Texte dogmatique du concile de Trente: la crainte de l'enfer est un don de Dieu (attrrition)

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1196
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Texte dogmatique du concile de Trente: la crainte de l'enfer est un don de Dieu (attrrition)

Message non lu par ChristianK » dim. 10 déc. 2023, 18:50

Voici l'explicitation du dogme (irréformable et infaillible)

"1678 La contrition imparfaite 1705 , qu'on appelle attrition, parce qu'on la conçoit en général ou bien en considérant la laideur du péché ou bien par crainte de l'enfer et des châtiments, si elle exclut la volonté de pécher jointe à l'espoir du pardon, le saint concile déclare que non seulement elle ne fait pas de l'homme un hypocrite et un plus grand pécheur 1456 , mais qu'elle est aussi un don de Dieu, une impulsion de l'Esprit Saint qui, n'habitant pas encore le pénitent, mais le mouvant seulement, lui vient en aide, pour qu'il prépare pour lui-même le chemin vers la justice. Et bien que sans le sacrement de la pénitence elle ne puisse pas par elle-même conduire le pécheur jusqu'à la justification, cependant elle le dispose à obtenir la grâce de Dieu dans le sacrement de la pénitence. C'est fort utilement frappés par cette crainte que les gens de Ninive firent une pénitence complète à la prédication terrifiante de Jonas et obtinrent miséricorde du Seigneur Jon 3."
...
Le canon dogmatique:

"8. Si quelqu'un dit que la crainte de l'enfer, par laquelle, en nous affligeant de nos péchés, nous nous réfugions dans la miséricorde de Dieu ou nous nous abstenons de pécher, est un péché ou rend les hommes encore pires : qu'il soit anathème 1526 ; 1456. "

En lui-même le canon, donc le dogme très précis, ne dit pas que la crainte de l'enfer est un bien à rechercher, mais qu'il n'est pas un mal.
Cependant le texte du décret va plus loin: elle est un don de Dieu, donc j'imagine, une grâce divine.

La censure de la crainte de l'enfer en pasto serait donc une hérésie cryptogamique (par omission) au sens que Karl Rahner donne à cette expression.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 24 invités