De la scientificité de la théorie de l'évolution

Informatique - NTIC - Web 2.0 - Robotique - Mathématiques - Bioéthique
Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3390
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Héraclius » lun. 07 sept. 2020, 15:18

Il arrive assez souvent en effet que, sur la terre, le ciel, les éléments de ce monde, sur le mouvement et la révolution des astres, ou encore sur leur grandeur et leur distance, sur les éclipses du soleil et de la lune, sur le cycle des années et des saisons, sur la nature des animaux, des plantes, des pierres et autres choses semblables, un homme même non chrétien ait des connaissances telles qu’il les tienne pour indubitablement établies par la raison et l’expérience. Or, il est extrêmement choquant et dommageable – et c’est une attitude dont il faut se garder à tout prix – qu’il entende un chrétien tenir sur de tels sujets des propos délirants en ayant l’air de s’appuyer sur les Ecritures. En le voyant se tromper (…), l’incroyant pourra difficilement se retenir de rire. Ce qui est fâcheux, (…) c’est que, aux yeux des gens qui ne partagent pas notre foi, nos écrivains passent pour avoir professé de telles opinions et (…) soient considérés comme des ignares dont il faut critiquer et réfuter les dires. Car lorsque, en des matières qui leur sont parfaitement connues, des incroyants surprennent un chrétien en flagrant délit d’erreur et le voient tenir des propos inconsistants en se réclamant de nos saints Livres, comment pourront-il croire ce que disent ces Livres de la résurrection des morts, de l’espérance de la vie éternelle et du royaume des cieux, s’ils pensent que ces écrits renferment nombre d’erreurs sur des choses qu’on peut dès maintenant connaître par expérience ou prouver par des raisons indubitables ?

- Saint Augustin, De la Genèse au sens littéral, I, 20, 37
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1164
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Carolus » lun. 07 sept. 2020, 16:47

Héraclius a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 15:18
Héraclius :

Il arrive assez souvent en effet [qu’un …] homme même non chrétien ait des connaissances telles qu’il les tienne pour indubitablement établies par la raison et l’expérience.

- Saint Augustin, De la Genèse au sens littéral, I, 20, 37
Vous citez S. Augustin, cher Héraclius. :)
La drépanocytose entraîne une malformation des globules rouges, ce qui perturbe leur circulation dans les vaisseaux sanguins.

SOURCE : Le gène de la drépanocytose protège du paludisme
Une source même non chrétienne parle d’une « malformation des globules rouges », n’est-ce pas ? 😪

Tout programme de l’ADN qui cause une « malformation » signifie une erreur génétique.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1826
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par prodigal » lun. 07 sept. 2020, 17:59

Héraclius a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 15:18
Il arrive assez souvent en effet que, sur la terre, le ciel, les éléments de ce monde, sur le mouvement et la révolution des astres, ou encore sur leur grandeur et leur distance, sur les éclipses du soleil et de la lune, sur le cycle des années et des saisons, sur la nature des animaux, des plantes, des pierres et autres choses semblables, un homme même non chrétien ait des connaissances telles qu’il les tienne pour indubitablement établies par la raison et l’expérience. Or, il est extrêmement choquant et dommageable – et c’est une attitude dont il faut se garder à tout prix – qu’il entende un chrétien tenir sur de tels sujets des propos délirants en ayant l’air de s’appuyer sur les Ecritures. En le voyant se tromper (…), l’incroyant pourra difficilement se retenir de rire. Ce qui est fâcheux, (…) c’est que, aux yeux des gens qui ne partagent pas notre foi, nos écrivains passent pour avoir professé de telles opinions et (…) soient considérés comme des ignares dont il faut critiquer et réfuter les dires. Car lorsque, en des matières qui leur sont parfaitement connues, des incroyants surprennent un chrétien en flagrant délit d’erreur et le voient tenir des propos inconsistants en se réclamant de nos saints Livres, comment pourront-il croire ce que disent ces Livres de la résurrection des morts, de l’espérance de la vie éternelle et du royaume des cieux, s’ils pensent que ces écrits renferment nombre d’erreurs sur des choses qu’on peut dès maintenant connaître par expérience ou prouver par des raisons indubitables ?

- Saint Augustin, De la Genèse au sens littéral, I, 20, 37
Texte magnifique.
Je n'ai pas résisté au plaisir de le copier! :clap:
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Lejardin
Censor
Censor
Messages : 167
Inscription : jeu. 06 août 2020, 16:31

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Lejardin » lun. 07 sept. 2020, 18:45

Héraclius a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 15:18
Il arrive assez souvent en effet que, sur la terre, le ciel, les éléments de ce monde, sur le mouvement et la révolution des astres, ou encore sur leur grandeur et leur distance, sur les éclipses du soleil et de la lune, sur le cycle des années et des saisons, sur la nature des animaux, des plantes, des pierres et autres choses semblables, un homme même non chrétien ait des connaissances telles qu’il les tienne pour indubitablement établies par la raison et l’expérience. Or, il est extrêmement choquant et dommageable – et c’est une attitude dont il faut se garder à tout prix – qu’il entende un chrétien tenir sur de tels sujets des propos délirants en ayant l’air de s’appuyer sur les Ecritures. En le voyant se tromper (…), l’incroyant pourra difficilement se retenir de rire. Ce qui est fâcheux, (…) c’est que, aux yeux des gens qui ne partagent pas notre foi, nos écrivains passent pour avoir professé de telles opinions et (…) soient considérés comme des ignares dont il faut critiquer et réfuter les dires. Car lorsque, en des matières qui leur sont parfaitement connues, des incroyants surprennent un chrétien en flagrant délit d’erreur et le voient tenir des propos inconsistants en se réclamant de nos saints Livres, comment pourront-il croire ce que disent ces Livres de la résurrection des morts, de l’espérance de la vie éternelle et du royaume des cieux, s’ils pensent que ces écrits renferment nombre d’erreurs sur des choses qu’on peut dès maintenant connaître par expérience ou prouver par des raisons indubitables ?

- Saint Augustin, De la Genèse au sens littéral, I, 20, 37
Parfois je me demande si l'ancien le christianisme ne se porterait pas mieux sans l'ancien testament. Finalement il n'apporte rien de bien avec le temps.

ademimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 395
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par ademimo » lun. 07 sept. 2020, 19:43

Héraclius a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 15:18
Il arrive assez souvent en effet que, sur la terre, le ciel, les éléments de ce monde, sur le mouvement et la révolution des astres, ou encore sur leur grandeur et leur distance, sur les éclipses du soleil et de la lune, sur le cycle des années et des saisons, sur la nature des animaux, des plantes, des pierres et autres choses semblables, un homme même non chrétien ait des connaissances telles qu’il les tienne pour indubitablement établies par la raison et l’expérience. Or, il est extrêmement choquant et dommageable – et c’est une attitude dont il faut se garder à tout prix – qu’il entende un chrétien tenir sur de tels sujets des propos délirants en ayant l’air de s’appuyer sur les Ecritures. En le voyant se tromper (…), l’incroyant pourra difficilement se retenir de rire. Ce qui est fâcheux, (…) c’est que, aux yeux des gens qui ne partagent pas notre foi, nos écrivains passent pour avoir professé de telles opinions et (…) soient considérés comme des ignares dont il faut critiquer et réfuter les dires. Car lorsque, en des matières qui leur sont parfaitement connues, des incroyants surprennent un chrétien en flagrant délit d’erreur et le voient tenir des propos inconsistants en se réclamant de nos saints Livres, comment pourront-il croire ce que disent ces Livres de la résurrection des morts, de l’espérance de la vie éternelle et du royaume des cieux, s’ils pensent que ces écrits renferment nombre d’erreurs sur des choses qu’on peut dès maintenant connaître par expérience ou prouver par des raisons indubitables ?

- Saint Augustin, De la Genèse au sens littéral, I, 20, 37
Votre citation est extrêmement pertinente et utile, Heraclius.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Invité » lun. 07 sept. 2020, 19:45

PETIT RAPPEL FRATERNEL :

Le sujet : De la scientificité de la théorie de l'évolution

ademimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 395
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par ademimo » lun. 07 sept. 2020, 19:46

Lejardin a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 18:45
Héraclius a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 15:18
Il arrive assez souvent en effet que, sur la terre, le ciel, les éléments de ce monde, sur le mouvement et la révolution des astres, ou encore sur leur grandeur et leur distance, sur les éclipses du soleil et de la lune, sur le cycle des années et des saisons, sur la nature des animaux, des plantes, des pierres et autres choses semblables, un homme même non chrétien ait des connaissances telles qu’il les tienne pour indubitablement établies par la raison et l’expérience. Or, il est extrêmement choquant et dommageable – et c’est une attitude dont il faut se garder à tout prix – qu’il entende un chrétien tenir sur de tels sujets des propos délirants en ayant l’air de s’appuyer sur les Ecritures. En le voyant se tromper (…), l’incroyant pourra difficilement se retenir de rire. Ce qui est fâcheux, (…) c’est que, aux yeux des gens qui ne partagent pas notre foi, nos écrivains passent pour avoir professé de telles opinions et (…) soient considérés comme des ignares dont il faut critiquer et réfuter les dires. Car lorsque, en des matières qui leur sont parfaitement connues, des incroyants surprennent un chrétien en flagrant délit d’erreur et le voient tenir des propos inconsistants en se réclamant de nos saints Livres, comment pourront-il croire ce que disent ces Livres de la résurrection des morts, de l’espérance de la vie éternelle et du royaume des cieux, s’ils pensent que ces écrits renferment nombre d’erreurs sur des choses qu’on peut dès maintenant connaître par expérience ou prouver par des raisons indubitables ?

- Saint Augustin, De la Genèse au sens littéral, I, 20, 37
Parfois je me demande si l'ancien le christianisme ne se porterait pas mieux sans l'ancien testament. Finalement il n'apporte rien de bien avec le temps.
Pourquoi ? Qu'on le veuille ou non, le nouveau Testament ne trouve tout son sens qu'en corrélation avec l'Ancien. Le nouveau Testament n'est d'ailleurs pas en reste d'évènements merveilleux difficiles à expliquer.

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1164
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Carolus » lun. 07 sept. 2020, 19:46

PETIT RAPPEL FRATERNEL :

Le sujet : De la scientificité de la théorie de l'évolution

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2057
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Altior » lun. 07 sept. 2020, 22:43

Héraclius a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 15:18
comment pourront-il croire ce que disent ces Livres de la résurrection des morts, de l’espérance de la vie éternelle et du royaume des cieux, s’ils pensent que ces écrits renferment nombre d’erreurs sur des choses qu’on peut dès maintenant connaître par expérience ou prouver par des raisons indubitables ?[/i]
C'est exactement ça. Si la Bible se trompe sur le passé, comment croire qu'elle ne se trompe pas sur le futur? Si la Bible est inspiré par Dieu et si ce Dieu ment sur ce qu'il a fait déjà, comment le prendre au sérieux concernant ce qu'il promet de faire?
Carolus a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 19:46
PETIT RAPPEL FRATERNEL :

Le sujet : De la scientificité de la théorie de l'évolution
Bon, bien, d'accord. On reprend alors!

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1164
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Carolus » lun. 07 sept. 2020, 22:59

Altior a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 22:43
Altior :

Si la Bible se trompe sur le passé, comment croire qu'elle ne se trompe pas sur le futur? Si la Bible est inspiré par Dieu et si ce Dieu ment sur ce qu'il a fait déjà, comment le prendre au sérieux concernant ce qu'il promet de faire?
Ce que vous dites « est inspiré par Dieu », cher Altior. :clap:
Altior a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 22:43
Altior :
Carolus a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 19:46
PETIT RAPPEL FRATERNEL :

Le sujet : De la scientificité de la théorie de l'évolution
Bon, bien, d'accord. On reprend alors!
Gratias tibi ago frater. MERCI.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2057
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Altior » lun. 07 sept. 2020, 22:59

Lejardin a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 11:40

Voici en bonus un exemple d’évolution rapide observable à l’échelle humaine (du moins historique) les chiclidae du lac victoria.
https://www.vetofish.com/sites/vetofish ... d-fish.pdf
J'ai pris la peine de lire cet article. Il ne fait pas la démonstration de l'évolutionnisme. Par contre, il part de cette prémisse. La raisonnement des auteurs est, pour simplifier, le suivant:

-l'évolution, ça existe
-cette évolution dépend de la vitesse et de la variation des mutations
-à un moment donné (lequel?), les exemplaires qui ont souffert un certain niveau de changement génétique deviennent une nouvelle espèce
-si on peut mesurer la vitesse et l'amplitude des modifications génétiques, on peut estimer le temps dans lequel les espèces actuelles ont évolué à partir d'un dénominateur commun.
-les auteurs sont surpris de la vitesse de cette «spéciation».

Pour dire tout dans une seule phrase la conclusion de l'article est: si évolution y a-t-il, elle est très rapide.

Merci: les adeptes de la «terre jeune» n'en disent pas autrement.

ademimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 395
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par ademimo » lun. 07 sept. 2020, 23:13

Altior a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 22:43
Héraclius a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 15:18
comment pourront-il croire ce que disent ces Livres de la résurrection des morts, de l’espérance de la vie éternelle et du royaume des cieux, s’ils pensent que ces écrits renferment nombre d’erreurs sur des choses qu’on peut dès maintenant connaître par expérience ou prouver par des raisons indubitables ?[/i]
C'est exactement ça. Si la Bible se trompe sur le passé, comment croire qu'elle ne se trompe pas sur le futur? Si la Bible est inspiré par Dieu et si ce Dieu ment sur ce qu'il a fait déjà, comment le prendre au sérieux concernant ce qu'il promet de faire?
Carolus a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 19:46
PETIT RAPPEL FRATERNEL :

Le sujet : De la scientificité de la théorie de l'évolution
Bon, bien, d'accord. On reprend alors!
Altior, je vais sans doute vous faire sauter au plafond, mais pourquoi aurions-nous absolument besoin que Dieu nous écrive un livre ? Pourquoi ne pas envisager tout simplement que les livres sacrés, quels qu'ils soient, sont des oeuvres humaines...

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2057
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Altior » lun. 07 sept. 2020, 23:24

ademimo a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 23:13
pourquoi aurions-nous absolument besoin que Dieu nous écrive un livre ?
Dieu? Ou plutôt Ponson du Terrail?
Effectivement, le sujet «Dieu est l'auteur de la Bible?» est, sans doute, traité ailleurs. Car ici:
Altior a écrit :
PETIT RAPPEL FRATERNEL :

Le sujet : De la scientificité de la théorie de l'évolution

ademimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 395
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par ademimo » mar. 08 sept. 2020, 0:11

Altior a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 23:24
ademimo a écrit :
lun. 07 sept. 2020, 23:13
pourquoi aurions-nous absolument besoin que Dieu nous écrive un livre ?
Dieu? Ou plutôt Ponson du Terrail?
Effectivement, le sujet «Dieu est l'auteur de la Bible?» est, sans doute, traité ailleurs. Car ici:
Altior a écrit :
PETIT RAPPEL FRATERNEL :

Le sujet : De la scientificité de la théorie de l'évolution
Mais justement ! Si la Bible n'est pas le sujet, alors pourquoi l'invoquer ici ?

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1164
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: De la scientificité de la théorie de l'évolution

Message non lu par Carolus » mar. 08 sept. 2020, 0:37

ademimo a écrit :
mar. 08 sept. 2020, 0:11
ademimo :

Mais justement ! Si la Bible n'est pas le sujet, alors pourquoi l'invoquer ici ?
Parlons de nouveau de faits scientifiques concernant la théorie de l'évolution, s’il vous plaît, cher ademimo. 🙏

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités