Un fil pour les bonnes nouvelles !!!

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2105
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par Géraldine » ven. 08 juin 2012, 19:51

Moi, je trouve que de poster des bonnes nouvelles alors que nous n' entendons que des catastrophes, ÇA FAI DU BIEN.
Etienne, j'avais vu, lu et posté la photo de cette croix faites de poutrelles et cela m' a frappée: comment ne pas voir le Christ Vainqueur par ce signe?
D'autant que certains avaient vu ( et pris en photo une face démoniaque dans les volutes de fumée?)
Il y a incontestablement des signes....libre à certains de ne pas voir en cette croix, un
signe divin....



In Xto.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2105
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par Géraldine » ven. 08 juin 2012, 20:02

FaceinSmokeWTC.jpg
Certains ont vu aussi une croix dans la fumée du WTC....
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par etienne lorant » dim. 17 juin 2012, 14:23

Selon le magazine américain “Vanity Fair”, l’âge des femmes intéressées par la vie dans une communauté religieuse a radicalement baissé au cours des dix dernières années.

Il y a dix ans, les plus jeunes femmes intéressées par la vie religieuse avaient entre 30 et 40 ans. Aujourd’hui, elles ont entre 16 et 18 ans, indique l’Office national pour les vocations de l’Eglise catholique anglaise. De 2006 à 2010, le nombre de femmes en dessous de 40 ans, en formation pour devenir sœurs, est passé de 42 % à 70%. Un phénomène étonnant, à l’heure où nombre de communautés ferment en Europe, faute de relève.

Pour sœur Jones, membre de l’Office national pour les vocations, il y a davantage de jeunes femmes qui considèrent sérieusement la vie en communauté et qui prononcent leurs vœux. “Les plus jeunes ont choisi leur foi, c’est un choix personnel dès le début. Ce n’est pas quelque chose qu’elles font parce que leurs parents les forcent. Et quand vous êtes jeune, la radicalité vous attire. Il y a quelque chose de contre-culturel dans le fait de devenir sœur”, explique-t-elle.

Mais l’habit ne sied pas à toutes les prétendantes. Un documentaire diffusé récemment sur BBC1 et intitulé “Jeunes sœurs” a suivi deux Britanniques de 23 et 25 ans dans leur chemin de foi. A l’issue du film, aucune des deux femmes n’a cependant prononcé ses vœux. Pour l’auteur du documentaire, Vicky Mitchell, il est impossible de comprendre pleinement un tel engagement sans être croyant: “Elles le voient comme un appel, quelque chose que Dieu veut qu’elles fassent.”.

Loin de sacrifier au cliché du couvent austère et sérieux, les communautés visitées par la réalisatrice étaient des lieux agréables et les religieuses des femmes de leur époque : “Les femmes que j’ai rencontré étaient sociables, elles avaient eu des copains dans le passé et avaient de larges groupes d’amis.”.


http://info.catho.be/2011/11/14/un-inte ... eligieuse/

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8389
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par jean_droit » dim. 17 juin 2012, 16:16

Je viens de lire ce fil.
L'amusant c'est que le Japon vient de refaire démarrer deux centrales nuclaires ...
Pas tout à fait en phase avec ce que dit, ou disait, ce fil.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8389
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par jean_droit » dim. 17 juin 2012, 16:30

C'est une bonne chose que de voir l'âge des vocations féminines diminuer.
Il serait bon que ce soit la même chose pour ce qui est des vocations masculines.
Et que l'on s'arrête de conseiller à ceux qui veulent devenir prêtres de finir obligatoirement leurs études et d'attendre. même si c'est tout à fait conforme à la pensée actuelle comme le montre l'âge de plus en plus élevé des mariages et de la naissance des enfants.
C'est un peu ce que suppose : “Les femmes que j’ai rencontré étaient sociables, elles avaient eu des copains dans le passé et avaient de larges groupes d’amis.”.
De même : "Loin de sacrifier au cliché du couvent austère et sérieux, les communautés visitées par la réalisatrice étaient des lieux agréables et les religieuses des femmes de leur époque".
Bof ! Bof !

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2105
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par Géraldine » dim. 17 juin 2012, 17:10

La vocation, Etienne, et vous le savez vous- même est une chose merveilleuse, sans explication précise, un amour par degrés ou une révélation....chaque vocation quelle qu' elle soit est personnelle, qu' on ait 18 ans ou 55 ans ou plus....je connaissais une soeur quant j' étais enfant, douce et gentille, elle était veuve d' un aviateur.....il n' y a pas de règles précises dans ce domaine et il ne faut pas nécessairement une épreuve pour avoir cet amour du Seigneur.
Mais vous avez raison de souligner cet article( nous lisons décidément les mêmes choses!)et
il faut parler du positif aussi.

In Xto.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par etienne lorant » dim. 17 juin 2012, 17:48

jean_droit a écrit :Je viens de lire ce fil.
L'amusant c'est que le Japon vient de refaire démarrer deux centrales nuclaires ...
Pas tout à fait en phase avec ce que dit, ou disait, ce fil.
J'ai bien vu, aujourd'hui, ce redémarrage de deux centrales. Je vous prie donc de m'excuser si le Japon n'a pas rempli son voeu de faire sans le nucléaire. Je vous laisse le soin de le leur reprocher. Amicalement,

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8389
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par jean_droit » dim. 17 juin 2012, 18:49

Je ne suis ni pro ni anti nucléaire.
Le Japon a ses propres impératifs et, dans l'état actuel des choses, il lui faut redémarrer certaines de ses centrales. Je ne leur reproche pas du tout. C'est le problème du Japon.
Je suppose que l'électricité fournie par ces centrales sont maintenant produites par des centrales thermiques. Ceci peut, en très modeste partie, expliquer le coût du pétrole dont chacun de nous a à supporter les inconvénients.
Le problème est de savoir quelle quantité d'énergie nous avons besoin et comment nous pouvons y faire face.
La première piste devrait être d'abord de diminuer le plus possible les besoins énergétiques.
On sait bien que, si l'on veut aller au bout de cette piste, cela demande un autre mode de
vie.
La seconde est de voir quelles énergies peuvent raisonablement se subsituer au nucléaire.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par etienne lorant » mar. 21 août 2012, 13:58

Les Japonais toujours en lutte contre le rétablissement du nucléaire:

Chemisette blanche et pantalon de costume, Norimichi Hattori est un cadre ordinaire. Mais le vendredi soir, il se transforme en militant antinucléaire. Comme des dizaines de milliers de Japonais, il manifeste chaque semaine devant la résidence officielle du premier ministre, Yoshihiko Noda (centre gauche), à Tokyo, pour réclamer la sortie du nucléaire.

Il est même devenu porte-parole de la coalition métropolitaine contre le nucléaire. « J’ai deux vies : ma vie professionnelle et ma vie engagée » , sourit-il, enfilant son brassard.

Sans passé militant ni affiliation politique, Norimichi Hattori, 36 ans, a rejoint la coalition antinucléaire à la suite de l’accident de Fukushima en mars 2011. « Quand je me suis demandé comment cela avait pu se produire, j’ai réalisé que tout cela avait été causé par l’homme et pas seulement par une catastrophe naturelle, estime-t-il. Nos vies étaient menacées, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose d’utile. »

Avec sa femme, il préfère renoncer à avoir des enfants pour le moment. Matsudo, la ville où il habite en banlieue de Tokyo, ayant été contaminée – entre 2 et 5 millisieverts par an selon ses propres mesures (1) –, il songe à déménager mais cela s’avère compliqué.

DES RISQUES « TROP IMPORTANTS »
Plus de seize mois après la catastrophe atomique, qui a provoqué l’évacuation de plus de 110 000 personnes, le mouvement antinucléaire se réveille au Japon. Du fait des craintes suscitées par les explosions d’hydrogène à la centrale, les 50 réacteurs du pays étaient à l’arrêt depuis début mai. Mais la remise en route de deux réacteurs à la centrale d’Oi, dans l’ouest du pays, en juillet, a fait descendre les Japonais dans la rue.

« Si on redémarre la centrale d’Oi, cela veut dire qu’on va redémarrer toutes les autres, analyse Serie, une étudiante de 19 ans, un gros nœud blanc dans les cheveux. Il ne faut aucun réacteur. Les risques de séismes sont trop importants. »

Alors que le rendez-vous du vendredi soir devant la résidence du premier ministre ne rassemblait que quelques centaines de personnes en mars dernier, ils sont des dizaines de milliers aujourd’hui. Chaque semaine, malgré la chaleur étouffante et la longue journée de travail, les Japonais s’obstinent à faire le déplacement.

Selon une coutume toute japonaise, le cortège est solidement encadré par la police, n’envahit jamais les rues et reste sagement cantonné à la moitié du trottoir. Mais dans un pays guère habitué aux manifestations de masse, le mouvement antinucléaire est devenu audible.

DES MANIFESTATIONS TRÈS ORGANISÉES
Menée par l’illustratrice Misao Redwolf, la coalition métropolitaine contre l’énergie nucléaire, qui organise le rendez-vous, fédère 13 organisations citoyennes. Grâce aux réseaux sociaux sur Internet, la coalition rassemble au-delà des militants historiques, héritiers des protestations des années 1960 contre la présence de bases militaires américaines au Japon ou la guerre du Vietnam.

Un carré est même réservé aux familles pour qu’elles ne se sentent pas oppressées par une foule pourtant calme et respectueuse. « Jusqu’à présent, j’avais l’impression que les manifestations antinucléaires étaient réservées aux gauchistes, aux syndicats et aux ONG radicales, confirme Moé Yamada, une étudiante de 20 ans, ongles manucurés et jupette à frou-frou. Mais je me suis rendu compte que n’importe qui pouvait venir. »

« NOUS POUVONS LE FAIRE »
Cette vague antinucléaire se lève à un moment décisif pour le Japon. Le gouvernement a jusqu’à la fin de l’été pour décider si le pays sortira ou non du nucléaire, une énergie qui représentait presque 30 % de la production d’électricité du pays avant l’accident de Fukushima. Trois scénarios se dégagent : se passer totalement de l’énergie nucléaire d’ici à 2030 ; baisser sa part à 15 % de l’électricité produite ; ou bien à une fourchette entre 20 et 25 %.

Les autorités multiplient les réunions publiques dans le pays pour sonder l’opinion. Selon un sondage récent mené par l’agence Jiji, près des deux tiers des Japonais souhaitent que le pays se passe d’énergie nucléaire. Jusqu’à présent, les manifestants avaient le sentiment que le choix du gouvernement était fait et qu’il n’allait pas sortir du nucléaire. Mais le ministre de l’industrie Yukio Edano vient de leur redonner espoir en déclarant : « Je ne pense pas que sortir du nucléaire soit négatif pour l’économie japonaise. Nous pouvons le faire. »

(1) La réglementation française fixe à 1 millisievert (mSv) par an la dose efficace maximale admissible résultant des activités humaines en dehors de la radioactivité naturelle et des doses reçues en médecine.

MARIE LINTON à Tokyo
[+] Texte masqué
http://www.la-croix.com/Actualite/S-inf ... -19-843890
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Merci aux Imams d'Autriche !

Message non lu par etienne lorant » mer. 26 sept. 2012, 18:00

Une association musulmane demande la construction d'une église en Arabie saoudite

L'Initiative des musulmans libéraux d'Autriche (ILMí–) a demandé mercredi la construction d'une église sur le sol saoudien, estimant que l'Arabie saoudite, qui participe à plusieurs projets de construction de mosquées dans des pays chrétiens, devait faire ce geste en retour.

"Les musulmans libéraux demandent la construction d'une église dans le royaume d'Arabie saoudite", a expliqué l'association dans une lettre envoyée à l'ambassadeur saoudien en Autriche Mohammed al-Salloum, lui demandant de la transmettre "aux autorités appropriées" à Ryad.

De nombreux diplomates, hommes d'affaires et travailleurs sont chrétiens sur le territoire saoudien et ne peuvent pas pratiquer leur religion, estime Amer Albayati, président de l'ILMí–, signataire de la lettre.

"L'Arabie saoudite soutient fortement la construction de mosquées et de milliers de lieux de prière dans des pays chrétiens en Europe, tant sur le plan financier que sur le plan de l'organisation", a-t-il expliqué.

Selon un "principe de réciprocité", l'ILMí– pense que "la construction de lieux sacrés non-musulmans" en Arabie saoudite devrait être favorisée.

L'association se propose d'apporter idées et soutien financier à de tels projets.
[+] Texte masqué
http://www.atlasinfo.fr/Une-association ... 34008.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par etienne lorant » lun. 08 oct. 2012, 10:46

Geneviève Fioraso, la ministre française de l'Enseignement supérieur et de la recherche, dresse ce constat à Kyoto : malgré l'arrêt de ses réacteurs nucléaires, sans disposer d'aucune énergie propre, le Japon, depuis Fukushima, a renoué avec la croissance. Pour Geneviève Fioraso, « Fukushima nous a appris aussi que l’efficacité énergétique, c’était quelque chose d’important puisque après la baisse de productions d’énergie qui a suivi la catastrophe de Fukushima, finalement le Japon s’est redressé après une période difficile. »

« Ce qui veut dire, poursuit la ministre française, que l’énergie que l’on ne consomme pas est finalement la meilleure des énergies... Nous allons travailler ensemble à la transition énergétique, mais aussi à la sûreté nucléaire, au retraitement des déchets. Et là-dessus, la France a une expertise incomparable dans le monde ».

Pour Geneviève Fioraso, la transition énergétique est un sujet de coopération commun entre la France et le Japon, les deux pays ayant décidé de réduire la part d'électricité nucléaire. Mais pour la ministre française de la Recherche, compenser l’arrêt du nucléaire, tant par des économies d’énergie que par le développement des énergies renouvelables, s’avère difficile.
[+] Texte masqué
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/201210 ... -nucleaire
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le droit de porter sa croix

Message non lu par etienne lorant » jeu. 17 janv. 2013, 11:22

Royaume-Uni: une employée de la British Airways obtient le droit de porter sa croix
Nadia Eweida, hôtesse d'accueil à l'enregistrement des passagers chez British Airways, s'était vue interdire d'arborer un crucifix.
REUTERS/Luke MacGregor
Par RFI
La Cour européenne des droits de l'homme a donné gain de cause, mardi 15 janvier, à une employée de la compagnie aérienne British Airways qui s'était plaint d'avoir subi une discrimination sur son lieu de travail. British Airways avait interdit à Nadia Eweida de porter de manière visible sa croix en or blanc et cette décision avait été confortée par les tribunaux britanniques.
[+] Texte masqué
http://www.rfi.fr/europe/20130116-royau ... dia-eweida
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par etienne lorant » sam. 26 janv. 2013, 19:31

Pour en revenir aux bonnes nouvelles, en voici une :

Une Espagnole a retrouvé sa mère près de cinquante ans après avoir été enlevée à sa naissance, a annoncé ce samedi la police. Elle était l'un des nombreux cas de «bébés volés» pendant l'ère franquiste (1939 - 1975).

Le régime de Francisco Franco permettait l'enlèvement de nouveaux-nés lorsque les parents étaient des opposants de gauche ou quand l'enfant était né hors mariage.

Un décret de 1940 permettait de les placer sous la garde du régime car leur éducation était jugée en danger. Des groupes de victimes affirment que cette pratique a continué après la mort de Franco, en 1975. Aucune loi n'encadrait les adoptions jusqu'en 1987.

On avait dit à sa mère que le bébé était mort-né

L'Espagnole, originaire de Valence, dont le cas est le dernier en date à avoir été résolu, soupçonnait depuis longtemps qu'on l'avait enlevée à sa mère à sa naissance. Elle a entamé une procédure judiciaire pour retrouver sa mère et cette démarche a finalement abouti.

La police a précisé dans un communiqué qu'elle avait examiné les registres d'hôpitaux et identifié une femme dont l'ADN prouvait qu'elle était la mère biologique. A l'hôpital où elle avait accouché, en 1964, on lui avait dit que son bébé était mort-né. Quand sa fille l'a retrouvée, «elle était très surprise et heureuse», car toutes ces années elle avait cru que son enfant, «dont on ne lui avait même pas dit le sexe», était mort. La police a annoncé qu'elle poursuivait son enquête sur le cas de Valence pour retrouver les auteurs de l'enlèvement.

La justice a souvent classé de tels dossiers

Des associations de victimes comme SOS Bebes Robados (SOS Bébés volés) pensent que des centaines de milliers de nouveaux-nés ont été enlevés sous le régime de Franco. Le chiffre de 300 000 bébés volés est avancé. Seuls environ 1500 cas ont été portés devant la justice et les juges ont souvent classé de tels dossiers au motif qu'il y avait prescription des faits.


[+] Texte masqué
http://www.leparisien.fr/societe/bebe-v ... 495295.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par etienne lorant » lun. 28 janv. 2013, 17:00

Image

L'histoire s'est déroulée le 14 novembre 2012, raconte le «New York Times.» Ce soir-là, l'officier Lawrence DePrimo patrouillait du côté de Times Square. «Il faisait froid et les pieds de cet homme étaient couverts de cloques. J'avais deux paires de chaussettes et j'avais encore froid», raconte le policier au journal américain. Il décide alors de lui acheter une paire de bottes et la lui apporte avant de s'agenouiller pour aider le malheureux à enfiler ses nouvelles chaussures.

Les messages de félicitations se comptent désormais par milliers sur la page Facebook de la police de New York.
«Que Dieu bénisse cet officier», «c'est un ange tombé du ciel», peut on lire notamment sous la photo.

Certains, plus sceptiques soupçonnent une mise en scène de la police. Mais Jennifer Foster, à l'origine de la photo est claire. Le cliché a été pris sur le vif. «Alors que je m’approchais du sans-abri, un de vos agents est arrivé. Il lui a dit J’ai ces bottes en taille 45 pour vous, elles sont tout terrain. Je vais vous aider à les enfiler. L’agent s’est alors abaissé et l’a aidé à enfiler une paire de chaussettes et les bottes. L’officier n’attendait rien en retour et il n’a pas remarqué que je les observais», affirme la touriste.[/size]
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13153
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lu par etienne lorant » mer. 30 janv. 2013, 10:59

Lorsqu'en 1988, Dominique Lemay arrive à Manille, il est profondément touché par la situation dramatique des enfants de la rue. Il fonde un premier foyer pour les accueillir et les aider à retrouver une stabilité affective, une chaleur et une ambiance familiale.

En une dizaine d'années, de nombreux foyers et maisons d'accueil ont été créés. Les enfants sont accueillis dans de petites structures de type familial où ils vivent à la fois libres et en sécurité. Des adultes prennent en charge leur scolarisation et leur formation professionnelle.

Aujourd'hui, la Fondation accueille environ 300 enfants dans ses 13 maisons familiales. Certaines sont plus spécialisées :

Drop in Center accueille plus de 50 enfants de 10 à 16 ans et Marco Polo Care Center, une quarantaine enfants âgés de 3 à 10 ans.Dans ce premier pas vers un avenir meilleur, l'enfant apprend à passer de la totale liberté de la rue à l'obéissance à certaines règles, à un emploi du temps et au respect de l'autre.

Mother and child accueille 30 jeunes mamans et 41 bébés.

Une ferme permet aux enfants de 14 ans et plus de se reconstruire loin de la ville.

"Jade" et "AIME", foyers pour handicapés, accueillent les plus vulnérables, les premières victimes dans la rue. Ils permettent à ces enfants de se retrouver, d'être reconnus et enfin aimés. Caress Home accueille une vingtaine de jeunes garçons et Elizabeth Home, une trentaine de jeunes filles : ils ont tous été victimes d'abus sexuels. La plupart des enfants réintègrent le circuit scolaire quelques mois après leur arrivée.

Depuis 1997, Dominique Lemay a mis en place un programme de parrainage qui marche bien. Les parrains viennent de France, de Belgique et de Suisse. Ces parrainages peuvent concerner aussi bien un enfant qu'un foyer.

Récemment, la Fondation a mis en place d'autres programmes :

- celui de la prison : Virlanie a rénové une des prisons de Manille, le RAC où elle suit 64 enfants dans un local où les plus petits sont séparés des adolescents. Elle a participé au changement de la loi qui a fait passer l'âge d'incarcération de 9 à 15 ans.

- le programme des rues concerne une soixantaine d'enfants. Des éducateurs rencontrent et écoutent les enfants dans la rue.

La Fondation aide aussi les jeunes de plus de 15 ans à choisir une orientation adaptée à leur personnalité et leurs capacités. Chaque année, une dizaine de jeunes obtiennent un diplôme universitaire et plus de vingt reçoivent une formation professionnelle. Tous parviennent à se réinsérer dans le tissu social.

Pour lui permettre de faire face à la tempête tropicale qui s'est abattue sur les Philippines, A.I.M.E.R apporté, en novembre 2009, une aide d'urgence de 5 000 euros à Virlanie.


https://www.youtube.com/v/VDq4S-eRCn0

http://www.virlanie.org/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités