Quand le travail passe avant certaines célébrations

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 296
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Désird'humilité » jeu. 01 avr. 2021, 8:55

Tout est dans le titre. Est-il grave de faire passer le travail avant le vendredi saint par exemple ? Ou avant Pâques ? Je suis totalement le nez dans les livres et les PDF à apprendre pour mes examens,j'ai tout en tête sauf la semaine sainte et Pâques. Pendant le Carême j'avais d'autres exams et quand je me lève je me dis davantage "faut que je revoie ça " plutôt que "je dois porter la Croix avec le Seigneur".

D'un côté je culpabilise, de l'autre, je me dis que je n'ai pas choisi et que je ne vais pas faire passer mes examens après si c'est pour ne pas les avoir alors que je DOIS les avoir !

Qu'en pensez-vous ? Dois-je m'en vouloir ?

DDH
Je suis catéchumène.

Pèlerindu35
Ædilis
Ædilis
Messages : 40
Inscription : mer. 30 déc. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Pèlerindu35 » jeu. 01 avr. 2021, 9:13

Bonjour DDH

Je pense que pour un étudiant, l'apprentissage est une façon de porter sa croix. Comme le travail pour une personne qui est dans la vie active.
C'est à dire persévérer dans le labeur, à la place qui est la sienne pour l'amour de Dieu.

Concernant Pâques il me semble ( à vérifier avec les érudits du forum ) que c'est une célébration obligatoire sauf contrainte majeur. La plus importante fête pour un chrétien avant même Noël.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2058
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Altior » jeu. 01 avr. 2021, 9:36

Bonjour, DDH!
Désird'humilité a écrit :
jeu. 01 avr. 2021, 8:55
Tout est dans le titre. Est-il grave de faire passer le travail avant le vendredi saint par exemple ?
Négatif. Le Vendredi saint il est obligatoire: 1) de tenir le jeûne 2) de s'abstenir de viande.
En plus, il est de pieuse coutume d'éviter le travail servil. Le travail servil est ce travail qui, une fois, était fait pas les esclaves. Mais étudier n'est pas un travail servil. Donc, étudier le vendredi saint est licite. QED.


Qu'en pensez-vous ? Dois-je m'en vouloir ?
Négatif. En tant que laïc, vous avez choisi, du moins pour cette étape de votre vie, la voie de Marthe. Même si la voie de Marie a la précédence en honneur, la voie de Marthe, la voie de la plupart des chrétiens, n'a rien de peccamineux: elle est parfaitement compatible avec le salut. Je vous suggère de chercher les péchés du côté où ils sont, pas du côté où il ne sont point.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 296
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Désird'humilité » jeu. 01 avr. 2021, 9:39

Merci pour vos réponses !
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9475
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 01 avr. 2021, 17:13

Il n'y a pas de plus grandes célébrations que celles de Pâques.
Je m'étonne qu'en tant qu'étudiant vous ne parveniez pas à vous organiser pour y participer.
D'autant plus que cette année, confinement oblige, vous ne vous retrouverez pas dans des veillées longues et tardives…

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 296
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Désird'humilité » ven. 02 avr. 2021, 8:23

PaxetBonum a écrit :
jeu. 01 avr. 2021, 17:13
Il n'y a pas de plus grandes célébrations que celles de Pâques.
Je m'étonne qu'en tant qu'étudiant vous ne parveniez pas à vous organiser pour y participer.
D'autant plus que cette année, confinement oblige, vous ne vous retrouverez pas dans des veillées longues et tardives…
Je compte aller à la messe de Pâques (et aujourd'hui à l'office de la Passion ), vu que de toute façon je vais à la messe dominicale mais sans plus. Autant dire que je ne fais pas grand chose. Je ne suis pas allé à la messe de la Cène hier,par exemple.
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Simili modo » ven. 02 avr. 2021, 11:16

Pèlerindu35 a écrit :
jeu. 01 avr. 2021, 9:13
Bonjour DDH

Je pense que pour un étudiant, l'apprentissage est une façon de porter sa croix. Comme le travail pour une personne qui est dans la vie active.
C'est à dire persévérer dans le labeur, à la place qui est la sienne pour l'amour de Dieu.

Concernant Pâques il me semble ( à vérifier avec les érudits du forum ) que c'est une célébration obligatoire sauf contrainte majeur. La plus importante fête pour un chrétien avant même Noël.
Chaque dimanche est la célébration de la Pâque du Seigneur. Ce qui nous tient pour la Pâque s'applique donc également pour Pâques.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3141
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Jean-Mic » ven. 02 avr. 2021, 12:16

Comme PaxetBonum, je m'étonne que vous n'ayez pas organisé votre temps de révision (entamé j'espère pour vous depuis déjà plusieurs semaines) en fonction des échéances de la Semaine Sainte (dont les dates sont manifestement connues d'avance, même si le détail des horaires nous étaient inconnus jusqu'au dernier moment).

Evidemment, si vous avez une épreuve le jour fatidique, ou une visioconférence pour réviser (deux cas où vous n'avez pas eu votre mot à dire), le devoir d'état d'un étudiant est d'y participer. Cela ne se discute même pas. Mais vous rendre compte au dernier moment que vous avez oublié (!) de mettre la Semaine Sainte dans votre emploi du temps, c'est vraiment dommage ! Et invoquer les révisions pour se dispenser d'assister aux offices me paraît une excuse bien discutable.

En conclusion, je me permettrai donc deux conseils pour réparer ce que j'appelle de l'imprévoyance :
1/ pour cette année, continuez vos révisions, ne mettez évidemment pas vos études en péril,
2/ à l'avenir, pensez à ce que représentent les offices de la Semaine Sainte pour un chrétien et organisez-vous en conséquence.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 296
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Désird'humilité » ven. 02 avr. 2021, 12:28

Jean-Mic a écrit :
ven. 02 avr. 2021, 12:16
Comme PaxetBonum, je m'étonne que vous n'ayez pas organisé votre temps de révision (entamé j'espère pour vous depuis déjà plusieurs semaines) en fonction des échéances de la Semaine Sainte (dont les dates sont manifestement connues d'avance, même si le détail des horaires nous étaient inconnus jusqu'au dernier moment).

Evidemment, si vous avez une épreuve le jour fatidique, ou une visioconférence pour réviser (deux cas où vous n'avez pas eu votre mot à dire), le devoir d'état d'un étudiant est d'y participer. Cela ne se discute même pas. Mais vous rendre compte au dernier moment que vous avez oublié (!) de mettre la Semaine Sainte dans votre emploi du temps, c'est vraiment dommage ! Et invoquer les révisions pour se dispenser d'assister aux offices me paraît une excuse bien discutable.

En conclusion, je me permettrai donc deux conseils pour réparer ce que j'appelle de l'imprévoyance :
1/ pour cette année, continuez vos révisions, ne mettez évidemment pas vos études en péril,
2/ à l'avenir, pensez à ce que représentent les offices de la Semaine Sainte pour un chrétien et organisez-vous en conséquence.
Finalement,je vais à la messe de la Passion et à celle de Pâques. (Et je suis allé au dimanche des Rameaux).
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4549
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Kerniou » ven. 02 avr. 2021, 12:54

A Altior
Concernant le jeûne et l'abstinence du vendredi Saint: sauf erreur de ma part et sauf si les prescriptions ne sont plus les mêmes, il semblerait que le jeûne inclut la suppression de la viande dans la privation partielle de nourriture et que l'abstinence concernerait la vie sexuelle ...
Ma mère me racontait que les religieuses enseignaient qu'un couple catholique, un couple marié, ne devait pas, sous peine de commettre un péché, avoir des relations charnelles le vendredi parce que c'était interdit, le jour de la mort de Jésus ...
Alors, le Vendredi Saint ...
.A vrai dire, je ne sais ce qu'il en est réellement, de nos jours, des prescriptions de l'Eglise ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9475
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par PaxetBonum » ven. 02 avr. 2021, 17:07

Bonjour Kerniou,

Je pense que vous mélangez plusieurs notions.
Le terme de jeûne et abstinence provient de la suppression d'alimentation en pénitence (à minima pas plus d'un repas frugal et une collation dans la journée). L'abstinence est le fait de ne pas consommer de viande les vendredis et donc évidement le vendredi saint…

En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. » (Code de droit canonique, 1251)

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 296
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Désird'humilité » sam. 03 avr. 2021, 9:11

J'ai finalement été à l'office de la Passion et c'était comme une conversion. Le fait de voir à quel point le Christ est mort pour nous était comme une "claque" ! J'ai mal fait mon Carême, mais clairement, je sais que Jésus est avec nous et qu'il nous aime.
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Simili modo » sam. 03 avr. 2021, 9:39

Voilà un plein Vendredi Saint pour vous, alors.

Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul. Beaucoup d'entre nous av(i)ons du travail et notre emploi peut mal s'accommoder des horaires de cette année, alors que la journée s'est à peine achevée.

J'étais un peu embêté à l'idée de devoir interrompre mes activités professionnelles très serrées ces temps-ci mais ai finalement fait cette effort. Et quelle ne fut pas ma satisfaction. Mon curé nous a offert une célébration magnifique, dépouillée comme elle se le devait, une chorale sciemment orpheline de son orgue. Magnifique. Sentiment partagé au vôtre : cet effort valait le coup. Le Vendredi Saint comporte la liturgie qui me touche le plus. Cela a manifesté les relents du poids de la tristesse de l'année passée, tristesse d'avoir été privé d'une église.

Que retenir de cela ? Pour moi, et sans doute pour vous : « Non pas comme moi, je veux, mais comme [T]oi, [T]u veux. »

Sainte montée vers Pâques, cher ami.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 296
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Désird'humilité » sam. 03 avr. 2021, 10:22

Simili modo a écrit :
sam. 03 avr. 2021, 9:39
Voilà un plein Vendredi Saint pour vous, alors.

Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul. Beaucoup d'entre nous av(i)ons du travail et notre emploi peut mal s'accommoder des horaires de cette année, alors que la journée s'est à peine achevée.

J'étais un peu embêté à l'idée de devoir interrompre mes activités professionnelles très serrés ces temps-ci mais ai finalement fait cette effort. Et quelle ne fut pas ma satisfaction. Mon curé nous a offert une célébration magnifique, dépouillée comme elle se le devait, une chorale sciemment orpheline de son orgue. Magnifique. Sentiment partagé au vôtre : cet effort valait le coup. Le Vendredi Saint comporte la liturgie qui me touche le plus. Cela a manifesté les relents du poids de la tristesse de l'année passée, tristesse d'avoir été privé d'une église.

Que retenir de cela ? Pour moi, et sans doute pour vous : « Non pas comme moi, je veux, mais comme [T]oi, [T]u veux. »

Sainte montée vers Pâques, cher ami.
Merci beaucoup. Pour ma part, je suis parti avec la gorge serrée et en étant triste,et ce matin j'avais l'impression que je ne pourrais pas prier,j'ai dû le faire trois fois avant de pouvoir prier suffisamment longtemps et pour me sentir en sa présence, comme on cherche à allumer son briquet quand il y'a du vent. Mais,c'est un mal nécessaire,une traversée du désert salutaire. Il faut être au pied de la Croix et entrer au tombeau pour comprendre la Résurrection.

Amen !
Je suis catéchumène.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2058
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Quand le travail passe avant certaines célébrations

Message non lu par Altior » sam. 03 avr. 2021, 18:29

DDH,
Désird'humilité a écrit :
sam. 03 avr. 2021, 10:22
Il faut être au pied de la Croix et entrer au tombeau pour comprendre la Résurrection.
Chaque Dimanche nous sommes appelés au pied de la Croix. Chaque Dimanche nous sommes devant le Le Saint-Sépulcre, pour qu'à la fin nous assistions à Sa Résurrection. Il veut que nous soyons, chacun de nous, un Simon de Cyrène: revenus d'un lourd travail, embrigadés dans son sacrifice en partageant sa Croix, pas toujours selon notre gré. Il veut que nous unissions notre Croix à la sienne pour qu'Il puisse mieux unir, chaque Dimanche, Sa chair à la nôtre. Chaque Dimanche nous récapitulons d'abord Sa Passion, puis sa Résurrection. Chaque Dimanche, c'est Pâques.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invités