Où va le Pape ?

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 954
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par VexillumRegis » mar. 28 mars 2017, 19:42

Effectivement, et comme certains n'ont pas manqué de le souligner très justement, les différences dogmatiques entre orthodoxes et catholiques sont loin d'être négligeables.

Si l'on met de côté les points les plus connus, et qui ne sont déjà pas rien (primauté du pape, Filioque), je crois que la principale pierre d'achoppement touche à la doctrine augustinienne. La théologie latine, tout au long de son histoire, a évolué au gré des conflits liés à l'interprétation de la doctrine du grand docteur africain sur des points fondamentaux tels que la grâce et la prédestination. Rien de tout çà en Orient, ou l'oeuvre d'Augustin a été pendant longtemps très largement ignorée. Le dogme du péché originel lui-même - qui dans la théologie latine est largement tributaire de l'interprétation d'Augustin sur Rm5:12 - n'est pas entendu de la même façon, ce qui a entraîné de graves divergences dans la manière de considérer l'homme et son salut. "Cette théorie de la transmission du "péché originel" par la génération est incompatible avec la bonté et la justice de Dieu. Jamais les Pères n'ont professé une telle doctrine qui fait naître tous les hommes "dans la faute", passibles de châtiment pour un péché que seul leur ancêtre a commis" (Monseigneur Photios et archimandrite Philarète, "Le nouveau catéchisme contre la foi des Pères", L'Age d'Homme, Paris, 1993, p. 75 - Cet ouvrage, assez court, est très pratique pour avoir un point de vue orthodoxe "dur" sur la théologie catholique). La théologie byzantine est clairement "semi-pélagienne", et de ce point de vue, il est clair que la théologie catholique est plus proche de la théologie protestante classique (luthérienne/calviniste), qui n'est qu'une interprétation plus rigide de la même doctrine augustinienne.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10260
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Cinci » mar. 28 mars 2017, 21:03

Tssss... vous auriez pu au moins souligner "monstrueuse", dans "monstrueuse déclaration", et "ignoble" dans "ignoble déclaration".

C'est ce qui arrive quand on se contente de lire en diagonale... - Votre Grandeur Toto
Vous êtes bien dans votre élément en effet. Merci de l'illustrer une nouvelle fois. Filtrer une mouche pour avaler le chameau, vous connaissez bien.
Dernière modification par Cinci le mar. 28 mars 2017, 21:08, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1044
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Pathos » mar. 28 mars 2017, 21:04

Cinci a écrit :
mar. 28 mars 2017, 14:49
J'attends fermement son discours à Fatima pour me faire une idée définitive sur ce Pape.. - Pathos
… et donc le baptisé Bergoglio n'aura pas le droit d'outrepasser la limite que veut lui tracer, probablement pour son bien, son Éminence Pathos. Il faudra convoquer un jour le baptisé et catéchisé Bergoglio au tribunal ecclésiastique, pour lui expliquer les devoirs de son état, ce qu'un simple baptisé d'une paroisse d'Argentine pourrait faire et ne pas faire, dire ou penser.

Mon cher Pathos, je crains que vous ne soyez ici dans la toute-puissance et que vous usurpiez un peu le rôle de Dieu.
Mon cher Cinci,

Autant j'étais un grand adepte de St JP II autant François 1er commence à m'agacer gentiment : sous ses airs bonhomme il me fait penser à un président d'une démocratie occidentale : insignifiant et téléguidé ; il déroule sa feuille de route : la barre à gauche toute, direction le noachisme tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, laissant la FM faire le reste.

Piqure de rappel édifiante (ah le petit jésus en plastique.. pas de croix surtout !).
https://www.youtube.com/watch?v=EWNkxXhH9eQ

Image
C'est aussi le champion de la pleurniche et de la repentance : il baise l'anneau unique du rabin trucmuche en cachant sa croix
Image


Donc oui je l'attends à Fatima car soit il prend la mesure de la gravité des messages divulgés en nous invitant davantage à la prière , la pénitence, et la miséricorde en tournant un peu son regard vers nos frères de Russie d'où tout est censé rennaître (c'est pas moi qui le dis mais bien ND ) ou alors il nous sert un discours oeucuménique à deux sous et là oui je resterai fidèle à Rome mais je sais que nous serons bien dans la fin des temps avec des papes qui n'ont plus rien de catholique.
Dernière modification par Pathos le mer. 29 mars 2017, 17:12, modifié 1 fois.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1044
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Pathos » mar. 28 mars 2017, 21:12

Si François 1er avait lu Maria Simma, il saurait que Luther est bien en Enfer où des démons lui fracassent son crane plein d'orgueil.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10260
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Cinci » mar. 28 mars 2017, 21:12

On peut apercevoir la déroute qui règne dans l'appareil central de l'Église: même dans un document formel comme plus haut, Sa Sainteté Toto Papa primus utilise des chiffres persans. Décidément, Rome n'est plus Rome! - Altior
C'est tout de même préférable d'être converti au moins avant de vouloir tenir le rôle de directeur du Saint Office.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Voyageur » mar. 28 mars 2017, 22:27

Toto, vous avez dit :
Toto a écrit :
mar. 28 mars 2017, 18:20
Si, c'est grave! Luther a été excommunié pour sa rébellion ; il a fomenté un schisme
J'en connais d'autres...

Pour rappel :

CEC 1900 : L’autorité exigée par l’ordre moral émane de Dieu : « Que tout homme soit soumis aux autorités qui exercent le pouvoir, car il n’y a d’autorité que par Dieu et celles qui existent sont établies par Lui. Ainsi, celui qui s’oppose à l’autorité se rebelle contre l’ordre voulu par Dieu, et les rebelles attireront la condamnation sur eux-mêmes » (Rm 13, 1-2).

CEC 1269 : Devenu membre de l’Église, le baptisé n’appartient plus à lui-même, mais à Celui qui est mort et ressuscité pour nous. Dès lors il est appelé à se soumettre aux autres, à les servir dans la communion de l’Église, et à être « obéissant et docile » aux chefs de l’Église et à les considérer avec respect et affection.

CEC 882 : Le Pape, évêque de Rome et successeur de S. Pierre, « est principe perpétuel et visible et fondement de l’unité qui lie entre eux soit les évêques, soit la multitude des fidèles ». « En effet, le Pontife romain a sur l’Église, en vertu de sa charge de Vicaire du Christ et de Pasteur de toute l’Église, un pouvoir plénier, suprême et universel qu’il peut toujours librement exercer. »
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10260
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Cinci » mer. 29 mars 2017, 5:58

Pathos :
Donc oui je l'attends à Fatima car soit il prend la mesure de la gravité des messages divulgés en nous invitant davantage à la prière , la pénitence, et la miséricorde en tournant un peu son regard vers nos frères de Russie d'où tout est censé rennaître (c'est pas moi qu'il dit mais bien ND ) ou alors il nous sert un discours oecuménique à deux sous et là oui je resterai fidèle à Rome mais je sais que nous serons bien dans la fin des temps avec des papes qui n'ont plus rien de catholiques.
L'Église en a vu bien d'autres pourtant, de ces "drôles" de papes. Ce ne fut ni la fin de l'Église ni la fin de l'histoire.

Normalement, le fidèle devrait tirer le meilleur du pape en fonction, s'efforçant un peu de voir le bien au lieu d'être fasciné par le mal supposé. A quoi la foi nous servirait-elle, Pathos, s'il suffisait de se laisser porter par nos simples inclinations naturelles?" Ouah! la bobine de cet évêque ne me revient pas! Je le déteste. Il me sert un discours que je ne veux pas entendre en plus!"

- O.K. On peut bien ne pas être d'accord avec le spot publicitaire ou tel partie d'une page d'encyclique ou une manoeuvre diplomatique voire. Mais la hargne même qui est projeté contre la personne du Souverain Pontife?

Je sentirais presque littéralement la haine filtrant au travers de si nombreuses interventions ça et là. Une haine concentrée sur la personne du chef de l'Église je veux dire, comme provenant de sources pourtant dites "catholiques". C'est un peu dérangeant. Je ne crois pas qu'une révélation privée à Fatima ou ailleurs devrait pouvoir relever "son" fidèle du genre d'obligation de respect auquel il serait tenu, et ne serait-ce que par égard pour le Christ et les autres membres de l'Église; lesquels ne seront pas du même avis que lui. La charité c'est aussi de se mettre à la place de l'autre. Si c'est vous qui étiez le pape ...

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1952
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Altior » mer. 29 mars 2017, 8:16

Voyageur a écrit :
mar. 28 mars 2017, 22:27
Pour rappel :

CEC 1269 : Devenu membre de l’Église, le baptisé n’appartient plus à lui-même, mais à Celui qui est mort et ressuscité pour nous. Dès lors il est appelé à se soumettre aux autres, à les servir dans la communion de l’Église, et à être « obéissant et docile » aux chefs de l’Église et à les considérer avec respect et affection.
Oui, Voyageur, vous avez bien souligné le gros problème des modernistes: ils ne sont pas «obéissants et dociles» aux chefs de l'Église. Leur attitude de rébellion vient de l'esprit révolutionnaire qui est la base de tout schisme. Les chefs de l'Église leurs disent de communier sur la langue, mais eux, ils ne sont pas dociles. Les chefs de l'Église définissent la contraception comme matière grave, mais eux, ils continuent de la pratiquer. Les chefs de l'Église leurs demandent d'utiliser la prière vers l'archange Michel, mais eux ils ne l'utilisent jamais. Les chefs de l'Église leurs recommandent la Messe en latin, mais eux ils ne veulent pas entendre. les chefs de l'Église les encouragent à utiliser la musique grégorienne, mais eux ils s'en fichent avec leur guitares. Le liturgiste-en-chef de l'Église demande, il y a oins d'un an, la Messe orienté vers Dieu, mais personne, sauf les tradis, ne le suit. Deux chefs successifs de l'Église croate ont demandé qu'on arrête les pèlerinages à Medjugorje, qu'on arrête de mentionner le lieu des soi-disantes apparitions en tant que «sancturaire», mais eux ils continuent de la faire, leurs paroisses dissidentes continuent de les organiser et leurs clubs religieux continues de rependre des messages non approuvées par l'Église.

Et comment voulez-vous que les modernistes obéissent, si l'obéissance leur répugne ? La désobéissance des enfants à leur parents, des femmes à leurs maris, des hommes à leur chefs, des prêtres à leurs évêques et des évêques au Pape et le trait définitoire de l'esprit révolutionnaire, de l'esprit du monde qu'ils cherchent à introduire dans l'Église, dans les foyers, dans la société qu'il veulent basée sur un égalitarisme mal compris. Pour eux, obéissance et docilité ça veut dire servitude, et servir ce n'est plus la chose qui donne le sens de la vie, mais une honte. C'est pourquoi leurs femmes ne se couvrent plus la tête à la Messe, c'est pourquoi leurs hommes ne s'agenouillent jamais. Pour la même raison ils refusent la communion sur la langue, ils ne veulent plus que Dieu les nourrit de la même manière que les petits enfants sont nourris: celui qui commence par refuser de servir son prochain continuera par refuser de considérer serviteur de Dieu et finira par le refus d'être son enfant. Je pense que ça vient du diable, car c'est Lucifer qui a dit, pour la première fois, non serviam!, je ne servirai pas! et c'est exactement la chose qui lui a valu la déchéance. Oui, Voyageur, l'esprit protestant, l'esprit révolutionnaire et égalitaire, l'esprit moderne sont trois hypostases pour le même mal et ce mal vient du malin.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Voyageur » mer. 29 mars 2017, 13:21

Il s'agit d'un document récent dans lequel les chefs de l'Église demandent la communion sur la langue ?
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par axou » mer. 29 mars 2017, 13:57

Voyageur a écrit :
mer. 29 mars 2017, 13:21
Il s'agit d'un document récent dans lequel les chefs de l'Église demandent la communion sur la langue ?
Non c'est un pur mensonge : le pape et les évêques ne commandent pas la communion sur la langue (les Catholiques ont le choix entre la main et la langue) pas plus qu'ils ne commandent la messe en latin (ils s'y rendent s'ils le veulent) ni n'ordonnent un mode musical précis.

je suis fatiguée de ces torrents d'inepties déversées sur le forum...

Axou

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Voyageur » mer. 29 mars 2017, 14:07

Merci Axou.

Franchement, tout ceci commence également à me lasser.
Si vous avez raison, je trouve ça terrible de semer le doute ainsi.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par axou » mer. 29 mars 2017, 14:40

Choisir de communier sur la langue ou dans la main relève donc d’une attitude fondée sur un choix libre dans la mesure où ce choix est autorisé. En France, la communion dans la main fut autorisée par le Conseil permanent de l'épiscopat en 1969. Ainsi, avant d’être une revendication identitaire, il s’agit d’abord d’une expérience spirituelle et une manière de se situer devant Dieu. Et là s’exerce le secret de chacun qui communie au Corps du Christ avec ses frères.

http://croire.la-croix.com/layout/set/p ... offset)/60


« Tout fidèle a toujours le droit de recevoir, selon son choix, la sainte communion dans la bouche. Si un communiant désire recevoir le sacrement dans la main, dans les régions où la Conférence des évêques le permet, avec la confirmation du Siège apostolique, on peut lui donner la sainte hostie. Cependant, il faut veiller attentivement dans ce cas à ce que l’hostie soit consommée aussitôt par le communiant devant le ministre, pour que personne ne s’éloigne avec les espèces eucharistiques dans la main. S’il y a un risque de profanation, la sainte communion ne doit pas être donnée dans la main des fidèles » trouve-t-on encore dans l'instruction Redemptionis sacramentum (2004, n° 92).

Le Père Antoni, assomptionniste, tire sensiblement la même conclusion pour Croire : « Ainsi, avant d’être une revendication identitaire, il s’agit d’abord d’une expérience spirituelle et une manière de se situer devant Dieu. Et là s’exerce le secret de chacun qui communie au Corps du Christ avec ses frères. »
http://www.lavie.fr/debats/chretiensend ... 44_431.php

Et concernant "l'inculturation" de la liturgie depuis Vatican 2 (langue et liturgie) :
http://www.liturgiecatholique.fr/IMG/pd ... LES_2_.pdf

Bien à vous,
Axou

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Voyageur » mer. 29 mars 2017, 15:01

Incroyable! À chaque révélation, je suis de plus en plus choqué.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par axou » mer. 29 mars 2017, 15:11

Voyageur a écrit :
mer. 29 mars 2017, 15:01
Incroyable! À chaque révélation, je suis de plus en plus choqué.
La vraie question derrière tout cela c'est : accepter ou na pas accepter le concile Vatican 2.

Axou

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1044
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Ou va le Pape ?

Message non lu par Pathos » mer. 29 mars 2017, 15:28

axou a écrit :
mer. 29 mars 2017, 15:11
Voyageur a écrit :
mer. 29 mars 2017, 15:01
Incroyable! À chaque révélation, je suis de plus en plus choqué.
La vraie question derrière tout cela c'est : accepter ou na pas accepter le concile Vatican 2.

Axou
Il faut l'accepter bien sur ne serait ce que par obéissance à la Sainte Eglise, mais rien n'empêche d'être un chrétien responsable, garder un sens critique sur les échecs successifs.
Le retour du Christ ne s'annonce pas sous un climat où l'Eglise sera particulièrement à l'honneur vis à vis de son troupeau :
"Quand le Fils de l'homme reviendra, trouvera t-il la Foi sur la terre ?"
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités