Catéchisme et évangélisation

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Catéchisme et évangélisation

Message non lu par jean_droit » mer. 30 août 2006, 12:42

De Zenit

Remarque : J'ai entendu , lundi matin, une interview de monseigneur Vingt-Trois sur Radio Notre Dame qui a traité assez longuement le problème du catéchisme. A commenter ... si j'en ai le courage.

Je voudrais, surtout, faire remarquer que le catéchisme est un des nombreux aspects de l'Evangélisation qui doit être notre préoccupation première, toutes affaires, presque,cessantes.
.................

Ile de France : Campagne pour le catéchisme


ROME, Mardi 29 août 2006 (ZENIT.org) – En Ile de France, c’est-à-dire Paris et la couronne des diocèses qui l’entourent, l’Eglise lance une « Campagne pour le catéchisme » que l’on peut retrouver sur une page en ligne spécifique : http://www.catechisme-idf.cef.fr.

Ce sont en effet les huit diocèses de Créteil, Evry, Meaux, Paris, Pontoise, Nanterre, Saint-Denis et Versailles qui lancent ensemble cette campagne pour la rentrée du catéchisme, sur le thème : « Donnons à nos enfants de vraies pistes le catéchisme, un autre éclairage sur la vie ».

On peut en savoir plus en ligne en cliquant sur des questions comme :
« Pourquoi inscrire mon enfant au catéchisme ? Est-ce bien raisonnable avec toutes les activités qu’il a déjà ? Qu’est-ce que cela lui apportera ? », ou « Les parents doivent-ils laisser à leurs enfants la liberté d'aller au catéchisme s'ils en ont envie ? », ou « Un enfant non baptisé peut-il participer au catéchisme ? » et même : « Y a-t-il des frais d’inscription ? » et encore : « Quelle participation demande-t-on aux parents ? ».
ZF06082909

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Message non lu par Christophe » mer. 30 août 2006, 12:59

Je regrette que le site ne réponde pas à la question : "Quelle formation ont reçus les catéchistes pour pouvoir exercer correctement leur enseignement ?" :roll:
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » mer. 30 août 2006, 14:37

Très bonne question de Christophe !

C'est un des points de Vatican II qui a été moins entendu et donc suivi : la formation.
Pourtant le concile insiste lourdement dessus.

C'est bien de proposer du catéchisme aux enfants, encore faut-il que les adultes acceptent d'être formés et qu'ils le soient et tout cela en suivant le CEC.

J'ai l'exemple d'un prêtre du diocèse de Chartre qui nous racontait être passé devant le "tribunal révolutionnaire" (conseil diocésain en charge du catéchisme) sur cette question :
convoqué pour discuter du nouveau manuel de caté du diocèse, il leur a dit qu'il été truffé d'hérésie (Jésus n'est pas fils de Dieu, ...) et surtout qu'il s'ouvrait sur un mensonge.
En effet l'ouvrage précisé sur sa première page s'être inspiré sur l'ouvrage officiel de l'Eglise de France pour le catéchisme.
Or un tel ouvrage n'existe pas : pour être officiel, il faut qu'il soit accepté par Rome et c'est là que le bas blaisse.
Le "tribunal révolutionnaire" s'est empressé de téléphoné à Paris avec le haut-parleur branché pour que tout le monde en profite, et là :
1) "l'ouvrage est disponible, en librairie ..."
2) "Si il est reconnu par Rome ? Alors comment dire ... , c'est que ..., nous l'avons envoyé déjà 3 fois et il est revenu chaque foi avec la mention non conforme"

Donc cette campagne est peut-être très bien, mais pour aller plus loin que Christophe, que va-t-on utiliser comme support pour le catéchisme ? Est-ce un "parcour" Catholique ?

(Sans être tradi, je pense qu'un retour au model toujours en vogue au sein d'une certaine fraternité saint Pierre peu faire avancer les choses)
UdP,
Boris

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 30 août 2006, 15:36

Boris,

Il est intéressant d’écouter l’interview de monseigneur Vingt Trois sur le catéchisme ( « Grand témoin » de lundi sur Radio Notre Dame – sans doute on peut l’écouter sur le site internet ).
Non pas tellement pour les réponses de monseigneur Vingt Trois qui m’ont semblé particulièrement « fuyantes » mais pour les questions du journaliste qui posait bien les problèmes.
Une question m’a particulièrement intéressé : Le catéchisme est-ce dessiner des déserts et des chameaux ?
En gros : Quel est le but du catéchisme et quels sont les moyens pédagogiques à mettre en œuvre ?
Question plus méchante de ma part : Quel visage de la foi on va enseigner ( oh ! excusez moi … présenter … ) ?
Tout cela me fait penser à « la méthode globale ».

Voilà encore une des nombreuses réformes du Concile qui ont été passées aux oubliettes.
C’est une des raisons de l’échec du Concile.
Il faudra bien un jour pointer du doigt les responsables …

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » mer. 30 août 2006, 16:01

Jean,

je ne suis pas sur que le concile soit en cause au sens où vous l'entendez.
Au contraire : il y a manifestement non application du concile !

Celui-ci demande à ce que tous soient formés à la Liturgie, or même les séminaristes ne le sont pas !

Je ne parle pas de savoir céléber ou non (de toute façon ils ne savent pas célébrer non plus).
Je parle de mystagogie : expliquer le sens des actions liturgiques pour savoir ce que l'on fait.

C'est une base fondamentale du catéchisme.

Mon curé me propose de m'occuper de la prépartion à la confirmation. Je pense que je vais m'appuyer sur le rituel pour animer les rencontres. Le rituel recouvre une mine extraordinaire d'informations si ons e donne la peine de l'étudier et de comprendre le sens et l'origine de chaque élément.

Exemple rapide si on prend la Messe :
- prière pénitentielle / Aspersion d'eau = Baptême -> Péché Originel -> création du monde
- kyrie = reste de litanie -> peuple saint -> habitant des cieux / miséricorde de Dieu -> Deus Caritas est
- Gloria = chant des anges à Noël -> cycle de la nativité + de la Vierge -> Incarnation
...
Année Liturgique = cycle de la vie de Jésus ...

Voyez : la Liturgie (si on respecte les normes) nous donne entre autre les moyens de construire un catéchisme tout à fait catholique et en plus d'intéresser les catéchumène à la Liturgie.
UdP,
Boris

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 30 août 2006, 16:24

Boris,
Pour ce qui est de l'utilisation de la liturgie je suis tout à fait d'accord avec toi.
Pour ce qui est du catéchisme je me demande ce que l'on enseigne vraiment maintenant.
A interprêter la remarque "dessiner le désert et les chameaux" j'ai bien peur que l'on ne réduise le catéchisme à quelques "concepts passe partout" déclinés sur le thème ludique.
Je suis absolument contre ces orientations "soixante huitardes" qui ont voulu "plaire, plaire et plaire".
Elles ont fait fuir de très nombreux fidèles.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » mer. 30 août 2006, 17:11

Comment ça Jean ?

Vous n'êtes pas partisan de laisser les jeunes découvrir par eux-même sans leur donner de repère ?
Pourtant cette méthode a fait ses preuves : les Eglise sont vides, les quelques praticants qui restent n'ont plus la Foi (la Vrai et Unique, pas la leur).

Seriez-vous donc classique ? (tout comme moi et quelques personnes que vous connaissez bien)

Effectivement, "dessiner le désert et les chameaux" n'a jamais permit de faire comprendre que le Dieu Unique est en même temps trinitaire, que l'hostie consacrée est le Très Saint Corps de NSJC ...

En fait, il suffit de discuter avec des personnes de 40 ans : elles ne connaissent pas le catéchisme !
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Buonavventura
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : lun. 28 août 2006, 19:57
Localisation : Ile de France

Campagne en faveur du catéchisme

Message non lu par Buonavventura » jeu. 31 août 2006, 14:59

Bonjour à tous,

De mon expérience de catéchumène (remontant à une bonne vingtaine d'années!), j'ai le souvenir d'un catéchisme plutôt factuel, énonçant les Faits de l'advenue du Christ sur terre et ses Vérités mais qui ne répondait pas toujours à mes interrogations, ou doutes et m'énonçant des vérités indiscutables.

[align=center]Donner plus de place à l'interrogation[/align]

Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de questionnement de l'enfant et laisser une place à ses interrogations et doutes, c'est l'occasion de convaincre davantage le catéchumène tout en fortifiant et clarifiant ses propres positions (le Christ a bien parlé de la Maison bâtie sur le Roc).

Je me souviens d'une question éludée par l'Abbé chargé de nous enseigner le Catéchisme à propos des apocryphes : c'est à mon avis l'occasion d'expliquer comment sont nés les Evangiles, qu'il s'agit de témoignages et que certains mouvements ont tentés de récupérer l'image de Jésus dasn leurs écrits pour faire passer leurs idées, récupération qui a culminé avec la rédaction du coran par Mahomet !

[align=center]Mettre le Christianisme en perspective[/align]

L'enfant a un regard plus grand aujourd'hui sur le monde par les nombreux médias, il a des vues (mêmes imparfaites) sur les autres religions, il faut le prendre comme une occasion de présenter notre Foi. Il me semblerait intéressant de présenter la Foi Chrétienne en perspective avec les autres religions, ce qui est la preuve éclatante de ce qu'on veut nous faire apprendre et de la justesse de notre Foi par exemple :

- que la religion Chrétienne est une religion d'Amour et de Libre Arbitre, Dieu nous aime et nous pardonne nos péchés : donc pas de réincarnation qui nie de fait ces principes.

- que le Dieu des Chrétiens est un Dieu d'Amour et non pas un dieu de commandements : la religion est au service de l'homme pour le rapprocher de Dieu et non l'inverse.

[align=center]Les Catéchumènes ne sont pas des séminaristes ![/align]

Je crois qu'il est important de présenter de manière moins absconde les Dogmes de la Foi.

Je pense par exemple au Dogme de la Trinité. Je n'ai pas résolu son mystère bien sûr ! Mais celui-ci réside dans l'impossibilité pour l'homme de cerner le "Pourquoi" et le "Comment" de Dieu son Créateur : il ne peut pas appréhender Dieu comme une personne dont il peut deviner et étudier les intentions. A mon sens ce Dogme traduit tout simplement le fait que Dieu (Père) est venu parmi nous en tant que Jésus (Fils) et se manifeste par son Esprit (Esprit Saint).

De la même manière qu'on ne peut expliquer pourquoi et comment Dieu a créé le monde, on ne peut expliquer le Mystère de l'Incarnation, pourtant une chose est sûre c'est que Dieu est venu habiter parmi nous, comment il a fait, nul ne saura le démontrer comme on démontre un phénomène naturel !

La présentation un peu trop Théologique des Dogmes abouti à brouiller la simplicité de la religion Chrétienne : un catéchumène n'est pas un prêtre entré au séminaire. De nombreux Chrétiens regardent leur Foi comme une religion complexe alors que mise en balance avec d'autres, la Foi Chrétienne est un édifice simple de Vérité.

[align=center]Le Christianisme ça marche et l'homme en a besoin ![/align]

A mon avis, le Catéchisme peut être l'occasion de démontrer la justesse de la Foi Chrétienne, comme le Christ l'a dit on reconnait l'arbre à ses fruits.

Quelle société propose la religion Chrétienne : une société où l'homme est libre, appelé à la Paix, à l'Amour de son Prochain et de son Dieu et cela sans mettre ces deux notions en antinomie ! N'est-ce pas un projet auquel tout homme sensé acquiesce ?

Rappeler que même des Chrétiens ont pu et peuvent parfois faillir à ce projet, est utile pour rappeler que ce projet ne vient pas spontanément à l'homme et par conséquent que la Foi Chrétienne répond bien à un besoin spirituel de l'humanité : qui peut nier qu'aujourd'hui encore le monde souffre de la haine ?

Plus de 2000 ans après Ta Venue parmi nous, ta Parole reste notre Bien et notre Secours, Seigneur.

Avatar de l’utilisateur
nicole
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : lun. 04 sept. 2006, 18:06
Localisation : Val d'Oise
Contact :

Message non lu par nicole » mer. 06 sept. 2006, 15:46

Le catéchisme c'est apprendre et expliquer aux enfants : le Crédo, les Commandements et le Notre-Père.

Qui peut encore aujourd'hui réciter le Crédo par coeur ?

Avatar de l’utilisateur
Buonavventura
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : lun. 28 août 2006, 19:57
Localisation : Ile de France

Message non lu par Buonavventura » mer. 06 sept. 2006, 17:56

Bien sûr Nicole, la place doit rester à l'enseignement au sens classique d'apprentissage.
Ce que je voulais dire est que lorsqu'on est enfant, il faut être clair, on est plus souvent inscrit par ses parents au catéchisme, que par choix personnel.
Je me souviens qu'enfants nous acquiescions aux affirmations de notre enseignant alors qu'au fond de nous nous avions du mal à adhérer à certaines d'entre elles : parce que nous ne les assimilions pas correctement ou nous n'avions pas compris.
Effectivement, comme vous le rappeliez, le catéchisme c'est apprendre et expliquer, et ça serait à mon sens facilité et plus efficace si on encourageait la libre parole des enfants : leurs doutes, leurs objections, leurs incompréhensions.
Car le concevoir comme un simple apprentissage me semble insuffisant, il faut aussi que la Parole se révèle à l'enfant et ce travail là, je crois que c'est entre l'Esprit Saint et le libre arbitre de l'individu/enfant que ça doit se faire.

Avatar de l’utilisateur
nicole
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : lun. 04 sept. 2006, 18:06
Localisation : Val d'Oise
Contact :

Message non lu par nicole » mer. 06 sept. 2006, 18:25

Comme tous les enfants de ma génération (j'ai 64 ans) ma petite soeur et moi nous allions au caté, point ! Les parents ne demandaient pas leur avis aux enfants et les offres pour d'autres activités n'existaient pas. Personne ne se posait de questions à cette époque.

Certainement, il y a dû avoir des questions sans réponses dans ma petite tête. Mais aujourd'hui, et toute ma vie, je ne remercierais jamais assez mes parents et les prêtres pour leur enseignement des valeurs et de la beauté de la foi chrétienne. Sans elle, à quoi s'accrocher aujourd'hui ? Sans Jésus que comprendre à notre monde fou ?

Il y a des choses que les enfants doivent apprendre, même si cela ne leur plait pas ou leur semble fastidieux, et c'est du devoir de leurs parents qui ne se posent pas la question de savoir si leur enfant doit ou non savoir lire et compter, de leur inculquer les valeurs chrétiennes. Les connaissant, la foi leur viendra plus facilement. Les ignorants, il leur manquera un bien essentiel.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Catéchisme et évangélisation

Message non lu par jean_droit » lun. 12 févr. 2007, 13:19

Lu ce matin dans le Figaro et dans le site du Salon Beige.

Et c'est maintenant que l'on s'apperçoit que catéchiser c'est évangéliser ?

J'espère que le "texte national pour l'orientation de la catéchèse en France" n'est pas un de ces textes vides si fréquents comme bien des textes venant des évêques de France.

Qui ignore que le catéchisme ( je dis catéchisme car catéchèse je ne sais pas ce que cela veut dire .... ) est mal ou très mal enseigné en France ? Qui ignore que les catéchistes "soixante huitardes" font des ravages ?

Quand monseigneur Cattenoz fait un rapport sur les écoles catholiques ( ça existe encore ? ) les évêques font la fine bouche.

Et pourquoi font ils la fine bouche ?

........................

Le "caté" dans une société déchristianisée
Sophie de Ravinel rapporte dans le Figaro que la proportion d'enfants suivant la catéchèse continue de baisser :

Seuls 30 % des 8 à 12 ans sont concernés contre 90 % en 1945 et encore 45 % en 1993.

Mgr Dufour, évêque de Limoges, constate que "l'enfant, le jeune ou même l'adulte, naît et vit dans un monde païen." Ce qui change la nature de la catéchèse.

Les préoccupations de l'évêque de Limoges sont partagées par l'épiscopat qui vient de publier un « texte national pour l'orientation de la catéchèse en france ». Le catéchisme, disent-ils, est désormais une question « d'évangélisation », c'est-à-dire une première annonce dans un milieu déchristianisé, avec comme outils « la Bible et la liturgie ».

Henri Védas

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » lun. 12 févr. 2007, 14:54

Le souci est que ce document des Evêques a été refusé 3 fois déjà par Rome pour manque de catholicité.
Ce document a déjà donné naissance à des "parcours" qui ne mentionne pas que Jésus est Fils de Dieu ! (Diocèse de Chartre il y a 4 ou 5 ans)

De plus, dans ma paroisse, je connais un jeune qui a arrêté le caté car il n'obtenait pas les réponses à ses questions (d'enfant).

En tant que responsable de niveau 4e au sein de l'aumônerie de la paroisse, je me rend compte que les jeunes n'ont pas eu de caté : ils ne savent pas que Jésus est venu nous sauvé, ils ne savent pas que nous sommes tous appelés à la résurection ...
Ils sont censés préparer leur confirmation l'année suivante mais ne viennent pas à la Messe.

Les diocèses franciliens ont dépensé beaucoup d'argent pour faire une campagne publicitaire mais pas un sou pour forcer les "dames-caté" à se former !
Autant jeter l'argent par les fenêtres. La responsable du caté de ma paroisse anime également les chants à la Messe de temps en temps : c'est une catastrophe vivante !
Il y eu une école de prière : c'est limite si elle n'a pas tout fait pour les jeunes ne viennent pas. En attendant, effectivmeent ce ne sont pas les jeunes de la paroisse qui étaien présent mais ceux des paroisses voisines.

Le vrai problème vient des "dames-caté" : la bonne volonté ne suffit pas ! Il faut accepter de prendre le temps de se former en toute humilité.

Dans les diocèses où certains prêtres de la FSSP ont été incardinés, il faut confier à ces prêtres là la charge de la catéchèse. Eux savent de quoi ils parlent et comment il faut faire pour être efficace et catholique.

La FSSP et les autres mouvements "tradis" peuvent beaucoup apporter aux diocèses. Les Evêques seront d'autant plus heureux de voir ces brebis prendre part aux soucis de l'ensemble du Diocèse. (Je ne dis pas que l'accueil sera bon, mais que les Evêques se plaignent du manque de reconnaissance hiérarchique des "tradis" et qu'une proposition en ce sens irait à l'encontre de ce manque de reconnaissance).
UdP,
Boris

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Les textes des évêques de France.

Message non lu par jean_droit » lun. 12 févr. 2007, 15:17

Je me suis souvent demandé pourquoi certains textes des évêques de France sont si vides.
Je pense que cela vient du fait que les évêques sont loin d'avoir des opinions homogènes. Je suppose que la différence est très grande entre monseigneur Rey et monseigneur Cattenoz qui sont sur tous les "coups" et certains évêques "conciliaires".
Alors quand on n'est pas d'accord on noie le poisson dans l'eau.
A cela on peut ajouter toutes les interventions des "groupes de pressions".

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » lun. 12 févr. 2007, 15:31

Excatement.

Mais depuis l'arrivée de Benoît XVI, on voit justement se distingués des Evêques comme Mgrs Rey, Cattenoz, Centène, Le Vert, Bruguès... qui sont véritablement catholiques.

Néanmoins, ce n'est pas encore suffisant.
UdP,
Boris

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : PaxetBonum et 23 invités