Propagande à l'école

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Thurar
Censor
Censor
Messages : 171
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Thurar » jeu. 15 oct. 2020, 20:22

Altior a écrit :
jeu. 15 oct. 2020, 19:30
Du point de vu théologique et moral, Suliko a tout à fait raison. Du point de vu politique, je donne raison à Gaudens. C'est parce que Dieu nous dit «que votre parole soit: Oui, oui; non, non. Ce qui est en plus de cela vient du Malin.». Et pourtant, le même Dieu, cité par le même Saint Évangeliste (et Apôtre) nous apprend à être «prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.». Comme d'habitude, c'est le contexte différent qui génère cette apparente contradiction. Le deuxième enseignement met les mêmes chrétiens qui adhèrent au premier dans le contexte politique, car il est dit juste avant: Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Le cas des chrétiens dans le monde est, plus que jamais, le cas des brebis au milieu de loups. C'est le cas au travail, c'est souvent, malheureusement, le cas dans les familles, c'est surtout le cas dans la politique. Et la politique est, n'oublions pas, l'art du compromis. Si je raisonnais comme Suliko, le fait d'être royaliste serait un empêchement de voter pour les prochaines élections présidentielles. Mais il s'agit de la politique, alors il est légitime que je donne mon vote à Mme Lepen. Non parce que j'adhère à toutes ses idées républicaines et pro-abortionistes, loin de là, mais parce que je trouve qu'il s'agit du moindre mal.

Alors, pour être prudents comme les serpents, il faut toujours choisir la variante la moins éloignée de ce que Notre Seigneur et sa Sainte Épouse nous apprend. Pour être simples comme les colombes, il faut garder en esprit qu'on a choisi un mal face à un pire et qu'il ne faut pas que nous nous arrêtions là, car la vie, jusqu'à notre dernier soupir, ce cesse pas d'être une lutte.
Le moindre mal, ce ne serait pas de ne pas voter du tout, plutôt ?
Je vois mal Charles Maurras dire cela. Lui n'a pas manié ''l'art du compromis'', il a attaqué ses ennemis bille en tête, et il a fini en prison.
Les premiers martyrs chrétiens n'ont fait aucun compromis, ils ont assumé jusqu'au bout et n'ont rien lâché. (c'est sûr que s'ils avaient été plus diplomates, ils n'auraient pas fini dans la fosse aux lions... )

Cela me rappelle cette parabole du Christ, au sujet d'un chef d'armée qui s'aperçoit qu'il n'est pas assez fort pour combattre son ennemi, alors il envoie ses diplomates pour négocie avec lui. Pour moi, c'est exactement pareil. (et je ne dis pas que je suis mieux que vous, je suis un collabo aussi)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4529
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Kerniou » ven. 16 oct. 2020, 11:12

A la fin des années 60 et au début des années 70, il existait des maisons ou foyers maternels qui accueillaient les jeunes filles mineures, âgées de moins de 21 ans à l'époque ... Elles étaient alors accompagnées par des éducatrices- spécialisée et pouvaient y terminer leur grossesse et y rester un temps avec leur enfant après l'accouchement ...la prise en charge du bébé et le lien mère -enfant y étaient travaillés ...
Ces établissements n'étaient pas des hôtels- restaurants et demandaient à ces jeunes mères de respecter des horaires et des règles de vie ... par exemple, les visites de garçons, la nuit n'étaient pas autorisées ... Ce qui au nom de la sacro-sainte liberté sexuelle des mineures a choqué Simone de Beauvoir qui a organisé un barouf médiatique de grande ampleur ... ces établissements ont , alors, été victimes de visites nocturnes et d'agressions en bandes organisées jusqu'à leur fermeture ... Il en existait une dans mon quartier ... Ces jeunes mineures ont eu la liberté de se retrouver dehors nuit et jour avec un nourrisson et sont devenues des proies faciles pour les réseaux de prostitution ... de cela, madame de Beauvoir n'avait nullement conscience: ces jeunes filles étaient devenues libres !!! ... de se faire exploiter par qui voulait en profiter ...
..
Dernière modification par Kerniou le mar. 20 oct. 2020, 10:53, modifié 1 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 716
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Gaudens » sam. 17 oct. 2020, 23:58

Merci Kerniou.
Comme beaucoup ici sans doute, j'ignorais cet épisode :quelle régression que celle-ci dont l'origine est à chercher dans cette ancêtre et inspiratrice du féminime militant qu'était Simone de Beauvoir !

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4529
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Kerniou » lun. 19 oct. 2020, 17:07

Il est vrai que Simone de Beauvoir saisissait toutes les occasions de faire de la provoc ...
Mais à partir du moment où Jaques Chirac a été ministre de la santé, il a considéré que diminuer le budget de la Santé serait un élément décisif pour tout candidat à la Présidence de la République ... Il a considéré que le budget de la santé devait diminuer d'un tiers ...
Lorsqu'il est mort, de nombreux français le regrettaient "parce qu'il avait mené des politiques sociales " !!! ...Alors que c'est lui qui a instauré les restrictions drastiques des budgets dans le secteur social et sanitaire ...
Ce n'est pas parce qu'il avait un bon contact avec la population qu'il menait des politiques sociales pour elle ...
Quant aux jeunes filles dont je parlais certaines sont retournées dans leur famille qui les avaient rejetées, d'autres ont été hébergées dans des foyers pour adolescentes qui n'étaient ni prévus ni équipés pour accueillir des nourrissons; d'autres, en effet son tombées dans la prostitution...
Il m'est arrivé d'en voir attendre le client quand je passais en voiture dans le bois de Boulogne ...
La première fois, j'étais avec une collègue qui me raccompagnait en voiture, j'en aurais pleuré de déception et de pitié quand j'en ai reconnu une qui grelottait de froid ,en mini- mini jupe "la clope au bec" attendant qu'une voiture s'arrête ... Sa bonne éducation l'avait quittée ...
Pourtant j'avais pensé qu'elle s'en sortirait ... pourtant cette jeune fille portait un nom à particule, elle avait de l'éducation, de la culture, un langage élaboré ce qui tranchait avec les autre filles du foyer ... je suppose que sa famille n'avait pas accepté une grossesse hors mariage ... Je ne connais pas de jeunes prostituées qui soient allées d'elles mêmes, par choix délibéré "travailler"sur le trottoir ...
Tout ceci nous emmène loin de "la propagande à l'école" mais nous rappelle combien la scolarité est déterminante dans le devenir de la jeunesse ...
Dernière modification par Kerniou le mar. 20 oct. 2020, 10:47, modifié 1 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 716
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Gaudens » lun. 19 oct. 2020, 19:43

Vous avez tout à fait raison sur tout cela,chère Kerniou.J'ajouterais le numérus clausus radical aux entrées en seconde année de médecine imposé par le gouvernement de M.Juppé si je ne me trompe pas. Responsable de notre actuelle pénurie de généralistes.


Par ailleurs je conseille la lecture de ce billet d'un certain Pierre Mylestin sur le site Boulevard Voltaire sur la barbarie dans lequel nous ont progressivement plongés diverses officines dont le Planning Familial :

https://www.bvoltaire.fr/plus-de-doute- ... cest-nous/

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3056
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Suliko » sam. 07 nov. 2020, 18:37

Mon dernier message ayant disparu, je me permets d'en écrire un nouveau. La Pologne vit actuellement des moments difficiles avec l'agitation progressiste hostile à la morale naturelle. Des églises et des symboles de la religion catholique ont été profanés. Je prie donc les catholiques de prier pour ce pays et le retour à la foi de tous ses habitants.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Quæstor
Quæstor
Messages : 282
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Fleur de Lys » mar. 10 nov. 2020, 9:55

Bonjour,

Ce fil à vraiment dévié de son sujet [propagande à l'école] et je m'excuse car je continue dans ce hors sujet parce que je ne sais pas où poster cela.

En recherchant plus d'info sur les manifestations en Pologne dont parle Suliko, je suis tombée sur le sujet des cimetières de foetus en Italie:
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_i ... d=10610910
Que le nom de la femme soit écrit sur la tombe sans son accord pose en effet problème mais que des femmes qui ont laissé l'hôpital s'occuper du petit corps se plaignent qu'il soit enterré me choque. (Il y a des croix sur les tombes c'est en fait cela qui doit énerver le plus...)
Car si j'ai bien compris la loi italienne les autorise pourtant à récupérer le petit corps pour procéder au rite funéraire de leur choix (il s'agit d'avortements thérapeutiques).

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3056
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Suliko » mar. 10 nov. 2020, 15:57

Fleur de Lys a écrit :
mar. 10 nov. 2020, 9:55
En recherchant plus d'info sur les manifestations en Pologne dont parle Suliko, je suis tombée sur le sujet des cimetières de foetus en Italie:
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_i ... d=10610910
Que le nom de la femme soit écrit sur la tombe sans son accord pose en effet problème mais que des femmes qui ont laissé l'hôpital s'occuper du petit corps se plaignent qu'il soit enterré me choque. (Il y a des croix sur les tombes c'est en fait cela qui doit énerver le plus...)
Car si j'ai bien compris la loi italienne les autorise pourtant à récupérer le petit corps pour procéder au rite funéraire de leur choix (il s'agit d'avortements thérapeutiques).
Enterrer ces fœtus, c'est évidemment leur reconnaître implicitement le statut d'être humain que les pro-avortements leur dénient. C'est cela qui les fait enrager, puisqu'en temps normal, les fœtus avortés finissent dans la catégorie "déchets". Je sais que dans certaines cliniques américaines dédiées aux avortements tardifs, on pousse l'horreur jusqu'à demander à la mère si elle désire prendre dans ses bras l'enfant qu'elle vient de faire tuer. Il est également possible de faire une empreinte de son pied... Ces fœtus sont parfois revendus à des entreprises qui les utilisent dans le cadre d'expériences scientifiques... Si vous comprenez l'anglais, vous pouvez lire les découvertes faites par David Daleiden à ce sujet...
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4529
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Kerniou » mar. 10 nov. 2020, 20:16

A Gaudens
Pour être plus claire et objective, Simone de Beauvoir n'a fait que hurler- très fort- avec les loups ! ... le gouvernement de l'époque s'est montré TRES sensible à ces hurlements mais tout à fait sourd aux alertes et recommandations des personnels éducatifs et médicaux .... L'heure des restrictions budgétaires avait sonné sans l'accord ni même le moindre soutien de Simone de Beauvoir ... Les nombreuses démarches, protestations et manifestations des professionnels n'ont servi à rien ...
Dernière modification par Kerniou le mer. 11 nov. 2020, 11:58, modifié 1 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 716
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Gaudens » mar. 10 nov. 2020, 20:35

Merci pour ces précisions,Kerniou.Cette triste affaire , à peu près ignorée aujourd'hui,mériterait que quelques articles de presse lui donnent tout l'éclairage qu'elle mérite :la conjonction entre les raboteurs des budgets de la santé publique et les progressistes façon Beauvoir .
Gaudens (ou Néo Gaudens,je ne sais plus).

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4529
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Kerniou » mer. 11 nov. 2020, 12:06

Ceci date des années 1975 ! ... Pensez-vous réellement que Jacques Chirac, premier ministre, aurait écouté Simone de Beauvoir si elle n'avait pas été de son avis ? Elle était d'accord avec lui, tant mieux ! mais pas pour les mêmes raisons ... ce dont, à juste titre, il se moquait ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 716
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Gaudens » mer. 11 nov. 2020, 13:28

Oui,bien sûr Kerniou mais ça n'empêche pas la conjonction, de fait .

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Quæstor
Quæstor
Messages : 282
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Fleur de Lys » mer. 11 nov. 2020, 23:21

Suliko,
Non je ne comprends pas l'anglais mais je n'ai pas besoin d'un article sur l'utilisation d'embryon pour en comprendre l'horreur :(

C'est triste de voir comment les pro-avortements grignotent du terrain un peu partout.
J'étais plutôt favorable à une certaine tolérance en la matière mais c'était ouvrir la boîte de Pandore...

Repentie75
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : dim. 11 oct. 2020, 13:51
Conviction : catholique (traditionnaliste ?)

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Repentie75 » sam. 21 nov. 2020, 17:51

Et pourtant, l'école est aussi un endroit propice à de nombreuses remises en questions ! Dieu se sert parfois (souvent ?) des plus jeunes pour changer les adultes.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1656
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Propagande à l'école

Message non lu par zelie » jeu. 24 déc. 2020, 12:06

Oui, c'est vrai, Dieu se sert de toute occasion de notre quotidien pour nous parler de Lui et de Son Amour.

Je pense qu'ici, le poil à gratter qui a fait débat, ce n'est pas les élèves et les professeurs chargés d'appliquer un programme que cela leur plaise ou non, mais l'idéologie qui préside à l'élaboration des programmes, qui sous couvert d'être directement inspirés des Sciences, est en fait largement inspiré des politiques élus du moment. A président de gauche, programmes scolaires de gauche, et à président de droite, programmes de droite. Actuellement, c'est les programmes "en même temps", c'est nouveau, c'est sorti en 2018, peu de temps après mai 2017! :p
Le tour de la question étant fait, le fil a "migré"... sur les votes des royalistes!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 33 invités