Les horribles publicités progressistes

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » sam. 18 janv. 2020, 4:21

Netflix dans le métro

http://www.contre-info.com/lignoble-cam ... o-parisien

Sortez vos bombes de peinture !

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » sam. 18 janv. 2020, 6:23

Sur le lien ci-dessous on apprendra qu'Anne Hidalgo avait tenté de faire censurer une publicité pro-vie d'allure plutôt sobre.


En revanche :
https://fl24.net/2020/01/17/hidalgo-cen ... -hardcore/

Il est à peu près impossible de rester calme devant des actes de pure provocation semblable. C'est bien pire que les petits dessins de Charlie.

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1044
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Pathos » sam. 18 janv. 2020, 11:05

Le chantage des puissants est sans bornes : Netflix a menaçé il y a peu de délocaliser ses studios d'Atlanta si l'Etat de Georgie appliquait sa loi restreignant l'avortement.
Je crois que tout cela va aller crescendo.
Tant qu'à la mère Hidalgo, comment dire... Les Parisiens ont la maire qu'ils méritent : pro gay, pro femen, pro sioniste et surtout incompétente.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » sam. 18 janv. 2020, 18:51

Un autre spécimen ...

https://www.christianophobie.fr/carte/s ... de-la-rtbf

Belgique, été 2019 ...

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Carolus » dim. 19 janv. 2020, 4:01

Cinci a écrit :
sam. 18 janv. 2020, 6:23
Cinci :

Il est à peu près impossible de rester calme devant des actes de pure provocation semblable. C'est bien pire que les petits dessins de Charlie.
C’est très triste, cher Cinci. 😢
Ep 6, 12 Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes.
S. Paul nous explique la situation : « nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes » (Ep 1, 12).

Prions donc pour que ces êtres de sang et de chair fuient « les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes ». 🙏

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » dim. 19 janv. 2020, 9:42

On peut constater l'attraction naturelle entre la pub, la société de consommation, l'inversion des valeurs, la transgressions des limites.

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-v ... mment.html

Faut voir celle de 1950 : "J'ai décroché l'arc-en-ciel pour te rendre gaie" . La pub subliminale Jester Wools du Royaume unie pour le prêt à porter. Et celle audacieuse de 1939 pour les matelas.

ou

Dans la publicité de Ray Ban "Never Hide" de 2012 ... ceux qui semblent en désaccord avec le mode de vie "gay" en fond de décor ressemblent à quelques tristes et malheureux citoyens d'une quelconque république grise et totalitaire de type "Allemagne de l'Est" ou orwellienne.

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Carolus » dim. 19 janv. 2020, 10:25

Cinci a écrit :
dim. 19 janv. 2020, 9:42
Cinci :

On peut constater l'attraction naturelle entre la pub, la société de consommation, l'inversion des valeurs, la transgressions des limites.
Vous parlez de l'inversion des valeurs, cher Cinci. :(
Is 5, 20 Malheureux, ces gens qui déclarent bien ce qui est mal, et mal ce qui est bien, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui rendent amer ce qui est doux et doux ce qui est amer !
Isaïe en parle également, n'est-ce pas ?

Prions pour ceux « qui déclarent bien ce qui est mal, et mal ce qui est bien » ! 🙏

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » dim. 19 janv. 2020, 10:30

La pub Eram de 1976

https://www.youtube.com/watch?v=4QU67fVU4Pc

... semble s'inspirer (c'est moi qui le dit) directement du film américain Les femmes de Steppford réalisé en 1975 (... qui demeure, par ailleurs, un excellent film de science-fiction/horreur méconnu. Il faut quand même rendre à César ce qui revient à César. Film critique envers la société de consommation comme il y en aura eu quelques uns à l'époque (Soleil vert, etc.), il avait aussi comme valeur ajouté l'actrice Katherine Ross qui jouait dans le film Le lauréat, un pur bonheur en soi de voir cette actrice quand elle était jeune)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Femme ... ord_(film)

Le synopsis du film. La trame de fond c'est que dans la ville de Steppford se trame un complot conduit, à l'insu de tout le monde bien sûr, par un cercle de bonshommes un peu inquiétants, pour changer les épouses qui auraient tendance à être des femmes libres, modernes et émancipées en des versions aliénées d'elles-mêmes, des femmes-esclaves, des bobonnes ménagères, satisfaites d'être aux ordres.

La pub d'Eram va surfer sur l'idée de dépeindre comme une horreur une certaine vision de la femme traditionnelle ("la femme n'est pas l'égale de l'homme ...")

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » dim. 19 janv. 2020, 10:49

Une campagne de plus de 38 ans ...

https://www.vivelapub.fr/saga-eram-38-a ... n-20-pubs/


Difficile d'éviter de penser combien la pub se confond avec l'idéologie des entreprises marchandes, tout comme il serait difficile d'imaginer aussi que des campagnes perpétuelles auraient pu être sans effets sur l'opinion publique, pour en modeler le contour.

Comment habituer la foule à certaines idées, valeurs, ou sinon rendre banal, normal ou attrayant ce qui autrement, à une autre époque, serait déconsidéré.

L'horrible ne réside pas nécessairement dans la facture en elle-même de chaque réclame (il peut y avoir des réussites au plan de l'esthétique ou de la drôlerie)mais comme dans le fond d'un envahissement intégral (totalitaire ?) de l'espace publique, pour imposer une forme de pensée.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » dim. 19 janv. 2020, 10:56


Deuxième remarque: la « normalisation » s'effectue par le biais de ce qui est normal. Les « il faut» trop sonores, les péremptoires injonctions de jadis, font place aux « il est bien normal de », « chacun, de nos jours, fait ainsi », « tout le monde agit, rêve, désire, aime comme cela ». La publicité nous décrit tels-que-nous-sommes-si-nous-sommes-« normaux» (c'est le sens même du slogan « Deviens ce que tu es » : on ne fait que te révéler le mode d'être qui est ta nature). Ce mode indicatif est plus contraignant que le mode impératif dans la mesure où l'on ne peut pas se distancier de ses ordres. Qui plus est, cette normalité est commune à tous : la collectivité semble s'y être déjà pliée. Les modèles de consommation deviennent alors d'autant plus coercitifs qu'ils sont supposés massivement répandus. Les conduites normatives étalées dans les publicités sont relayées par les journaux et les films, par les émissions télévisées où les vedettes viennent afficher leurs modes de vie privés et publics, par la rhétorique dominante qui dit sans cesse à chacun qu'être de son époque est la seule façon de vivre authentiquement. Si bien que le citoyen est sommé en permanence de mimer pour exister, de mimer ce qu'on lui a déclaré être sa vraie nature, son identité standard, s'il est vraiment normal. Il doit d'ailleurs mimer aussi les marchands et les publicitaires, puis qu'on lui apprend partout que tout se vend/tout s'achète, qu'il doit se vendre lui-même, qu'il doit donc se vivre lui-même comme produit. Chacun doit à la fois se consommer et s'offrir à la consommation des autres, en exhibant les signes(publicitaires) de la normalité dont il est porteur.. Vaste programme



http://1libertaire.free.fr/FBrune14.html

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » dim. 19 janv. 2020, 11:03

Ce n’est pas le principe de la « publicité », au sens originel du mot, qui est en cause. C’est la réalité d’un phénomène social devenu hypertrophique, et qui diffuse en permanence ce qu’il faut bien appeler une idéologie dominante, n’en déplaise aux euphoriques de la modernité qui veulent n’y voir qu’un jeu sans enjeu.

A toute forme d’idéologie dominante, deux analyses critiques peuvent être opposées : l’une, stigmatisant la nature plus ou moins pernicieuse de la « vision du monde » qui la constitue ; l’autre, l’exercice même et les méthodes abusives de sa domination. C’est à ces deux niveaux qu’on doit dénoncer la violence de ce système



https://www.monde-diplomatique.fr/1995/08/BRUNE/6552

Une méchante entreprise de conditionnement quoi !

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » mar. 21 janv. 2020, 18:49

Un certain site réputé d'extrême-droite (appellation non contrôlée) nous en dresserait bien ici une collection de spécimens et qu' on dirait être sortis de la collection printemps/été.

https://ripostelaique.com/propagande-de ... urope.html

C'est quand même gros ...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » mar. 21 janv. 2020, 19:09

Et le me[ti]ssage du Souverain Pontife ...

http://www.imolaoggi.it/2019/09/25/berg ... eticciato/

correspond (enfin presque; la promotion de l'homosexualité active en moins) en tous points à celui promu par nos publicistes de la grande industrie, de la banque et du commerce.


Message du 25 septembre 2019 (en français) :

https://resistancerepublicaine.com/2019 ... x-peuples/

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1044
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Pathos » mar. 21 janv. 2020, 20:44

Comme disait Onfray on arrive à
un niveau de bourrage de crâne inégalé.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10245
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les horribles publicités progressistes

Message non lu par Cinci » jeu. 23 janv. 2020, 7:23

https://www.youtube.com/watch?v=7RWKU1jLsyU

Sur Nomos TV (Canada)

Alexandre Cormier fait un topo que l'on pourrait appelé profil du groupe politique de lobbystes faisant de la promotion active en faveur de l'immigrationnisme ultra. On voit ici les deux fondateurs du groupe "Initiative du siècle". Business, finance, banque, escrocs ... escrocs de la finance (c'est moi qui le dit; "buveurs du sang du pauvre"), artisans de la dépossession, du déracinement ...

Mark Wiseman, groupe Blackrock (fonds de placement)
Dominic Barton, banque Rothschild à Londres

C'est la raison pourquoi les "beaux" discours immigrationnistes et métisseurs (à la Sarko; à la Fabius) de l'évêque de Rome sont des discours qui seront toujours pour moi des discours i-nac-cep-tables, particulièrement odieux même, dans leur facture aussi bien que dans leur contenu, dans le contexte actuel surtout.Je considère que cet accent "bergolien" , - dans les actuelles initiatives pontificales de "com" en provenance de l'État du Vatican -, correspond ni plus ni moins qu'à la conduite d'une politique personnelle d'un chef de gouvernement. La chose n'a vraiment rien de catholique en soi. C'est pourquoi je n'ai aucune scrupule non plus à rejeter ça avec dédain, du revers de la main; voyez-vous, un peu comme l'abbé Pierre dans le maquis se devant d'écarter de la main hier (avec raison) le discours de Mgr Baudrillart en faveur de la LVF. On écarterait bien ici une certaine ligne de conduite politique.


Pour en revenir aux réclames à visées proprement commerciales ...

Quant aux publicités homosexualistes ou bien comme celles faites sur mesure pour "agresser" le mâle Blanc : on se demande vraiment si les concepteurs de pareilles publicités ne sont pas des satanistes avérés. On croirait que le but au final serait de pousser la réaction, pousser à la division, à la violence. On croirait avoir affaire à des malades mentaux. Ces campagnes de "fils de pub" ne sont pas différentes en substance, pour moi, que si je devais trouver de nombreux panneaux réclames moussant les fiançailles de nombreux Matzneff bras dessus bras dessous avec des petites filles de 12 ans. Pour vendre des vêtements de noce, du mobilier de chambre à coucher ... On imaginerait ça dans le métro, en face de la gare, à l'entrée de l'aéroport, en face de l'église ...

Bref, culturellement, je pourrais dire je trouve notre époque pénible ... pénible, pénible, pénible ... péniiiiiiible. C'est d'une pénibilité que je n'aurais certes jamais pu imaginer il y a quelques années seulement, oui, juste quelques années en arrière.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités