La manif pour tous ... et après

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8050
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Raistlin » mer. 29 mai 2013, 19:11

touriste a écrit :Ce n'est pas la manifestation qui est attaquée mais les arguments des manifestants.
On se demande bien comment. J'attends toujours une réfutation rationnelle des nos arguments. Et au passage, j'aimerais aussi lire un jour un argumentaire vraiment rationnel et pertinent de cette loi. Pour l'instant, à part "ils s'aiment !" ou "tous égaux !", je n'ai rien vu passer de très intelligent.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7688
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Christophe » mer. 29 mai 2013, 19:34

touriste a écrit :Ce n'est pas la manifestation qui est attaquée mais les arguments des manifestants.
« La liberté, c'est le pouvoir de dire que deux plus deux égalent quatre. » (Georges Orwell, 1984)

Lorsque les citoyens se voient interdire d'affirmer qu'un enfant ne peut naître que d'un homme et d'une femme, alors nous ne sommes plus dans un pays libre. Lorsque des jeunes se voient interpellés pour le simple port d'un tee-shirt représentant une famille, alors nous ne sommes plus dans un pays libre. Lorsque le régime veut faire interdire des mouvements non-violents pour le seul motif qu'ils ne partagent pas l'homolâtrie officielle, alors nous ne sommes plus dans un pays libre. Lorsque la police ne combat plus le crime, mais se transforme en milice de la pensée, alors nous ne sommes plus dans un pays libre.
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Fée Violine » mer. 29 mai 2013, 19:46

:clap:

Eurynome
Censor
Censor
Messages : 91
Inscription : jeu. 30 mai 2013, 15:38

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Eurynome » mer. 29 mai 2013, 23:05

Vous êtes sûr qu'on a vu les mêmes évènements? :sonne:
Christophe a écrit : Lorsque les citoyens se voient interdire d'affirmer qu'un enfant ne peut naître que d'un homme et d'une femme, alors nous ne sommes plus dans un pays libre.
Personne ne vous a contredit là-dessus, que je sache. C'est quand on vous (au sens général du terme) qu'un enfant ne peut être élevé que par un homme et une femme que vous rencontrez de l'opposition. Et ce n'est pas interdit: la preuve, ce propos a été sorti en long et en large pendant tout le débat.
Christophe a écrit :Lorsque des jeunes se voient interpellés pour le simple port d'un tee-shirt représentant une famille, alors nous ne sommes plus dans un pays libre.
Des sources?
Christophe a écrit :Lorsque le régime veut faire interdire des mouvements non-violents pour le seul motif qu'ils ne partagent pas l'homolâtrie officielle, alors nous ne sommes plus dans un pays libre.
Ce n'est pour l'opinion des manifestants que le pouvoir a émis l'idée d'interdire la manifestation, c'est pour le risque de violence. Le détenteur de la police administrative a pour règle le maintien de l’ordre publique. N'importe quel manifestation susceptible de dégénérer doit pouvoir être interdit.
Christophe a écrit :Lorsque la police ne combat plus le crime, mais se transforme en milice de la pensée, alors nous ne sommes plus dans un pays libre.
Parce que vous ne pouvez pas exprimer votre opinion, actuellement? :?:

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Fée Violine » jeu. 30 mai 2013, 8:19

touriste a écrit :
Christophe a écrit :Lorsque des jeunes se voient interpellés pour le simple port d'un tee-shirt représentant une famille, alors nous ne sommes plus dans un pays libre.
Des sources?
Christophe a écrit :Lorsque le régime veut faire interdire des mouvements non-violents pour le seul motif qu'ils ne partagent pas l'homolâtrie officielle, alors nous ne sommes plus dans un pays libre.
Ce n'est pour l'opinion des manifestants que le pouvoir a émis l'idée d'interdire la manifestation, c'est pour le risque de violence. Le détenteur de la police administrative a pour règle le maintien de l’ordre publique. N'importe quel manifestation susceptible de dégénérer doit pouvoir être interdit.
Informez-vous, Touriste ! Des sources il y en a des quantités ! Par exemple:
http://www.aleteia.org/fr/politique/act ... ne-1632002

J'ai lu aussi, il y a quelque temps, le récit ahurissant de quelques jeunes qui sortaient d'un café où ils avaient paisiblement bu un verre, et qui se sont fait embarquer par la police (avec les menottes) parce qu'il y avait une manif dans le quartier. Le garçon de café a eu beau témoigner que ces jeunes sortaient du café et n'avaient rien à voir avec la manif, la police n'a rien voulu entendre et a déclaré "nous avons des ordres".

Et les témoignages dans ce sens ne manquent pas ! Malheureusement !

PS. Voilà, j'ai retrouvé le témoignage dont je parlais, et qui est certainement loin d'être rare... Il est cité dans cet article:
http://www.koztoujours.fr/la-connexion-policiere

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9416
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 30 mai 2013, 8:30

touriste a écrit : Personne ne vous a contredit là-dessus, que je sache. C'est quand on vous (au sens général du terme) qu'un enfant ne peut être élevé que par un homme et une femme que vous rencontrez de l'opposition. Et ce n'est pas interdit: la preuve, ce propos a été sorti en long et en large pendant tout le débat.
La PMA et la GPA contredisent cela
La loi devrait accorder à tout un chacun ce que la nature leur refuse par essence…
Les lois humaine ne sont pas là pour régenter les lois de l'univers.
touriste a écrit : Des sources?
Tiens je pensais que nul n'ignorait toutes ces interpellations sommaires pour port de tee-shirt (et pas avec le Che dessus!)
Les exemples sont légions en voici un :
http://www.bvoltaire.fr/francktalleu/ve ... tous,17590
http://www.leparisien.fr/societe/video- ... 700445.php

Ils on même interdit à des touristes de rentrer dans le jardin du Luxembourg car leurs tee-shirt rappelaient étrangement les couleurs de ceux de la manif pour tous !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3056
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Suliko » dim. 02 juin 2013, 16:59

Personne ne vous a contredit là-dessus, que je sache. C'est quand on vous (au sens général du terme) qu'un enfant ne peut être élevé que par un homme et une femme que vous rencontrez de l'opposition. Et ce n'est pas interdit: la preuve, ce propos a été sorti en long et en large pendant tout le débat.
Sauf que nous ne disons pas tout à fait cela...Nous nous opposons à l'adoption et à la PMA, GPA, car il s'agit de créer des situations dans lesquelles l'enfant n'a pas droit à un père et une mère. Autrement dit, on fabrique des enfants pour satisfaire le désir de maternité/paternité de couples (homosexuels) qui ne peuvent avoir d'enfants du fait de leur mode de vie, de leurs préférences sexuelles. Or, ce désir est égoïste, car il prive l'enfant d'un père et d'une mère (qui ne sont pas interchangeables, et heureusement!).
Que des enfants se trouvent déjà actuellement élevés par des couples homosexuels est un fait, mais on ne résoudra pas le problème en empirant la situation (par l'augmentation du nombre de ces enfants).
Bref, que les homosexuels soient capables ou pas d'éduquer un enfant n'est pas le problème. Le problème est de dire que 2 papas ou 2 mamans = un père et une mère.
N'importe quel manifestation susceptible de dégénérer doit pouvoir être interdit.
Alors pourquoi le gouvernement permet-il les kiss-in devant les églises et ne fait-il rien face aux femens (notamment lorsqu'elles se dévêtent dans un édifice religieux.....catholique, bien évidemment!)? N'y a-t-il pas risque de débordement lorsque des militants homosexuels s'embrassent devant une cathédrale? Bien sûr que oui...Pourtant rien n'est interdit. (De plus, les contre-manifestants catholiques sont toujours très calmes, en prière, face à des militants irrespectueux et vulgaires, et c'est eux qu'on traite d'intégristes. Allez comprendre!)

Suliko
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Eurynome
Censor
Censor
Messages : 91
Inscription : jeu. 30 mai 2013, 15:38

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Eurynome » dim. 02 juin 2013, 18:42

Fée Violine a écrit : Informez-vous, Touriste ! Des sources il y en a des quantités ! Par exemple:
http://www.aleteia.org/fr/politique/act ... ne-1632002
"...nous avons remarqué, sur le trottoir d’en face, des jeunes de la Manif pour tous qui brandissaient des drapeaux. Il y a avait beaucoup de cars de CRS, et les policiers étaient en train de les interpeller. Matthieu et Loïc ont pris des photos… quand des policiers sont venus les arrêter, eux aussi ! Comme je ne parle pas français, je n’ai pas clairement compris la raison, mais il semblerait que ce soit parce que Loïc portait un sweat-shirt de la Manif pour tous"…
Est-ce qu'une manif était prévue et déclarée ce jour-là? :?:
Circuler avec des banderoles peut être perçu comme une volonté de manifester, hors, s'il n'y a eu aucune déclaration préalable et accord de l'autorité compétente, cela est illégal (afin d'éviter des rassemblements sauvages susceptibles de dégénérer).
L'autre problème qui ressort des témoignages, est que le sweat de la manif (avec le "logo") est assimilé à une "banderole".
Fée Violine a écrit : J'ai lu aussi, il y a quelque temps, le récit ahurissant de quelques jeunes qui sortaient d'un café où ils avaient paisiblement bu un verre, et qui se sont fait embarquer par la police (avec les menottes) parce qu'il y avait une manif dans le quartier. Le garçon de café a eu beau témoigner que ces jeunes sortaient du café et n'avaient rien à voir avec la manif, la police n'a rien voulu entendre et a déclaré "nous avons des ordres".
Je compatis à votre stupéfaction et espère que la procédure pour arrestation abusive suivra son cours.
PaxetBonum a écrit :Tiens je pensais que nul n'ignorait toutes ces interpellations sommaires pour port de tee-shirt (et pas avec le Che dessus!)
Les exemples sont légions en voici un :
http://www.bvoltaire.fr/francktalleu/ve ... tous,17590
http://www.leparisien.fr/societe/video- ... 700445.php
Ils on même interdit à des touristes de rentrer dans le jardin du Luxembourg car leurs tee-shirt rappelaient étrangement les couleurs de ceux de la manif pour tous !
"Ces regroupements se font toujours dans «un esprit bon enfant», souligne d'ailleurs Marianne Bay, directrice de l'accueil et de la sécurité au Sénat. Toutefois, les jardins du Luxembourg doivent être «un espace de neutralité politique», souligne-t-elle. «Lundi, nous les avions prévenus que nous n'autorisions pas de manifestation, remarque Marianne Bay. Certains avaient leur sweat-shirt, d'autres ont sorti leur banderole. A force de rappels au règlement, un agent a mis un PV pour gentiment marquer le coup.»"
Ce père de famille a eu visiblement la même malchance. Il a été pris pour un des manifestants. Ceci dit, bien que l'intervention des gendarmes était maladroite (je pense qu'il n'aura aucun mal à contester le Pv), ils ont obéi à ce que leur dictait le règlement.
Suliko a écrit :Or, ce désir est égoïste, car il prive l'enfant d'un père et d'une mère (qui ne sont pas interchangeables, et heureusement!).
C'est discutable: aucune étude (à ma connaissance) ne conclue que le fait d’être élevé par deux parents de même sexe (donc, où il manque une des "figures" du schéma familial classique") puisses avoir des effets secondaires.
En revanche, un enfant qui n'est pas aimé (donc, pas désiré) est impacté dans son développement.
Sans compter que les "figures" peuvent être incarnés par des personnes de même sexe: un parent "figure paternelle" et un parent "figure maternel".
Suliko a écrit :Alors pourquoi le gouvernement permet-il les kiss-in devant les églises et ne fait-il rien face aux femens (notamment lorsqu'elles se dévêtent dans un édifice religieux.....catholique, bien évidemment!)? N'y a-t-il pas risque de débordement lorsque des militants homosexuels s'embrassent devant une cathédrale?
Il ne me semble pas que les femens déclarent préalablement leurs actions en mairie :siffle: C'est d'ailleurs tout le problème: on sait jamais vraiment quand et où elles vont frapper.
Quand aux kiss-in, il s'agit d'un modèle de manifestation pacifique.
Suliko a écrit :N'y a-t-il pas risque de débordement lorsque des militants homosexuels s'embrassent devant une cathédrale?
Débordement venant de quel côté?
Il y a une différence entre les kiss-in dont vous parlez et les manifestations dont il est question plus haut: les militants d'extrême-droite, qui ont infiltré le mouvement "Manif pour tous" et qui se font remarquer par leur comportement violent.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7688
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Christophe » dim. 02 juin 2013, 19:15

Eurynome a écrit :Il y a une différence entre les kiss-in dont vous parlez et les manifestations dont il est question plus haut: les militants d'extrême-droite, qui ont infiltré le mouvement "Manif pour tous" et qui se font remarquer par leur comportement violent.
Le mouvement de la Manif pour tous est non-violent. Tous ceux présents dans ces manifestations peuvent en témoigner. À défaut, vous pouvez regarder les vidéos.
Le soir du 26 mai, il y a eu 300 gardes à vues. Combien de casseur d'extrême-droite parmi eux ? Combien de condamnations ?
D'après de nombreux témoignages, la violence - car il y en a effectivement eu - venait essentiellement de policiers de la BAC, en civils. Ils avaient pour mission de discréditer le mouvement.
Apparemment, cela a fonctionné…
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3056
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Suliko » dim. 02 juin 2013, 19:18

C'est discutable: aucune étude (à ma connaissance) ne conclue que le fait d’être élevé par deux parents de même sexe (donc, où il manque une des "figures" du schéma familial classique") puisses avoir des effets secondaires.
Cela ne change rien au caractère égoïste de la chose....soit dit en passant!
De plus, il existe bien des études n'allant pas dans votre sens. Il me semble que certaines d'entre elles été citées sur ce forum.
Enfin, vous vous doutez bien que les enfants de familles homosexuelles ne vont pas porter un témoignage à charge contre les adultes qui les ont désirés et élevés...
En revanche, un enfant qui n'est pas aimé (donc, pas désiré) est impacté dans son développement.
Vous semblez établir une équivalence entre le fait de n'être pas désiré et le fait de n'être pas aimé. Je crois que la réalité est plus complexe que cela...D'ailleurs, si j'allais au bout de votre raisonnement, je devrais légitimer les avortements dans les cas de grossesses non désirées. Ce qui est absurde et criminel. Mais je vous ai peut-être mal compris...

De plus, votre phrase n'est en rien un contre-argument, puisque le fait d'être contre le projet de loi ne provoquera pas une augmentation d'enfants non aimés et désirés.
Sans compter que les "figures" peuvent être incarnés par des personnes de même sexe: un parent "figure paternelle" et un parent "figure maternel".
Pas d'accord! Hommes et femmes sont différents et complémentaires, pas interchangeables. La figure paternelle est le père et la figure maternelle la mère. Tout autre situation n'est pas enviable et ne saurait être encouragée par la loi, qui doit protéger et soutenir la famille (càd un père, une mère (si possible mariés!) et des enfants) et non changer la définition du mariage pour plaire à une extrême minorité de la population.
Il ne me semble pas que les femens déclarent préalablement leurs actions en mairie :siffle: C'est d'ailleurs tout le problème: on sait jamais vraiment quand et où elles vont frapper.
Certes...Pourtant, elles sont assez bien vues par l'opinion publique, contrairement aux manifestants contre le projet de loi, infiniment plus nombreux et représentatifs de la population française.
Quand aux kiss-in, il s'agit d'un modèle de manifestation pacifique.
Et bien sûr, toujours devant des édifices catholiques, alors que certaines religions sont bien plus dures avec les actes homosexuels...
D'ailleurs, venir s'embrasser devant des croyants n'est que de la provocation. Accorder à cela le nom de "manifestation pacifique", c'est être bien accommodant. Le comportement bien plus noble des contre-manifestants (prières et calme) serait bien plus à louer que celui, vulgaire et provocateur, qui prévaut dans les kiss-in.
Débordement venant de quel côté?
Cf ce que je dis plus haut. Les contre-manifestants catholiques prient et sont calmes. Donc pas de crainte particulière de débordement.
Il y a une différence entre les kiss-in dont vous parlez et les manifestations dont il est question plus haut: les militants d'extrême-droite, qui ont infiltré le mouvement "Manif pour tous" et qui se font remarquer par leur comportement violent.
Mais justement, les militants d'extrême-droite sont une infime minorité et on ne saurait condamner tout un mouvement paficique et ses revendications légitimes sur la basse d'une poignée de manifestants violents. Parler d'"infiltration" est au mieux une maladresse, au pire une volonté de délégitimer tous les "anti".

Suliko
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Eurynome
Censor
Censor
Messages : 91
Inscription : jeu. 30 mai 2013, 15:38

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Eurynome » dim. 02 juin 2013, 21:27

Christophe a écrit :Le mouvement de la Manif pour tous est non-violent. Tous ceux présents dans ces manifestations peuvent en témoigner. À défaut, vous pouvez regarder les vidéos.
Le soir du 26 mai, il y a eu 300 gardes à vues. Combien de casseur d'extrême-droite parmi eux ? Combien de condamnations ?
D'après ce lien:http://tempsreel.nouvelobs.com/mariage- ... -sait.html
C'est majoritairement du militant identitaire.
Christophe a écrit :D'après de nombreux témoignages, la violence - car il y en a effectivement eu - venait essentiellement de policiers de la BAC, en civils. Ils avaient pour mission de discréditer le mouvement.
Apparemment, cela a fonctionné…
Entendons-nous bien: vous avez des preuves?
Quand Mélanchon avait justifié ainsi les débordements de je-ne+sais+plus-quelle-manif, c'est aussi l'excuse qu'il avait sorti. Mais je n'ai pas l'impression qu'il ai été pris au sérieux.
Suliko a écrit :De plus, il existe bien des études n'allant pas dans votre sens. Il me semble que certaines d'entre elles été citées sur ce forum.
Enfin, vous vous doutez bien que les enfants de familles homosexuelles ne vont pas porter un témoignage à charge contre les adultes qui les ont désirés et élevés...
J'aimerais bien les voir, ces études. Ainsi que leurs sources et leur méthodologie. La seule étude que j'ai entendu à ce sujet était financé par les évangélistes et, comme par hasard, le résultat était négatif. Du coup, je suis un peu méfiant...
Quand aux témoignages dont je parlais, ils venaient d'enfants devenue adulte, donc avec un certain recul. Sans aller jusqu'à "témoigner à charge", ils auraient pu faire remonter tout sentiment de malaise rencontrés durant leur éducation.
Suliko a écrit :Pas d'accord! Hommes et femmes sont différents et complémentaires, pas interchangeables. La figure paternelle est le père et la figure maternelle la mère.
Une source pour confirmer cette théorie? :siffle:
Suliko a écrit :Certes...Pourtant, elles sont assez bien vues par l'opinion publique, contrairement aux manifestants contre le projet de loi, infiniment plus nombreux et représentatifs de la population française.
"Bien vues par l'opinion publique"? Hem... ça dépend: les gens ont, à priori, une opinion favorable de par le but de leur combat. En revanche, je vous assure que leurs dernières interventions sont assimilées à de la surenchère gratuite (la première intervention dans la cathédrale, la deuxième après le suicide qui a défrayé la chronique...).
Quand à "infiniment plus nombreux et représentatifs de la population française", je n'en suis pas si sûr: d'après les chiffres de si et là (décompte des manifs et sondages datant d'avant le projet de loi), la position des opposants est loin d’être partagé par la population. Hollande serait jamais passé, il n'a jamais caché son projet.
Suliko a écrit :Et bien sûr, toujours devant des édifices catholiques, alors que certaines religions sont bien plus dures avec les actes homosexuels...
La religion catholique est celle qui bénéficie le plus d'appui au niveau des États, que ce soit au niveau du lobbying (même si la tendance s'est inversé récemment au niveau de l'Elysée) ou des moyens. Pour beaucoup, l'Eglise catholique est vu comme la seule religion en France ayant les moyens de faire opposition. Les musulmans ne bénéficient pas de tels moyens et sont souvent encouragés à faire profil-bas (origine étrangère, actualité brûlante...)
Suliko a écrit :D'ailleurs, venir s'embrasser devant des croyants n'est que de la provocation. Accorder à cela le nom de "manifestation pacifique", c'est être bien accommodant. Le comportement bien plus noble des contre-manifestants (prières et calme) serait bien plus à louer que celui, vulgaire et provocateur, qui prévaut dans les kiss-in.
Justement, quel message est porté par les prières des manifestations pacifiques? Si c'est "Libérez-les de leur homosexualité", la teneur du message, niveau "provocation" n'est guère différent du "On s'aime, que vous le vouliez ou non" des Kiss-in.
Suliko a écrit :Mais justement, les militants d'extrême-droite sont une infime minorité et on ne saurait condamner tout un mouvement pacifique et ses revendications légitimes sur la basse d'une poignée de manifestants violents.
Juste une question: Civitas, vous le placez de quel côté?
Quand à "l'infiltration", le sujet est là: des militants d'extrême-droite manifestent et sont dans "La Manif pour Tous".
Que je sache, ils n'ont pas été chassé, la seule à avoir publiquement tenté de faire une séparation fut Frigide Barjot... qui reçut des menaces quelques mois après.
Le problème est donc là: comment se séparer de ces brutes envahissantes et très collantes? Surtout que certains groupes encouragent volontiers le mélange: Civitas par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3056
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Suliko » dim. 02 juin 2013, 22:05

J'aimerais bien les voir, ces études. Ainsi que leurs sources et leur méthodologie. La seule étude que j'ai entendu à ce sujet était financé par les évangélistes et, comme par hasard, le résultat était négatif. Du coup, je suis un peu méfiant...
Je vais me renseigner. (Si un membre a un lien à présenter sur le sujet, il est le bienvenue!)
Par ailleurs, certaines études ou livres manquant de rigueur scientifique et d'objectivité sont pourtant souvent cités...parce qu'ils vont dans le sens de l'idéologie dominante en Occident. Je pense par exemple au "Deuxième sexe" de Simone de Beauvoir ou encore aux études de Kinsey...
Dans le cas de l'homoparentalité, le sujet est brûlant et si lié à l'actualité qu'il est très difficile de rester entièrement objectif.
Quand aux témoignages dont je parlais, ils venaient d'enfants devenue adulte, donc avec un certain recul. Sans aller jusqu'à "témoigner à charge", ils auraient pu faire remonter tout sentiment de malaise rencontrés durant leur éducation.
Sincèrement, est-ce que vous vous verriez témoigner de votre malaise à vos parents de même sexe? Le faire serait remettre en cause non pas seulement certains aspects de l'éducation reçue, mais l'homoparentalité en soi.
Une source pour confirmer cette théorie? :siffle:
Ce n'est pas une théorie, mais le résultat d'une expérience, d'une observation. Trouvez-vous sincèrement que les hommes et les femmes sont identiques? Pour ma part, je vois bien des différences autre que le physique et je ne conçois pas cela comme un fait négatif.
"Bien vues par l'opinion publique"? Hem... ça dépend: les gens ont, à priori, une opinion favorable de par le but de leur combat. En revanche, je vous assure que leurs dernières interventions sont assimilées à de la surenchère gratuite (la première intervention dans la cathédrale, la deuxième après le suicide qui a défrayé la chronique...).
Si vous le dites, je veux bien vous croire. Je trouve néanmoins cette opinion à priori favorable comme assez préccupante...Avez-vous vu la vidéo montrant une femen ukrainienne sciant une croix en Ukraine? Cela m'a énervée, sachant que les chrétiens sont la communauté religieuse la plus persécutée dans le monde.
Quand à "infiniment plus nombreux et représentatifs de la population française", je n'en suis pas si sûr: d'après les chiffres de si et là (décompte des manifs et sondages datant d'avant le projet de loi), la position des opposants est loin d’être partagé par la population. Hollande serait jamais passé, il n'a jamais caché son projet.
A vrai dire, cette question de majorité/minorité m'importe peu. Si une loi est inique, peu importe que 99% de la population la soutienne...elle demeure inique.
La religion catholique est celle qui bénéficie le plus d'appui au niveau des États, que ce soit au niveau du lobbying (même si la tendance s'est inversé récemment au niveau de l'Elysée) ou des moyens. Pour beaucoup, l'Eglise catholique est vu comme la seule religion en France ayant les moyens de faire opposition.
Ben voyons...Devrais-je donc vous rappeler que la religion catholique a façonné l'histoire de France (et d'Europe) pendant des siècles? Qu'elle soit plus présente dans le paysage et la culture françaises est une évidence.
Quant à dire que c'est la religion qui a le plus d'influence au niveau des Etats, je suis sceptique...Si c'était vraiment le cas, nous n'aurions pas autant de lois iniques depuis des décennies.
Justement, quel message est porté par les prières des manifestations pacifiques? Si c'est "Libérez-les de leur homosexualité", la teneur du message, niveau "provocation" n'est guère différent du "On s'aime, que vous le vouliez ou non" des Kiss-in.
Le message principal, il me semble, est de montrer que nous nous opposons à ces lobbys et que nous résistons pacifiquement, par la prière. Je ne pense pas qu'il faille voir autre chose que cela.
Il faut aussi noter une certaine exaspération de la part des catholiques, qui constatent que les femens, les lobbys homosexuels. etc... ne s'attaquent qu'à la religion catholique ou presque.
Juste une question: Civitas, vous le placez de quel côté?
Je connais relativement mal ce mouvement, mais d'après le peu que je sais, je dirais:
catholique traditionaliste, de tendance politique contre-révolutionnaire.
Voilà! Je ne sais pas si c'est ce que vous attendiez. Je ne comprends également pas très bien pourquoi vous les citez : ont-ils déjà fait preuve de violence lors de manifestations diverses? Il me semble que non. On peut certes être opposé à leur message politico-religieux sans pour autant les accuser de ce dont ils ne sont pas coupables.
Quand à "l'infiltration", le sujet est là: des militants d'extrême-droite manifestent et sont dans "La Manif pour Tous".
Que je sache, ils n'ont pas été chassé, la seule à avoir publiquement tenté de faire une séparation fut Frigide Barjot... qui reçut des menaces quelques mois après.
Mais enfin, le 99,9% des manifestants rejette la violence et n'a jamais appelé ces militants violents! Ils n'ont pas été chassés parce qu'ils n'ont jamais été invités par les organisateurs de la manifestation!
Le problème est donc là: comment se séparer de ces brutes envahissantes et très collantes? Surtout que certains groupes encouragent volontiers le mélange: Civitas par exemple.
Pourriez-vous développer votre exemple (Civitas)? Je n'ai rien lu de tel dans les médias. D'ailleurs, Civitas n'a-t-il pas manifesté à part?

Suliko
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Invité » dim. 02 juin 2013, 22:13

Un seul mot d'ordre : PRIEZ VOS CHAPELETS et ayez la foi !

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9416
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par PaxetBonum » lun. 03 juin 2013, 8:48

Eurynome a écrit : Juste une question: Civitas, vous le placez de quel côté?
Quand à "l'infiltration", le sujet est là: des militants d'extrême-droite manifestent et sont dans "La Manif pour Tous".
Que je sache, ils n'ont pas été chassé, la seule à avoir publiquement tenté de faire une séparation fut Frigide Barjot... qui reçut des menaces quelques mois après.
Le problème est donc là: comment se séparer de ces brutes envahissantes et très collantes? Surtout que certains groupes encouragent volontiers le mélange: Civitas par exemple.
Civitas n'est pas une infiltration !
C'est un mouvement à côté qui dénonce la loi au nom de la catholicité, là ou la Manif pour tous est aconfessionnelle.
Il n'y a personne à chasser, ni droite ni gauche, ni extrême-droite ni extrême gauche, tout le monde est bienvenue dans la défense d'un tel sujet.
Rejeté l'un ou l'autre c'est déjà faire de la politique ce que Mme Barjot n'a pas compris. M Valls a été fin stratège en lui glissant cela…

Des brutes ? Avez-vous des exemples ?
Du côté de Civitas il n'y a eu aucune brutalité à ma connaissance.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3056
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La manif pour tous ... et après

Message non lu par Suliko » lun. 03 juin 2013, 10:05

En ce qui concerne les études sur l'homoparentalité, un membre du forum m'a donné ces deux liens:

http://24heuresactu.com/2013/01/23/homo ... en-france/
http://www.alliancevita.org/2012/06/let ... omosexuel/

A discuter, donc!

Suliko
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités