Manuel Valls : la gauche peut mourir

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par etienne lorant » sam. 14 juin 2014, 15:12

Manuel Valls a affirmé samedi que "le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle" de 2017 existait, devant le conseil national du Parti socialiste, jugeant que "la gauche peut mourir". "Notre pays peut se défaire et se donner à Marine Le Pen", a ajouté le Premier ministre dans un texte distribué à la presse. Prévenant que, "oui, la gauche peut mourir" et qu'il n'existe "pas d'alternative à gauche", l'échec électoral du PS ne renforçant pas "la gauche de la gauche", Manuel Valls a estimé : "Nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut-être même d'un cycle historique pour notre parti."

Selon lui, "nous pourrions basculer (...) dans une ère dans laquelle le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle existe. Une ère dans laquelle un des grands partis républicains et cette fois sans que cela soit une surprise... peut être absent de ce grand rendez-vous électoral. Et si rien n'est fait, ce peut être la droite, ce peut être nous, par conséquent une ère dans laquelle la gauche peut aussi disparaître." "La gauche n'a jamais été aussi faible dans l'histoire de la Ve République", a-t-il dit. Face à ce constat le chef du gouvernement a jugé que "la gauche doit être capable de se dépasser". "Nous devons nous réinventer. Et nous réinventer dans un contexte particulier : l'exercice du pouvoir, faute de ne l'avoir pas fait dans l'opposition", selon lui.

http://www.lepoint.fr/politique/valls-l ... 163_20.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par jean_droit » sam. 14 juin 2014, 15:40

Il faut distinguer entre la Gauche et le Parti Socialiste.
Peut être que le Parti Socialiste doit être refondé. Je n'en sais rien.
Mais la Gauche et l'esprit de gauche sont et resteront des composantes essentielles du paysage politique de France.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Peccator » sam. 14 juin 2014, 16:06

Les idées de gauche font toujours partie du paysage. Mais Manuel Valls a raison de dire qu'il n'y a plus de parti en mesure de véritablement les porter.
Je pense qu'il n'y a pas qu'un problème de parti : c'est aussi que les idées de gauche ne forment plus un corpus cohérent. C'est une nébuleuse qui est pleine de velléités, mais n'a pas vraiment de projet de société.

Et le tableau n'est guère plus brillant à droite.


C'est le résultat de décennies de marketing électoral qui n'est plus nourri d'une réelle pensée en philosophie politique (il y a encore des penseurs, mais ils ne comptent plus). Ne reste qu'un opportunisme largement conduit par les impératifs électoraux, incapable de faire face aux vrais enjeux qui inquiètent les français, et ça les électeurs en ont marre.
Le tout sur un flot continu de scandales de toutes parts, qui achève de saper lenpeu de confiance qui restait encore.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par jean_droit » sam. 14 juin 2014, 16:10

Je suis tout à fait d'accord avec vous.
A droite même chose : Combien de fois avons nous entendu dire que l'UMP était mourante.
Ce qui importe ce sont les idées de droite et non les partis de droite.

aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 246
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par aur15 » sam. 14 juin 2014, 16:17

Moi je prédis plutôt une grosse transhumance.
Les écolo ou le parti radical peuvent monter en puissance si ils se détachent du PS.
Du coup ils récupéreront l'électorat de gauche.
Ou alors, ça passe par la fusion de plusieurs parti en un seul pour s'assurer une place au second tour de la présidentielle.
Mais bon si la gauche est divisé en 2017, c'est clair que marine lepen risque de les battre pour le second tour.
C'est a eux de se ressaisir tant qu'il est temps pour que les gens croient de nouveau en eux.

Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 542
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par marie du hellfest » sam. 14 juin 2014, 16:20

Misère, c'est sûr que si Valls prétend représenter la gauche, elle va avoir de sérieux problèmes à l'avenir ...

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Peccator » sam. 14 juin 2014, 16:34

marie du hellfest a écrit :Misère, c'est sûr que si Valls prétend représenter la gauche, elle va avoir de sérieux problèmes à l'avenir ...
:clap: :clap:


Sinon, les écolos pourraient tenter quelque chose effectivement, mais actuellement ils sont en très mauvaise posture, faute d'avoir entretenu un débat en interne. José Bove a lâché un sacré pavé dans la mare.

Le problème, c'est que s'il y a un vrai programme social et économique possible et crédible avec l'écologie au coeur, ce n'est pas un programme hyper électoral à court terme. Pour 2017, il faudrait commencer a se bouger hier. Et très clairement, il y a un problème de candidat : avec un régime de plus en plus présidentiel, il y a réel problème de tête d'affiche. Je ne vois aucun ecolo qui me semble avoir une carrure de président, capable d'assurer sur le plan diplomatique et militaire.


Quant aux radicaux, il me semble que le radicalisme est mort. Et les radicaux de gauche sont depuis longtemps déjà totalement incapables d'exister sans le PS.
Accessoirement, en tant que chrétien, je ne suis pas emballé par un hypothétique retour du radicalisme, qu'il soit de gauche ou de droite.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 432
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Ren' » sam. 14 juin 2014, 17:02

marie du hellfest a écrit :Misère, c'est sûr que si Valls prétend représenter la gauche, elle va avoir de sérieux problèmes à l'avenir ...
Je n'aurais pas dit mieux :siffle:
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 740
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Johnny » sam. 14 juin 2014, 17:11

le clivage droite-gauche ne représente plus rien.

En effet, à part quelques ultras libéraux, tout le monde est peu ou prou social démocrate : en allemagne la csu gouverne avec le spd. Il s'agit donc de définir le curseur, et sa position dépendra de la conjoncture économique. En période faste, on augmentera la redistribution, et en période creuse, il faut la diminuer pour ne pas casser le moteur.

Le vrai clivage est sur l'europe et l'ouverture/fermeture des frontières aux hommes/capitaux/marchandises. Le choix est entre la disparition des nations (et donc de la démocratie effective) , et la régression économique comme en Argentine...
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Peccator » sam. 14 juin 2014, 18:09

Pourquoi la disparition des nations serait-elle la fin de la démocratie ?
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Vincent77
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mer. 23 avr. 2014, 19:33
Localisation : Ile de France

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Vincent77 » sam. 14 juin 2014, 18:15

Le FN un risque, c'est certain pour ceux qui se remplissent les poches depuis 40 ans.
Le Front National a plus d'avenir que le PS et c'est à mon avis la seule solution pour ce pays qui part a vau-l'eau.
5 ans de FN pour apprendre le pouvoir, 5 ans pour se bonifier et 5 ans pour la maturité.
Ce qui donne 15 ans pour redresser ce pays qui a tous les atouts pour être une nation phare.
Franchement je ne vois pas ce que peut faire de pire le FN par rapport aux autres !
De toute façon ce n'est pas Hollande ou Sarko qui gouvernent mais les financiers qui leur donnent le susucre quand ils ont bien appliqué leurs exigences.

La troisième guerre mondiale, hélas, redistribuera les cartes du jeu.

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 432
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Ren' » sam. 14 juin 2014, 19:10

Vincent77 a écrit :Le FN un risque, c'est certain pour ceux qui se remplissent les poches depuis 40 ans
MDR. Dans le genre "remplissage de poche" le FN n'a rien à envier aux autres... C'est un rouage du même système, c'est tout.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5048
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par gerardh » sam. 14 juin 2014, 19:29

________

Bonjour,

La gauche est écartelée entre deux tendances, l'une utopiste, l'autre réaliste.


________

aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 246
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par aur15 » sam. 14 juin 2014, 20:29

Ben la gauche perd pas mal de crédibilité avec la "gauche caviar" d'ou le succès relatif des besancenot et front de gauche.
Il y a des gens qui se disent de gauche mais sont multi millionaire et sont ultra libéraux.
Quand je vois certain se bousculer pour prendre la présidence du FMI, je pense que comme institution il n'y a pas plus libéral.
Le FMi donnant son aumone qu'à condition d'un arrêt total du protectionisme économique, une réduction du nombre de fonctionnaire etc...
En gros on donne peut être un deux milliard mais la politique ultra libérale qui doit en découler met à la rue des milliers de personnes.
Il ne vaut mieux pas avoir besoin du FMI si on veut encore avoir un semblant de pouvoir politique.

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 740
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Manuel Valls : la gauche peut mourir

Message non lu par Johnny » dim. 15 juin 2014, 16:02

Peccator a écrit :Pourquoi la disparition des nations serait-elle la fin de la démocratie ?
La démocratie suppose que la collectivité qui sert de circonscription électorale soit "légitime".

L'exemple de la Crimée est représentatif : si la Crimée vote, elle choisit la Russie, si l'Ukraine vote pour autoriser la Crimée à faire sécession, le résultat est inverse. Idem en Irlande du nord, Catalogne, Flandres...

Une nation, c'est la volonté de vivre ensemble et de faire jouer les solidarités fiscales.... dépasser l'Etat nation n'est pas pour demain, le mouvement politique actuel serait plutôt l'inverse, le repli régionaliste.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invités