L'Église et les animaux

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Harfang
Persona
Persona
Messages : 1406
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par Harfang » sam. 08 mai 2010, 12:44

Que penser de la théorie des "animaux machines" de Descartes ? Les animaux, s'il n'ont pas d'âme spirituelle et immortelle, sont-ils de la pure matière animée ? Une machine biologique qui se remonte toute seule ?


Un chasseur qui abat un sanglier ne pèche pas. Un pêcheur qui ramène du poisson non plus, pourtant dans les deux cas ce n'est pas un besoin de tuer des animaux. On pourrait dire que les deux tuent des bêtes pour l'agrément et pourtant l'Église ne condamne pas la chasse et la pêche.
D'où ma question : peut-on pécher contre les animaux ?
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
André
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : jeu. 29 janv. 2009, 21:30

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par André » sam. 08 mai 2010, 16:47

Il y aura peut être des animaux disparus depuis longtemps aux paradis comme par exemple les Dinosaures . ( je parle sérieusement :lecteur: )
Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par Antestor » lun. 10 mai 2010, 20:20

Les Dinosaures sont arrivés avant ou après Adam et Eve ?

:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Avatar de l’utilisateur
Damas Drive
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 22:11
Localisation : chemin de Damas

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par Damas Drive » lun. 10 mai 2010, 22:02

Ame ou pas chez les animaux... je pense que d'une manière ou d'une autre, vu qu'ils peuvent souffrir, éprouver de la peur et diverses émotions... les hommes (justement parce que eux ont une ame) devraient se soucier beaucoup plus du bien être des animaux... leurs éviter le maximum de souffrance... Malheureusement, nous les considéront seulement comme du bétail et de la nourriture... Environ à l'âge de 12 ans, j'ai vu un reportage sur les abattoirs... j'en ai un souvenir "d'horreur". Ce jour là (il y a maintenant longtemps), j'ai décidé d'être végétarienne et depuis, je le suis restée et je ne l'ai jamais regretté une seconde.

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par Antestor » mer. 12 mai 2010, 14:40

Si les animaux ont une âme périssable contrairement a l’Homme et que Dieu nous a fait a son image, c'est à dire que nous aillons droit sur les éléments naturels, devons nous respecter les animaux ?

Par exemple que peut on penser an tant que chrétiens que de la vivisection pratiqué par des géant du cosmétique ?


:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8106
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par Raistlin » mer. 12 mai 2010, 15:32

Antestor a écrit :Si les animaux ont une âme périssable contrairement a l’Homme et que Dieu nous a fait a son image, c'est à dire que nous aillons droit sur les éléments naturels, devons nous respecter les animaux ?
Nous sommes en quelque sorte les "jardiniers" de la Création. La Création étant l'oeuvre de Dieu, c'est à Lui qu'elle appartient. Dans sa bonté, Il nous a donné la capacité d'agir sur elle et de la dominer, mais pour en prendre soin et non pour la corrompre.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2885
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par ti'hamo » mer. 12 mai 2010, 17:17

@ Antestor
Pour conclure, à partir du fait que les animaux n'ont pas d'âme immortelle, qu'on serait alors autorisé à en faire ce qu'on veut, il faudrait d'abord poser le principe que ce qui n'est pas immortel n'est qu'une chose - ce qui rejoint le dualisme de Descartes.

Mais ça me semble d'une part éloigné de la conception chrétienne du monde, d'autre part contraire même à l'observation directe : il est évident qu'un être animé, vivant, n'est pas "une chose" au même titre qu'un caillou.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par Antestor » mer. 12 mai 2010, 17:29

Merci bien pour toutes ces precisions !

:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5848
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par coeurderoy » mer. 12 mai 2010, 17:37

Et l'affection, l'harmonie, la paix, la confiance, la vitalité, le goût du jeu (et de la musique !) qui rayonnent de certaines présences animales me laissent espérer que nos futurs compagnons célestes, humains, angéliques...ou autres, :dog: :bee: :fish: :paix! auront certaines de ces belles qualités...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2572
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lu par Nanimo » ven. 14 mai 2010, 22:20

Raistlin a écrit :La Création étant l'oeuvre de Dieu, c'est à Lui qu'elle appartient. Dans sa bonté, Il nous a donné la capacité d'agir sur elle et de la dominer, mais pour en prendre soin et non pour la corrompre.
Bien dit, Raistlin! :)
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

cracboum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1781
Inscription : mer. 03 mars 2010, 10:36
Localisation : hein! quoi? ou suis-je?

Le Déluge ou "Les animaux ont-ils une âme?"

Message non lu par cracboum » jeu. 02 déc. 2010, 2:23

L' Arche de Noé est une figure du ciel : tous les animaux seront sauvés, mais pas tous les hommes.
L'unité de la souffrance et de la béatitude est le secret de Dieu, comme le don de sagesse surpasse celui d'intelligence. P. Varillon
Ne méprisez pas vos pieds

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7041
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Les animaux ont-ils une âme ?

Message non lu par Anne » jeu. 02 déc. 2010, 4:16

Va y avoir des coquerelles en paradis ? Ah ouache !
:tomates:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1176
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: Les animaux ont-ils une âme ?

Message non lu par Olivier C » jeu. 02 déc. 2010, 11:15

cracboum a écrit :L' Arche de Noé est une figure du ciel : tous les animaux seront sauvés, mais pas tous les hommes.
Houlà !

Pourquoi les anciens insistaient-ils tant sur les mensurations de l'Arche ? Le support écrit était un coût important à l'époque, on n'écrivait pas pour rien dire, ce "détail" avait donc son importance. C'est aussi à cet endroit du livre que l'on commence à parler du pur et de l'impur à propos des animaux...

Les mensurations de l'Arche sont à mettre en parallèle avec les mensurations du temple en Ezéchiel 40-41 (qui je le rappelle, est un livre antérieur à celui de la Genèse), quand au pur et à l'impur, il fait référence au Lévitique et à la dévotion cultuelle au Temple.

Comprenez que l'on ne peu pas lire la Bible de manière totalement atemporelle, et "asymbolique" : comme tout texte elle fut écrite par une culture, sémitique en l'occurrence, et il faut faire l'effort de connaître un minimum cette culture biblique avant d'interpréter. Sinon on peu faire dire n'importe quoi au texte. S'il vous faut une autorité pour en être convaincu sachez que cette démarche est demandée par le magistère.

Maintenant, dans une lecture allégorique, on peut très bien voir dans l'arche une préfiguration du paradis, mais pour le texte de la Genèse l'arche de Noé est avant tout une figure du Temple.

Le livre de l'Apocalypse reprendra cette symbolique en Apocalypse 11, 1 (on mesure le Temple de Dieu) et surtout fera une analogie avec la "Jérusalem Nouvelle" dont on énonce les dimensions. Mais nous n'avons pas à étirer les symboles de manière rétroactives, comme le font par exemple certains protestants à propos des frères de Jésus en relisant rétroactivement des passages de l'Ancien Testament de manière typologique (ce que nous faisons aussi) mais jusqu'à s'accorder dans les détails :
Psaume 69, 9-10 a écrit :Je suis un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère ; car le zèle de ta maison me dévore, l'insulte de tes insulteurs tombe sur moi.
Dit autrement : un texte peut comporter de manière très légitime une typologie, mais cette typologie n'est pas censée récupérer les détails descriptifs du texte auquel elle se rapporte.

Pour comprendre l'évolution et la manière dont les Pères de l'Église ont abordé et interprété la Bible je vous propose un lien :

L’interprétation de l’Écriture chez les Pères de l’Église.

Bien à vous
Dernière modification par Olivier C le jeu. 02 déc. 2010, 12:36, modifié 3 fois.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

cracboum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1781
Inscription : mer. 03 mars 2010, 10:36
Localisation : hein! quoi? ou suis-je?

Re: Les animaux ont-ils une âme ?

Message non lu par cracboum » jeu. 02 déc. 2010, 12:03

Merci Olivier, je lis toujours vos interventions, je viens de lire aussi la référence que vous m'indiquez, et je viens de lire enfin le trés intéressant commentaire d'Epsilon : malheureusement on ne peut pas tout faire dans la vie, mais comme je comprends qu'on puisse se consacrer à l'exégèse ! Continuez à faire profiter le Forum de vos recherches. :oui:
L'unité de la souffrance et de la béatitude est le secret de Dieu, comme le don de sagesse surpasse celui d'intelligence. P. Varillon
Ne méprisez pas vos pieds

Avatar de l’utilisateur
Noadya
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : sam. 10 juil. 2010, 10:58
Conviction : Catholique

Le Déluge

Message non lu par Noadya » jeu. 02 déc. 2010, 18:27

Je voulais lire un sujet sur le Paradis des animaux et l'on se trouve confronter à des exégèses qui ne renforcent pas selon moi les récits bibliques mais les font ressembler à la mythologie...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités