Pour une évolution professionnelle

« Je vous exhorte, frères, à soutenir mon combat en priant Dieu pour moi » (Rm 15.30)
Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.
Catherine93
Censor
Censor
Messages : 51
Inscription : ven. 19 juil. 2013, 19:36
Conviction : CATHOLICISME

Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par Catherine93 » mer. 23 oct. 2013, 13:17

Bonjour tout le monde!!

J'espère ne pas être trop exigeante avec mes demandes!! :oops:

Voici que depuis quelques mois, je traverse une zone d'ombre professionnelle et personnelle. Mon avenir est en train de se jouer car je dois décrocher d'ici peu un diplôme qui maintiendrait mon emploi. Et l'enjeu m'angoisse beaucoup car j'ai quand même 42 ans...

En outre, je m'interroge sur mes choix de vie personnels et professionnels. Je doute donc. Peut-on dire que c'est l’œuvre de Satan? Je ne crois pas au démon cornu mais là, je combats depuis quelque temps des angoisses, le stress, des doutes quant à mon parcours.

En effet, j'ai sciemment fait le choix de la précarité il y a quelques années car je ne me sentais pas la force de travailler dans des conditions particulièrement dures. J'ai surtout voulu respecter mes convictions profondes, des convictions chrétiennes. Alors, j'ai connu le chômage à deux reprises. Je n'ai pas souhaité avoir des enfants dans de telles conditions. Il était hors de question pour moi de leur imposer de la précarité, de la souffrance. Je n'ai donc pas d'enfants, ce que je ne regrette absolument pas.

Je travaille dans le social. Une jeune fille a été placée sur mon chemin par Dieu, peut-être, une jeune fille qui a besoin de repères forts car la carence du côté de sa propre mère est énorme. Je l'accompagne dans son chemin de vie. J'essaie de lui donner ce que j'aurais aimé donner si j'avais eu des enfants. Nous nous aimons beaucoup. Mais plusieurs personnes m'ont dit que ce n'était pas mon rôle. Je ne le crois pas du tout. Quel sens donner à mon engagement dans le social alors? Travailler dans ce domaine, c'est une façon de suivre le Christ, non? Il l'a mise sur mon chemin et je ne devrais pas l'aider alors qu'elle fait tout pour s'en sortir? J'ai bien l'impression que je suscite de la jalousie.

Au niveau de la foi, c'est pareil. La déchristianisation à l’œuvre dans ce pays, l'individualisme forcené érigé en modèle de vie font que je me sens seule dans ma foi. Quand j'ai envie de parler de Jésus, je me sens bête tant les réticences sont énormes, tant l'amertume domine ce pays. Je le vois avec ma propre mère qui me juge et me condamne quand je parle de Dieu. C'est une femme amère et qui ne croit en rien. Je l'aime beaucoup mais ses doutes, son refus de changer sont lourds à porter. C'est aussi cela la solitude. Ce n'est pas exclusivement le fait de ne pas avoir de compagnon.

Qui a dit que suivre le Christ était chose facile? Lui-même le dit que ce n'est pas chose aisée. Et en ce moment, je Lui remets tout mais je doute énormément. Ce n'est pas facile de me reconnecter à Lui.

Sachez que j'ai essayé d'agir au mieux dans ma vie, de suivre Jésus. Merci de m'aider à combattre ces remises en question dues au fait que je me sens seule, incomprise dans mes choix de vie qui n'ont rien d'irresponsable ou d'inconscient.

Merci d'être là.

coeurdejésus
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : lun. 21 oct. 2013, 23:53

Re: Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par coeurdejésus » mer. 23 oct. 2013, 14:12

Bonjour Catherine,

J'ai bien perçu votre détresse et surtout votre sensation d'isolement. Rassurez-vous, ce n'est pas Satan qui vous guette, c'est simplement l'incertitude de l'avenir et le sentiment d'être incomprise qui vous angoisse et vous fait perdre peu à peu confiance en vous.

Par contre votre surinvestissement professionnel concernant la jeune fille dont vous vous parlez, mérite d'être analysé d'un peu plus près.
Ne s'agit-il pas justement d'une projection sur elle en rapport avec votre absence d'enfant ? Même si vous lui voulez beaucoup de bien, il ne me semble pas raisonnable de sortir du cadre professionnel car le risque est de devenir à la fois juge et partie et de ne plus posséder assez de recul pour faire votre travail correctement. De l'empathie et de la compassion, certes, mais sans excès car il faut vous préserver.

Quant aux personnes qui vous jugent (y compris pour votre maman) confiez-les au Seigneur dans votre prière :sign: et vous verrez, une grande paix ne tardera pas à vous envahir. Bonne chance pour la réussite à votre examen. :)

Si par ces quelques lignes j'ai pu vous procurer du réconfort, alors j'en serai ravie.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par etienne lorant » mer. 23 oct. 2013, 15:20

Catherine93 a écrit : Au niveau de la foi, c'est pareil. La déchristianisation à l’œuvre dans ce pays, l'individualisme forcené érigé en modèle de vie font que je me sens seule dans ma foi. Quand j'ai envie de parler de Jésus, je me sens bête tant les réticences sont énormes, tant l'amertume domine ce pays. Je le vois avec ma propre mère qui me juge et me condamne quand je parle de Dieu. C'est une femme amère et qui ne croit en rien. Je l'aime beaucoup mais ses doutes, son refus de changer sont lourds à porter. C'est aussi cela la solitude. Ce n'est pas exclusivement le fait de ne pas avoir de compagnon.

Qui a dit que suivre le Christ était chose facile? Lui-même le dit que ce n'est pas chose aisée. Et en ce moment, je Lui remets tout mais je doute énormément. Ce n'est pas facile de me reconnecter à Lui.

Sachez que j'ai essayé d'agir au mieux dans ma vie, de suivre Jésus. Merci de m'aider à combattre ces remises en question dues au fait que je me sens seule, incomprise dans mes choix de vie qui n'ont rien d'irresponsable ou d'inconscient.

Merci d'être là.
J'ai vécu une période comme vous la décrivez. Je suis resté célibataire, moi aussi. Je crois qu'aucun parcours dans l'Eglise n'est tout à fait clair et évident de bout en bout. Après la conversion, j'ai connu trois années de joie intense et de service auprès d'autrui. Puis, d'un jour à l'autre : plus de joie, plus de rencontres, le doute s'installe et mon confesseur me dit: "Le démon déteste les convertis et Dieu permet ces périodes de vide et de tentations". Il ne se trompait pas : six mois plus tard, je m'étais trouvé une compagne dont je me croyais amoureux, que j'allais épouser, avec laquelle je suis parti visiter le sud des Etats-Unis. Cette relation fut un échec complet. Un proche m'a rappelé qu'avant ce voyage, j'avais dit: "Je suis comme un funambule sur son câble l... le problème, c'est que le câble me semble toujours en train de monter..."
Échec complet au bout de huit mois... Peu après, je suis tombé en dépression: je n'ai plus su travailler que le matin, me sentant incapable de faire quoi que ce soit. Le médecin m'a prescrit du Prozac (la petite pilule du bonheur, comme on l'appelait) et j'ai failli tomber dans l'alcoolisme.

Et puis, je m'en suis sorti grâce à la "Neuvaine irrésistible du Padre Pio" (*) Je l'ai récitée durant un mois, plusieurs fois par jour. Et au cours d'un après-midi, j'étais étendu sur mon lit, craignant tout et rien, je me suis relevé en me disant: "Tant pis, que je tombe dans un délire, peu importe, au moins je serai tombé comme un homme, avec ses bottes aux pieds". J'ai jeté le Prozac et mes autres pilules et je suis reparti travailler... et tout s'est bien passé ! Toutes les crises d'angoisse, dans la dépression, ne sont souvent que des illusions. Elles ont disparu au bout de trois jours. En signe de remerciement envers Jésus, je décide de me rendre à la messe du couvent des Clarisses... et je m'y suis rendu chaque matin jusqu'à sa fermeture, quinze ans plus tard. J'ai commencé d'organiser ma vie autour de ce rendez-vous quotidien.

Et ma vie de foi est repartie. Ce n'était pas ce à quoi j'avais songé mais c'est ce que j'ai reçu. Je souligne cette phrase car c'est une épreuve pour la foi que j'ai traversée et c'est sans doute ce que vous vivez pour le moment. Gardez confiance et priez ! Dîtes au Seigneur que vous lui faites confiance, même si ce n'est pas du tout ce que vous ressentez: ces temps de "vide" ont de quoi dérouter, mais il faut passer au travers. Je prie pour vous !

http://www.missa.org/niscj.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
jessamour
Barbarus
Barbarus

Re: Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par jessamour » mer. 23 oct. 2013, 16:01

Bonjour

Ma vie ressemble à quelques détails près à celle de Catherine93. Et dans le même temps, actuellement, je suis en train de vivre une période aussi douloureuse que celle qu'Étienne Lorant a vécu il y a quelques années. J'ai vécu une rupture très difficile il y a quelques semaines après six mois d'une relation où je pensais être avec la personne avec qui je finirais ma vie. Maintenant, je ne suis plus que l'ombre de moi-même malgré ma foi en Dieu. Mon travail m'a toujours procuré un stress énorme, mais là, c'est devenu quasi insupportable. Je suis obligée de sauver les apparences pour que personne ne soupçonne ma détresse. Je me bats tous les jours pour ne pas tomber en dépression. Je m'appuie notamment sur ce forum. Et je dois dire que votre témoignage, Étienne Lorant, me donne de l'espoir. Merci à vous.
Bon courage et que Dieu vous bénisse tous sur ce forum.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1528
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par Petit Matthieu » mer. 23 oct. 2013, 18:05

Tenez-bon ! Dans ces moments de grandes souffrances, il faut reposer complètement sur notre Père, lui dire qu'on a confiance en lui malgré l'effroi que l'on ressent.
Réchauffez-vous à la messe, ou à des offices liturgiques accessibles pour vous (vêpres par exemple). Le Seigneur écoute ceux qui souffrent, il ne trahit jamais ses promesses. Courage à vous, reposez-vous en pleine confiance en Lui !

Il est vraiment magnifique de voir des chrétiens garder une foi ferme malgré les dures circonstances.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

fabien17
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : lun. 09 sept. 2013, 23:37

Re: Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par fabien17 » mer. 23 oct. 2013, 23:33

Je dois intervenir car je viens de lire vos messages notamment celui d'étienne, et franchement j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Merci pour ce témoignage plein d'espérance et qui m'a fait beaucoup de bien;-)!
Je me reconnais un peu dans vos messages, traversant moi-même une période délicate. Je vais prier pour votre réussite.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2394
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par poche » jeu. 24 oct. 2013, 8:07

:pray: :pray: :pray:

Catherine93
Censor
Censor
Messages : 51
Inscription : ven. 19 juil. 2013, 19:36
Conviction : CATHOLICISME

Re: Pour mon avenir professionnel et mes choix de vie

Message non lu par Catherine93 » dim. 27 oct. 2013, 21:30

Je voulais vous remercier tous pour votre écoute, vos réponses bien réconfortantes. Je suis en train de faire une neuvaine à Marie qui défait les nœuds.

J'ai également décidé de parler de ce que je ressens tant au niveau de la foi que de ma vie professionnelle et personnelle à des écoutants catholiques à Paris. Il est important pour moi de partager cela, de ne pas rester seule avec mes doutes, mes craintes, mes peurs.

J'ai un gros travail à faire encore au niveau de la foi. Il faut que je m'engage encore plus.

Merci encore!

Avatar de l’utilisateur
Guillaume C.
Censor
Censor
Messages : 144
Inscription : mer. 14 janv. 2015, 13:37
Conviction : Catholique romain

Pour une évolution professionnelle

Message non lu par Guillaume C. » lun. 05 avr. 2021, 18:43

Bonjour,

Je viens solliciter vos prières concernant mes démarches professionnelles.
Je suis travailleur handicapé, employé dans une entreprise adaptée. Je suis en CDI, avec des tâches qui sont intéressantes et une ambiance de travail globalement bonne. Seulement, les employés de cette boîte n’ont pas vocation à y rester ad vitam aeternam. Il s’agit plutôt d’un tremplin en vue de faciliter notre réinsertion.
J’envoie donc régulièrement des candidatures dans des entreprises « normales ». J’ai aussi commencé un accompagnement avec des job coach avec pour objectif la sécurisation de mon parcours professionnel et ce, en accord avec le directeur de ma boîte.
L’année avait plutôt bien commencé et puis, en février, alors que j’avais été présélectionné sur un poste intéressant, j’ai attrapé le coronavirus. Je n’ai pas eu de symptômes plus graves que ceux d’une grippe ordinaire, Deo gratias !. Mais j’ai perdu une opportunité professionnelle du fait du refus du recruteur de reporter l’entretien.
De manière générale, durant ce Carême, j’ai rencontré des difficultés inattendues dans des tâches qui paraissaient évidentes et qui correspondaient à mon devoir d’état (je pense à mes obligations professionnelles mais aussi à mes engagements auprès de ma famille, auprès d’une paroisse proche, etc.). Etait-ce la volonté de Dieu ? Je ne sais. Je crois avec Sainte Thérèse de Lisieux que « tout est grâce ».
Il me semble que je n’ai pas d’autre choix que de persévérer. Dans le cadre d'un salon de recrutement en ligne, je me suis positionné sur deux entretiens de recrutement, qui se dérouleront tous les deux jeudi prochain, par téléphone. Je vous demande de prier le bon Dieu pour qu'Il m'envoie les grâces nécessaires afin que tout se passe bien dans ces entretiens et, de manière générale, dans toutes les démarches que j’effectuerai en vue de mon évolution professionnelle.

Merci à tous. Bon temps pascal à vous et à vos familles.

En Jésus et Marie,
Il n'y a qu'une Église, une par l'unité de la doctrine comme par l'unité du gouvernement, c'est l'Église catholique (Léon XIII, lettre Testem benevolentiæ sur la condamnation de l'américanisme)

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1154
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Pour une évolution professionnelle

Message non lu par Carolus » lun. 05 avr. 2021, 19:30

Guillaume C. a écrit :
lun. 05 avr. 2021, 18:43

Je viens solliciter vos prières concernant mes démarches professionnelles.
Je prie pour que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ vous bénisse en général et spécifiquement concernant vos démarches professionnelles, cher Guillaume. 🙏

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4546
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Pour une évolution professionnelle

Message non lu par Kerniou » mer. 07 avr. 2021, 19:30

en union de prière.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Lentille
Censor
Censor
Messages : 125
Inscription : sam. 16 janv. 2021, 17:41
Localisation : Finistère

Re: Pour une évolution professionnelle

Message non lu par Lentille » jeu. 15 avr. 2021, 19:16

Bonjour Catherine,

Votre témoignage m'a fait très chaud au coeur et me remonte le moral (étant presque dans une situation similaire) !!

Je prierai Dieu afin qu'Il mette ses voies constamment devant vos yeux. Je pense que vous faites l'oeuvre du Christ avec cette fille, et le fait de redoubler d'effort en parlant avec votre mère !

Dès que vous vous sentez seule, pensez qu'il y a tout un tas de Chrétiens isolés, mis bout à bout, nous formons un seul corps, pensez-y !

Que les paroles du Seigneur soit toujours dans votre cœur !

Vincent.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités