Questions sur le couple chrétien-musulman

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Maduc
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : mar. 19 nov. 2019, 11:27
Conviction : Catholique

Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Maduc » mar. 02 avr. 2024, 21:35

Bonjour à tous et merci pour le temps que vous prendrez à me lire et à me répondre.

Je suis en couple avec ma compagne musulmane kabyle. Je suis catholique pratiquant.
Nous sommes actuellement dans une démarche pour un mariage à l'Eglise.
C'est quelq'un de très ouvert, notamment au catholicisme, à tel point que je la soupçonne de vouloir se convertir, compte tenu de toutes les questions qu'elle me pose sur ma religion, sur sa façon de l'appréhender, d'embrasser la Croix de mon chapelet, etc je passe les détails. Elle a complètement délaissé sa religion.

Cependant, nous attendons notre premier enfant.
Nous avons consulté différents prêtres, toutes sensibilités confondues, qui nous ont dit que chacun d'entre nous devra instruire en vérité, sans rien cacher à l'enfant, sa religion, afin qu'il choisisse. Je lui ferai donc le catéchisme.

Le problème est que ma famille a beau énormément aimer ma compagne, elle bloque sur l'idée de ne pas servir de porc à notre enfant.
Ma compagne a gardé cette habitude de ne pas manger de porc. Elle ne m'empêche absolument pas d'en manger à la maison, elle me prépare même des plats avec. Simplement, elle ne veut pas que ce soit le cas pour son enfant. Ne me demandez pas pourquoi, je pense que c'est plus un blocage culturel que religieux, car elle ne croit pas que le porc soit mauvais.
Mais c'est très ancré en elle.

Pour ma part, cela ne pose aucun problème. Cependant, ma mère refuse cela et veut forcer l'enfant à manger du porc quand ils en auront la garde. Cela me met très mal à l'aise, car elle le fait de manière très peu subtile, voire aggressive. Elle est soutenue par mon frère qui insinue que ce serait un problème pour ma foi et que cela pourrait se répercuter sur la sienne.

J'avoue que je suis assez abasourdi par leurs propos, surtout quand on les met en regard de Romains XIV par exemple.

Pourriez-vous m'aider ? Est-ce vraiment si important ? Ont-ils raison d'agir ainsi ?

Merci à vous.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 12400
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Fée Violine » mar. 02 avr. 2024, 21:59

Bonjour Maduc,

bien sûr que non, ils n'ont pas raison ! Des milliards de gens ne mangent pas de porc et s'en passent très bien. Sans compter tous les végétariens qui ne mangent aucune sorte de viande. Et tous les gens qui ne mangent pas tel ou tel aliment parce qu'ils n'aiment pas ça. Il y a des habitudes culturelles, des goûts, des régimes à cause de la santé, et tout ça. Chacun fait comme il veut.
C'est quand même un problème si vous ne pouvez pas confier votre enfant à vos parents, parce qu'ils ne respecteront pas vos souhaits...
En tout cas, je vous souhaite beaucoup de bonheur à vous trois ! :amoureux:

Avatar de l’utilisateur
Maduc
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : mar. 19 nov. 2019, 11:27
Conviction : Catholique

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Maduc » mar. 02 avr. 2024, 22:07

Merci beaucoup pour votre réponse. :)

Ombiace
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2806
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Ombiace » mer. 03 avr. 2024, 0:50

Bonjour Maduc,

Peut-être pourriez vous aborder la nature de son amour pour vous, puisque vous semblez être un couple dans le dialogue :

Qu'est ce qui la rend indifférente à vous servir du porc, mais intransigeante quant à en servir à votre enfant ? Ce 2 poids dans l'amour, 2 mesures manque, je trouve de cohérence..
J'ajoute au petit matin que j'ai retrouvé ces versets, de 1 Tim 4 :
01 L’Esprit dit clairement qu’aux derniers temps certains abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits trompeurs, à des doctrines démoniaques ;

02 ils seront égarés par le double jeu des menteurs dont la conscience est marquée au fer rouge ;

03 ces derniers empêchent les gens de se marier, ils disent de s’abstenir d’aliments, créés pourtant par Dieu pour être consommés dans l’action de grâce par ceux qui sont croyants et connaissent pleinement la vérité.

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1108
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Olivier JC » mer. 03 avr. 2024, 7:55

Bonjour Maduc,

Je ne peux qu'aller dans le sens de Fée Violine. Le droit et le devoir d'éduquer les enfants n'appartient qu'à leurs parents et à ceux qui en reçoivent délégation de leur part. Vous pouvez imposer vos choix à vos parents, eux sont irrecevables à le faire.

Si les traces d'Islam restant leur pose un problème, invitez-les plutôt à utiliser les armes du chrétien et à réciter chaque jour un chapelet pour la conversion de votre femme. Leur temps sera ainsi bien mieux employé qu'à vouloir vous imposer leurs préférences culinaires à votre enfant.

+
MOTUS IN FINE VELOCITOR

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 555
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Fleur de Lys » mer. 03 avr. 2024, 11:21

Bonjour Maduc,

Je comprends tout à fait que votre femme soit "malade" à l'idée de manger du porc et par extension à en faire manger à son enfant - la chair de sa chair, tant le porc est considéré comme impur, sale et répugnant dans les sociétés musulmanes.
On ne change pas une aversion aussi facilement! C'est ancré en elle et seul le temps la fera s'assouplir (ou pas).
L'enfant ne perdra pas grand chose à ne pas en consommer de toute façon. (Et il lui arrivera aussi d'en manger par accident. 😅).
Cependant, ma mère refuse cela et veut forcer l'enfant à manger du porc quand ils en auront la garde.
Là ça me choque.
Les grands-parents n'auront la garde de l'enfant que très temporairement et parce que sa mère et vous-même le voulez bien, donc ils n'ont pas à imposer LEUR EDUCATION.
C'est fou de s'imposer sur un sujet comme ça!

Mais cette histoire de porc ou pas porc, me semble symbolique: n'y aurait-il pas autre chose derrière? La volonté de "franciser" leur petit-fils(ou fille)? Comme si manger du porc "faisait" plus français et effacerait l'origine algérienne?
Car je ne vois pas en quoi ça serait un soucis pour la foi. Certes on a le droit de manger de tout mais on a aussi le droit d'avoir des préférences, comme ne pas manger de viande pour des raisons écologiques, etc.

Il faut faire comprendre à votre mère qu'elle va créer un conflit inutile et qu'elle sera perdante en voyant moins souvent ses petits-enfants. C'est à elle de changer sur ce point et non à votre femme qui va au contraire avoir besoin de se sentir en sécurité avec son tout petit bébé.

Je vous souhaite plein de bonheur!
Et que Dieu guide votre femme vers l'Eglise, ça serait magnifique!

Fabb
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 09 janv. 2024, 20:02
Conviction : catholique

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Fabb » mer. 03 avr. 2024, 21:56

Fleur de Lys a écrit :
mer. 03 avr. 2024, 11:21
L'enfant ne perdra pas grand chose à ne pas en consommer de toute façon.
Bonjour Fleur de Lys,

Permettez-moi d'apporter une correction. A la place du porc, les musulmans mangent du boeuf et du mouton. deux viandes très mauvaises pour la santé. Le porc, lui, n'a pas ce niveau de nocivité. Sa graisse est d'ailleurs vendue en pharmacie.

Par ailleurs, l'abattage halal des bovins et ovins présente un risque accru de contamination de la viande par les intestins de la bête. Or en Ile-de-France par exemple, les abbattoirs ne pratiquent plus que de l'abattage halal pour les boeufs et moutons. Le porc est donc épargné par ce risque.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2856
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Altior » jeu. 04 avr. 2024, 9:29

Bonjour, Maduc !
Maduc a écrit :
mar. 02 avr. 2024, 21:35

Pour ma part, cela ne pose aucun problème. Cependant, ma mère refuse cela et veut forcer l'enfant à manger du porc quand ils en auront la garde. Cela me met très mal à l'aise,
Cela à l'air de semence de tension. C'est classique entre belle-mère et bru. Comme d'hab, il s'agit d'un orage dans un verre d'eau. C'est normal que vous ne vous sentiez pas à l'aise, car évidemment vous êtes pris au milieu.
Alors, comment faire ?
Tout d'abord, je comprends que l'enfant n'est pas encore né. Sachez que, surtout pour un enfant allaité naturellement, la diversification alimentaire commence à peu près à 6 mois. En aucun cas ça ne commence par la viande. Puis, au fur et à mesure que ça progresse, on introduit la viande aussi, mais en aucun cas ni porc, ni boeuf. On commence par le poulet. Porc et/ou boeuf, on peut les introduire après un an.
Le mouton, quant à lui, sera le dernier. Donc, premier constat : ce n'est pas demain de quoi on parle ! Application tactique : vous pouvez adopter une ligne attentiste sur la question.
Pendant ce long temps que vous avez à votre disposition, ne provoquez pas de débat sur le sujet. Ne l'évitez non plus, mais si le débat devient incontournable, mettez en avant des arguments et ouvrez des questions d'ordre pratique. La viande de porc, comparée au boeuf/moton, est-elle plus nocive pour la santé ? L'enfant va vivre dans quel milieu culturel ? Et à la cantine ? Et lors des raclettes avec ses potes il fera comment ? Et lors des sorties et des camps scouts ?
N'oubliez pas de lire, ensemble avec votre belle, le chapitre 10 des Actes des Apôtres. Vous verrez que ce début de zizanie entre votre mère et votre future épouse a animé les premiers disciples de Notre Seigneur et quelle en fut la conclusion.
Soyons les fils de la femme libre et non les fils de l'esclave ! Nous pouvons manger du porc. Et même des anguilles ! Il est tout aussi vrai que ce n'est pas obligatoire. Je ne sais plus comment ça se passe de nos jours, mais jadis les dominicains ne mangeaient pas de viande. Du tout, sans se porter moins bien.

Bon courage !

Avatar de l’utilisateur
Maduc
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : mar. 19 nov. 2019, 11:27
Conviction : Catholique

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Maduc » ven. 05 avr. 2024, 11:02

Merci beaucoup pour toutes vos réponses qui sont très éclairantes.

Pour même rajouter un peu de matière à la réflexion, elle ne mange pas hallal, elle ne fait pas le Ramadan, etc.

J'ai souvent l'impression qu'elle est une catholique qui s'ignore.

Merci en tout cas pour vos éclaircissements.

Avatar de l’utilisateur
scroll44
Censor
Censor
Messages : 147
Inscription : ven. 08 mai 2009, 16:51
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par scroll44 » ven. 05 avr. 2024, 16:38

Maduc a écrit :
mar. 02 avr. 2024, 21:35
...

Cependant, nous attendons notre premier enfant.
Nous avons consulté différents prêtres, toutes sensibilités confondues, qui nous ont dit que chacun d'entre nous devra instruire en vérité, sans rien cacher à l'enfant, sa religion, afin qu'il choisisse. Je lui ferai donc le catéchisme.

...
Le problème dans les couples ayant des religions différentes, c'est que l'expérience montre que les enfants n'ont à la fin ni la religion du père ni la religion de la mère : Ils n'en ont aucune.

Vous attendez un enfant, maintenant les choses sont engagées et je ne souhaite pas vous casser le moral, mais j'ai le cas dans ma famille et j'ai entendu parler de cette réalité dans des sphères religieuses.

Je ne sais pas quoi vous conseiller. Personnellement si j'avais été dans ce cas, avant de connaitre le sexe du bébé, J'aurais pris l'engagement en couple que le bébé (premier né en cas de jumeaux) aurait la religion de son parent du même sexe (et que les suivants auraient la même religion que le premier de manière à ne pas compliquer la vie de famille) afin de couper le problème à sa source. Mais je ne sais pas si cela marche.

Bon courage.

Avatar de l’utilisateur
scroll44
Censor
Censor
Messages : 147
Inscription : ven. 08 mai 2009, 16:51
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par scroll44 » lun. 08 avr. 2024, 9:49

La philosophie de mon conseil est d'assurer une religion aux enfants et de laisser le choix à Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1108
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Olivier JC » lun. 08 avr. 2024, 11:22

Maduc a écrit :
mar. 02 avr. 2024, 21:35
Nous avons consulté différents prêtres, toutes sensibilités confondues, qui nous ont dit que chacun d'entre nous devra instruire en vérité, sans rien cacher à l'enfant, sa religion, afin qu'il choisisse. Je lui ferai donc le catéchisme.
Je rebondis sur ce point, en lien avec les dernières observations de scroll44. Autant je comprends sans peine que l'on puisse proposer des Legos et des Playmobils à un enfant pour le laisser choisir, autant je vois mal comment on peut raisonner de la même manière en matière de religion, sauf à considérer que toutes les religions se valent et que peu importe, par conséquent, à laquelle l'enfant décide un jour d'adhérer, s'il ne rejette pas tout simplement les deux pour en choisir une troisième ou n'en choisir aucune.

Comment un enfant peut-il sérieusement réagir si chacun de ses deux parents lui prodigue des enseignements contradictoires ? Et s'il faut en plus les instruire en vérité ? S'agissant au surplus de deux religions qui se recoupent et fournissent sur un même sujet des enseignements contradictoires :

Maman : "Dieu n'a pas de Fils et Jésus n'était qu'un prophète humain".
Papa : "Dieu est pas un être lointain et inaccessible, et Jésus est vrai Dieu qui s'est fait vrai Homme pour nous puissions entrer en communion d'amour avec Lui".

Maman : "Dieu n'est pas notre Père".
Papa : "Notre Père qui êtes au cieux...".

Maman : "Jésus n'est pas mort sur la Croix, il a été remplacé au dernier moment".
Papa : "Jésus est mort sur la Croix pour notre salut, et Il est ressuscité d'entre les morts le troisième jour".

Maman : "Dieu n'est pas dans un morceau de pain, c'est un blasphème de prétendre que le Très Haut s'abaisserait ainsi et se laisserait manger, comme si nous étions des cannibales !"
Papa : "Le Fils de Dieu est réellement présent, tout entier en ses corps, âme, humanité et divinité, dans le pain et le vin consacré par le prêtre lors de la messe."

Et l'enfant récitera-t-il le Credo avant ou après la Chahada ? Et le Pater, le récitera-t-il avant ou après la Salat ? Il ira à la mosquée le vendredi et à la messe le dimanche ?

Et j'en passe...

+
MOTUS IN FINE VELOCITOR

Cécile42
Ædilis
Ædilis
Messages : 27
Inscription : ven. 29 sept. 2023, 9:24

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Cécile42 » lun. 08 avr. 2024, 18:04

Bonjour Maduc,

Mes parents étaient de confession différente et m'ont élevée dans la "tolérance", c'est à dire en me laissant "le choix".

Protestant/catholique

Les différences étaient réelles pourtant et ne permettaient pas d'avoir les deux, comme on vous l'a souligné plus haut.
Quand une partie considère le culte marial comme une superstition, tandis que l'autre y voit la figure de la mère de Dieu ?
Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Ce qui arrive le plus souvent dans ce cas de figure, c'est que le plus fort l'emporte pendant l'enfance, dans mon cas le protestantisme, tellement critique.
Il se peut aussi que ce choix laissé à l'enfant débouche sur l'athéisme prôné à l'école, ou que les fréquentations (les copains) se chargent de l'instruire...

Vous parlez de catéchisme mais pas de baptême. Pourtant c'est un devoir du parent catholique que de faire baptiser son enfant.
Il n'en va pas de même dans la religion musulmane où c'est le père qui transmet la religion à l'enfant.

Vous écrivez que votre épouse semblerait attirée par le catholicisme, mais en avez-vous parlé avec elle ? Quelque chose vous gêne à établir un foyer catholique ?

Je comprends la réaction de votre famille qui se voit imposer, chez elle, une règle de vie musulmane. Que votre épouse, chez vous, ne donne pas de porc à votre enfant est son choix, mais qu'elle impose à d'autres, catholiques, de faire ainsi est troublant, pour ne pas dire malpoli. Rien qui semble indiquer que votre épouse aille vers le catholicisme, mais plutôt l'inverse.

J'ai connu des couples mixtes dont l'enfant n'a pu recevoir rien de catholique à la maison tandis que la famille, l'école, les copains étaient majoritairement musulmans. Le parent catholique qui se retrouve à faire le ramadan (par solidarité), ne plus manger de porc (par solidarité), ne pas faire baptiser son enfant (par tolérance ) et laisse "l'avenir" décider a en fait renoncé à transmettre sa foi.

Avatar de l’utilisateur
scroll44
Censor
Censor
Messages : 147
Inscription : ven. 08 mai 2009, 16:51
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par scroll44 » mar. 09 avr. 2024, 11:47

Personnellement, je suis d'avis que c'est au couple de s'arranger et de prendre ces décisions. La mère ou belle mère n'a pas à mettre le bazar.

À part cela, rien à redire. :D :D :D

Avatar de l’utilisateur
Milla
Quæstor
Quæstor
Messages : 249
Inscription : sam. 19 août 2017, 8:34
Conviction : chrétienne orthodoxe
Localisation : Bretagne

Re: Questions sur le couple chrétien-musulman

Message non lu par Milla » mar. 09 avr. 2024, 14:17

Cécile42 a écrit :
lun. 08 avr. 2024, 18:04
Que votre épouse, chez vous, ne donne pas de porc à votre enfant est son choix, mais qu'elle impose à d'autres, catholiques, de faire ainsi est troublant, pour ne pas dire malpoli.
Bonjour,

je ne suis pas d'accord.
D'après ce que je comprends, la future maman est de culture musulmane, dans son esprit cette viande a un statut à part, et elle est mal à l'aise à l'idée que son enfant en mange. Accéder à sa demande ne veut pas dire qu'on est d'accord avec cette vision, simplement qu'on entend sa demande, et qu'on ne veut pas la "scandaliser" pour une histoire de nourriture.
Les futurs parents ne demandent pas aux grands-parents de faire quelque chose de contraire à la foi chrétienne (faire la salat avant le repas, ne lui acheter que des aliments halal...). Juste de ne pas donner de porc à l'enfant, ce qui laisse X viandes possibles.
Pour moi on est dans un conflit classique parents/grands-parents, qui risque de tendre les relations pour franchement pas grand chose.
Dire que Dieu se détourne des méchants revient à dire que le soleil se cache des aveugles.
Philocalie des pères neptiques

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invités