L'Église en Mongolie

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6961
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

L'Église en Mongolie

Message non lu par Anne » ven. 11 juin 2010, 0:14

Mongolie intérieure : Destruction d’une église catholique
Le curé et son assistant laïc emmenés par la police

ROME, Jeudi 10 juin 2010 (ZENIT.org) - En Mongolie intérieure, les autorités chinoises ont détruit une église catholique pour faire place à une route, indique cette dépêche envoyée à Zenit ce 10 juin, par la Rédaction d'Eglises d'Asie, agence d'information des Missions Etrangères de Paris

Dans la nuit du 7 au 8 juin, la seule église catholique de Dongsheng, un district du plateau des Ordos, en Mongolie intérieure, a été totalement détruite par les autorités locales tandis que le curé ainsi que son assistant laïc étaient emmenés par la police. Selon l'agence Ucanews (1), la paroisse avait reçu récemment un avis de démolition de son église, afin de laisser place à une nouvelle route.

Dongsheng, qui est sous la juridiction de la ville-préfecture d'Ordos, est un lieu de passage obligé vers le Mausolée de Gengis Khan, qui draine de nombreux visiteurs. Ces dernières années, la Chine mène un programme de développement rapide de son réseau routier, en particulier dans les régions autonomes. Situées aux confins de son territoire, celles-ci sont le principal objectif du ministère des Transports qui vise d'ici 2020 la construction de 32 000 km d'autoroutes « rurales » destinées à désenclaver les régions isolées et d'accès difficile, tout en développant leur potentiel économique. La Région autonome de Mongolie intérieure, qui a détrôné en 2009 la province de Shanxi en tant que premier producteur de charbon en Chine, est devenue un vaste chantier routier.

D'une surface de 150 m², l'église de Dongsheng dessert environ un millier de catholiques. Elle avait été officiellement enregistrée auprès de l'administration en mai 2009. Un an plus tard, recevant l'avis de démolition de leur église, les représentants de la communauté catholique avaient tenté, à de nombreuses reprises mais en vain, de parlementer avec les autorités locales. Le lundi 7 juin, selon des sources ecclésiastiques, une centaine de personnes sont arrivées vers minuit sur les lieux pour démolir l'église.

Cette nuit-là, le P. Gai En, ordonné en 2005 et aujourd'hui curé de la paroisse de Dongsheng, a été réveillé par le bruit et s'est immédiatement rendu sur les lieux avec son assistant laïc, Yang Yizhi. Alors qu'ils tentaient d'empêcher la destruction de l'église, ils ont été menottés et emmenés par les forces de l'ordre. Ils n'ont pu retourner dans la paroisse qu'après une détention de plus de 20 heures au poste de police.

Le 8 juin au matin, les fidèles venus assistés à la messe se sont trouvés devant un amas de décombres, dont les restes de l'autel et de la croix de 5 mètres de haut de leur église. Le jour suivant, la communauté catholique, décidée à résister, montait un campement de fortune près des ruines pour tenter d'empêcher le début des travaux sur le site de leur ancienne église, sous la surveillance des cars de police qui, depuis les faits, stationnent non loin de là.

Dès qu'il a appris la nouvelle Mgr Paul Meng Qinglu, fraîchement ordonné évêque de Hohhot (2), a envoyé deux prêtres enquêter en Ordos sur l'incident. Actuellement, ils seraient en négociations avec les autorités locales pour le versement d'indemnités.

« Comment le gouvernement peut-il démolir une église, secrètement, en pleine nuit, et emmener nos responsables, alors qu'il parle de construire l'harmonie sociale ? », s'est indigné un paroissien auprès de l'agence Ucanews.

(1) Ucanews, 9 juin 2010.

(2) Mgr Paul Meng Qinglu, reconnu par le Vatican comme par les autorités chinoises, a été ordonné évêque de Hohhot en avril 2010. Voir EDA 528
© Les dépêches d'Eglises d'Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source.

:arrow: http://zenit.org/article-24710?l=french
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
boisvert
Quæstor
Quæstor
Messages : 212
Inscription : lun. 20 juil. 2009, 9:56

Re: Église détruite en Mongolie

Message non lu par boisvert » ven. 11 juin 2010, 10:41

AnneT a écrit :Mongolie intérieure : Destruction d’une église catholique
Le curé et son assistant laïc emmenés par la police


.

« Comment le gouvernement peut-il démolir une église, secrètement, en pleine nuit, et emmener nos responsables, alors qu'il parle de construire l'harmonie sociale ? », s'est indigné un paroissien auprès de l'agence Ucanews.

(1) Ucanews, 9 juin 2010.

(2) Mgr Paul Meng Qinglu, reconnu par le Vatican comme par les autorités chinoises, a été ordonné évêque de Hohhot en avril 2010. Voir EDA 528
© Les dépêches d'Eglises d'Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source.

:arrow: http://zenit.org/article-24710?l=french[/quote]


On dirait que les autorités chinoises emploient une méthode de l'antiquité : on démolit en dispersant tous les matériaux. Mais ce qu'ils ne savent pas c'est que la pierre d'une église, c'est d'abord le baptisé ! Quelles méthodes l'homme n'a-t-il pas déjà employés - mais en vain, pour éradiquer la foi du coeur des fidèles ?

Brice
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : jeu. 26 mars 2009, 0:25

Re: Église détruite en Mongolie

Message non lu par Brice » mer. 16 juin 2010, 22:38

Merci Anne T,

pour nous remonter cette information du très bon site zenith.
Je suis totalement en phase avec la mention d'espoir, depuis 2000ans ils ont essayé de détruir les chrétiens. Mais ils n'y arriveront, car l'esprit saint est en nous.
Nous tendrons l'autre joue, mais nous serons sans cesse à proposer la charité et la foi. Ils se lasseront avant nous. Les paroles d'amour ne lassent jamais. Le seigneur leur fera reconnaitre la vérité.

Merci encore.

Dans la prière, je vous salue.

Brice

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8389
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Nouvelles de l'Eglise de Mongolie

Message non lu par jean_droit » mer. 31 oct. 2012, 23:55

Merci à Paterculus du Forum Catholique ;

http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord ... -vingt-ans
La création d’une sixième paroisse témoigne du dynamisme d’une Eglise née il y a seulement vingt ans

29/10/2012

Dimanche 28 octobre 2012, le préfet apostolique d'Oulan-Bator, Mgr Wensceslao Padilla, a inauguré la sixième paroisse du pays, dans le cadre des manifestations célébrant les vingt ans d’existence de l’Eglise catholique de Mongolie.

La création de deux nouvelles paroisses, l’année même de l’anniversaire des vingt ans de sa fondation, témoigne de l' incroyable croissance de la jeune Eglise de Mongolie, qui ne comptait que quatre paroisses il y a quelques mois, et aucune lors de l’arrivée en 1992 des premiers missionnaires dont le futur Mgr Padilla (1).

Dans sa Lettre pastorale publiée à l’occasion de cette année de célébration, Mgr Padilla a rappelé l’épopée de la petite communauté catholique créée ex nihilo et « constituée à l’origine de zéro catholique, pour compter maintenant plus de 835 frères et sœurs mongols dans la foi, sans compter tous ceux qui se préparent au baptême ». Aujourd’hui s'est réjoui encore le préfet apostolique, 81 missionnaires de 22 nationalités différentes travaillent dans le pays, tandis que les deux premiers séminaristes autochtones se forment au séminaire de Daejeon, en Corée du sud.

Selon des sources catholiques locales (2), la petite église Sainte-Sophie, située dans un quartier déshérité de la capitale Oulan-Bator où elle gère également un important centre de soins, a été officiellement érigée au rang de paroisse lors de la célébration dominicale du 28 octobre dernier. C’est à un prêtre Fidéi donum coréen en mission en Mongolie depuis 16 ans, que Mgr Padillo a confié la nouvelle paroisse qui vient agrandir la communauté catholique d’Oulan-Bator formée jusqu'alors des fidèles de l’église Sainte-Marie, de celle du Bon pasteur et de la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul.

Quatre des six paroisses de la Préfecture apostolique sont donc implantées dans la capitale, contre seulement deux (3) pour tout le reste de l'immense territoire de Mongolie - bien que l'on puisse compter de nombreuses missions, chapelles isolées ou écoles catholiques en dehors du centre urbain d'Oulan-Bator .

Sur les 21 provinces que compte la Mongolie, 17 d'entre elles - dont la province de Khövsgöl, la plus peuplée - n'ont aucune présence catholique, et ce le plus souvent en raison des réticences des autorités locales. C’est le cas par exemple de la Province centrale, où les Sœurs de St-Paul-de-Chartres qui y dirigent une école depuis une quinzaine d'année, ne se voient toujours pas autorisées à faire établir un lieu de culte, malgré les nombreuses demandes des chrétiens de la région.

« L'ouverture d'un lieu de culte étant subordonné en Mongolie à une autorisation administrative de plus en plus difficile à obtenir, la création de cette nouvelle paroisse est le résultat positif de la politique prudente, diplomatique et légaliste du préfet apostolique, politique qui porte des fruits inégaux selon les provinces », explique un catholique résidant en Mongolie depuis de nombreuses années.

« En revanche, quasiment toutes les provinces comptent plusieurs lieux de cultes protestants, généralement tolérés tant qu'ils sont discrets et dirigés par des Mongols », ajoute-t-il, soulignant que ces dernières années, des interdictions par les autorités de célébrer le culte catholique dans certaines régions, sont venus confirmer la mise en place d’une censure progressive, contrastant avec l’euphorie des débuts de l’Eglise en Mongolie.

En cette année où la communauté catholique de Mongolie célèbre tout à la fois ses 20 ans d’existence mais aussi l’année de la Foi, Mgr Padilla a fait part de son intention de mettre l’accent sur l’action missionnaire des paroisses. « C’est une année cruciale pour nous tous. Nous devons relever ce défi dans toutes les paroisses et redonner un souffle nouveau à la mission », a-t-il notamment déclaré aux catéchistes réunis pour une session de formation le 9 octobre dernier.

Selon les dernières estimations, les chrétiens, toutes confessions confondues, représentent un peu plus de 2 % de la population mongole, laquelle suit majoritairement les pratiques d’un bouddhisme tibétain mêlé de croyances chamaniques, aujourd’hui en pleine renaissance.

L’Eglise catholique gère aujourd'hui plusieurs centres d’accueil pour les enfants des rues, les jeunes, les personnes âgées, les handicapés, et a créé depuis son arrivée il y a vingt ans, de nombreuses cliniques et des centres médicaux dans un pays où les infrastructures sanitaires et sociales étaient quasi inexistantes. Les missionnaires ont également beaucoup investi dans le domaine éducatif et dirigent plusieurs jardins d’enfants, des écoles primaires (dont un grand nombre pour les enfants déshérités), des bibliothèques, des centres sociaux et même des fermes communautaires.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8389
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles de l'Eglise de Mongolie

Message non lu par jean_droit » mer. 17 avr. 2013, 9:52

Voilà encore des nouvelles réjouissantes de l'Eglise de Mongolie.
Cela ne peu que remplir notre coeur de joie et de louange.

Toujours à travers Paterculus.

http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord ... -paroisses
Pâques : l’Eglise catholique accueille de nouveaux baptisés et fonde de nouvelles paroisses

04/04/2013

Pour la petite Eglise catholique de Mongolie, les fêtes pascales sont chaque année l’occasion de mesurer la très forte croissance de cette communauté qui vient seulement de fêter ses vingt ans d’existence.

Les fêtes de Pâques sont célébrées de façon discrète en Mongolie où elles ne figurent pas parmi les jours fériés. Selon les statistiques ...

... déclarées par les différentes communautés religieuses en Mongolie, les chrétiens, toutes confessions confondues, ne représentent pas plus de 2 % de la population mongole, laquelle pratique majoritairement un bouddhisme tibétain local mêlé de croyances chamaniques, tout en se déclarant athée à près de 40 %.

Malgré les chutes de neige exceptionnelles – selon les missionnaires présents pourtant dans le pays depuis des années –, qui ont recouvert Oulan-Bator la nuit de Pâques, les cinq églises de la capitale ont célébré les vigiles pascales avec le traditionnel feu nouveau devant le parvis (parfois remplacé par un parking proche...), sous les yeux étonnés des passants peu familiarisés avec les rites de l’Eglise catholique. L’événement du jour à Oulan-Bator, le dimanche de Pâques 31 mars, était plutôt la « Journée sans voiture », laquelle était accompagnée de plusieurs manifestations de cyclisme, qui ont été très suivies par les citadins malgré les difficiles conditions climatiques.

Comme l’année précédente où une cinquantaine d’adultes et d'enfants avaient été baptisés lors de la vigile pascale, des dizaines de catéchumènes ont fait cette année leur entrée dans l’Eglise de Mongolie. Comptant plus de 835 membres en 2012, la communauté catholique de Mongolie avoisine désormais les 900 baptisés.

La jeune Eglise de Mongolie, qui célèbre cette année ses vingt ans d’existence, démontre une vitalité que confirme la fondation de deux nouvelles églises auxquelles le gouvernement vient d’accorder l’autorisation de pratiquer le culte. Selon un catholique résidant en Mongolie depuis de nombreuses années, « la création d’une paroisse relève d’un véritable exploit, résultat de la politique prudente et diplomate du préfet apostolique », les autorisations administratives étant de plus en plus difficiles et longues à obtenir.

Après la petite église Sainte-Sophie, située dans un quartier déshérité d’Oulan-Bator, qui a été érigée officiellement en paroisse le 28 octobre dernier, l’église Saint-Thomas (au sein de la maison mère de la Congrégation du Coeur Immaculé de Marie, CICM), également dans la capitale, a tout récemment reçu des autorités son autorisation d’ouverture au culte. La nouvelle église a été inaugurée le 28 janvier 2013, en la fête de St Thomas d’Aquin, devenant la cinquième paroisse de la capitale qui n’en comptait que trois il y a seulement un an (1).

L’église du Bon Pasteur, quant à elle, a fêté lors du dimanche des Rameaux le 24 mars dernier, le dixième anniversaire de sa fondation. Mgr Wenceslao Padilla, préfet apostolique de Mongolie, a présidé la célébration qui a rassemblé une « foule joyeuse », animée par les missionnaires CICM auquels a été confiée la tâche, il y a vingt ans, de rebâtir la communauté chrétienne anéanti par des décennies de communisme (2).

Animée notamment par des missionnaires philippins, la congrégation, en quelques années, a fait naître ex nihilo une Eglise autochtone « chaleureuse, vivante et dynamique », selon les mots de Mgr Padilla lors des célébrations du vingtième anniversaire de la mission en 2012.

Il y a trois ans seulement, l’église du Bon Pasteur, située dans la partie est d’Oulan-Bator, n’était qu’une tente à la manière mongole (ger) et les fêtes de Pâques étaient célébrées sous la neige et dans le froid qui « gelait le vin de messe». Aujourd’hui, l’église, qui possède maintenant des bâtiments en dur et le chauffage, ne voit plus ses paroissiens émigrer pour l’hiver vers les autres paroisses de la capitale.

Pour cette célébration des Rameaux, qui laisse une large place à la liturgie de la Passion, les fidèles avaient mis en scène et incarné les différents personnages de l’Evangile, y mêlant également quelques coutumes locales, dont le rituel des offrandes, le port des vêtements traditionnels et des chants en mongol.

Notes
(1) Oulan-Bator compte à ce jour cinq paroisses catholiques, Sainte-Marie, Saint Pierre-Saint Paul (cathédrale), Le Bon Pasteur, Sainte-Sophie (depuis octobre 2012) et Saint-Thomas (depuis janvier 2013), contre seulement deux pour le reste du territoire de Mongolie (Marie-Mère de Miséricorde à Arvaiheer, et Marie-Secours des chrétiens à Darhan). Il existe également plusieurs missions, chapelles isolées ou écoles catholiques en dehors d'Oulan-Bator mais les autorisations d’y pratiquer officiellement le culte semblent beaucoup plus difficiles à obtenir.
(2) Les premiers missionnaires philippins de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie (CICM) sont arrivés en Mongolie en 1992. Ils avaient pour mission de reconstruire une communauté chrétienne sur les lieux où, soixante-dix ans plus tôt, la même congrégation avait créé une mission sui juris, entièrement balayée par l’avènement du communisme, en 1924.

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1362
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Nouvelles de l'Eglise de Mongolie

Message non lu par françois67 » jeu. 18 avr. 2013, 14:43

Bonjour,
Et pendant ce temps les évangéliques doivent faire des chiffres au moins 100 fois supérieurs...
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8389
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelles de l'Eglise de Mongolie

Message non lu par jean_droit » jeu. 18 avr. 2013, 15:59

François,
Oh ! Je ne l'ignore pas ... pas du tout.
Vous savez mon admiration pour le travail d'Evangélisation des évangéliques.
La petite communauté évangélique qui est près de chez moi parle tout le temps de "mission".
Mais je me contente des bonnes nouvelles de l'Eglise de Mongolie.
Fraternellement !

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11191
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Nouvelles de l'Eglise de Mongolie

Message non lu par Fée Violine » mar. 27 août 2013, 13:53

L'Église de Mongolie fête les premiers liens du pays avec la France (à l'époque de saint Louis):

http://www.zenit.org/fr/articles/mongol ... e=dispatch

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1362
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Nouvelles de l'Eglise de Mongolie

Message non lu par françois67 » mar. 27 août 2013, 22:51

Bonjour,
Mais comment font-ils ces évangéliques, comment, alors qu'ils ont une réflexion intelectuelle bien moindre, des moyens incomparablement plus faibles au vu de ceux de notre Eglise, et qu'ils sont bien moins nombreux? Est-ce dû au charisme électrisant de leurs pasteurs? A la simplicité parfois "populiste" de ce qu'ils propagent? Ou alors sont-ils tellement plus combattifs?
La Paix soit sur vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11191
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

L'Église en Mongolie

Message non lu par Fée Violine » sam. 30 janv. 2016, 1:12

Le premier prêtre de Mongolie sera ordonné cette année : :)

http://fr.aleteia.org/2016/01/28/le-pre ... t-ordonne/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 26 invités