Sur le féminisme

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Sur le féminisme

Message non lu par Fée Violine » mar. 15 déc. 2020, 8:55

Il faut voir le contexte de cette lettre à Timothée. Le sujet n'est pas l'épanouissement individuel, mais la gestion de la communauté : Paul donne des conseils sur la façon d'organiser le groupe des veuves, où il ne faudra inscrire que les personnes qui ne peuvent pas vivre autrement qu'aux frais de la communauté. Les finances de la communauté étaient sans doute limitées.
Dans l'autre texte où il dit qu'elles seront plus heureuses en restant seules, il projette son goût personnel, c'est un point de vue différent.
l autonomie des femmes n etait pas vraiment permise...et tant qu elles etaient jeunes et pouvaient enfanter...elles etaient ...utiles...et utilisables..
C'était le cas dans toutes les sociétés jusque-là, et c'est justement le christianisme qui a inventé l'autonomie des femmes, la possibilité de ne pas se marier, de rester libres en se consacrant à Dieu.
Ça m'énerve toujours quand on traite Paul de misogyne, lui qui avait une si haute idée du mariage, de l'égalité entre homme et femme.

Avatar de l’utilisateur
Léon
Censor
Censor
Messages : 142
Inscription : jeu. 14 févr. 2019, 8:31

Re: Sur le féminisme

Message non lu par Léon » jeu. 17 déc. 2020, 12:54

Moi, ce qui m'énerve parfois, c'est l'égalitarisme à tout crin...

Plus ça va, et plus ça gomme l'altérité, les belles différences et complémentarités pour donner une espèce de mix bizarre où des hommes se comportent en femmes et inversement, c'est du n'importe quoi, n'importe comment. Et en plus, c'est laid comme tout.

Donc non, l'important, homme et femme, c'est d'être soi-même, sans chercher à tricher, donc en vérité avec les autres et avec soi-même.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4529
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Sur le féminisme

Message non lu par Kerniou » jeu. 17 déc. 2020, 12:59

Je ne sais quelles femmes vous connaissez, messieurs, mais j"en connais très peu qui leur ressemblent !!!
La misogynie ne serait_elle pas un manque de charité ... ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3056
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Sur le féminisme

Message non lu par Suliko » jeu. 17 déc. 2020, 14:40

Ça m'énerve toujours quand on traite Paul de misogyne, lui qui avait une si haute idée du mariage, de l'égalité entre homme et femme.
L'égalité qu'il prône (à la suite du Christ) est une égalité spirituelle et une égalité dans le devoir de fidélité un mariage indissoluble, et non pas une égalité sociale. C'est cela qui est insupportable aux mentalités modernes. Paul dit que les femmes doivent se voiler, se taire dans les assemblées et être soumises à leur mari. Rien de tout cela n'est acceptable dans le contexte occidental actuel.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3313
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur le féminisme

Message non lu par Trinité » jeu. 17 déc. 2020, 15:01

Mais comme il a raison St Paul! :rire:
Il aurait même dû ajouter " se taire ,à la maison également" :rire:

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Sur le féminisme

Message non lu par Fée Violine » jeu. 17 déc. 2020, 15:13

L'égalité qu'il prône (à la suite du Christ) est une égalité spirituelle et une égalité dans le devoir de fidélité un mariage indissoluble, et non pas une égalité sociale.
Mais il me semble qu'il pense aussi à une égalité sociale.
Ainsi pour reprendre le texte que je citais plus haut, sur les jeunes veuves qui doivent se remarier, pour éviter d'être inutiles et oisives, mplt disait : " Il faut dire qu a l epoque, l autonomie des femmes n etait pas vraiment permise...et tant qu elles etaient jeunes et pouvaient enfanter...elles etaient ...utiles...et utilisables.. Apres 60 ans ...", ce qui est assez méprisant envers st Paul. Pourtant Paul, ailleurs (2 Th 3, 10), recommande que les hommes travaillent s'ils veulent manger. Paul parle aux hommes et aux femmes de la même manière. Il n'aime pas les parasites, qu'ils soient hommes ou femmes. Chacun doit se rendre utile, dans l'intérêt de la société, et pour son propre épanouissement.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4529
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Sur le féminisme

Message non lu par Kerniou » jeu. 17 déc. 2020, 18:56

Quand je parle d'indépendance, je parle, aussi et avant tout, de pouvoir s'affirmer pour et par soi-même et non toujours en référence à un tiers ; c'est une question de personnalité et pas seulement d'indépendance financière ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités