'a été mis en place le régime actuel. Son président actuel est salué partout comme "très riche et pro-occident".

Je pense que les occidentaux ont tout fait pour faire partir l'ancien présient de la république élu démocratiquement. Mais la démocratie on s'en fiche. Ce qui est important pour les américains c'est de récupérer dans leur ère d'influence les ex pays soviètiques. Ce qui est important pour eux et pour les occidentaux c'est de s'opposer à la Russie et à Poutine. Toute la propagande gouvernementale et médiatique est allée dans ce sens.

Et, en refusant de trouver un modus vivendi avec la Russie, l'Occident et l'Ukraine dite démocratique a préféré la guerre civile.

Espérons que les occidentaux arrêtent de jeter de l'huile sur le feu, acceptent d'assurer conjointement la tutelle de l'Ukraine avec la Russie en imposant une "paix des braves" et participent à une vraie paix qui doit passer par une forme de fédéralisme afin que chacun puisse vivre en paix chez lui.

Mais je n'y crois pas beaucoup car plus le temps passe plus la situation risque de s'envenimer. Peut être pas sur le terrain mais, surtout, dans les coeurs.

Vincent77
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mer. 23 avr. 2014, 19:33
Localisation : Ile de France

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par Vincent77 » sam. 14 juin 2014, 18:27

Si les américains restaient chez eux à manger du pop-corn et a regarder le football, le monde irait beaucoup mieux :furieux:

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » mar. 17 juin 2014, 8:14

Si les américains restaient chez eux à manger du pop-corn et a regarder le football, le monde irait beaucoup mieux
On pourrait, aussi, dire :

Si les européens restaient chez eux à manger leur steack et à regarder le football, le monde irait beaucoup mieux.

Parce que les tords sont tout à fait partagés.

N'oublions pas les critiques sans fin que nous avons tous manifesté pour les russes lors de la fin de l'URSS. Humiliation ressentie par une majorité de russes .... dont, bien sûr, le président Poutine. Vous savez le mauvais qui se fait élire et ré-élire et dont la popularité est toujours aussi forte. Notre président devrait s'en souvenir.

Et qui répond : Du Salon beige :
La déconvenue des journalistes russophobes

Lors de son entretien à Europe 1 et TF1 le 4 juin, Vladimir Poutine a déçu une partie de la presse française car ses propos étaient en contradiction avec la caricature qu’ont fait de lui certains médias français, selon Ivan Blot :

"Ils voulaient voir un dictateur impérialiste et ont entendu un président démocrate et patriote. La déconvenue de ces journalistes russophobes montre qu’ils sont des hommes rivés sur le passé. Dans le passé, les Etats-Unis étaient une puissance conservatrice libérale et chrétienne, l’URSS était une dictature communiste athée. Les Etats-Unis étaient les libérateurs de 1944 face à l’occupation allemande. L’URSS, bien qu’ayant été l’ennemi principal d’Hitler, était surtout la puissance d’occupation de l’Europe de l’Est, enfermée derrière le rideau de fer.

Aujourd’hui, tout s’est inversé et il est difficile de changer ses habitudes de pensée. La Russie est une puissance conservatrice, libérale et chrétienne. Les Etats-Unis exportent de plus en plus au nom des droits de l’homme déformés, une idéologie égalitaire dogmatique qui s’oppose à la famille, à la religion et à la patrie, en tous cas dans tous les pays étrangers. Ils ont introduit ou contribué à introduire le chaos en Irak, en Afghanistan, en Lybie, voire en Syrie, avec des interventions militaires désordonnées, justifiées par des mensonges comme en Irak ou des interprétations frauduleuses de décisions de l’ONU comme en Lybie.

C’est l’inversion des pôles : la Russie est dans le camp de l’ordre et de la paix, les USA dans le camp des révolutions et des coups d’Etat voire des guerres. Pourtant, des journalistes et des hommes politiques veulent continuer de voir dans la Russie une dictature impérialiste comme l’URSS d’autrefois. Madame Clinton s’est permis des comparaisons entre Poutine et Hitler, ce qui est une ignominie mais aussi une stupidité : à ce compte, c’est comme si l’on accusait madame Merkel d’être une communiste autoritaire sous le prétexte qu’elle a fait partie du dernier gouvernement communiste d’Allemagne de l’Est.

Pour l’Europe, c’est la même chose. L’Union européenne a été créée sur un modèle non démocratique mais bureaucratique, celui des agences fédérales américaines créées par Roosevelt. Aujourd’hui, le monopole de la proposition des lois par la Commission de Bruxelles, le cumul en son sein des tâches législatives et exécutives ne se justifient plus, [...]

En économie, c’est la même chose. Beaucoup de politiciens et fonctionnaires français ont été formés à l’Ecole nationale d’administration qui, sur le plan de l’enseignement de l’économie, avait 30 ans de retard, restant à Keynes et ignorant les économistes plus modernes comme Hayek. Résultat : on a les impôts les plus décourageants du monde, un interventionnisme brouillon de l’Etat et des réglementations archaïques. [...]

Notre système de formation des élites en sciences sociales est archaïque et beaucoup d’hommes politiques français vivent encore sur des vieilles idées diplomatiques ou économiques des années 1950. [...]"
Assez sévère .... mais, peut être, juste.

Dans Belgicatho on trouve les remarques suivantes :
Ukraine : la Russie pourrait-elle avoir raison ?

L'Homme Nouveau propose cette tribune libre d'André Gabbar :

Et si la Russie avait raison ?

La plupart des responsables catholiques, comme la majorité des observateurs occidentaux, regardent avec sévérité ce qui se passe en Ukraine et en Russie et n’ont pas de mots assez durs pour qualifier la politique de Vladimir Poutine. Le personnage ne recule, il est vrai, devant aucune méthode pour parvenir à ses fins : inflitration des manifestants ukrainiens, assassinats ciblés, arrestations et passages à tabac d’opposants, manipulations médiatiques, mise sous tutelle des autorités religieuses, la liste est longue. Face à une Union européenne inactive et qui ne parle plus que la « novlangue » de Droits de l’homme et de la démocratie, principes dont le respect en Europe laisse à désirer, la Russie, elle, parle le langage du monde réel et agit selon les règles de la Realpolitik. Face à un Occident éthéré prisonnier de principes vidés de leur sens, la Russie pratique efficacement le jeu d’échecs comme au XIXe siècle : un pion en Crimée, mon cavalier à Donetsk, mon fou à l’Onu. Échec et mat.

Lire la suite sur le site de l'Homme Nouveau
Bien sûr tout le monde a sa part de vérité et d'erreurs.

Et maintenant les ukrainiens risquent de voir leur gaz coupé.

Si on se mettait autour d'une table pour parler paix ! En jetant aux orties l'impérialisme occidental ou russe, les apriori idéologiques, les conflits d'intérêts etc .....

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » ven. 20 juin 2014, 8:31

L'Ukraine n'intéresse plus beaucoup les médias ... on passe à autre chose.

Comme vous devez le savoir on continue à se tuer allégrement en Ukraine.

De Yahoo :
SIVERSK Ukraine (Reuters) - De violents combats étaient en cours jeudi dans l'est de l'Ukraine entre soldats ukrainiens, appuyés par de l'artillerie et des blindés, et séparatistes pro-russes qui ont reconnu avoir subi de "lourdes pertes" en armes et en matériel face à des forces gouvernementales supérieurement équipées.

Les affrontements ont débuté vers 04h00 (01h00 GMT) près de la ville de Krasni Liman, ville au nord de Donetsk qui est sous le contrôle des forces gouvernementales depuis le début du mois.

"Une importante bataille est actuellement en cours qui dépasse par les forces engagées et par son ampleur tout ce que nous avons vu jusqu'à présent", a dit une source militaire. Environ 4.000 combattants séparatistes seraient engagés dans ces combats pour lesquels les deux camps ont mobilisé des véhicules blindés, probablement des chars.
Un peu avant le président ukrainien avait proposé une "paix des braves". Comme toujours et, comme toujours, rejetée.

Et puis maintenant la communauté européenne veut profiter de son avantage pour sceller ses liens avec l'Ukraine. En gros pour jeter de l'huile dans le feu. Cela n'aurait pas été meilleur d'attendre que les problèmes se tassent et qu'une ébauche de solution soit trouvé entre occidentaux et russes.
Le président ukrainien Petro Porochenko signera le 27 juin le dernier volet d'un accord d'association historique avec l'Union européenne l'éloignant du giron russe tandis que Moscou, selon l'Otan, a renforcé sa présence militaire à la frontière.

Par ailleurs, le chef de l'Etat français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont appelé jeudi Vladimir Poutine à "reprendre les négociations" sur la fourniture de gaz russe à l'Ukraine, a annoncé la présidence française.
Au lieu de faire la paix on parle toujours de guerre entre Russie et Occident à travers les ukrainiens. Le titre de cet article de yahoo est significatif :
Ukraine: la Russie avance, l'Occident hésite

Les groupes prorusses en Ukraine ont acquis des armes lourdes dont des tanks russes, tandis que les séparatistes sont impliqués dans des actions de plus en plus meurtrières. Face à cela, l'Occident peine à trouver une réponse ferme.
Désespérant !

Et j'ai bien peur que si ce conflit n'est pas réglé proprement il ne s'éternise .....

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » sam. 21 juin 2014, 8:17

https://fr.news.yahoo.com/kiev-proclame ... 35585.html

Remarques :
1- Les allures guerrières du président Porochenko sont un peu inquiétantes ainsi que ses menaces.
Mais il faut profiter de cette trêve pour créer les conditions de la paix.
Pour l'instant les propositions du président ressemblent plus à une amnistie qu'à une volonté de régler le problème par le fond.
2- Pourvu que les occidentaux n'interviennent en rien dans ce conflit. Pourvu que la Russie, première concernée, soit un facteur de paix.
3- Tant qu'une certaine autonomie des territoires pro russes ne sera pas mise en place je ne vois pas de raison pour que le conflit s'arrête sauf par la guerre puis par la force.
Kiev proclame une semaine de trêve mais menace les rebelles

KIEV (Reuters) - Le président ukrainien Petro Porochenko a proclamé vendredi l'entrée en vigueur immédiate d'une trêve unilatérale d'une semaine, jusqu'au 27 juin, assortie d'une sévère mise en garde aux séparatistes pro-russes.
"Mais cela ne signifie pas que nous ne répliquerons pas dans l'éventualité d'une agression", a précisé Porochenko, cité par le site internet de la présidence. "Nous ferons tout pour défendre notre Etat", a-t-il poursuivi.

D'après l'agence de presse Interfax, il a même prévenu que si les rebelles ne déposaient pas les armes d'ici la fin de cette trêve, "ils devraient être éliminés".

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 740
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par Johnny » sam. 21 juin 2014, 10:23

Entendu sur BFM : la crise Ukrainienne est finie :
- la Russie gardera la Crimée, mais n'interviendra pas.
- l'UE paiera le gaz.
- le nouveau président trouvera un modus vivendi avec la Russie.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » sam. 21 juin 2014, 10:31

Espérons que vous ayez raison.

C'est le troisième qui m'importe : Trouver une juste une juste fin à la guerre civile.
On ne peut ignorer ni les ukrainiens pro occidentaux ni les ukrainiens pro russes.
Il ne faudrait pas que ce soit une paix "par défaut".

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3390
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par Héraclius » sam. 21 juin 2014, 10:31

Et quid des provinces de l'est ?
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » sam. 21 juin 2014, 10:48

Et quid des provinces de l'est ?
C'est justement là le problème. Pour l'instant le président de l'Ukraine utilise des propos guerriers. Et son plan de retour à la paix semble pas convenir à la Russie et aux pro russes malgré la prise en compte de certaines revendications des provinces de l'Est.

https://fr.news.yahoo.com/ukraine-prési ... 01354.html

On est encore loin d'un paix satisfaisante et les bruits de bottes continuent à fleurir chacun excitant ses champions.

De yahoo :

https://fr.news.yahoo.com/ukraine-holla ... 10497.html

De quoi on s'occupe ?
Cessez-le feu menacé en Ukraine
LeMonde.fr - il y a 34 minutes

Ukraine : Hollande et Obama menacent la Russie de nouvelles sanctions

Alors que l'Ukraine a proclamé un cessez-le-feu dans l'Est, François Hollande et Barack Obama ont brandi, vendredi 20 juin, la menace "de nouvelles mesures contre la Russie" faute de désescalade en Ukraine.

C'est ce qu'indique l'Elysée dans un communiqué à l'issue d'un entretien téléphonique entre les présidents français et américain.

Les deux dirigeants ont notamment salué le plan de paix en 14 points annoncé, vendredi, par le président ukrainien Petro Porochenko. Ils saluent également la mise en place d'un "cessez-le-feu unilatéral pour une semaine", dénoncé par Moscou et les séparatistes.
Jeu de poker menteur ?

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 740
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par Johnny » sam. 21 juin 2014, 11:11

Héraclius a écrit :Et quid des provinces de l'est ?
Il y a des dizaines de formules pour traiter les minorités correctement : irak, irlande du nord, pays basque, catalogne, palestine....

Blague à part, quand les deux parties veulent éviter la guerre, il y a toujours un point d'équilibre, surtout si leurs "parrains" étrangers qui les financent leur demandent d'être réalistes et raisonnables....
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2394
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par poche » sam. 21 juin 2014, 12:36

Héraclius a écrit :Et quid des provinces de l'est ?
L'accusation est que les milices de l'Est sont des soldats russes.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » dim. 22 juin 2014, 8:39

Le président Poutine semble promouvoir la paix.

Espérons que ce soit sincère et espérons que les occidentaux en fasse de même, en commençant d'abord par se taire et ne pas intervenir.

lu sur Yahoo :
Poutine approuve la trêve de Kiev, réclame des mesures concrètes

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine approuve le cessez-le-feu unilatéral décrété vendredi dans l'est de l'Ukraine par Petro Porochenko, mais estime que le plan de paix proposé par son homologue ukrainien ne sera pas viable sans "mesures concrètes" pour entamer un processus de dialogue, a déclaré le Kremlin samedi.

"Vladimir Poutine approuve la décision du président (...) Petro Porochenko de cesser le feu dans le sud-est de l'Ukraine, ainsi que son intention déclarée de prendre un certain nombre de mesures concrètes pour parvenir à un règlement pacifique", peut-on lire dans un communiqué.

"Cependant, le chef de l'Etat russe a attiré l'attention sur le fait que le plan proposé, sans actions pratiques visant à ouvrir le processus de négociations, ne sera ni viable ni réaliste."

..........

Dans son communiqué, sans faire référence à l'une ou l'autre des parties en conflit, le Kremlin fait savoir que Vladimir Poutine juge inacceptable que des explosions et des fusillades aient été entendues jusqu'en Russie après l'ordre de cessez-le-feu. Le président russe ajoute que le plan de paix annoncé par Petro Porochenko ne devrait pas s'apparenter à un ultimatum aux séparatistes.

"L'occasion offerte par ce cessez-le-feu doit servir de base à l'ouverture de négociations constructives et à un compromis politique entre les parties opposées dans l'est de l'Ukraine", dit le texte.

"Le président russe appelle toutes les parties au conflit à cesser le feu et à s'asseoir à la table de négociations."

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par jean_droit » lun. 21 juil. 2014, 17:17

Remarque : Il y a les grands mots genre "démocratie" "droits de l'homme" et je vous en passe et il y a les réalités, c'est à dire les vérités .... pas toujours bonnes à dire et à savoir.

Début d'un article d'Atlantico :
La véritable raison pour laquelle les États-Unis se préoccupent tant de l’Ukraine tout en se foutant éperdument des Ukrainiens

Les États-Unis, depuis le début des troubles en Ukraine, se sont clairement positionnés contre les pro-russes. Un soutien aux relents de guerre froide, qui n'a rien à voir avec les intérêts des Ukrainiens.

Atlantico : Les Etats-Unis déploient beaucoup d'énergie pour identifier les auteurs de l'attaque contre l'avion de la Malaysian Airlines et ont été très prompts à montrer du doigt les pro-russes. Quel intérêt ont-ils à leur faire porter le chapeau ?

Jean-Bernard Pinatel : Dès la chute du mur de Berlin en novembre 1989, les stratèges et les hommes politiques américains ont perçu une menace principale : c’est qu’un rapprochement puis une alliance entre l’Europe et la Russie ne contesterait la suprématie mondiale des Etats-Unis qui leur permet, en toute impunité, de s’immiscer dans les affaires intérieures d’un pays, voire de lui faire la guerre et d’imposer un droit international conforme à leurs intérêts comme la encore récemment montré l’affaire de la BNP.

Cette réalité incontestable nécessite un rappel historique pour être admise.

En 1997, l’ancien conseiller national à la sécurité des États-Unis, Zbigniew Brzezinski, publia sous le titre « Le grand échiquier » un livre où adoptant les deux concepts, forgés par Mackinder, d’Eurasie et d’« Heartland ». Il reprenait à son compte sa maxime célèbre : « qui gouverne l’Europe de l’Est domine l’Heartland ; qui gouverne l’Heartland, domine l’Ile-Monde ; qui gouverne l’île-Monde domine le Monde ». Il en déduisait : « Pour l’Amérique, l’enjeu géopolitique principal est l’Eurasie ». Dans une autre publication(1), il explicitait sa pensée: « Si l’Ukraine tombait, écrivait-il, cela réduirait fortement les options géopolitiques de la Russie.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par Invité » mar. 22 juil. 2014, 9:07

Le problème est que peu de temps après que l'avion a été abattu les séparatistes russes en Ukraine déclare fièrement leur responsabilité. Puis ils ont découvert qu'il pourrait y avoir des répercussions, et maintenant ils sont en essayant de nier ce qu'ils ont fait.

http://mashable.com/2014/07/17/malaysia ... sia-rebel/

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 479
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: La guerre civile en Ukraine

Message non lu par Lys_Sul » ven. 29 août 2014, 21:39

Désolé pour le Up, mais je viens de trouver cette photo "symbolique" du crash en Ukraine :

Image

A cross stands behind the site of the Malaysia Airlines Flight 17 plane crash, near Grabovo, in eastern Ukraine. | (REUTERS/Maxim Zmeyev)
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités