Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
2passage
Barbarus
Barbarus

Re: Sommes nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par 2passage » jeu. 23 févr. 2023, 0:39

Jean777 a écrit :
sam. 24 sept. 2022, 10:38
"De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme est proche, à la porte."

(Matthieu 24:33)
La lecture purement historique est ici une erreur puisque Jésus dit que cette génération ne passera pas que tout cela n'arrive. Ce passage doit être lu dans la logique mystique de l'évangile. Jésus parle ici de la mort qui serait la fin des temps précédé par l’apocalypse spirituel, moment où il paraitra . A mon avis cela est plus logique.

Gaudens
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1509
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Sommes nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Gaudens » jeu. 23 févr. 2023, 10:52

Il me semble que l'Eglise tient deux lectures des livres saints:une littérale ( pour l'Apocalypse,cela correspondrait à la période de la persécution romaine,comme dit par Kérygme) et une autre allégorique qui va au delà.L'auteur inspiré écrivait quelque chose d'actuel mais sans le savoir parlait aussi de réalités plus hautes ou plus lointaines.On le voit d'ailleurs dans les discours évangéliques concernant la fin des temps: ils concernent la "génération actuelle"(soit les guerres juives de Titus et l'occupation de Jérusalem en 65) mais aussi la fin des temps.
Alors,oui,nous nous rapprochons à tous égards de ce que décrit l'Apocalypse mais nous percevons les temps à notre manière humaine. Comme l'écrit Nicolas,veillons et prions, cela peut encore durer longtemps.

Part ailleurs attention à une certaine myopie française,il n'y a pas que la France dans ce monde !

Ombiace
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2716
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Sommes nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Ombiace » sam. 25 févr. 2023, 6:09

Gaudens a écrit :
jeu. 23 févr. 2023, 10:52
Part ailleurs attention à une certaine myopie française,il n'y a pas que la France dans ce monde !
Il faut dire que lorsque des institutions semblent chercher à écrèmer leurs propres rangs de ses membres les plus agés, cette épuration est sans doute propice à la myopie.. Mais peut-être mes antennes sont elles orientées

Gaudens
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1509
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Gaudens » sam. 25 févr. 2023, 20:27

Bonsoir Ombiace,
Ma réflexion sur la myopie était provoquée par une notation de Santa Croce mardi 4 ("jamais la France ne s'est aussi éloignée de l'Eglise").
Mais ce contributeur aurait pu écrire l'Occident tout aussi bien.
Quand vous-même parlez d'évacuation des plus âgés, faites-vous allusion au risque élevé d'une loi française permettant euthanasie et suicide assisté? En ce cas encore, la France n'est pas seule, hélas dans cette méchante course à l'échalotte.

Ombiace
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2716
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Sommes nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Ombiace » sam. 25 févr. 2023, 22:37

Bonsoir Gaudens,
Gaudens a écrit :
sam. 25 févr. 2023, 20:27
faites vous allusion au risque élevé d'une loi française permettant euthanasie et suicide assisté?
Non, ce que j'entendais par "épuration" était une épuration dans le monde du travail, sans compensation, sans non plus tenir compte de la précarité des personnes accablées. Il se trouve que ce dont j'entends parler ne semble pas justifié professionnellement, alors je cherche des raisons à ces décisions partiales dans une discrimination due à l'âge de ces personnes.
Je ne suppose pas que les pays européens ayant procédé à de souhaitables réformes économiques cherchent à inspirer à notre pays de recourir de leur coté à des réformes immorales pour assainir sa propre économie. Pourtant c'est à se demander si ce n'est pas ainsi que le comprennent certaines institutions. Voilà l'objet de ma réflexion qui a de quoi, (pour moi en tout cas qui aurait tendance à croire mes sources objectives) me semble t il, inspirer d'y regarder de plus près (d'où la myopie)..

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2664
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par poche » dim. 26 févr. 2023, 10:22

Dans les années 1840, la dame qui était l'une des fondatrices des adventistes du septième jour a prédit que le monde allait finir en 1846. Les gens ont vendu tous leurs biens et se sont rendus sur une montagne à New York pour attendre la fin du monde. 1846 est venu et est parti et nous sommes toujours là.
Les Témoins de Jéhovah ont prêché que le monde allait finir en 1917. 1917 est venu et est reparti et nous sommes toujours là.
Je me souviens avoir pensé que le monde allait finir en 1969. Nous sommes toujours là.
J'étais à une réunion d'auditeurs en 1999. Beaucoup de gens pensaient que le monde allait finir le 1er janvier 2000. Ils allaient fermer leurs entreprises et s'asseoir dans le noir avec des bougies. Nous sommes maintenant en 2023 et nous sommes toujours là. Je pense que si nous nous concentrons sur la volonté de Dieu plutôt que de paniquer et d'avoir peur, nous plairons davantage à Dieu. Si Dieu nous trouve en train de faire sa volonté, alors nous n'aurons rien à craindre.

Ombiace
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2716
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Ombiace » dim. 26 févr. 2023, 11:46

poche a écrit :
dim. 26 févr. 2023, 10:22
Je pense que si nous nous concentrons sur la volonté de Dieu plutôt que de paniquer et d'avoir peur, nous plairons davantage à Dieu. Si Dieu nous trouve en train de faire sa volonté, alors nous n'aurons rien à craindre.
Je suis de votre avis, merci cher poche

Marianne54
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : sam. 04 mars 2023, 19:52
Conviction : Comprends pas

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Marianne54 » sam. 04 mars 2023, 20:07

Bonsoir,
J'écris brièvement, je tombe de sommeil. Il y a des moments je pense que Dieu est en train de nous montrer des choses, il nous fait savoir si on ne change pas notre coeur, ce que nous voyons, vivons depuis le covid surtout, on va voir encore des choses. Et d'ailleurs je trouve qu il se passe beaucoup de choses en ce moment. Bonne nuit

Marianne54
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : sam. 04 mars 2023, 19:52
Conviction : Comprends pas

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Marianne54 » dim. 05 mars 2023, 7:40

poche a écrit :
dim. 26 févr. 2023, 10:22
Dans les années 1840, la dame qui était l'une des fondatrices des adventistes du septième jour a prédit que le monde allait finir en 1846. Les gens ont vendu tous leurs biens et se sont rendus sur une montagne à New York pour attendre la fin du monde. 1846 est venu et est parti et nous sommes toujours là.
Les Témoins de Jéhovah ont prêché que le monde allait finir en 1917. 1917 est venu et est reparti et nous sommes toujours là.
Je me souviens avoir pensé que le monde allait finir en 1969. Nous sommes toujours là.
J'étais à une réunion d'auditeurs en 1999. Beaucoup de gens pensaient que le monde allait finir le 1er janvier 2000. Ils allaient fermer leurs entreprises et s'asseoir dans le noir avec des bougies. Nous sommes maintenant en 2023 et nous sommes toujours là. Je pense que si nous nous concentrons sur la volonté de Dieu plutôt que de paniquer et d'avoir peur, nous plairons davantage à Dieu. Si Dieu nous trouve en train de faire sa volonté, alors nous n'aurons rien à craindre.
Bonjour,
Assis dans le noir avec des bougies !!! Vous me faites penser à ce qu'on m a raconté y a environ 15 ans et il y a deux ans, j ai vu sur internet un article sur le sujet. Faites-vous référence au 3 nuits de noirceur ?
Et 2, je pense que ce monde actuel va mal année en année, et bien sûr à cause de l'humain et de sa moralité. Et donc suis étonnée tout ce qui nous tombe dessus sont juste des avertissements. Je crois que c'est le moment de changer notre coeur pour être sauvé.

Avatar de l’utilisateur
Agapē (ἀγάπη)
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : mer. 12 mars 2008, 1:28
Conviction : Catholique
Localisation : Nantes

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Agapē (ἀγάπη) » lun. 06 mars 2023, 13:16

Bonjour à tous,

Depuis l'avènement du Christ, nous sommes dans les derniers temps.
Dans toute l'histoire, il y a eu des catastrophes et les gens ont pensé que c'était vraiment la fin.
Oui c'est vrai que l'homme n'est jamais allé aussi loin dans la culture de mort etc... et que bien des choses sont terribles.
Mais le Seigneur nous appelle juste à nous convertir, de tout temps. Jésus lui même a dit à ses apôtres qu'il ne savait pas quand, ni le jour ni l'heure. C'est très beau. Réjouissons nous de ne pas savoir et prions pour nous et nos frères et soeurs ! Soyons des veilleurs ! Faisons des réserves d'huile afin que nos lampes ne s'éteignent pas.

Donc oui, convertissons nous !

Agape.
"Tout est grâce" Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Avatar de l’utilisateur
Agapē (ἀγάπη)
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : mer. 12 mars 2008, 1:28
Conviction : Catholique
Localisation : Nantes

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Agapē (ἀγάπη) » lun. 06 mars 2023, 15:13

(veuillez me pardonner, ce que j'ai dit a déjà été dit plus haut dans ce fil par bon nombre de frères et sœurs :)
"Tout est grâce" Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Marianne54
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : sam. 04 mars 2023, 19:52
Conviction : Comprends pas

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Marianne54 » mer. 08 mars 2023, 18:49

Bonjour,
Ces dernières années, je trouve que plus on avance, plus on est parti dans un mur. La vie n'a plus de sens. L'argent a corrompu le monde, ensuite le vice. Les gens se marient et divorcent à peine mariés, on dirait que l'amour n'y est plus. Ce monde est devenu très opportuniste et manipulateur.
L'égoïsme a remplacé la bienveillance. Il n'y a plus de moralité ni respect. La vie n'a plus aucun sens. On dirait qu'on vit au jour le jour. Et si la fin devrait arriver, je pense que ceux choisis pour rester, le seront comme l'a été Noé.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2664
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par poche » jeu. 09 mars 2023, 12:30

Marianne54 a écrit :
dim. 05 mars 2023, 7:40
poche a écrit :
dim. 26 févr. 2023, 10:22
Dans les années 1840, la dame qui était l'une des fondatrices des adventistes du septième jour a prédit que le monde allait finir en 1846. Les gens ont vendu tous leurs biens et se sont rendus sur une montagne à New York pour attendre la fin du monde. 1846 est venu et est parti et nous sommes toujours là.
Les Témoins de Jéhovah ont prêché que le monde allait finir en 1917. 1917 est venu et est reparti et nous sommes toujours là.
Je me souviens avoir pensé que le monde allait finir en 1969. Nous sommes toujours là.
J'étais à une réunion d'auditeurs en 1999. Beaucoup de gens pensaient que le monde allait finir le 1er janvier 2000. Ils allaient fermer leurs entreprises et s'asseoir dans le noir avec des bougies. Nous sommes maintenant en 2023 et nous sommes toujours là. Je pense que si nous nous concentrons sur la volonté de Dieu plutôt que de paniquer et d'avoir peur, nous plairons davantage à Dieu. Si Dieu nous trouve en train de faire sa volonté, alors nous n'aurons rien à craindre.
Bonjour,
Assis dans le noir avec des bougies !!! Vous me faites penser à ce qu'on m a raconté y a environ 15 ans et il y a deux ans, j ai vu sur internet un article sur le sujet. Faites-vous référence au 3 nuits de noirceur ?

Il s'agissait d'une situation distincte. La fondatrice des adventistes du septième jour n'était pas catholique. Elle a vécu aux États-Unis. Elle a dit que le monde allait finir en 1846.
Les sept jours de ténèbres sont des catholiques qui ont des révélations privées qui peuvent ou non être vraies.
Et 2, je pense que ce monde actuel va mal année en année, et bien sûr à cause de l'humain et de sa moralité. Et donc suis étonnée tout ce qui nous tombe dessus sont juste des avertissements. Je crois que c'est le moment de changer notre coeur pour être sauvé.

Avatar de l’utilisateur
nicolas-p
Senator
Senator
Messages : 721
Inscription : mar. 12 mai 2020, 16:10
Conviction : totus tuus
Localisation : sud ouest

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par nicolas-p » jeu. 09 mars 2023, 13:00

Oui cela va mal et objectivement nous pouvons dire que nous voyons probablement devant nous se passer des événements (conditionnels) annoncés ou en tout cas cela y ressemble fortement (La salette) mais, la "veille" de l'apocalypse ne veut rien dire en soi car une fois de plus nous y sommes depuis la crucifixion il y a plus de 2000 ans et c'était déjà à cette époque la veille.

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1029
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Sommes-nous à la veille de l’Apocalypse ?

Message non lu par Olivier JC » mer. 09 août 2023, 13:57

Bonjour,

Le problème avec cette question est qu'une réponse positive certaine est impossible. Il existe, dans les écrits bibliques, nombre de textes évoquant la fin des temps qui brillent par leur obscurité et sont sujets à interprétations.

Selon le Catéchisme de l'Eglise Catholique, l'un des signes précurseurs de l'avènement glorieux de Notre Seigneur est la reconnaissance de Jésus comme Messie par tout Israël, se traduisant par l'entrée de la plénitude des juifs dans le salut messianique. Certes, l'histoire peut s'accélérer subitement et, à bien des égards, on peut le constater à l'heure actuelle. Il ne semble cependant pas que la reconnaissance par le peuple juif de la messianité de Jésus puisse être regardée comme susceptible d'intervenir à court ou moyen terme.

Que "quelque chose" soit en train de se passer s'apparentant à quelques "douleurs de l'enfantement" me semble difficilement contestable, que soit dans l'ordre profane avec la révolte de nombreux pays contre l'hégémonie occidentale qui s'est étendue sur le monde depuis plusieurs siècles, ou dans l'ordre religieux avec certaines orientations surprenantes venant de Rome.

Il convient de souligner, puisqu'elles ont été évoquées, que la Bienheureuse Vierge Marie, dans ses apparitions reconnues par l'Eglise catholique, n'annonce pas le retour de son Fils, mais dénonce le fait que la hiérarchie ecclésiastique soit devenue un "cloaque d'impureté" (on ne peut que le constater), que Rome perdra la foi (là encore, à entendre les propos de bien des prélats ou cardinaux de Curie, il est difficile de nier qu'il y a un problème) et qu'à défaut de pénitence, elle ne pourra retenir le bras de son Fils de telle sorte que le châtiment divin s'abattra sur l'humanité (si l'on se souvient que le châtiment divin consiste à abandonner les hommes au péché et à ses conséquences (cf. Rm 1), nous sommes en plein dedans particulièrement en Occident et encore plus particulièrement en France).

Cette situation n'est cependant pas un signe précurseur de l'avènement glorieux du Christ, et il fut d'autres époques où la hiérarchie ecclésiale était un "cloaque d'impureté" probablement bien pire qu'il ne l'est aujourd'hui et où l'enseignement de la foi fut en danger (ainsi la crise arienne pendant laquelle la quasi-totalité de l'épiscopat mondial était dans l'erreur, ainsi la crise de la Réforme ayant conduit au Concile de Trente...). Ce qui, selon le Catéchisme de l'Eglise Catholique, est un signe précurseur de l'avènement glorieux de Notre Seigneur, c'est l'ultime Pâque où l'Eglise catholique suivra son Seigneur dans sa mort et sa résurrection, c'est-à-dire l'ultime persécution dont elle sera victime et qui conduira à son apparente disparition. Là encore, il ne semble pas que ce soit à l'ordre du jour à court ou moyen terme.

Il reste qu'abordant cette problématique, les réactions sont parfois surprenantes. D'une part, parce que la probabilité de mourir d'ici un quart d'heure dans un accident de voiture est largement supérieure à celle de voir Notre Seigneur revenir dans la gloire d'ici quinze jours. D'autre part, parce que nous ne cessons de prier le Père pour que son règne arrive, et qu'il est donc pour le moins contradictoire d'avoir peur que cette demande soit (enfin) exaucée.

+
MOTUS IN FINE VELOCITOR

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités