France : mutation du socialisme ...

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Torpillage du Parti Socialiste

Message non lu par Christophe » mer. 11 juil. 2007, 19:25

Apparemment, la "politique d'ouverture" mise en oeuvre par Nicolas Sarközy ressemble furieusement une stratégie de torpillage du PS. Favorisée par la proximité (voir l'identité) idéologique entre la "gauche sociale-démocrate" (PS) et la "droite sociale-démocrate" (UMP), la formation d'un gouvernement de coalition "UMPS" court-circuitant l'appareil socialiste vise à vider le Parti Socialiste de ses mentors.

Jack Lang vient de donner sa démission du politburo, Strauss-Kahn doit à Sarközy le support de l'UE à candidature à la présidence du FMI... Comme le disait justement un commentateur à la radio récemment : "La chasse aux éléphants est ouverte !"
:p

PaX
Christophe
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Boris » mer. 11 juil. 2007, 20:10

Torpillage du centre également !

Qui parlait d'un consensus au centre ? Bayrou !
Celui-ci est mis hors du coup !
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1132
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Yves54 » mer. 11 juil. 2007, 20:35

Je trouve que Sarkozy n'est pas mauvais sur ce coup stratégique mais je ne suis pas sûr qu'il puisse tenir longtemps ce rythme de débauchage.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1642
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Charles » mer. 11 juil. 2007, 23:56

Bonjour à tous.

Pour ma part je note l'interchangeabilité du personnel politique estampillé "parti de gouvernement". Les oppositions entre la droite et la gauche "de gouvernement" ne sont plus que des oppositions de personnes, pas plus déterminantes que les oppositions de personnes à l'intérieur même de l'UMP et du PS. L'expression UMPS est tout simplement plus que jamais d'actualité. Il est plus déterminant d'appartenir au même club d'influence, au même think tank, à la même guest list que d'appartenir à l'UMP plutôt qu'au l'UMP.

DSK n'est pas président de la République Française, qu'à cela ne tienne, on lui donne la direction générale du FMI, dont le mandat est de 5 ans, tout juste de quoi le tenir occupé d'ici à la prochaine présidentielle...

C'est peut-être moins le torpillage du PS qui est notable qu'enfin l'aveu de l'inanité de l'opposition PS/UMP. DSK au FMI soutenu par Sarkozy, Kouchner aux affaires étrangères de Sarkozy, Lang démissionnaire du bureau politique du PS...

On nous dira bientôt que la démocratie et la citoyenneté sont obsolètes, que nous avons mieux à faire à consommer qu'à voter et nous occuper de politique...
Dernière modification par Charles le jeu. 12 juil. 2007, 9:36, modifié 1 fois.

Larmorencourt
Censor
Censor
Messages : 171
Inscription : dim. 09 oct. 2005, 23:59

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Larmorencourt » jeu. 12 juil. 2007, 0:19

Christophe a écrit :Apparemment, la "politique d'ouverture" mise en oeuvre par Nicolas Sarközy ressemble furieusement une stratégie de torpillage du PS. Christophe
Selon moi, il se construit une tour d'ivoire sans scier les défenses de l'éléphant. Il semble appliquer à l'UMP la même politique que la France mène envers l'immigration . Il risque en effet de se torpiller lui-même. Je ne sais pas dans quelle mesure ces opportunistes du PS sont réellement neutrallisés. J'avoue partager de plus en plus vos réticences sur Nicolas Sarkozy. J'espère que mes craintes sont infondées.
"Tous les pays qui n'ont plus de légende
Seront condamnés à mourir de froid".
Patrice de La Tour du Pin, la Quête de joie.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1642
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Charles » jeu. 12 juil. 2007, 9:56

Yves54 a écrit :Je trouve que Sarkozy n'est pas mauvais sur ce coup stratégique mais je ne suis pas sûr qu'il puisse tenir longtemps ce rythme de débauchage.
Bonjour Yves,

peut-être est-ce plus qu'un coup stratégique mais une rupture qui dépasse de loin les intentions affichées et volontaires de Sarkozy. On assiste aussi à un changement de génération et à un virage libéral de la droite française. Chirac avait fini par se positionner sur un courant relativement "social" et il était d'une génération encore très politique. Sarkozy, lui, est un pur libéral et avec lui la "gouvernance" remplacera la politique. La "gouvernance" est un concept qui s'applique aussi bien à l'entreprise qu'aux responsabilités "politiques" : ces dernières n'ont rien de plus que les responsabilités économiques et surtout pas une dignité différente ou supérieure. C'est dans ce sens que je comprends l'abandon du discours du 14 juillet, de l'amnistie suite à l'élection présidentielle et de la grâce du 14 juillet.

La crise du PS, dans ce contexte, trouve ses racines dans la période Jospin où il a accumulé un retard qu'il paye aujourd'hui. La pétrification idéologique du PS sous Jospin le protestant-troskyste, dans le genre "raideur idéologique" on ne fait pas pire, et le dilletantisme de Hollande ont amené le PS à ce degré zéro du projet politique pendant la campagne présidentielle.

Son seul avenir semble résider dans un DSK gonflant sa dimension de présidentiable au FMI (le mandat de directeur général est de 5 ans, idéal pour lui).

Quant à Royal, privée de tribune nationale à l'Asemblée, privée du poste de présidente de Association des régions de France, absente du bureau politique du PS, ayant perdu 11 point dans le dernier baromètre Sofres-Le Figaro, elle risque fort de se zombifier inéluctablement.

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 961
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par MB » jeu. 12 juil. 2007, 17:26

Avé

Un autre élément me paraît important : il est tout à fait possible que Sarko soit allé chercher les compétences là où elles se trouvent. Ce qui confirmerait une impression déjà bien présente, que la plupart des dignitaires de la droite française sont des gens tout simplement incapables.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Christophe » jeu. 12 juil. 2007, 17:46

MB a écrit :Un autre élément me paraît important : il est tout à fait possible que Sarko soit allé chercher les compétences là où elles se trouvent. Ce qui confirmerait une impression déjà bien présente, que la plupart des dignitaires de la droite française sont des gens tout simplement incapables.
Le Parti Socialiste communique dans ce sens vis-à-vis de la nomination probable de DSK à la présidence du FMI... Mais cela me semble être un argument avant tout rhétorique : le PS tente de sauver la face, car il contient tout de même une belle brochette d'inc***bles !
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1132
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Yves54 » jeu. 12 juil. 2007, 18:12

Charles,

Je partage votre point de vue sur Royal, mais sur Sarkozy, je ne suis pas assez bon en économie pour pouvoir discuter intelligemment avec vous. Toujours est il que la crise au PS est profonde et que Sarkozy prend un malin plaisir à prolonger l'agonie de ce parti déjà en décadence depuis la mort de tonton.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 961
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par MB » jeu. 12 juil. 2007, 18:41

Christophe a écrit :
MB a écrit :Un autre élément me paraît important : il est tout à fait possible que Sarko soit allé chercher les compétences là où elles se trouvent. Ce qui confirmerait une impression déjà bien présente, que la plupart des dignitaires de la droite française sont des gens tout simplement incapables.
Le Parti Socialiste communique dans ce sens vis-à-vis de la nomination probable de DSK à la présidence du FMI... Mais cela me semble être un argument avant tout rhétorique : le PS tente de sauver la face, car il contient tout de même une belle brochette d'inc***bles !
L'un n'empêche pas l'autre...

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par Christophe » jeu. 12 juil. 2007, 19:21

Si vous voulez dire que Sarkoshow est obligé de picorer dans deux belles brochettes d'incapables pour nous faire un gouvernement médiocre, je vous rejoins assez...
:lol:
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 961
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par MB » jeu. 12 juil. 2007, 20:44

Christophe a écrit :Si vous voulez dire que Sarkoshow est obligé de picorer dans deux belles brochettes d'incapables pour nous faire un gouvernement médiocre, je vous rejoins assez...
:lol:
Je serais plus modéré que vous. Attendons de voir ce qui va sortir. Certaines personnalités me paraissent tout à fait convaincantes (Mme Lagarde, par exemple, ou NKM ; autre exemple, H. Novelli qui est tout à fait à la place comme ministre des PME, c'est son domaine). Même si l'on retrouve quelques vieilles têtes (comme Borloo, qui semble-t-il agace de plus en plus Sarko par son incompétence et sa légèreté - pas étonnant pour un poulain de Chirac), il faut reconnaître que beaucoup des membres de l'actuel gouvernement ont l'air de s'y connaître. Je sais que Kouchner vous hérisse, mais c'est une question de goût... moi je l'adore ! En fait il y a un personnage un peu inquiétant, c'est J.-F. Copé, hyper-carriériste, vaniteux, et assez fort pour s'imposer à un Sarko qui ne l'aime pas du tout. Reste aussi MAM, mais elle va peut-être bientôt sauter à cause de l'affaire Clearstream (Sarko a prévenu son entourage, d'après le Canard, qu'il ne lui ferait pas de cadeau à ce sujet).

Ce gouvernement n'est en place que depuis quelques semaines ; le bon sens impose donc une conclusion : wait and see. Mais si le cabinet Fillon, ou plus généralement le team Sarko, échoue à faire quelques trucs essentiels (réduction drastique des finances publiques, suppression de postes aussi nombreux que l'a annoncé le candidat Sarko, réforme des universités, changement de la fisca...), alors, c'est promis, là je ne serai pas content !

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Cadeaux fiscaux

Message non lu par Christophe » jeu. 12 juil. 2007, 21:00

Pour ce qui est du rééquilibrage budgétaire, c'est plutôt mal parti : les "cadeaux fiscaux" de Sarko (qu'il est facile de faire des cadeaux avec l'argent des enfants des autres...) coûteront aux générations futures la bagatelle de 11 à 13 milliards d'euros par an puisqu'ils ne seront financés que par l'aggravation du déficit public, donc de la dette...

Cela dit, je m'éloigne un peu du sujet...
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1132
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Cadeaux fiscaux

Message non lu par Yves54 » jeu. 12 juil. 2007, 22:05

Christophe a écrit :Pour ce qui est du rééquilibrage budgétaire, c'est plutôt mal parti : les "cadeaux fiscaux" de Sarko (qu'il est facile de faire des cadeaux avec l'argent des enfants des autres...) coûteront aux générations futures la bagatelle de 11 à 13 milliards d'euros par an puisqu'ils ne seront financés que par l'aggravation du déficit public, donc de la dette...

Cela dit, je m'éloigne un peu du sujet...
C'est un poil plus compliqué je crois, car il espère revoir son argent par la consommation. Recette de la TVA tout ça quoi.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1520
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Re: Torpillage du Parti Socialiste...

Message non lu par FMD » jeu. 12 juil. 2007, 23:30

Yves54 a écrit :C'est un poil plus compliqué je crois, car il espère revoir son argent par la consommation. Recette de la TVA tout ça quoi.
Toute ressemblance avec le plan de relance de 1975 (Chirac) est bien évidemment fortuite. Remarquez que je ne critique pas tant les coupes fiscales promises par Nicolas Sarkozy -à mon sens insuffisantes- que l'absence de rigueur budgétaire. Ces deux éléments ne sont pas incompatibles à condition de procéder à un certain nombre de coupes bugétaires.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 39 invités