Le plus grand et le plus petit

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le plus grand et le plus petit

Message non lu par etienne lorant » jeu. 11 déc. 2008, 16:57

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,11-15.

Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui. Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent, le Royaume des cieux subit la violence, et des violents cherchent à s'en emparer. Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont parlé jusqu'à Jean. Et, si vous voulez bien comprendre, le prophète Élie qui doit venir, c'est lui. Celui qui a des oreilles, qu'il entende !

Le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand Jean le Baptiste... puisque Jean est le dernier des prophètes de l'ancienne Alliance, mais quiconque croira en l'enseignement de Jésus et le mettra en pratique sera plus grand que tous les Rois, les Juges et les Prophètes qui ont précédé le Christ.

Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à présent... c'est une courte période de temps, puisque Jean est né quelques mois seulement avant Jésus... cependant, sur ce cours laps de temps, le Royaume des cieux subit la violence, et des violents cherchent à s'en emparer. Je suis gré au prêtre de ce matin de n'avoir pas éludé cette parole qui est sans doute plus difficile d'accès. Dans son homélie, il a souligné que Jean parlait comme ont parlé tous les prophètes jusqu'à lui, c'est-à-dire avec une "pédagogie" de remontrances, de menaces de destruction que seuls les violents sont capables d'entendre et qu'ils comprennent bien, puisque c'est la loi de toute l'antiquité. Mais désormais, c'est fini: avec Jésus, le langage change, et il ne sera plus question d'aimer Dieu et de haïr son ennemi. Au contraire, puisque Dieu est Amour, et puisque Dieu est Père de tous, il n'y a plus qu'aimer qui vaille. Quant à la finale, il est annoncé que le prophète Elie doit revenir avant qu'advienne le Jour du Seigneur, et dans l'Évangile de Luc, pour ne citer que celui-là, Jean-Baptiste et Élie sont comparés pour leur costume fait de peaux de bêtes.

Évidemment, celui qui a des oreilles qu'il entende: chaque mot, et même chaque souffle qui sortira de la bouche de Jésus, mérite l'attention de tout l'être, car c'est Lui par qui tout fut créé et Il vient pour faire toutes choses nouvelles !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le plus grand et le plus petit

Message non lu par etienne lorant » ven. 12 déc. 2008, 10:38

etienne lorant a écrit :Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,11-15.

Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.

Cela m'est venu tout d'un coup la nuit dernière... Le langage est nouveau, certes, mais après Jean, qui est cet heureux élu qui est "le plus petit" dans le Royaume mais plus grand que Joseph ?

Comment répondre à cette question ! C'est ici que se dévoile le meilleur, le principal "mode d'emploi" de l'Evangile: on entre dans l'Evangile non par le haut, mais par le bas. Il faut aller vivre avec les personnage du petit livre, car de toute manière ils nous invitent. Comme à Noël, par exemple. J'ai trouvé ma réponse: les premiers qui ont bénéficié du nouveau langage de Jésus, ce sont bien sûr Marie et Joseph. Je privilégie cependant Joseph, car lui, descendant de la lignée de David, formé par les Juifs et respectueux de la Loi, sera en effet le premier à faire prévaloir l'Amour sur tous les autres préceptes de la Loi.

En effet, si Joseph avait suivi la Loi telle qu'on lui avait inculquée, en découvrant Marie enceinte, il aurait dû répudier Marie, quitte à l'exposer à la lapidation ! Et voilà. Pour moi, Joseph est un cas unique: il a un pied dans l'ancien Testament et un autre dans le nouveau. C'est lui que Jésus va évangéliser en premier, il va faire de son père "putatif" le premier des élus de la nouvelle alliance, mais aussi le dernier patriarche de l'ancienne. Joseph, de par la fuite en Egypte et son retour, va rassembler en lui - et avec le Christ, toute l'histoire sainte. Et il va accomplir la prophétie qui dit : "D'Egypte, j'ai appelé mon Fils".

Cette trouvaille, dans la solitude de ma soirée hivernale, m'a comblé de douceur et de paix.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6945
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le plus grand et le plus petit

Message non lu par Anne » sam. 13 déc. 2008, 5:37

Et merci de la partager avec nous!

Comme souvent, la manière dont tu présentes les choses apporte un nouvel éclairage sur des aspects des événements de la Bible qui nous sont devenus si familiers que nous croyons bien les connaître... alors qu'il n'en est rien!

Merci encore de nous faire (re) découvrir les subtilités de ces textes! :cloud:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le plus grand et le plus petit

Message non lu par etienne lorant » jeu. 18 déc. 2008, 18:53

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 1,18-24.
Voici quelle fut l'origine de Jésus Christ.Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu'ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l'action de l'Esprit Saint.Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret. Il avait formé ce projet, lorsque l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela arriva pour que s'accomplît la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra et elle mettra au monde un fils, auquel on donnera le nom d'Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l'ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.

J'ai littéralement exulté ce matin, lorsque je me suis rendu compte, par cet Evangile que je croyais avoir usé jusqu'à la corde, que mon intuition concernant les personnages de Jean le Baptiste et Joseph est amplement confirmée... C'est en effet vraiment ainsi: Joseph, soumis à la Loi, avait décidé de répudier Marie selon les ordonnances de la loi de Moïse. En bon Juif, craignant Dieu plus que tout (c'est-à-dire dans sa Justice moins que dans sa Miséricorde), il aurait souffert dans son coeur mais n'aurait pas hésité à livrer Marie. Mais en une nuit tout change, et l'histoire sainte, en même temps que Joseph, après avoir erré dans les ténèbres, va se tourner vers la Lumière. Le Seigneur tout-puissant, le Dieu des Armées devient "Dieu-avec-nous", et "Dieu sauve". Voici ce que Jean le Baptiste, et avec Jean tous les prophètes de l'ancienne Alliance, avaient méconnu jusque-là. Et n'ai-je pas dit vrai ? Joseph, après Marie, est le premier à l'apprendre. Il se réveille, il est le premier à se réveiller et après lui, tous se lèveront pour la Noce.... n'est-ce pas merveilleux ?

Aujourd' hui, je peux le dire, oui, enfin, au bout de tant de mois de deuil, de chagrin et de pitié, je sens enfin Noël tout proche.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Lentille
Censor
Censor
Messages : 125
Inscription : sam. 16 janv. 2021, 17:41
Localisation : Finistère

Re: Le plus grand et le plus petit

Message non lu par Lentille » lun. 05 avr. 2021, 19:52

Merci Étienne Lorant. J'étais en train de lire un texte concernant ce passage (ou proche), et vous m'avez grandement éclairé :oui:
Vous avez une très belle approche :>

Vincent

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités