Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3261
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par AdoramusTe » jeu. 23 juin 2022, 9:15

Lu sur le Salon Beige (https://www.lesalonbeige.fr/accord-fran ... mentaires/) :
Le 22 juin un décret a été promulgué au Journal officiel pour l’enseignement de l’arabe dans nos écoles élémentaires. En annexe à ce décret figure l’accord entre la France et l’Algérie – signé à Alger le 8 juin 2021 – sur l’enseignement de l’arabe à l’école élémentaire en France. Élisabeth Borne est ”chargée de l’exécution de ce décret”.
« La mise en place de cet enseignement est assurée par les autorités françaises en coopération avec les autorités algériennes compétentes. »
C’est l’Algérie qui recrute et rémunère les enseignants (art. 11 et 12). Ce n’est certes qu’un enseignement supposé « facultatif, accessible à tous les élèves volontaires [du primaire] après accord de leurs représentants légaux » et « organisé au-delà du temps scolaire obligatoire ». Mais les « outils pédagogiques pourront faire référence à des éléments culturels, notamment algériens, adaptés à l’âge et à la diversité des élèves. »(art.6). Certes, ces enseignants sont censés respecter les règles françaises de laïcité et neutralité (art.1er), mais ce sont les autorités algériennes qui ont seules le pouvoir de sanction disciplinaire (art.14).

Mais le grand remplacement est un mythe…
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2552
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par Altior » jeu. 23 juin 2022, 12:47

Salam aleikoum, Adoramus Te !

AdoramusTe a écrit :
jeu. 23 juin 2022, 9:15
C’est l’Algérie qui recrute et rémunère les enseignants (art. 11 et 12).
Mais c'est encore pas si mal que ça ! Dans la Roumanie des années '50, pendant l'Occupation par la Glorieuse Armée Rouge Élibératrice, tous les élèves apprenaient le russe. Matière obligatoire, pas facultative. Quant aux enseignants, ils étaient rémunérés par l'État (roumain, ça va de soi).

Par ailleurs, la question se pose : suite à ce traité, voici un avantage que la France offre aux enfants d'Algérie (et pas que). ALors, quelle est la contre-partie ?

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3261
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par AdoramusTe » jeu. 23 juin 2022, 13:30

Altior a écrit :
jeu. 23 juin 2022, 12:47
Par ailleurs, la question se pose : suite à ce traité, voici un avantage que la France offre aux enfants d'Algérie (et pas que). ALors, quelle est la contre-partie ?
Bonne question. Il y a peut-être une histoire de gaz et de pétrole ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 486
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par Fleur de Lys » jeu. 23 juin 2022, 13:36

ALors, quelle est la contre-partie ?
Ne pas faire exploser l'Olympia?
:-D


Et dire que la France a étouffé ses langues régionales séculaires pour mieux en importer...

C'est vrai que y a des quartiers entiers où faut limite s'excuser de ne pas comprendre l'arabe pour acheter du pain, alors on a besoin de profs algériens... 😅

Marie2964
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 433
Inscription : mer. 14 oct. 2020, 12:20
Conviction : Catéchumène

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par Marie2964 » jeu. 23 juin 2022, 13:38

Bonjour Fleur de Lys,

Je souscris à vos clins d'oeils! ;)

Marie.

Flos Faeni
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : sam. 11 juin 2022, 13:50
Conviction : Catholique

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par Flos Faeni » jeu. 23 juin 2022, 18:52

Bonjour,

Personnellement, je ne vois aucun problème dans l'enseignement de la langue arabe en France. Au contraire, je n'y vois que des avantages.

Mais j'avoue que j'ai un biais : tout ce qui peut déplaire au Salon Beige me réjouis par avance, presque malgré moi.

Gaudens
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1030
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par Gaudens » jeu. 23 juin 2022, 19:08

Bref,les aberrations continuent !

Au passage le défenseur des cultures régionales que je suis "plussoie" à ce que dit Fleur de Lys.



Flos Foeni: il fut éviter les adhésions et rejets automatiques: bien des articles du salon beige m'agacent et je les désapprouve mais on y trouve parfois des infos qu'on ne lit pas ailleurs et qui sont exactes: je crains bien que ce soit le cas ici. Abstraction faite du site où cette info est disponible, trouvez-vous réellement que cet enseignement de l'arabe(lequel,d'ailleurs ?) par des profs algériens et sous le contrôle de leur gouvernement soit favorable à une saine intégration,et encore moins assimilation, des jeunes maghrébins nés en France ? Ne voyez-vous pas les risques de manipulations, d'autant que pour ces profs,immanquablement, la langue arabe est celle du Coran ?

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3261
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par AdoramusTe » jeu. 23 juin 2022, 19:09

Flos Faeni a écrit :
jeu. 23 juin 2022, 18:52

Personnellement, je ne vois aucun problème dans l'enseignement de la langue arabe en France. Au contraire, je n'y vois que des avantages.
J’aimerais bien les connaître ces avantages. Compte tenu de la politique des pays arabes en France, le but n’est certainement pas l’enrichissement par l’apprentissage d’une nouvelle langue. Ceci est destiné à maintenir les enfants d’immigrés musulmans dans l’arabité pour ne pas qu’ils s’intègrent et puissent se sentir français. Car il n’y a pas d’autre intérêt à l’arabe en France que l’islamisation puisqu’il faut absolument lire ce Coran en arabe.
Mais j'avoue que j'ai un biais : tout ce qui peut déplaire au Salon Beige me réjouis par avance, presque malgré moi.
Donc si l’islamisation déplaît au Salon Beige, elle ne peut que vous réjouir ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Flos Faeni
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : sam. 11 juin 2022, 13:50
Conviction : Catholique

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par Flos Faeni » ven. 24 juin 2022, 10:01

AdoramusTe a écrit :
jeu. 23 juin 2022, 19:09
Flos Faeni a écrit :
jeu. 23 juin 2022, 18:52

Personnellement, je ne vois aucun problème dans l'enseignement de la langue arabe en France. Au contraire, je n'y vois que des avantages.
J’aimerais bien les connaître ces avantages. Compte tenu de la politique des pays arabes en France, le but n’est certainement pas l’enrichissement par l’apprentissage d’une nouvelle langue. Ceci est destiné à maintenir les enfants d’immigrés musulmans dans l’arabité pour ne pas qu’ils s’intègrent et puissent se sentir français. Car il n’y a pas d’autre intérêt à l’arabe en France que l’islamisation puisqu’il faut absolument lire ce Coran en arabe.
Mais j'avoue que j'ai un biais : tout ce qui peut déplaire au Salon Beige me réjouis par avance, presque malgré moi.
Donc si l’islamisation déplaît au Salon Beige, elle ne peut que vous réjouir ?
L'identité culturelle arabe et l'identité confessionnelle musulmane ne sont pas plus incompatibles que les autres avec l'identité civique française, et toute minorité nationale (linguistique, religieuse ou autre) a droit à la protection, à l'entretien et à la transmission dd son patrimoine culturel. Je crois que c'est, peu ou prou, ce que recommande la FCNM et cela constitue en soi un avantage.

Ce qui me réjouit, c'est plus précisément la douleur que cause aux rédacteurs de cette officine pro-Poutine et pro-Assad leur propre et grotesque fantasme d'islamisation... maigre consolation toutefois par rapport au mal que cause ce récit mensonger en France.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3261
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par AdoramusTe » ven. 24 juin 2022, 11:10

Flos Faeni a écrit :
ven. 24 juin 2022, 10:01
L'identité culturelle arabe et l'identité confessionnelle musulmane ne sont pas plus incompatibles que les autres avec l'identité civique française, et toute minorité nationale (linguistique, religieuse ou autre) a droit à la protection, à l'entretien et à la transmission dd son patrimoine culturel. Je crois que c'est, peu ou prou, ce que recommande la FCNM et cela constitue en soi un avantage.
L'islam est incompatible avec les lois de la république. Ce n'est pas une religion mais mais un système de conquète politique à justification religieuse.

Les évêques du proche orient (Irak, Syrie, etc) qui ont vécu l'enfer de l'état islamique nous disent que l'on est complètement fous d'accueillr autant de musulmans et que l'on vivra ce qu'il leur est arrivé. Je crois qu'on ferait bien de les écouter car ils savent de quoi ils parlent.
Ce qui me réjouit, c'est plus précisément la douleur que cause aux rédacteurs de cette officine pro-Poutine et pro-Assad leur propre et grotesque fantasme d'islamisation... maigre consolation toutefois par rapport au mal que cause ce récit mensonger en France.
Officine pro Poutine et Pro Assad ? Vous n'êtes pas un peu caricatural ?

Quant au fantasme, à part les multiplications d'affaires de voil, de burkini, d'attaques aux couteau "Allah Ouakbar", de banlieues où la police n'ose plus rentrer et qu'ont fuit tous les non musulmans, vous devez certainement vivre dans votre confort bourgeois pour être aveugle à ce point.
D'ailleurs, l'objectif des activistes musulmans est très clair et ils ne s'en cachent pas. Pour eux, ce n'est pas un fantasme.

[...]
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 486
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par Fleur de Lys » sam. 25 juin 2022, 9:27

Bonjour Flos Faeni,

Je suis perplexe comme AdoramusTe:

En quoi est-ce un avantage pour la France que des minorités Arabes, Chinoises ou Quesaisje, vivant en France, restent Arabes, Chinoises ou Quesaisje pour des siècles et des siècles? Sachant que leur population s'accroit avec le temps ici et qu'ils ne sont pas en danger dans leur pays d'origine .

Une langue ne sert pas seulement à communiquer pour acheter son pain (vivant en France, le français ferait assez bien l'affaire).
Une langue véhicule une culture, des idéaux, et tant d'autres choses.
Qu'espère-t-on en favorisant l'arabe en France (et donc sa culture)? Faire perdre de son attrait aux nombreuses associations musulmanes qui l'enseignent? Je n'en suis pas convaincue.
L'identité culturelle arabe et l'identité confessionnelle musulmane ne sont pas plus incompatibles que les autres avec l'identité civique française.
Connaissez-vous beaucoup d'Arabes et de Musulmans pour être aussi optimiste?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9851
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Accord franco-algérien pour l’enseignement de l’arabe dans les écoles élémentaires

Message non lu par PaxetBonum » lun. 27 juin 2022, 20:04

Flos Faeni a écrit :
ven. 24 juin 2022, 10:01

L'identité culturelle arabe et l'identité confessionnelle musulmane ne sont pas plus incompatibles que les autres avec l'identité civique française, et toute minorité nationale (linguistique, religieuse ou autre) a droit à la protection, à l'entretien et à la transmission dd son patrimoine culturel.
Bonsoir Flos Faeni,

Juste pour information le Maghreb n'est pas arabe et sa langue native n'est donc pas l'arabe non plus…
Et si c'est un merveilleux sentiment de préservation de la culture des immigrés pourquoi n'enseigne-t-on pas le portugais, le polonais, le hongrois, l'italien, le roumain, le vietnamien… etc…etc… ?

Quant à la compatibilité entre l'islam et la civilisation française je laisse St Charles de Foucauld vous répondre :

"Tamanrasset, par Insalah, via Biskra, Algérie 29 juillet 1916

Monsieur,

(…)

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ?

Exceptionnellement, oui. D’une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s’y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l’un, celui du mehdi , il n’y en a pas ; tout musulman, (je ne parle pas des libre-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu’à l’approche du jugement dernier le mehdi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l’islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non-musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve ; « l’oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s ’il se tient tranquille, il se retrouve intact le jour de la libération », disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu’aux Allemands, parce qu’ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger ; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d’honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècle : mais d’une façon générale, sauf exception, tant qu’ils seront musulmans, ils ne seront pas français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du mehdi, en lequel ils soumettront la France.

De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d’un peuple étranger qu’on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ? Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d’apostasie, un renoncement à la foi du mehdi (…)

Votre humble serviteur dans le cœur de Jésus.

Charles de Foucauld."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités