Combien de temps nous reste-t-il ?

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
nicolas-p
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : mar. 12 mai 2020, 16:10
Conviction : totus tuus
Localisation : sud ouest

Re: Combien de temps nous reste-t-il ?

Message non lu par nicolas-p » lun. 11 janv. 2021, 23:29

invité1 a écrit :
dim. 10 mai 2020, 23:23
Beaucoup confondent Fin des temps et Fin du monde, or ce sont deux choses et deux époques différentes.

Pour la Fin des temps, les signes décrits dans la Bible et par les révélations privées reconnues par l’Église, indiquent qu'elle est très proche.
J'abonde parfaitement dans votre sens.

La vierge Marie nous a parlé du triomphe de son Cœur Immaculé à Fatima. Marie ne nous prévient pas ainsi à tord ou trop en avance.

Nous voyons quelques signes :
La décrépitude certes du catholicisme en occident (nous payons notre apostasie) alors que en orient ( en Iran notamment ,dans certains pays du Maghreb et en secret ) des musulmans se convertissent au christ.

La Russie semble aussi se réveiller doucement ainsi que d'autres grandes ou petites choses plus ou moins visibles, plus ou moins discernables.( recul de l'avortement aux USA notamment, réveil de la FOI chez les jeunes, mouvements comme les Eveilleurs, etc...)

Malgré l'incertitude et la morosité ambiante, il semble flotter comme un parfum de renouveau.

Espérance et joie doivent nous guider et nous verrons bien.

Avatar de l’utilisateur
nicolas-p
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : mar. 12 mai 2020, 16:10
Conviction : totus tuus
Localisation : sud ouest

Re: Combien de temps nous reste-t-il ?

Message non lu par nicolas-p » mar. 12 janv. 2021, 12:28

pour rebondir un peu sur les fins dernières, petite réflexion personnelle qui vaut ce qui vaut...
donc à prendre pour ce que c'est une simple réflexion

L'Antéchrist est un personnage qui doit apparaître un jour pour mener contre l'Église du Christ une lutte suprême. (2 Thes 2, 3). (Ap 13, 1), (Ap 17, 3), (Ap 17 : 8, 16 ; 19 : 19-20 ; 20 : 10), qui pourrait il être???

L'abbé Charles Arminjon (1824-1885) a écrit le livre « Fin du monde présent et mystères de la vie future », dans lequel il dresse un portrait de l'Antéchrist:

La majorité des Docteurs, saint Augustin, saint Jérôme, saint Thomas, affirment qu’il sera un sujet humain s’appuyant sur les paroles de saint Paul et celles de Daniel, ch. XI, V, 36 et 37. Saint Paul désigne ce grand adversaire, en l’appelant: « l’homme de péché, le fils de la perdition. » Daniel nous apprend qu’il attaquera tout ce qui est respectable et sacré.
De tout temps, Les Pères de l’église et les Docteurs se sont appliqués à rechercher les origines de l’Antéchrist, dater sa venue, découvrir de quels parents il sera issu :
La plupart d’entre eux émettent l’hypothèse qu’il naîtra de parents juifs, issu de la tribu de Dan. C’est l’interprétation qu’ils donnent à ce passage de la Genèse, ch. XLIX : « Que Dan devienne une couleuvre sur le chemin, un scorpion dans le sentier » ; et Jérémie, chap. VIII : « De Dan nous avons entendu le frémissement des coursiers ». Saint Ambroise, dit qu’il sera circoncis

il parviendra à faire croire aux juifs qu’il est le messie qu’ils ne cessent d’attendre, ils s’empresseront de le recevoir et de l’honorer comme tel : C’est l’interprétation que certains donnent à cette parole du Christ (Jean, ch. v, v. 43): « Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas, si un autre vient en son propre nom, vous le recevez » et à cette parole de saint Paul aux Thessaloniciens : « Parce qu’ils n’ont pas voulu recevoir la vérité, Dieu leur enverra une opération d’erreur de manière qu’ils croiront au mensonge».

Il ne se posera pas seulement en ennemi du Christ, il aspirera à le détrôner. Il opposera aux révélations divines de fausses révélations; au culte divin, ses rites: il opposera à l’Église, une société dont il sera le chef. ses œuvres ne seront qu’une contrefaçon de celles du Christ.

Comment pourra t'il se présenter au monde?

Il sera probablement extérieurement charmant, intelligent, Semblant désintéressé, et « croyant», mais n’aimant que lui-même.

D’après Soloviev :
il se présentera comme un homme juste qu’on ne peut accuser d’aucune mauvaise pensée ou action. Pour être accueilli par le monde, il faut être agréable au monde et c’est donc ce qu’il sera.

D’après Maria valtorta :
« Ce sera une personne très haut placée. Cédant à la flatterie de Satan, il connaîtra l’orgueil après l’humilité, l’athéisme après la foi, la luxure après la chasteté, la faim de l’or après la pauvreté évangélique, la soif d’honneurs après une vie cachée. »

Dans le principe, il n’aura pas de haine « apparente » pour l’église ou le Christ. Il pourrait reconnaître Jésus comme un messie, voyant en Lui un prédécesseur. Dire qu’il vient en dernier, parce qu’il est le sauveur définitif, le christ, simple « prophète » ayant eu pour mission de préparer sa venue. Il ne le niera pas forcément (mieux berner les chrétiens) : L’évangile a bien annoncé la 2° venue du christ: Sauf qu’il s’agit du retour du christ en gloire.

Il pourrait dire qu’en sa qualité de moraliste, le Christ a divisé les hommes avec les notions de bien et de mal, et que lui par contre les uni, bons comme méchants. Dire que « Le Christ a été le redresseur de l’humanité et lui le bienfaiteur. Que le christ a « menacé » les hommes du jugement dernier et lui est miséricordieux pour tous…
Il pourrait déclarer que tout péché est « relatif » séduisant la plupart « conquis » par tant de tolérance (envers le péché) : Dans cet état esprit ou tout le monde est sauvé !…et qui plaira.
Il fera ses œuvres en son nom PROPRE: Toutes les contradictions, les pensées du monde seront acceptées.

Fatigués des guerres, épidémies et conflits, l’humanité lui confiera l’exécutif Puisque il sera le rassembleur : On dira que c’est l’homme qu’il faut au monde et que c’est la providence qui l’envoi. Cette personne mettant tout le monde d’accord.

Certes, quelques uns demanderont pourquoi le nom du Christ n’est jamais mentionné; mais la plupart des chrétiens diront qu’il est raisonnable d’être prudent, de ne pas mentionner ce qui peut choquer. Que, Dans les siècles passés, le nom du Christ a été source de guerre: Jamais ne sera fait mention du christ au nom de la « tolérance » puisque seuls les chrétiens reconnaissent le Christ. Beaucoup accueillerons ces paroles. Ceux qui éprouveront des inquiétudes (textes bibliques) seront raillés ou inaudibles.

Il voudra être reconnu comme chef pour le bien de l’humanité: faisant un pas vers les catholiques, il demandera qu’eux aussi en fasse un vers lui puisqu’il apporte paix et prospérité au monde.
Si certains catholiques refusent de le suivre, ils seront montrés comme des « diviseurs haineux », intolérants.

Il parlera uniquement de l'amour de l’homme:
il faut aider les hommes matériellement s’ils souffrent, mais ce n'est pas le principal. Le vrai amour du prochain c’est le souci de son âme. Ce personnage n’aura que faire de l’âme.

Il voudra peut être un œcuménisme mondial des religions :
intimant aux juifs, musulmans, chrétiens etc…de s’accorder: On applaudirait alors devant tant de «de volonté d’union de l’humanité » : grâce à lui, tous seraient enfin réunis : preuve qu’il est « l’élu ».

Cet homme réussirait alors à faire la paix mondiale au nom de l’homme:
Même si tout homme de bonne volonté, veut la Paix, Nous catholiques croyons en Jésus Christ qui est « LE chemin, LA vérité et LA vie ». C’est le Christ qui est la Paix.

Mais, pour pouvoir le suivre un jour aveuglément, L’humanité doit être païenne, ne plus avoir connaissance de Dieu, de ses écrits (Bible) de ses commandements (apostasie), qui seuls permettent de démasquer mensonges et supercheries : N’est ce point ce que l’on perçoit avec le rejet au niveau mondial du catholicisme, de ses dogmes, l’effondrement du religieux?

Mais, Pour pouvoir accepter de suivre cet homme « charmant », Il faudra lui demander de confesser publiquement que jésus christ est son seigneur et maître, fils du Dieu incarné, Vrai Dieu et Vrai homme, car il est dit que « nul ne vient au père que par le christ » et seuls ceux qui acceptent le christ comme maître et sauveur viennent de Dieu : Il refusera, signe de son opposition au christ, dévoilant ainsi son visage.


L’antéchrist selon Saint Ephrem :


Humble et doux, détestant le discours de l'injuste, renversant les idoles, il honorera la piété, sera bon et aimant avec les pauvres, beau. Il sera bien disposé en tout, agréable à tous. Pour tout concilier, il complotera avec ruse; il n’acceptera pas les cadeaux, il ne parlera pas sous la colère, il ne se montrera pas maussade, mais jamais gai. Et dans tous ses projets, il trompera le monde tant qu'il durera. Car, lorsque les nombreux peuples et les nations verront ses grandes vertus, ses actes justes et ses pouvoirs, tous du même avis diront avec grande joie qu’on doit le couronner.

Les peuples seront rassemblés, et ils viendront et croiront qu'ils peuvent voir Dieu, et la foule des peuples s'attachera à lui, et elle niera son propre Dieu. Ils inviteront leurs camarades à l'éloge du fils de perdition, et l’un sur l'autre, ils tomberont avec leurs épées que d'autres détruiront ... regarderont ces miracles et l'exercice de ces prodiges.

Le Trompeur ne dira pas la vérité, et comme un tyran faisant disparaître les montagnes, il simulera à tort et pour de faux tandis que la multitude se tiendra devant lui, et que de nombreuses nations et de nombreux peuples l'applaudiront pour ses illusions.

Il ordonnera de reconstruire le temple de Dieu pour lui-même, qui est à Jérusalem; et, après être rentré dans celui-ci, il s’y assoira comme Dieu et pour qu'il soit adoré par tous les pays. Les Juifs le féliciteront, car il leur donnera de nouveau la pratique de la première alliance.
Pendant trois ans et demi, le ciel suspendra sa rosée; car il n'y aura plus de pluie sur la terre, les nuages cesseront de passer à travers l'air. Il y aura une tribulation, telle qu’elle n’a jamais été, et il y aura une famine et une soif insupportable. Les hommes tomberont et périront.
il y aura en ces jours-là manque de pain et d'eau, et personne ne sera en mesure d'acheter ou de vendre, à moins qu'il ait le signe du serpent sur le front ou sur la main.

Mais avant que ces choses soient, le Seigneur enverra Elie et Enoch, ils pourront consoler la race des hommes, annoncer à tous la connaissance de Dieu. Quand ces justes apparaîtront, ils confondront le serpent et ils rappelleront les témoins fidèles de Dieu, afin de les libérer de sa séduction.

A l'heure où le monde ne le sait pas, et le jour que l'ennemi ne connait pas, viendra le signe du Fils de l'homme, et avant la venue du Seigneur doit apparaître avec puissance et une grande majesté, le signe du bois de salut (croix) passant devant lui.

Toutes les puissances des cieux avec tout le chœur des saints, ceux qui portent le signe de la sainte croix sur leurs épaules, précédés par la trompette angélique, eux qui sont sains déclareront : « Lève-toi, toi qui dors, attends, tu vas rencontrer le Christ, parce que l’heure du jugement a sonné ! »Ensuite, le Christ viendra et l'ennemi sera jeté dans la confusion, et le Seigneur le détruira par le souffle de sa bouche. Et il doit être lié et plongé dans l'abîme du feu éternel vivant avec son père Satan; et toutes les personnes qui ont fait sa volonté, périront avec lui pour toujours; mais les justes posséderont la vie éternelle avec le Seigneur»

L’Antéchrist selon Mgr Fulton Sheen:

Mgr Fulton Sheen fut l’un des grands prédicateurs du 20e siècle. Il a expliqué les 12 moyens employés par l’Antéchrist qui n’attaquera pas directement le christianisme. C’est de façon sournoise et sans éveiller le soupçon qu’il agira :
1) Il se présentera comme un philanthrope mettant l’accent sur la paix dans le monde mais parlant rarement - ou uniquement de façon floue - du Dieu de Jésus-Christ.
2) Il écrira des articles livrant une nouvelle idée de Dieu : un Dieu dont l’image sera en harmonie avec le mode de vie des gens.
3) Il se montrera ouvert à toutes les religions non-chrétiennes.
4) Il abordera la question du péché qu’il réduira uniquement à des comportements qui ne sont ni généreux, ni tolérants, ni libéraux, y compris dans les domaines de la morale.
5) Il montrera que la tolérance qui conduit à ne plus faire de différence claire entre le bien et le mal est la plus grande des vertus chrétiennes.
6) Il ne condamnera pas les expériences sexuelles, quelles que soient leurs formes.
8) Il utilisera habilement le vocabulaire religieux pour détruire la religion.
9) Il présentera toujours le Christ comme étant la plus grande figure (et non messie) de tous les temps.
10) Il dira que sa mission est de libérer les gens de cet esclavage que constituent le pharisaïsme et l’étroitesse d’esprit.
11) Au milieu d’un amour apparent pour les hommes et d’un discours magnifique sur la création, il gardera au fond de lui le secret de la religion à laquelle il faut aboutir : celle d’une fraternité humaine sans la paternité de Dieu.
12) Il construira une contre-Eglise imitant l’Eglise. Extérieurement, cette nouvelle Eglise de l’Antéchrist sera semblable en beaucoup de points à l’Eglise du Christ, à une différence près : l’homme en quête de Dieu qui la fréquentera n’y trouvera que sa propre solitude, la communauté qu’il y trouvera étant incapable de répondre à ses besoins spirituels.

Conclusion
L’Antéchrist peut s’expliquer par un proverbe: « Tout ce qui brille n’est pas d’or.»: tout ce qui ressemble au Christ, au catholicisme a l’aspect extérieur du Christ, de la bonté, de la paix n’est pas ni le christ ni la Paix.
Tout « prophète, leader » (et d’autant plus si il est mondialement reconnu) qui se présentera un jour comme étant le christ ou comme un « nouveau christ » ou son successeur ou son égal ou son substitut ou son supérieur ou son remplaçant devra être rejeté

Références :
https://www.livres-mystiques.com/partie ... /index.htm
https://bibliotheque-russe-et-slave.com ... christ.pdf
https://www.pierre-et-les-loups.net/l-a ... er-67.html
http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 98593.html
http://www.maria-valtorta.org/Thematiqu ... christ.htm
https://www.notrehistoireavecmarie.com/ ... tre-temps/
http://lasalette.cef.fr/L-apparition-de-la-Vierge-Marie
https://lanef.net/2020/01/10/garabandal-ou-en-est-on/
https://fr.aleteia.org/2017/12/07/culte ... edjugorje/
https://www.sanctuaire-pontmain.com/L-h ... ition.html
https://fr.aleteia.org/2017/10/12/gietr ... r-leglise/
https://www.france-catholique.fr/Regard ... zinen.html
http://kerizinen.com/
http://www.touteslespropheties.net/saint-ephrem/


Interprétation :

Un jour, (proche ou très lointain), Au milieu de l'effondrement de la société, un « leader » présentera une solution au chaos mondial. Cette solution semblera permettre de résoudre les tensions économiques, mais aussi les besoins de la société.

Le rythme de vie que nous avons, a créé un environnement (au niveau mondial) d'isolement, de pauvreté financière et spirituelle et de solitude comme jamais vu : terrain idéal pour voir l'émergence un jour d'un nouveau concept de société. Une société qui pourrait refléter quelques valeurs « chrétiennes compatibles » en apparence : un partage équitable des ressources (type communisme?), une forme de spiritualité (nouvel idéal religieux?), construite sur les bases du relativisme moral et structuré par les philosophies gnostiques, païennes ou écologiques. Cette société donnera les moyens d'une vie matérielle confortable (fausse paix): le discours étant humaniste et bienveillant, La tentation pour les chrétiens de la rejoindre sera grande. Beaucoup seront séduits, trompés par ce type de société parce que des idéaux « chrétiens-compatibles » seront présents. Ce ne sera qu’une société où Dieu et surtout le Christ seront les grands absents.

Alors que la faim et l'incrimination s'intensifieront, les hommes seront confrontés à un choix : ils pourront soit continuer à vivre dans l'insécurité « ambiante » en mettant leur confiance uniquement dans le Seigneur, soit ils pourront choisir une vie matérielle, sécurisée en abondance dans une société « apparemment sûre ». Ceux qui refuseront (certains catholiques ?) seront considérés comme des illuminés, des parias. Ils deviendront les « diviseurs » parce qu'ils s'opposeront à cette « paix sociale » établie par ce leader. L’imposture sera si convaincante que beaucoup diront que le catholicisme qui s’oppose a cela est un signe de « division » de la société : La persécution des chrétiens deviendra donc un « acte légitime» et justifié au nom de « la paix et de la sécurité des peuples » (comme des terroristes qu’il faut neutraliser). Il y aura une grande confusion; tout sera éprouvé; mais à la fin c’est le petit reste fidèle au Christ qui l'emportera.
Une « marque » sera elle nécessaire pour appartenir à cette société? cf. Ap 13: 16-17

Simple fiction ou délire que tout cela?:

2 ans avant son élection en tant que Pape Jean-Paul II, Karol Wojtyla, prononça un message d’allure prophétique à Philadelphie (1978): « Nous sommes maintenant devant la plus grande confrontation historique que l'humanité ait connue. Je ne pense pas qu'une grande de la communauté chrétienne s'en rende vraiment compte. Nous faisons maintenant face à la confrontation finale entre l'Église et l'anti-Église, entre l'Évangile et l'anti-Évangile.»

À Fulda, Allemagne (1980) « Nous devons être prêts à endurer de grandes tribulations dans un avenir rapproché; des épreuves qui exigeront que nous soyons prêts à abandonner même nos vies, et de faire un don total de soi au Christ et pour le Christ. Grâce à vos prières et aux miennes, il est possible d'atténuer cette tribulation, mais il n'est plus possible de l'éviter.

La véritable menace pour l'Église, et donc pour le service pétrinien, vient de la dictature universelle d'idéologies en apparence humanistes. Quiconque contredit cette dictature est exclu du consensus de base de la société. Il y a cent ans, n'importe qui aurait trouvé absurde de parler de mariage homosexuel. Aujourd'hui, ceux qui s'y opposent sont socialement excommuniés. Il en va de même pour l'avortement et la production d'êtres humains en laboratoire. La société moderne entend formuler un credo anti-chrétien: quiconque le conteste est puni de l'excommunication sociale. Avoir peur de ce pouvoir spirituel de l'Antéchrist est trop naturel, et ce qu'il faut vraiment, c'est que les prières de diocèses entiers et de l'Église mondiale viennent à la rescousse pour y résister.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 39 invités