La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3183
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Message non lu par AdoramusTe » mar. 21 juil. 2020, 11:05

Dans l'Église, il y a de la place pour tous et chacun peut trouver sa place, en respectant la vocation de chacun : c'est là le sens de l'Instruction "La conversion pastorale de la communauté paroissiale au service de la mission évangélisatrice de l’Église", rédigée par la congrégation pour le Clergé. Le document ne contient aucune nouvelle législation, mais propose des moyens de mieux appliquer la législation actuelle, de manière à favoriser la coresponsabilité des baptisés et à promouvoir une pastorale de proximité et de coopération entre les paroisses.

Vatican News : https://www.vaticannews.va/fr/vatican/n ... naire.html
Le texte intégral de l'instruction : http://press.vatican.va/content/salasta ... 86.html#fr
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 333
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Message non lu par Alizee » mar. 21 juil. 2020, 12:56

Je suis convaincue que la paroisse sera missionnaire ou ne sera plus, tout simplement.
Le souci est que le mot "mission" recouvre tant de réalités qu'il est aisé d'y mettre ce que l'on a envie d'y mettre. La mission peut-elle être exclusivement tournée vers les familles déjà présentes en paroisse, dans l'espoir qu'elles-mêmes deviennent missionnaires pour leur entourage ? Ou est-ce synonyme de fermeture de la paroisse sur elle-même, voire un sous-groupe d'elle-même ? Allez savoir !
Tous les curés ne sont pas à l'aise avec l'évangélisation des périphéries, voire même n'y voient pas d'intérêt, ou bien s'y sont frottés et ont constaté que les effets se font attendre. Alors, ils préfèrent faire de l'évangélisation indirecte en orientant leur action sur ceux déjà là....
Vaut-il mieux organiser des événements "tous publics" ou des adorations et célébrations à profusion ?

Le confinement nous a montré la diversité dans l'Eglise, la créativité de certains, c'était vivifiant, et le retour dans une seule et même paroisse me met personnellement à l'étroit. Il faut ouvrir les frontières de nos paroisses ! Le texte en parle d'ailleurs !

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3183
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Message non lu par AdoramusTe » mar. 21 juil. 2020, 13:17

Alizee a écrit :
mar. 21 juil. 2020, 12:56
Je suis convaincue que la paroisse sera missionnaire ou ne sera plus, tout simplement.
Le souci est que le mot "mission" recouvre tant de réalités qu'il est aisé d'y mettre ce que l'on a envie d'y mettre. La mission peut-elle être exclusivement tournée vers les familles déjà présentes en paroisse, dans l'espoir qu'elles-mêmes deviennent missionnaires pour leur entourage ? Ou est-ce synonyme de fermeture de la paroisse sur elle-même, voire un sous-groupe d'elle-même ? Allez savoir !
Vous avez raison, les paroisses doivent devenir missionnaires. La multiplication des parcours Alpha est un bon signe. Mais il faut franchir le pas de l'évangélisation de rue et le porte à porte.
Par contre, il ne faut pas laisser tomber les paroissiens pour autant car la mission nécessite une formation permanente et doit être nourrie par la prière.

Il est question aussi dans ce document de ne pas changer trop souvent de curés. En effet, ils ne restent pas assez longtemps pour faire un suivi de la pastorale qu'ils mettent en oeuvre.
J'espère que les évêques vont suivre ces recommandations et mettre fin à cette politique de rotations fréquentes.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 333
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Message non lu par Alizee » ven. 27 août 2021, 10:33

Je pense que la mission tournée vers la périphérie a une autre vertu : elle fait dépasser certaines tensions à l'intérieur. Si on se regarde trop nos nombrils, on se rend compte que celui du voisin est différent du mien et peut ne pas me plaire. Quand on est tournés vers l'extérieur, on éprouve tous une même envie, les mêmes appréhensions et difficultés, et les différents charismes peuvent être accueillis plus facilement car les gens autour de nous n'ont pas tous la même sensibilité et il faut s'adapter. Là où l'un échoue, l'autre peut être à l'aise et initier un dialogue.
On a fait de l'évangélisation de rue et du porte à porte avec le curé précédent dont c'est le dada, et avec le nouveau on a fait volte-face. Alors pour la rotation des curés, je dirais que j'ai vraiment été triste de voir partir le précédent, mais si l'actuel devait ne faire que les 7 ans initialement prévus, je serais contente. Je pense que les évêques doivent veiller à une certaine continuité même quand il y a des changements tous les 6 ans. Parce que les communautés sont plus stables que les curés et elles ont des personnalités. J'ai espoir qu'avec la multiplication de grands ensembles paroissiaux avec 2,3 prêtres à leur tête on arrive à diminuer l'impact de la personnalité d'un seul prêtre-curé.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2165
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44

Re: La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Message non lu par Relief » ven. 27 août 2021, 21:20

AdoramusTe a écrit :
mar. 21 juil. 2020, 13:17
Mais il faut franchir le pas de l'évangélisation de rue et le porte à porte.
Bonjour AdoramusTe,

Je suis de votre avis.
Avez-vous une idée de quand ce type d’évangélisation a cessé dans notre pays ?
Ne vous semble-t-il pas qu’officieusement l’Église de France a interdiction de reprendre l'évangélisation "de rue" ? En effet, comment expliquer autrement qu'elle n'agit pas en ce sens, contrairement aux sectes protestantes.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2239
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Message non lu par Altior » sam. 28 août 2021, 4:46

Relief a écrit :
ven. 27 août 2021, 21:20
reprendre l'évangélisation "de rue" ?
Je pense qu'avant d'envisager la reprise de l'évangélisation "de rue", il faut qu'on reprenne l'évangélisation de la paroisse. À partir des peu nombreux gens qui viennent encore le dimanche à l'église. La plupart sont quasi-nuls et encore moins enclins de transposer l'Évangile dans leurs vies. Pour atteindre cet objectif, il est suffisant que les prêtres reprennent l'habitude 1) d'apporter un culte digne à Dieu, 2) de faire des sermons qui n'assoupissent pas les gens, 3) d'avoir un horaire de confession affiché à l'entrée de l'église. Si simple que ça, pas besoin de grande créativité.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2239
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Message non lu par Altior » sam. 28 août 2021, 6:00

AdoramusTe a écrit :
mar. 21 juil. 2020, 11:05
Le texte intégral de l'instruction : http://press.vatican.va/content/salasta ... 86.html#fr
J'ai lu. La partie intéressante commence sous le titre VIIa. Jusqu'à ce point-là, il y a un fort danger d'ennui sous le poids du langage de bois habituel. Mais à partir de ce point, on se rend compte qu'il s'agit pas tant d'un document qui envisage un nouveau élan missionnaire, mais d'un document de crise motivé par le manque de prêtres (et de fidèles). Pour faire court, il est question de regroupement des paroisses. À mon avis, une fausse solution à un vrai problème. On a essayé ça dans le domaine de l'assistance médicale, en incitant les médecins de se grouper dans des structures plus grandes. Chose qui s'est avéré loin de solutionner quoi que ce soit, même au contraire. Désolé, mais la crise de prêtres, qui est une des facettes de la crise de l'Église, ne va pas s'améliorer suite aux solutions de type socialiste.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invités