La partie non assumée de la vérité

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1548
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

La partie non assumée de la vérité

Message non lu par pierrot2 » dim. 02 mai 2021, 3:23

On dit parfois que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire.
Le mensonge et la langue de bois ont certes une saveur que n'a pas la vérité.. (Parole de pécheur)

Et peut-être en effet notre Maître ne serait-il pas passé par la case crucifixion, s'il s'était abstenu de répondre par l'affirmative à la question du grand prêtre sur son identité. De là à dire qu'il ait eu tort, je ne franchirais pas ce Rubicon, puisqu'il acquiert par là sa dimension salvatrice. Mais tout de même, où est le bénéfice de cette gloire qui vient de Dieu, durant ces trois jours précédant la résurrection?

De même, qu'advient-il de Jésus, qui est la Vérité, lorsqu'il est seul à assumer (ou à incarner) ces vérités qui sont, à nos yeux humains, inutiles et vaines à assumer?

J'ai déjà ma réponse à cette question, vous vous en doutez. Mais si vous avez des commentaires, je vous en prie, commentez..
Dernière modification par pierrot2 le dim. 02 mai 2021, 17:18, modifié 1 fois.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5048
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par gerardh » dim. 02 mai 2021, 9:01

__

Bonjour,

Jésus avait été adjuré par le grand-prêtre de s'exprimer. Il ne pouvait donc pas rester muet.

___

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2064
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par Altior » dim. 02 mai 2021, 14:05

pierrot2 a écrit :
dim. 02 mai 2021, 3:23

Et peut-être en effet notre Maître ne serait-il pas passé par la case crucifixion, s'il s'était abstenu de répondre par l'affirmative à la question du grand prêtre sur son identité.
Mais qui aurait cru un Dieu qui aurait caché qu'il est Dieu ? À l'instar de Jésus, beaucoup de martyrs ont fait la même chose: ils ont gagné la couronne de la sainteté en ne niant pas qu'ils sont ce qu'ils étaient: des chrétiens.

je ne franchirais pas ce rubicond,
Rubicon. (Nom propre d'un ruisseau pas loin de Rome qui ne pouvait pas être franchi par un général d'armée sans avoir l'ordre du Sénat de l'époque, sous peine de perdre sa peau).

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1548
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par pierrot2 » dim. 02 mai 2021, 17:16

gerardh a écrit :
dim. 02 mai 2021, 9:01
__

Bonjour,

Jésus avait été adjuré par le grand-prêtre de s'exprimer. Il ne pouvait donc pas rester muet.

___
Bonjour Gerardh, s'il ne le pouvait, je l'ignore

Pourquoi a-t-il répondu?
Sans doute savait-il combien les ténèbres refusent ce message, et le travestiraient, sitôt diffusé. Il fallait préserver l'intégrité du message. C'est dans sa chair qu'il l'a conservé intact, comme figé.. Figé, mais vivant..

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1548
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par pierrot2 » dim. 02 mai 2021, 17:20

Altior a écrit :
dim. 02 mai 2021, 14:05
Rubicon. (Nom propre d'un ruisseau pas loin de Rome qui ne pouvait pas être franchi par un général d'armée sans avoir l'ordre du Sénat de l'époque, sous peine de perdre sa peau).
C'est corrigé, merci Altior

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5048
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par gerardh » dim. 02 mai 2021, 20:03

__

Bonjour Pierrot

Voir Matthieu 26 :63-64.

Lorsqu'un homme était adjuré, il ne pouvait absolument pas ne pas répondre. Cela devait être mentionné dans la Loi, mais je n'en suis pas certain.

__

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10561
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par Cinci » lun. 03 mai 2021, 0:43

Pierrot2 :
Pourquoi a-t-il répondu?
Parce que tel était la mission de Jésus, la raison d'être de sa venue dans le monde. Il fallait bien tôt ou tard qu'il se fasse connaître pour qui il était. Et, à l'époque, le résultat aurait été invariablement le même : un refus violent. Jésus n'aurait pas pu perpétuellement se défiler.

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1548
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par pierrot2 » lun. 03 mai 2021, 3:14

gerardh a écrit :
dim. 02 mai 2021, 20:03
__

Bonjour Pierrot

Voir Matthieu 26 :63-64.

Lorsqu'un homme était adjuré, il ne pouvait absolument pas ne pas répondre. Cela devait être mentionné dans la Loi, mais je n'en suis pas certain.

__
Bonjour Gerardh, je n'ai pas non plus de certitude là-dessus

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1548
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: La partie non assumée de la vérité

Message non lu par pierrot2 » lun. 03 mai 2021, 5:04

Cinci a écrit :
lun. 03 mai 2021, 0:43
Pierrot2 :
Pourquoi a-t-il répondu?
Parce que tel était la mission de Jésus, la raison d'être de sa venue dans le monde. Il fallait bien tôt ou tard qu'il se fasse connaître pour qui il était. Et, à l'époque, le résultat aurait été invariablement le même : un refus violent. Jésus n'aurait pas pu perpétuellement se défiler.
Bonjour Cinci,
S'agissait-il pour lui de se défiler, ou bien attendait-il le moment le moins critique, le plus favorable (après son acclamation aux Rameaux), et surtout, sa rencontre avec l'autorité censée représenter Dieu sur Terre, pour lui se dévoiler. Jean 1
11 Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.
nous parle de ce Verbe, qui aurait du être accueilli (en toute logique) de ceux qui sont de lui, et en premier lieu, de ceux qui le représentaient devant Dieu et les hommes, le Grand-Prêtre, les Anciens. Mais le Royaume qui aurait pu lui réserver cet accueil.. accueillant.. n'était pas de ce monde. Les siens.. étaient acquis à l'autre.
Le maître de Lc 16,8 fait, dirait-on, l'éloge de cette habileté de la mise en scène, quelle que soit la malhonnêteté du metteur en scène.. Alors..! Si en plus il loue l'amitié nouvelle entre Pilate et Hérode (Lc 23,12)..

Aujourd'hui, le refus n'est pas toujours violent; il est parfois sournois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 36 invités