HABEMUS PAPAM !

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 730
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par wanderer » mer. 20 avr. 2005, 16:00

Benoit XVI est le Pape que Dieu nous a donné : tel qu'il est. Je prie pour que Benoit XVI puisse mettre en oeuvre ce que Dieu attend de lui. Et je prie pour être capable de vivre ce qu'il nous dira comme j'essayais de vivre ce que Jean-Paul II nous disait.
N'as-tu pas envie d'un bon coup de manivelle quand même? Sans vouloir diriger le souverain pontife, il y a certaines paroisses où il faut être plus ferme.

:)

Wanderer

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1520
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Avec Benoît XVI et toute l'Église...

Message non lu par FMD » mer. 20 avr. 2005, 21:43

[align=justify]J'ai préféré laisser une journée s'écouler avant de me prononcer sur l'élection de Benoît XVI, afin de laisser retomber mon émotion. Rendons tout d'abord grâce à l'Esprit Saint de nous avoir donné pour Pape Benoît. Dès aujourd'hui il va devoir supporter plus que jamais les injures, les railleries et les mensonges à cause de Son Nom, demandons donc au Seigneur miséricordieux de lui accorder la grâce de mener à bien la mission qui lui a été confié en tant que successeur de Pierre.

Il y a 27 ans, Jean-Paul II levait un formidable vent de liberté sur l'Europe de l'Est et c'est aujourd'hui à son successeur et ami de longue date, cet humble ouvrier du vignoble de Dieu, que revient la lourde et pénible tâche de réveiller notre vieille Europe endormie par deux siècles de sécularisation insidieuse. Il n'appartient désormais qu'à nous de ne pas laisser le Saint-Père lutter seul contre la dictature pernicieuse du relativisme, par nos prières pour demander l'assistance divine bien entendu, mais également par un engagement toujours plus grand au coeur de la Cité. Que la Croix redevienne le point archimédique de l'Europe et s'étende au monde entier, voilà notre espérance!

Pax vobiscum,
Franck[/align]

bajulans
Quæstor
Quæstor
Messages : 223
Inscription : lun. 18 avr. 2005, 9:51
Localisation : provence

Mais pour qui se prennent-ils ?

Message non lu par bajulans » jeu. 21 avr. 2005, 17:37

Chers amis,

Prenons garde aux manipulations des medias. Pape conservateur contre progressistes etc. Mais de quel droit jugeons-nous le pape ?

Toute l'outrecuidance de ceux qui pérorent sans droit ni titre me chagrine profondément. "Faites votre devoir et tout ira bien" disait, paraît-il St Pie X, notre devoir c'est certainement de ne pas prendre part à la polémique : il n'y a pas de catholiques libéraux ou de catholiques intégraux, il y a des catholiques, point. Il n'y a pas à juger le pape non plus. C'est donc un débat que je récuse.
Dernière modification par bajulans le sam. 23 avr. 2005, 18:15, modifié 1 fois.
Loué soit Jésus-Christ

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

La jeunesse n'a pas peur !

Message non lu par Francoise » sam. 23 avr. 2005, 18:03

Bonjour à tous,

C'est derniers jours, je me suis contentée de Radio Notre-Dame et de KTO pour suivre les changements de notre Eglise, et je vois que bien m'en a pris. Mais tout ça est providentiel (si, si !), car au moment ou aparaissait la fumée blanche au Vatican, France Intox (vous l'aurez reconnue) entrecoupait ce sujet avec d'autres. J'ai pu alors découvrir radio Notre-Dame, et ai appris par les témoignages passés sur leur antenne, quels étaient les propos tenus au sujet de notre Saint-Père... Navrant, mais tellement moins traumatisant vu de l'intérieur !
A ce propos, le Cardinal Lustiger interrogé, démonta de façon remarquable les attaques dont est victime notre Pape Benoît XVI.

Et puis, comme dit Wanderer, je ne vois ici que des catholiques qui sont heureux de cette élection, alors que nous importe les propos injustes, voir diffamatoirs sur notre Saint Père?

N'oublions pas que les amis proches du Pape le décrivent tous comme un homme humble, simple, profondément charitable, ouvert au dialogue et d'une culture et d'une intelligence rare, (mais là, tout le monde s'accorde à le dire).
Enfin, je voudrais dire que ce qui nous a réuni, nous la jeunesse, autour de Jean-Paul II sera ce qui nous unira autour de Benoît XVI : le courage de nous dire quel est le chemin de la Vérité. Ce qu'aucun autre ne nous dit !

Vive notre Pape Benoît XVI !

pascal
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : dim. 24 oct. 2004, 11:38
Localisation : france
Contact :

Message non lu par pascal » lun. 25 avr. 2005, 19:11

Voilà une analyse bien intéressante... et Robert Spencer est une grosse
pointure dont la réputation intellectuelle est rarement discutée.


Objet : Le Pape Benoît XVI : Ennemi du Jihad, de Robert Spencer

L'article et l'original en Anglais en document joint.

Simon Pilczer

Le Pape Benoît XVI : Ennemi du Jihad

De Robert Spencer,
FrontPageMagazine.com | 20 Avril 2005
http://www.frontpagemag.com/Articles/Re ... p?ID=17772

Traduction française de Simon Pilczer, Volontaire de l’IHC

[align=justify]En choisissant le cardinal Joseph Ratzinger pour succéder au Pape Jean-Paul II sous le nom de Benoît XVI, l’Eglise catholique a envoyé un signal pour la survie de l’Europe et de l’Occident. « L’Europe sera islamique d’ici la fin du siècle » a prédit l’historien Bernard Lewis il y a peu de temps ; cependant, si l’on en juge d’après les écrits du nouveau Pape, il n’est pas enclin à voir les choses avec optimisme quant à cette transition. Sur une raison, le nouveau Pape semble conscient du grave danger auquel les Européens sont confrontés : il a appelé l’Europe à retrouver ses racines chrétiennes « Si elle veut vraiment survivre ».

Car alors que son prédécesseur embrassa le coran et poursuivit une ligne constante de conciliation à l’égard du monde islamique, malgré de nombreuses provocations et attaques contre les catholiques dans les pays musulmans, le nouveau Pape Benoît XVI, tout en n’étant pas moins charitable, a été un peu plus réservé sur la réalité de la façon dont l’Islam met en cause l’Eglise catholique, la chrétienté, et même l’Occident post-chrétien. Il a parlé ouvertement des droits des convertis de l’Islam au christianisme, qui vivent sous sentence de mort dans les pays islamiques et vivent de plus en plus dans la peur même en Occident. Il a même donné son approbation aux chrétiens prosélytes à l’égard de Musulmans – pratique qui fait enrager des Musulmans et est illégale dans beaucoup de pays islamiques.

Le nouveau Pape a critiqué la réticence de l’Europe à reconnaître ses racines chrétiennes par crainte d’offenser la présence rapidement croissante de l’ Islam et sa présence de plus en plus influente dans les pays européens – présence qui, comme l’historienne Bat Ye’or le démontre dans son livre « Eurabia », a été activement encouragée et facilitée par les dirigeants européens depuis trois décennies. « Ce qui offense l’Islam », a déclaré le cardinal Ratzinger, « est l’absence de référence à Dieu, l’arrogance de la raison, qui provoque le fondamentalisme ». Il a critiqué le « multiculturalisme » qui est si constamment et passionnément encouragé et soutenu », parce que « parfois, il revient à l’abandon et au désaveu de ce qui est la nôtre ».

Il oppose la résurgence moderne actuelle de l’Islam avec la débilitation de l ’Europe. Dans la vieille Europe, il a déclaré, « nous allons vers une dictature du relativisme qui ne reconnaît pas quelque chose comme définitif et tient pour sa plus haute valeur son propre ego et ses propres désirs. « L’Islam, d ’un autre côté, est tout sauf relativiste : « La renaissance de l’Islam est due en partie à la nouvelle richesse matérielle acquise par les pays musulmans, mais surtout par la conscience qu’il est capable d’offrir un fondement spirituel valide pour la vie de son peuple, un fondement qui semble avoir échappé des mains de la vieille Europe ».

Dans la ligne de son appel aux européens pour recouvrir leur héritage spirituel, le nouveau Pape s’oppose à l’entrée proposée à la Turquie dans l’Union Européenne : « La Turquie, a-t-il déclaré, a toujours représenté un continent différent, toujours en opposition avec l’Europe ». Mais son objection n’est pas seulement géographique – en fait, il s’oppose aux excès de simplifications géographiques qui sous-tendent la soumission de l’UE à la Turquie : « L’ Europe, a-t-il expliqué, a été fondée non pas sur la géographie, mais sur une foi commune. Nous devons redéfinir ce qu’est l’Europe, et nous ne pouvons nous arrêter au positivisme ». Une Europe nouvellement définie comme en un certain sens une entité chrétienne peut scandaliser les laïcs, mais une Europe laïque et relativiste s’est révélée jusqu’à présente impuissante à l’encontre de l’islamisation de l’Europe – en dépit de la menace que l’islamisation fait peser sur les notions occidentales chéries d’égalité des droits et de dignité de tout peuple.

L’Europe, a écrit le nouveau Pape, « semble être au début de son déclin et de sa chute ». Il peut être trop tard, comme le croit Bat Ye’or, pour arrêter le déclin et la chute. Cependant, la première chose qu’un médecin fait quand il traite une maladie est d’identifier le problème. Aucune guérison ne peut provenir d’une erreur de diagnostic. Il est encourageant de voir que le Pape Benoît XVI a déjà, dans différents discours et écrits avant son accession à la papauté, osé parler plus clairement de la menace que l’Islam pose à la civilisation occidentale que son prédécesseur - avec tous ses multiples dons remarquables - n’est vraiment parvenu à le faire.

A la fin de 2003, le magazine semi-officiel des Jésuites ‘Civita Cattolica’ s’est éloigné de la politique de Jean Paul II à l’égard de l’Islam et a publié une critique virulente des mauvais traitements que les Chrétiens endurent dans les sociétés islamiques. Cela a représenté la première indication que quelques officiels catholiques reconnaissaient les dimensions du conflit religieux que les jihadistes mènent contre les Chrétiens et d’autres à travers le monde. La ‘Civita Cattolica’ a souligné que « depuis près d’un millénaire, l’ Europe était sous la menace constante de l’Islam, qui a mis deux fois sa survie en danger sérieux. ». Aujourd’hui, à travers le terrorisme jihadiste et la démographie, l’islam menace encore la survie de l’Europe – et il semble qu’ il y ait un nouveau Pape qui en a pris conscience. Peut-être la résistance est-elle juste en train de commencer en Europe.

M. Spencer est le Directeur de « Jihad Watch », et l’auteur de « Vers des Soldats islamiques : comment le jihad menace encore l’Amérique et l’ Occident » (Regnery Publishing – compagnie associée à HUMAN EVENTS) et « Islam dévoilé : questions troublantes au sujet de la foi croissant le plus vite au monde » (Livres Encounter) ; et le rédacteur de la collection d’essais « Le Mythe de la tolérance islamique : Loi islamique et non-musulmans (Prometheus). Il travaille à un nouveau livre, le Guide politiquement incorrect de l’Islam et des Croisades ( sous presse chez Regnery).[/align]

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 261
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Les bouffons de l'info

Message non lu par Gaudeamus » mar. 26 avr. 2005, 9:58

Il est bel et bien mort et enterré, l'esprit français.

http://fr.news.yahoo.com/050422/5/4do8v.html

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1642
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » mar. 26 avr. 2005, 10:58

Que veux-tu dire ?

Avatar de l’utilisateur
guelfo
Quæstor
Quæstor
Messages : 303
Inscription : mar. 01 mars 2005, 20:41

Message non lu par guelfo » mar. 26 avr. 2005, 17:13

pascal a écrit :Voilà une analyse bien intéressante... et Robert Spencer est une grosse
pointure dont la réputation intellectuelle est rarement discutée.


Objet : Le Pape Benoît XVI : Ennemi du Jihad, de Robert Spencer

L'article et l'original en Anglais en document joint.

Simon Pilczer

Le Pape Benoît XVI : Ennemi du Jihad

De Robert Spencer,
FrontPageMagazine.com | 20 Avril 2005
http://www.frontpagemag.com/Articles/Re ... p?ID=17772
Ouais, le blabla habituel [ provocation inutile | Christophe ], on connait la musique. Bizarrement, les mêmes ne ratent pas une occasion pour critiquer le catholicisme lorsqu'il s'agit d'autre chose que d'islam.
Deus lo volt

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 261
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Message non lu par Gaudeamus » mer. 27 avr. 2005, 11:24

Charles a écrit :Que veux-tu dire ?
Que ces propos sont ignobles.
Malheureusement, je crains que ces attaques contre Benoît XVI ne soient qu'un début.

Quant à l'"esprit fançais"... J'ai l'impression que la vulgarité et le côté premier degré de nos humoristes autoproclamés est en quelque sorte la contrepartie d'une tournure d'esprit "germanique". Quand tu te prends très au sérieux mais que tu es un peu limité, tu es vite dépassé... et la grossièreté est comme une façon de faire face à ce hiatus, je pense. C'est un échappatoire.
L'humour, au contraire, implique du détachement, de la distance, et c'est une attitude saine quand on ne pousse pas le bouchon trop loin.

Donc : bâtissons la civilisation de l'humour !!!

Avatar de l’utilisateur
sola
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 27 févr. 2005, 15:00

Message non lu par sola » mer. 27 avr. 2005, 12:21

:lol: la civilisation de l'humour!

j'ai entendu sur rnd ce matin que le canard enchaîné avait fait dans l'artillerie lourde aussi cette semaine (s.s. benoit XVI, voyez le genre), oui moi aussi je peux user du lexique guerrier si je veux, ça n'est pas bien difficile...

c'est odieux de facilité, ces blagues. enfin. tout passe...

comme françoise, (je n'ai pas kto mais) je n'écoute plus que rnd, et mes stations habituelles ne me manquent pas du tout... :heart: je mets encore un peu france culture mais je n'ose même plus ouvrir france inter.
je ne veux même plus savoir ce qu'ils inventent...

au lieu de m'énerver, je me suis remise à la lecture approfondie de la bible et j'ai découvert plein de belles choses sur adam et ève (euh, oui je n'en suis qu'au début!!!) :)

onfray a remis une louche d'anti-papisme dans son combat pour le NON à la constitution européenne (il n'explique pas le lien entre ses idées, comme d'habitude, je crois de plus en plus que dans l'état où il est, il ne pourrait plus, de toute façon...! :unsure: )

enfin pour continuer d'arpenter le champ métaphorique à la mode, je dirai: soutenons le siège...

renforçons-nous dans la connaissance de notre BELLE religion. l'autre jour j'ai surpris des gens en leur disant que les cathares avaient l'horreur du corps et étaient contre la médecine, tandis que les moines inventaient les hôpitaux, étudiaient la médecine, et soignaient.

je leur explique aussi qu'une religion qui n'aurait eu que du mauvais n'aurait pas tenu 2000 ans. ça marche assez bien, je ne fais pas de conversions miraculeuses :roll: mais au moins, je vois que leur réflexion s'ouvre. :)
*sola*
"le grain pourrit quand on l'entasse et fructifie quand on le sème." st dominique

Avatar de l’utilisateur
guelfo
Quæstor
Quæstor
Messages : 303
Inscription : mar. 01 mars 2005, 20:41

Message non lu par guelfo » mer. 27 avr. 2005, 14:58

sola a écrit ::lol: la civilisation de l'humour!
soutenons le siège...
:lol: :clap:
renforçons-nous dans la connaissance de notre BELLE religion. l'autre jour j'ai surpris des gens en leur disant que les cathares avaient l'horreur du corps et étaient contre la médecine, tandis que les moines inventaient les hôpitaux, étudiaient la médecine, et soignaient.

je leur explique aussi qu'une religion qui n'aurait eu que du mauvais n'aurait pas tenu 2000 ans. ça marche assez bien, je ne fais pas de conversions miraculeuses :roll: mais au moins, je vois que leur réflexion s'ouvre. :)
:flowers:
Deus lo volt

Avatar de l’utilisateur
sola
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 27 févr. 2005, 15:00

Message non lu par sola » jeu. 28 avr. 2005, 10:46

merci pour les fleurs, ça doit être du muguet! :)
*sola*
"le grain pourrit quand on l'entasse et fructifie quand on le sème." st dominique

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 261
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Message non lu par Gaudeamus » jeu. 28 avr. 2005, 15:54

sola a écrit :renforçons-nous dans la connaissance de notre BELLE religion. l'autre jour j'ai surpris des gens en leur disant que les cathares avaient l'horreur du corps et étaient contre la médecine, tandis que les moines inventaient les hôpitaux, étudiaient la médecine, et soignaient.

je leur explique aussi qu'une religion qui n'aurait eu que du mauvais n'aurait pas tenu 2000 ans. ça marche assez bien, je ne fais pas de conversions miraculeuses :roll: mais au moins, je vois que leur réflexion s'ouvre. :)
Mais c'est tout ce que nous pouvons faire, sola : tendre des perches. Et puis à la grâce de Dieu.
Car on ne fait pas boire une âme qui n'a pas soif.

Avatar de l’utilisateur
sola
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 27 févr. 2005, 15:00

Message non lu par sola » jeu. 05 mai 2005, 22:05

:oops: non c'est vrai mais leur donner le goût de l'eau, j'aimerais bien...
*sola*
"le grain pourrit quand on l'entasse et fructifie quand on le sème." st dominique

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 954
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Message non lu par VexillumRegis » ven. 06 mai 2005, 23:33

Un article très intéressant de l'abbé Barthe (paru dans le Figaro) sur la "carrière" du cardinal Ratzinger et les perspectives qu'ouvrent son accession au souverain pontificat ; je vous conseille de le lire.

- VR -

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 38 invités