Le métal chrétien... ou pas.

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Heydrickx
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : ven. 05 févr. 2010, 17:31

Le métal chrétien... ou pas.

Message non lu par Heydrickx » ven. 08 oct. 2010, 3:58

Je voudrais ici parler d'un phénomène musical. Puis obtenir vos avis sur la question.

Le métal chrétien (ou "white metal") veut concilier un style de musique (le metal) avec une religion (le christianisme).
Pour ceux qui ne connaissent pas, le metal est un genre de musique très agressif (bien qu'il existe des catégories de metal plus ou moins agressives).
Généralement, les paroles des chansons sont soit déprimantes, soit violentes.
Je m'excuse d'avance auprès des amateurs du genre. Mon explication ici est terriblement réductrice mais je ne tente que de donner une vue d'ensemble.
Pour faire bref, et puisqu'une vidéo vaut mieux qu'un long discours, il suffira de taper "Disturbed", "Marilyn Manson", "Xandria" ou "Coal chamber" dans Youtube pour avoir un aperçu de plusieurs styles de "metal".

Bref! Ce dont je veux parler ici est un genre particulier de metal puisqu'il se veut chrétien.
Les groupes de metal chrétiens tentent de faire passer un message chrétiens au travers d'un support musical franchement violent, afin de toucher une catégorie de personnes qu'il serait impossible de toucher autrement.

Je vais prendre en exemple, un groupe que j'aime beaucoup : Demon hunter (ou chasseur de démon).
L'emblème du groupe est une tête de démon.
Image
"Oui, nous dit Ryan Clark (le chanteur du groupe), mais c'est une tête de démon avec un impact de balle au milieu du front".

Toujours le même contraste. Et si le groupe use d'une musique très prisée par les satanistes afin de faire passer son message, il clame haut et fort son christianisme.
A la question "Une autre chose qui fait réfléchir à deux fois avant d’écouter votre musique, ou pour certains parents de laisser leurs enfants acheter vos disques, est l’univers sombre, les têtes de morts, les crânes sur les pochettes … Les gens ont tendance à penser qu’en tant que chrétiens, nous sommes supposés être des lumières dans ce monde de ténèbres, et c’est la que le conflit commence. Que serais ta réponse dans ce cas ? Que c’est juste histoire d’être vraiment dans le monde du métal ?"
Il répond :
"Notre but est d’atteindre les gens qui ne viendraient jamais mettre les pieds dans une église. Nous, nous sommes des métalleux. C’est ce que nous connaissons. C’est comme ça que nous procédons. Nous sommes capables de prendre nos racines dans le heavy métal et de donner aux gens qui écoutent du métal une alternative positive à un message sans espoir ou nombriliste. L’univers sombre que nous présentons n’est autre que des ténèbres qui ont été conquis. Notre logo n’est pas qu’une tête de démon, mais c’est une tête de démon avec un impact de balle dans le front. Et toutes ces images suivent la même logique. Si tu les regardes superficiellement, tu risques d’en rater la signification, mais si tu regardes attentivement, tu verras tout d’un angle positif. Tu peux nous voir, en essence, comme des moutons avec des habits de loups."

Et à cette autre question : "Personnellement, quel genre de relation as-tu avec Dieu ?"
La réponse :
"J’ai une relation avec Jésus-Christ. Dieu est trop large. « Dieu », ce terme peut désigner n’importe quoi selon l’interprétation qu’en feront les gens. Jésus est spécifiquement où nous sommes en tant que groupe. Nous croyons qu’il est venu sur terre, qu’il a vécu une vie sans péché, et qu’il est mort sur une croix pour le salut de ceux qui croiront en son nom et en ses déclarations."

Le décor est planté.
Dans la masse de groupes de métal qui se disent chrétiens, beaucoup usent de leur étiquette chrétienne pour faire vendre (en France ou en Belgique, ce serait une grosse erreur stratégique, mais aux USA ça marche). D'autres heureusement, comme "Demon Hunter", font réellement passer un message plein d'espoir placé en Jésus-Christ.

Pourtant, qu'en penser en fin de compte ?
Les images sont très loin des icônes, la musique très loin des chants grégoriens (et c'est un euphémisme).
Même si le fond est bien intentionné, la méthode est-elle appropriée ?

Qu'en pensez-vous ?

Quelques liens pour en savoir plus :
Demon hunter - Interview complète (FR) : http://www.beehave.fr/interview/demon-h ... nteur.html
Demon Hunter - Interview complète (EN) : http://www.beowolfproductions.com/Demon ... rview.html
Le metal chrétien sur Wikipedia (FR) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Metal_chr%C3%A9tien
Anti metal chrétien (EN) : http://www.anus.com/metal/about/metal/christian_metal/

Avatar de l’utilisateur
Openmind
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : jeu. 30 juil. 2009, 12:05
Localisation : Paris

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par Openmind » ven. 08 oct. 2010, 12:22

Salut Heydrickx,

Il y a eu une grande discussion sur le sujet à travers le topic sur le HellFest (viewtopic.php?f=94&t=8919 70 pages, quand même).
En ce qui me concerne, et vu mon âge (bientôt 36 ans), je suis plutôt « old school » en matière de Métal. Mais mes venues au HF m’ont permis de m’ouvrir à d’autres courants que ceux que j’écoutais au départ. En tant que chrétien, je passe mon chemin quand je vois (ou plutôt devrais-je dire entends) du Black Metal. En revanche, j’ai pu découvrir, notamment l’année dernière quelques groupe de White Metal comme « As I lay dying » et je trouve ce style de zik assez sympa (suffisamment pour avoir acheté leur dernier album)

Enfin, et pour être honnête, autant je suis partant pour payer mon billet pour aller voir Serj Tankian, Motorhead ou Rammstein, autant je n’apprécie pas suffisamment le White Metal pour faire la démarche d’aller écouter un set en dehors du HellFest.

A la prochaine

Avatar de l’utilisateur
SweetieLoLy
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : mar. 21 avr. 2009, 23:19
Localisation : dijon
Contact :

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par SweetieLoLy » ven. 08 oct. 2010, 14:01

Aaaah merci de faire découvrir ça ...dès que je peux j'écoute et je vous dis ça!!
Moi je ne suis pas contre le metal et autre rock plus ou moins hard... (pas trop quand même) mais tout ce qui se veut satanique même si c'est pour faire mumuse et séduire les gens qui se la joue "rerebebelle" :sonne: ....j'aime pas! :bomb:

donc là ça pourrait me convenir!! :clap:

[ Merci de soigner la forme des messages (orthographe et moins d'icônes) | Cordialement, Cgs ]

Heydrickx
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : ven. 05 févr. 2010, 17:31

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par Heydrickx » ven. 08 oct. 2010, 15:57

@Openmind
En fait j'ai rédigé cet article justement après avoir lu celui qui portait sur le Hellfest ^^
Je voulais le préciser mais j'ai oublié.

SweetieLoLy
Bah ça fait plaisir de faire plaisir ^^ J'attends votre avis.
Cela étant, je ne sais pas encore si je vous ai rendu service ou pas :cool: J'attends les avis sur la question.

[Merci de respecter le vouvoiement de rigueur sur ce forum | Cordialement, Cgs]

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1401
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par Harfang » sam. 09 oct. 2010, 11:56

La question est de savoir si le métal est neutre...

Peut-on le séparer de son folklore infernal ?
Tout dépend des métals (ou métaux :incertain: ).
Il y a bien du métal dans des jeux-vidéos japonais...etc. Je pense donc que d'une certaine manière c'est possible. Cependant, ce n'est pas vraiment le même style de musique et je ne sais pas si ceux que l'on appelle "métalleux" apprécient vraiment ce genre de choses.

Parlons donc du métal "dur", celui qu'écoutent des types habillés en noirs, rangers aux pieds, cheveux longs, barbe, cuir et tout l'attirail de cette mode "so dark".
Ici, la musique est de nature violente, donc intrinsèquement inadaptée à faire passer un message chrétien. C'est comme avec le rap où il y a toujours un côté violent, revendicatif, qui s'accorde certes pour des sujets politiques par exemplres, mais moins pour raconter l'Annonciation en musique...

« Et il y eut, devant le Seigneur, un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers: le Seigneur n'était pas dans le vent. Après le vent, il y eut un tremblement de terre: le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre.
Et après le tremblement de terre, un feu: le Seigneur n'était pas dans le feu. Et après le feu, un murmure doux et léger. » (1 Rois, XIX, 11-12)
Dernière modification par Harfang le dim. 10 oct. 2010, 19:06, modifié 2 fois.
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2880
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par ti'hamo » sam. 09 oct. 2010, 13:36

. Pour ce qui est du décorum (têtes de mort, noir, gothique...) :
Il y a pas mal de têtes de mort aussi dans le baroque de la contre-réforme, ou dans l'art médiéval. Le rappel de la mort, voire l'angoisse de la mort (surtout dans un monde qui cherche à l'oublier ou l'occulter), ça n'est pas en soi anti-chrétien.

Reste que le monde du metal joue pas mal sur la fascination pour la mort ou le mal, ce qui est nettement plus malsain. C'est là le danger et la limite parfois un peu floue.


. Quant à la musique elle-même :
Oui, bon, Dieu n'était pas dans le tonnerre et les éclairs, soit. Mais les Hommes et l'expression de leur angoisse face au fond tragique de la vie sur Terre, si. Le Requiem de Mozart ce n'est pas de tout repos non plus. Et certains préludes de Bach, s'ils ne donnent pas dans le déchainement de fureur, ne sont pas non plus évocateurs de tranquillité et de paix, il y en a d'assez déchirants (bon, avec juste deux notes et une dissonance, c'est sûr, lui arrive à rendre ça très simplement et sans hurler).

Disons que ce n'est pas une musique liturgique, quoi. (ce que n'est pas non plus le requiem de Mozart malgré son nom).

Sûr que raconter l'Annonciation en metal, ça paraît difficile. ça conviendrait mieux pour les mystères douloureux, l'Apocalypse, ou Jérémie. (ou l'Ecclésiaste ?)
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2880
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par ti'hamo » sam. 09 oct. 2010, 13:50

. Quant à christianiser un folklore païen voire plus ou moins satanique, il me semble que c'est ce qu'ont fait nos ancêtres francs, celtes, bretons, irlandais... avec assez de bonheur.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Manu metalleux catho
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : lun. 24 mai 2010, 17:08
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par Manu metalleux catho » sam. 09 oct. 2010, 16:29

Je me suis ouvert l'an dernier auprès de mon père spirituel (qui ignore tout du métal) de ma prédilection pour le unblack metal (le black metal d'inspiration chrétienne). Il m'a demandé ce que l'écoute de cette musique me faisait: est-ce qu'elle m'excitait, me détendait, m'énervait, me mettait en transe...?

J'ai réservé ma réponse, et consacré les cinq semaines précédant la rencontre suivante à discerner à partir de cette question. Lorsque j'écoutais du métal, j'étais attentif à l'état où j'étais quand je commençais à écouter (fatigue, énervement, enthousiasme...) et aux mouvement de mon intériorité à mesure que j'écoutais. Et soit il ne se produisait rien (lorsque j'étais trop fatigué par exemple), soit cette écoute m'apaisait.

J'ai raconté cette expérience à mon accompagnateur lors de la rencontre suivante. Il m'a alors demandé si le métal était pour moi une addiction: je lui ai alors répondu en toute franchise par la négative: il peut même se passer plusieurs semaines sans que j'en écoute. IL m'a alors répondu qu'il n'y voyait pas de problème.

Je n'en fais pas une loi universelle: il y a des témoignages très crédibles de personnes qui ont souffert dans leur âme de cette passion. Mais cela met en avant un aspect que je crois trop souvent négligé de la question: ce que le metal fait réellement dans l'âme de ceux qui l'écoute (par distinction avec le contenu des paroles ou la mise en scène des groupes)...

Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 542
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par marie du hellfest » sam. 09 oct. 2010, 21:03

Merci Heydrickx pour ouvrir ce sujet qui me permet d'atténuer mon manque après la fermeture du sujet sur le Hellfest (c'est que je m'y suis pas mal investie, à force ...).
Harfang a écrit :La question est de savoir si le métal est neutre...
Je pense que oui, comme n'importe quel mode d'expression.
Il y en a qui s'en servent pour promouvoir la haine et le nihilisme, d'autres pour la paix et l'espoir (même avec du death qui tâche).
Harfang a écrit :Peut-on le séparer de son folklore infernal ?
Tout dépend des métals (ou métaux :incertain: ).
Il y a bien du métal dans des jeux-vidéos japonais...etc. Je pense donc que d'une certaine manière c'est possible. Cependant, ce n'est pas vraiment le même style de musique et je ne sais pas si ceux que l'on appelle "métalleux" apprécient vraiment ce genre de choses.
Ben en fait c'est un peu compliqué, vu qu'il y a de tout dans le metal. Si certaines idées sont plus courantes dans certains styles, il y a toujours des exceptions. Il y a des satanistes convaincus qui font "juste" du hard-rock (dont certaines chansons pourraient sans problème passer à la radio tellement elles sont calmes).
Les japonais aussi peuvent faire du black sataniste. D'ailleurs il y a quelques jours mon copain m'a fait écouter un groupe japonais de ... metal folk celtique (avec les musiciens costumés sur les photos et tout) . Comme quoi, on peut vraiment trouver de tout.
En fait on trouve pas mal de metalleux geeks (= fans de jeux vidéos, jeux-de-rôles, fantasy, etc ...), donc qui souvent écoutent aussi bien du metal que des bandes originales de jeux-vidéos ou de film, séries, etc ... (et d'une manière générale toute la musique d'ambiance ou "cinématique" qui permet de faire travailler l'imaginaire). Et puis certaines BO de jeux peuvent être largement aussi sombres que du metal (cf celle de Vagrant Story pour les vieux qui connaissent)
Harfang a écrit :Parlons donc du métal "dur", celui qu'écoutent des types habillés en noirs, rangers aux pieds, cheveux longs, barbe, cuir et tout l'attirail de cette mode "so dark".
Le problème avec le look, c'est qu'il est traître : c'est tellement voyant qu'on n'imagine pas qu'il existe d'autres personnes qui ne l'utilisent pas du tout. Pourtant il y a un bon paquet de metalleux tout à fait classiques dans l'aspect extérieur. Déjà c'est simple, si les mecs veulent trouver du boulot, faut couper les cheveux dans 90% des cas (pour la manutention ça va, pour une filière hôtelière c'est même pas la peine d'espérer les garder).
J'ai une connaissance qui a un boulot dans la finance ; si vous le croisez dans la rue, ce sera en costume trois-pièces et les cheveux bien taillés. Pourtant ses styles préférés sont le black et le death (les deux styles les plus extrêmes du metal). Moi-même je me fais régulièrement avoir, c'est dire.
Harfang a écrit :Ici, la musique est de nature violente, donc intrinsèquement inadaptée à faire passer un message chrétien. C'est comme avec le rap où il y a toujours un côté violent, revendicatif, qui s'accorde certes pour des sujets politiques par exemple, mais moins pour raconter l'Annonciation en musique par exemple...
Pour ça, je saurai pas trop expliquer le comment du pourquoi, mais j'ai la nette impression que ça marche. La bible n'est pas dénuée de violence non plus. Pourtant, son message est l'espoir et l'amour. Je pense que dans l'un comme dans l'autre, la violence sert justement à faire ressortir le bon et la beauté par contraste. Comment des gens qui vivent heureux et qui n'ont jamais connu la souffrance percevraient-ils le message de l'évangile ? Seraient-ils seulement intéressés ? Je conçois que la beauté de certaines chansons de metal extrême soit difficile à appréhender, mais pourtant elle est bien présente. Je pense par exemple à un certain morceau de Gojira (un groupe de death) : pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude, ce sera du bruit ; pour un habitué, ce sera un formidable message d'espoir
http://musique.ados.fr/Gojira/Global-Wa ... 45331.html
avec son "We will see our children growing" répété pendant plusieurs minutes à la fin du morceau ...

Hum ... bon, tout ça pour dire, pour éviter un hors-sujet total, qu'on peut (à mon humble avis) tout-à-fait faire du metal chrétien.
D'ailleurs je viens juste de repenser à l'article qu'avait posté un pasteur américain sur le webzine où bosse mon copain (désolée, c'est en anglais) :
http://www.metalstorm.net/pub/article.p ... cle_id=611

Avatar de l’utilisateur
lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par lmx » sam. 09 oct. 2010, 21:38

Même si le fond est bien intentionné, la méthode est-elle appropriée ?

Qu'en pensez-vous ?
perso je trouve ça assez moche comme musique mais pourquoi pas, il n'y pas que la musique classique dans la vie.

Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 542
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par marie du hellfest » dim. 10 oct. 2010, 13:18

le gyrovague a écrit :Dans la foulée de la fermeture du sujet sur le Hellfest, qui se révèle avoir été une décision "salutaire" pour certains "accros", et devant la dépendance visible dont vous semblez faire part Marie, puis-je vous inciter à envisager d'effectuer une bonne "cure de désintoxication" de la musique Métal qui semble montrer ses effets "toxiques" au travers de vos écrits ? ;)
Ne vous méprenez pas gyrovague, je parlais du fait de venir poster des messages sur ce forum, et plus particulièrement des joutes écrites sur le sujet concerné.
Si honnêtement, je pense que serais malheureuse si à moyen terme on me privait de musique, ce serait vrai aussi pour mes bouquins, mes chats, ou si on me nourrissait exclusivement de pâtes à l'eau ... bref, on pourrait disserter plus longuement sur la limite entre des passions ou des dépendances, mais tel n'est pas le sujet. Je rends donc l'antenne à Jean-Pierre, à vous les studios !

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1980
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par Théophane » dim. 10 oct. 2010, 15:13

Les groupes de metal chrétiens tentent de faire passer un message chrétiens au travers d'un support musical franchement violent, afin de toucher une catégorie de personnes qu'il serait impossible de toucher autrement.
Après tout pourquoi pas ? Essayons d'être ouverts d'esprit.
Néanmoins, je continue de penser que, au moins d'un point de vue culturel, on ne saurait faire l'économie d'une bonne connaissance des grands compositeurs.
À mes yeux (ou plutôt à mes oreilles...) ce n'est pas le rock, le rap ou le métal qui nous aident à nous convertir mais bien les œuvres de Bach, de Mozart, de Haendel, le chant grégorien et la polyphonie sacrée, la musique pour orgue et les innombrables compositions qui ont été inspirées à des compositeurs sinon par leur foi au moins par la culture chrétienne dans laquelle ils évoluaient.
Ceci dit, je m'efforce de comprendre le point de vue de chacun, puisque même lorsque j'écoute des symphonies de Mozart cela m'aide à prier. ;)
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5780
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par coeurderoy » dim. 10 oct. 2010, 19:29

Oui, je suis d'accord avec Théophane car, plus que les paroles (en général, sauf exception, je ne "capte" pas le sens des paroles d'une cantate de Bach), c'est l'ambiance générale d'une oeuvre musicale qui touche l'âme, l'apaise, l'élève...J'ai du mal à croire que le rock nous élève ou nous conduise au Christ, Prince de la Paix... Il me semble que certaines musiques s'adressent prioritairement au corps, à la sensualité alors que la musique sacrée épure, "sanctifie" et touche les fibres les plus subtiles de notre âme et souvent bien mieux que certains sermons ou qu'un flot de paroles...
Même sentiment lorsqu'on pénétre dans la nef de certaines cathédrales où l'architecture agit à la manière d'un sacrement :on perçoit un autre univers, réconcilié, ordonné, apaisé, en rupture totale avec le chaos et la laideur des images proposées par le "monde"...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3135
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par Griffon » dim. 10 oct. 2010, 20:18

Tout à fait d'accord,
il y a une forme d'art qui faut du bien à l'âme,
En musique, mais aussi en peinture,architecture,...

On y est moins sensible quand on est jeune... (sauf Theophane)
Mais plus on y est sensible, plus on y prend goût.

Bonne fin de dimanche,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1980
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Le metal chrétien... ou pas.

Message non lu par Théophane » dim. 10 oct. 2010, 21:00

Cela dépend aussi de l'éducation et de la formation qu'on a reçues. Si j'aime tant la musique, c'est sans doute parce que j'en fais depuis mon enfance.

Pour en revenir au sujet, je pense que certaines musiques, même si elles ne sont pas mauvaises, n'en demeurent pas moins intrinsèquement profanes. C'est pour cela que je suis totalement contre l'introduction du rock et de la musique moderne dans la liturgie, comme cela se voit en certains endroits. Pour servir le culte, jamais rien ne remplacera l'orgue à tuyaux ! Peu importe si je passe pour un réactionne, j'assume. ;)
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités