Le Parti Républicain Chrétien

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
ArnaudLR
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 24 févr. 2007, 12:04
Localisation : La Rochelle (17)

Message non lu par ArnaudLR » mar. 27 févr. 2007, 0:17

From Da Wu a écrit : DOnc pour vous, le PRC serait plutot un moyen de division que d'union des chrétiens? Mais quel pessimism j'ai envie de dire!
Dans votre vision, aucun consensus n'est possible entre chrétien pour élaborer un projet de société pour la France qui soit fondé sur la culture et les valeur judéo chrétienne? Moi (et pas seulement moi) je suis persuadé du contraire, seulement il est vrai que le chrétien quel qu'il soit doit apprendre a s'ouvrir au autre, cela ne veut pas dire renier sa foi, cela veut dire appliquer sa foi tout simplement. Le catholique pourrait donc vivre et etre en politique avece des non chrétien, mais pas avec d'autre chrétien?
J'ai dû mal me faire comprendre. J'ai dit qu'un parti chrétien me semblait tout-à-fait possible et peut-être souhaitable.

Il y a juste deux choses que je conteste dans le PRC :
- son nom et sa référence à la République car celle-ci s'est fondée sur des valeurs anti-chrétienne
- son article 4

Ce que je dis n'est donc pas qu'un parti chrétien n'est pas possible et que les chrétiens ne peuvent pas s'unir sur un projet de sociéte. Ce que je dis, c'est que ce parti chrétien, le PRC, part selon moi sur une mauvaise base avec cet article 4 car il arrivera fatalement, à cause de cette volonté de proclamation de la Vérité, à la division.

Je ne remets donc pas en cause l'idée d'un parti chrétien ni l'idée que les chrétiens s'unissent autour d'un parti pour essayer de faire changer la société, mais je remets en cause l'opportunité de cet article 4 dans un parti qui aurait cet ambition. Il me semble, moi, que cet article est utopique et ne permettra pas au PRC de remplir les autres missions qu'il s'est données.

Car la Vérité, cela n'est unificateur que si tout le monde est d'accord sur ce qu'elle est. Le principe est beau, mais il ne résistera pas, selon moi, à la pratique.
From Da Wu a écrit :Ce ne sont pourtant pas des extraterrestres, il croit que le Christ est le Fils de Dieu, qu'il nous a sauvé par la Croix et que nous sommes tous appelé a le suivre en suivant ses enseignements contenu dans l'Evangile.
Tout le problème est là : quels sont ces enseignements contenus dans l'évangile ? Le mariage est-il dissoluble ? Les homosexuels peuvent-ils se marier ? Quelle est la Vérité que le PRC veut proclamer ?

Personnellement, je pourrais m'engager derrière un parti qui entend proclamer la Vérité (encore que je ne sois pas sûr que ce soit son rôle de proclamer la Vérité), mais à condition que je sache ce qu'il entend par Vérité et que cela corresponde à ce que je crois être la Vérité.
Arnaud

Avatar de l’utilisateur
FromDaWu
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 15 janv. 2007, 19:47
Localisation : Reims, France

Message non lu par FromDaWu » mar. 27 févr. 2007, 14:15

ArnaudLR a écrit :
J'ai dû mal me faire comprendre. J'ai dit qu'un parti chrétien me semblait tout-à-fait possible et peut-être souhaitable.

Il y a juste deux choses que je conteste dans le PRC :
- son nom et sa référence à la République car celle-ci s'est fondée sur des valeurs anti-chrétienne
- son article 4.
Encore une fois: en quoi la liberté, l'égalité et la fraternité sont elle des valeurs anti chrétienne?? en quoi la république est-elle qqchose d'anti chrétien??
ArnaudLR a écrit :

Tout le problème est là : quels sont ces enseignements contenus dans l'évangile ? Le mariage est-il dissoluble ? Les homosexuels peuvent-ils se marier ? Quelle est la Vérité que le PRC veut proclamer ?

Personnellement, je pourrais m'engager derrière un parti qui entend proclamer la Vérité (encore que je ne sois pas sûr que ce soit son rôle de proclamer la Vérité), mais à condition que je sache ce qu'il entend par Vérité et que cela corresponde à ce que je crois être la Vérité.
Pour vous, les enseignements contenu dans l'Evangile concerne la question du mariage et de l'homosexualité?? Mon cher, comment voulez vous que les chrétien ne soit pas caricaturer si le chrétien lui meme se sent toujours obligé de faire référence a se sujet, comme ci cela était le plus important des problèmes de notre société (bien qu'il mérite de s'y arreter bien sur).
Le programme du PRC n'est pas encore parut donc je ne m'avance pas sur ces questions la.

Mais en tout cas, quel sont les divergence que vous redouter sur ces questions (mariage et aussi homosexualité) entre les différents courant chrétiens? Et sur d'autre sujet aussi?
Voila, et la se serait interessant comme débat!

Cordialement

ArnaudLR
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 24 févr. 2007, 12:04
Localisation : La Rochelle (17)

Message non lu par ArnaudLR » mar. 27 févr. 2007, 15:44

FromDaWu a écrit :Encore une fois: en quoi la liberté, l'égalité et la fraternité sont elle des valeurs anti chrétienne??
En ce qu'elle est la devise du Grand Orient de France. En ce que la liberté n'est pas une finalité en soi, mais un moyen. En ce que l'égalité n'est pas une réalité ni une valeur chrétienne.
Où le Christ parle-t-il d'égalité ?
FromDaWu a écrit :en quoi la république est-elle qqchose d'anti chrétien??
Je parle de la République (française), et non de la démocratie, soyons bien clair.
La République s'est fondé sur une révolte anticatholique et continue, au travers notamment de ses prétentions à la laïcité à vouloir contraindre la religion à rester uniquement dans la sphère privée, ce qui est d'ailleurs contraire à la charte même du PRC.
FromDaWu a écrit :Pour vous, les enseignements contenu dans l'Evangile concerne la question du mariage et de l'homosexualité??
Du mariage, très clairement. De l'homosexualité, incidemment.
Selon vous, l'Évangile ne parle pas du mariage ?
FromDaWu a écrit :comment voulez vous que les chrétien ne soit pas caricaturer si le chrétien lui meme se sent toujours obligé de faire référence a se sujet, comme ci cela était le plus important des problèmes de notre société (bien qu'il mérite de s'y arreter bien sur).
Il se trouve que c'est un sujet d'actualité. Il y a dix ou quinze ans, je ne l'aurais pas évoqué. J'en parle, parce que ce sont des sujets actuels. Je peux poser le même genre de questions sur l'utilisation des cellules souche, sur le diagnostic prénatal, ou sur bon nombre d'autres sujets d'actualité.
FromDaWu a écrit :Mais en tout cas, quel sont les divergence que vous redouter sur ces questions (mariage et aussi homosexualité) entre les différents courant chrétiens? Et sur d'autre sujet aussi?
Voila, et la se serait interessant comme débat!
Oui. C'est un sujet intéressant.

Sinon, il existe des chrétiens qui sont favorables aux mariages homosexuels, et d'autres qui y sont opposés (voir le schisme actuel au sein de l'Église anglicane, par exemple, ou voir la déclaration commune de Lyon qui n'a pas été signée par la Fédération Protestante de France).

Si je parle de ce sujet, c'est parce que le prochain président de la République aura à se déterminer dessus. Il n'est pas possible d'y échapper.
Dernière modification par ArnaudLR le mar. 27 févr. 2007, 15:58, modifié 1 fois.
Arnaud

ArnaudLR
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 24 févr. 2007, 12:04
Localisation : La Rochelle (17)

Message non lu par ArnaudLR » mar. 27 févr. 2007, 15:57

FromDaWu a écrit :comme ci cela était le plus important des problèmes de notre société
Au passage, j'aimerais vous citer le début de la déclaration commune sur le sujet :
La question se pose aujourd’hui de savoir si la loi peut autoriser le mariage de deux personnes du même sexe. Il ne s’agit pas là d’un simple débat de société, mais d’un choix majeur, sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Ce n’est pas un cadeau à faire aux générations futures.
Ce n'est donc pas un sujet anodin, selon les chrétiens, les juifs et les musulmans signataires de cette déclaration.
Arnaud

Avatar de l’utilisateur
Le Téméraire
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : jeu. 15 févr. 2007, 20:55
Localisation : Nissa la Bella / Dijon

Message non lu par Le Téméraire » mar. 27 févr. 2007, 18:11

A bas la République!.... je suis royaliste et chretien, ce qui me parait plus logique que républicain et chretien... les républicains sont ceux qui criaient :"à bas la calotte"...

Je serai toujours un farouche opposant de tout parti portant dans leur dénomination des mots de "république" et de "démocratie"!

Pourquoi ne pas l'avoir appelé "Parti National Chretien"?
"puis Jésus entra dans le Temple et chassa tous les vendeurs et acheteurs qui s'y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes, et il ne laissait personne transporter d'objets à travers le Temple" Marc 11-15

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7685
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Message non lu par Christophe » mar. 27 févr. 2007, 18:22

Le Téméraire a écrit :Pourquoi ne pas l'avoir appelé "Parti National Chretien"?
Si "national" signifie "français", pourquoi pas (mais alors autant l'appeller Parti Chrétien Français) ; par contre si "national" est le diminutif de "nationaliste", alors non-merci... ce serait encore plus incohérent que Parti Républicain Chrétien, et presqu'autant que Parti Communiste Chrétien !
:lol:
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Le Téméraire
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : jeu. 15 févr. 2007, 20:55
Localisation : Nissa la Bella / Dijon

Message non lu par Le Téméraire » mar. 27 févr. 2007, 18:42

Je ne vois pas en quoi le terme "nationaliste" serait en opposition avec la notion de christianisme.
"puis Jésus entra dans le Temple et chassa tous les vendeurs et acheteurs qui s'y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes, et il ne laissait personne transporter d'objets à travers le Temple" Marc 11-15

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7685
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Nationalisme

Message non lu par Christophe » mar. 27 févr. 2007, 19:39

[align=justify]
Le Téméraire a écrit :Je ne vois pas en quoi le terme "nationaliste" serait en opposition avec la notion de christianisme.
Ce n'est pas le terme, mais la réalité qu'il y a derrière - ou que l'on met derrière. Si par "nationalisme", vous entendez "patriotisme", il n'y a pas d'incompatibilité (bien au contraire). Quant à des mesures comme "la préférence nationale", bien comprise elle ne relève pas de l'idéologie nationaliste mais du simple droit naturel : l'État-Nation doit défendre l'intérêt national. Mais pas à n'importe quel prix... Je suis le premier à féliciter les "natios" pour être les derniers à défendre cette conception de bon sens, tout en regrettant qu'ils soient les derniers...

Sur la condamnation de l'idéologie nationaliste par l'Église, je vous renvoie aux fils traitant déjà du sujet. Est en cause, selon les cas, la négation de l'unité du genre humain et de l'égalité en dignité de chaque homme, la négation du droit naturel transcendant, la glorification de la race ou du lignage jusqu'à l'idolâtrie, le bellicisme, etc.

Bien à vous
Christophe[/align]
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

ArnaudLR
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 24 févr. 2007, 12:04
Localisation : La Rochelle (17)

Re: Nationalisme

Message non lu par ArnaudLR » mar. 27 févr. 2007, 20:09

Christophe a écrit :Sur la condamnation de l'idéologie nationaliste par l'Église, je vous renvoie aux fils traitant déjà du sujet. Est en cause, selon les cas, la négation de l'unité du genre humain et de l'égalité en dignité de chaque homme, la négation du droit naturel transcendant, la glorification de la race ou du lignage jusqu'à l'idolâtrie, le bellicisme, etc.
Mais qui met ce genre de chose derrière le nationalisme (à part ceux qui veulent détruire l'image du « patriotisme ») ?
Arnaud

Avatar de l’utilisateur
From Da Wu
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : dim. 12 nov. 2006, 2:22

Message non lu par From Da Wu » mer. 28 févr. 2007, 3:29

ArnaudLR a écrit :
FromDaWu a écrit :Encore une fois: en quoi la liberté, l'égalité et la fraternité sont elle des valeurs anti chrétienne??
En ce qu'elle est la devise du Grand Orient de France. En ce que la liberté n'est pas une finalité en soi, mais un moyen. En ce que l'égalité n'est pas une réalité ni une valeur chrétienne.
Où le Christ parle-t-il d'égalité ?
Mon cher Arnaud, j'avoue très sincérement que vous etes un grand mystère pour moi! Selon vous le Christ ne dis pas que nous sommes tous des enfants de Dieu qui sont appelé a suivre le Christ et rejoindre le Royaume de Dieu?
Nous ne serions donc pas égaux?? Je suis un peu perdu avec vous!!
ArnaudLR a écrit :
FromDaWu a écrit :en quoi la république est-elle qqchose d'anti chrétien??
Je parle de la République (française), et non de la démocratie, soyons bien clair.
La République s'est fondé sur une révolte anticatholique et continue, au travers notamment de ses prétentions à la laïcité à vouloir contraindre la religion à rester uniquement dans la sphère privée, ce qui est d'ailleurs contraire à la charte même du PRC.
La foi est qqchose de personnel, personne ne peut imposer de croire a qui que se soit, que l'on soit bien clair! Et le PRC ne remet pas cela sur la '"table des négociation"! Le Christ a t il forcé qui que se soit a le suivre? Non, par contre il a proclamé son message, ce qu'entend faire le PRC, et promouvoir les valeur de l'Evangile dans la société.
ArnaudLR a écrit :
FromDaWu a écrit :Pour vous, les enseignements contenu dans l'Evangile concerne la question du mariage et de l'homosexualité??
Du mariage, très clairement. De l'homosexualité, incidemment.
Selon vous, l'Évangile ne parle pas du mariage ?
Oui bien evidemment, mais vous faite passer l'Evangile comme une convention sur les moeurs sexuel et rien d'autre, c'est malheureusement très réducteur de votre part, c'est bien dommage![/quote]
ArnaudLR a écrit :
FromDaWu a écrit :Mais en tout cas, quel sont les divergence que vous redouter sur ces questions (mariage et aussi homosexualité) entre les différents courant chrétiens? Et sur d'autre sujet aussi?
Voila, et la se serait interessant comme débat!
Oui. C'est un sujet intéressant.

Sinon, il existe des chrétiens qui sont favorables aux mariages homosexuels, et d'autres qui y sont opposés (voir le schisme actuel au sein de l'Église anglicane, par exemple, ou voir la déclaration commune de Lyon qui n'a pas été signée par la Fédération Protestante de France).

Si je parle de ce sujet, c'est parce que le prochain président de la République aura à se déterminer dessus. Il n'est pas possible d'y échapper.
Encore cette obsession homophobe ect.... N'avez vous rien retenu d'autre de la Bonne Nouvelle du CHrist?

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
From Da Wu
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : dim. 12 nov. 2006, 2:22

Message non lu par From Da Wu » mer. 28 févr. 2007, 3:37

Le Téméraire a écrit :A bas la République!.... je suis royaliste et chretien, ce qui me parait plus logique que républicain et chretien... les républicains sont ceux qui criaient :"à bas la calotte"...

Je serai toujours un farouche opposant de tout parti portant dans leur dénomination des mots de "république" et de "démocratie"!

Pourquoi ne pas l'avoir appelé "Parti National Chretien"?
Tiens donc! Quel sorte de logique pratique tu?
Un roi chrétien serait plus logique qu'un parti républicain et démocratique chrétien?

La royauté est pourtant bien le système politique que le CHrist a refusé, alors en quoi votre discours est-il plus défendable que le mien?

La République est une grande et belle idée, et c'est malheureux que cela se soit si mal passé en France, pourtant dans le monde dans lequel nous vivont, c'est pourtant le plus réaliste, de loin devant une quelquonque idée de royauté complement utopique et dépassé (pardonne moi!).

Un parti nationale chrétien, pourquoi pas allez au FN cela est dans l'esprit non?
La nation est une belle chose, mais la fraternité entre tout les etre humaines est braucoup important que cela je pense, et des idée nationaliste extreme pousse a des dérive mauvaise pour l'homme, comme la xénophobie, alors que nous devons accepter le fait que la France est pluri ethnique et non plus blanche, alors pourquoi se replier pour des idée comme celle ci? (j'espere avoir compris ce que tu voulais dire)

Fraternellement

ArnaudLR
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 24 févr. 2007, 12:04
Localisation : La Rochelle (17)

Message non lu par ArnaudLR » mer. 28 févr. 2007, 9:38

From Da Wu a écrit :La République est une grande et belle idée, et c'est malheureux que cela se soit si mal passé en France, pourtant dans le monde dans lequel nous vivont, c'est pourtant le plus réaliste, de loin devant une quelquonque idée de royauté complement utopique et dépassé (pardonne moi!).
Vous semblez confondre République (avec un R majuscule, et qui n'est donc pas véritablement un mode de gouvernement, mais l'héritage direct de la Révolution Française) avec démocratie (avec un d minuscule, qui est un régime politique). La République, d'ailleurs, dans ses différentes occurrences, a connu diverses formes démocratique, allant du vote censitaire au suffrage universel.

Cependant vous dites :
From Da Wu a écrit :un parti républicain et démocratique chrétien?
Puisque vous utilisez les deux termes « républicain » et « démocratique », il se peut que je me trompe et que vous ne confondiez pas les deux. Mais alors que décrit pour vous le fait d'être républicain si ce n'est d'être démocratique ?
From Da Wu a écrit :La nation est une belle chose, mais la fraternité entre tout les etre humaines est braucoup important que cela je pense
Mais pourquoi vouloir les opposer ? La famille est une belle chose qui ne s'oppose pas à la fraternité entre tous les êtres humains, par exemple. Et pourtant, la famille est une cellule particulière, un groupement spécifique. Qu'il y ait des gens en dehors d'une famille est normal est n'est pas une « exclusion xénophobe ».
Arnaud

ArnaudLR
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 24 févr. 2007, 12:04
Localisation : La Rochelle (17)

Message non lu par ArnaudLR » jeu. 01 mars 2007, 11:12

From Da Wu a écrit : Mon cher Arnaud, j'avoue très sincérement que vous etes un grand mystère pour moi!
Selon vous le Christ ne dis pas que nous sommes tous des enfants de Dieu qui sont appelé a suivre le Christ et rejoindre le Royaume de Dieu?
Nous ne serions donc pas égaux?? Je suis un peu perdu avec vous!!
Égaux ? Non. Chacun a ses talents. Que nous ayons tous une égale dignité au regard de Dieu ne nous rend pas égaux en tout.
FromDaWu a écrit :
ArnaudLR a écrit : Du mariage, très clairement. De l'homosexualité, incidemment.
Selon vous, l'Évangile ne parle pas du mariage ?
Oui bien evidemment, mais vous faite passer l'Evangile comme une convention sur les moeurs sexuel et rien d'autre, c'est malheureusement très réducteur de votre part, c'est bien dommage!
Mais pas du tout. Je prenais un exemple. C'est juste un exemple, pour montrer que ce n'est pas si simple de dire qu'on va proclamer la « vérité chrétienne ». Ce serait simple si tous les chrétiens s'accordaient sur cette vérité. Mais vous ne faîtes jusqu'à présent qu'éluder la question sur le contenu de cette vérité.

Je ne réduis pas l'Évangile à cela, mais c'est vous qui semblez lui nier cette dimension, et donc le réduire.
FromDaWu a écrit :
ArnaudLR a écrit : Oui. C'est un sujet intéressant.

Sinon, il existe des chrétiens qui sont favorables aux mariages homosexuels, et d'autres qui y sont opposés (voir le schisme actuel au sein de l'Église anglicane, par exemple, ou voir la déclaration commune de Lyon qui n'a pas été signée par la Fédération Protestante de France).

Si je parle de ce sujet, c'est parce que le prochain président de la République aura à se déterminer dessus. Il n'est pas possible d'y échapper.
Encore cette obsession homophobe ect.... N'avez vous rien retenu d'autre de la Bonne Nouvelle du Christ?
Vous avez des réflexes très curieux.

1. Je n'ai pas pris parti sur la question du mariage homosexuel, mais juste fait remarquer que les chrétiens ne sont pas tous d'accord sur ce sujet
2. Je ne vois pas en quoi avoir un avis sur le mariage homosexuel serait de l'homophobie
3. Ce n'est pas une obsession mais un exemple concret et actuel des difficultés posées par l'article 4 de votre parti
4. Annoncer la Bonne Nouvelle du Christ, cela s'arrête-t-il, pour vous, à dire que Jésus est mort sur la croix et ressuscité ?
5. J'ai pris d'autres exemples actuels sur des sujets éthiques sur lesquels un parti politique aura à se déterminer et vous ne les commentez même pas, préférant continuer d'éluder la question sur le seul mariage homosexuel (qui est, je le rappelle, une illustration de la difficulté à considérer que tous les chrétiens sont d'accord sur la vérité à proclamer)
6. Vous taxez d'homophobie le fait de parler de la question du mariage homosexuel, qui est pourtant un sujet éminemment actuel faisant parti du programme de tous les partis politiques. La déclaration commune de Lyon que j'ai cité est-il donc une preuve, pour vous, de l'homophobie des chrétiens signataires ? Et si ces signataires chrétiens sont en contradiction avec les convictions du parti que vous cherchez à promouvoir, alors quels chrétiens est-il supposé fédérer ?
Arnaud

ArnaudLR
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 24 févr. 2007, 12:04
Localisation : La Rochelle (17)

Message non lu par ArnaudLR » jeu. 01 mars 2007, 11:19

Karol W a écrit :Jean-Paul II, Mémoire et identité:
« L’identité culturelle et historique des sociétés est sauvegardée et entretenue par ce qui est inclus dans le concept de nation. Naturellement, un risque devra être absolument évité : que la fonction irremplaçable de la nation dégénère en nationalisme (...) Je pense que la manière la plus appropriée est le patriotisme.
La caractéristique du nationalisme est en effet de ne reconnaître et de ne rechercher que le bien de sa propre nation, sans tenir compte des droits des autres.
À l’inverse, le patriotisme, en tant qu’amour pour sa patrie, reconnaît à toutes les autres nations des droits égaux à ceux qui sont revendiqués pour sa patrie et il constitue donc la voie vers un amour social ordonné. »

A titre d'exemple, Napoléon, Mussolini et Hitler étaient des nationalistes; Jeanne d'Arc, Barrès et Adenauer, en revanche, étaient des patriotes.
On peut faire cette distinction de vocabulaire, mais je ne suis pas certain que tous soient d'accord sur cette définition du nationalisme. Cette distinction qui est faite est peut-être plus flagrante dans la langue dans laquelle ce texte a été initialement rédigé, mais il ne me semble pas que ce soit le cas en français.

Et quel(s) parti(s) français, aujourd'hui, serait nationaliste dans le sens pris ici ?
Arnaud

Avatar de l’utilisateur
FromDaWu
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 15 janv. 2007, 19:47
Localisation : Reims, France

Message non lu par FromDaWu » ven. 02 mars 2007, 14:32

ArnaudLR a écrit :
Égaux ? Non. Chacun a ses talents. Que nous ayons tous une égale dignité au regard de Dieu ne nous rend pas égaux en tout.
Arnaud, jai l'impression des fois que vous le faite exprès! La Republique prévoit une égalité des droit et des devoir, pas une égalité de rendement ou de capacité a faire tel ou tel chose.
Que l'on soit noir, jaune, blanc, vieux, sportif, fumeur, homo, unijambiste, aveugle, nous avons tous les meme droits et les meme devoirs dans ce pays. Par contre c'est sur que nous ne sommes pas égaux en capacité, Dieu comme vous l'avez dis nous a donné des charisme, des différences, et heureusement car ce serait si triste. Mais apparement vous n'aviez pas bien saisis le sens du mot égalité que je voulais évoqué, et qui est celui de la république.
ArnaudLR a écrit :
FromDaWu a écrit : Oui bien evidemment, mais vous faite passer l'Evangile comme une convention sur les moeurs sexuel et rien d'autre, c'est malheureusement très réducteur de votre part, c'est bien dommage!
Mais pas du tout. Je prenais un exemple. C'est juste un exemple, pour montrer que ce n'est pas si simple de dire qu'on va proclamer la « vérité chrétienne ». Ce serait simple si tous les chrétiens s'accordaient sur cette vérité. Mais vous ne faîtes jusqu'à présent qu'éluder la question sur le contenu de cette vérité.Je ne réduis pas l'Évangile à cela, mais c'est vous qui semblez lui nier cette dimension, et donc le réduire.
L'homosexualité est une question, parmi tant d'autre, et elle n'est pas des prioritaire dans notre pays. C'est effectivement un exemple que vous m'avez donné, mais c'est un peu toujours le meme pardonnez moi!
Mais puisque vous y tenez, je pense, comme a mon avis tout les chrétiens, que les homosexuels sont des gens que l'on doit considérer comme tel, que voulez vous faire? Les forcé a renoncer a leur sexualité? La plupart sont né comme cela, il suffit de les voir, on dirati des femmes dans des corps d'hommes (pour les homo homme). I lfaut donc les accepté comme telle, mais par contre certaine chose ne peuvent etre accordé comme le mariage égale civililement a celui des hétéro, ou encore l'adoption d'enfant. Mais cela mérite un débat spéciale sur ce sujet.
En tout cas, je ne pense pas que le chrétien soit en profond désacord sur cette question. Bon passons a la suite....
ArnaudLR a écrit :
Vous avez des réflexes très curieux.

1. Je n'ai pas pris parti sur la question du mariage homosexuel, mais juste fait remarquer que les chrétiens ne sont pas tous d'accord sur ce sujet
2. Je ne vois pas en quoi avoir un avis sur le mariage homosexuel serait de l'homophobie
3. Ce n'est pas une obsession mais un exemple concret et actuel des difficultés posées par l'article 4 de votre parti
4. Annoncer la Bonne Nouvelle du Christ, cela s'arrête-t-il, pour vous, à dire que Jésus est mort sur la croix et ressuscité ?
5. J'ai pris d'autres exemples actuels sur des sujets éthiques sur lesquels un parti politique aura à se déterminer et vous ne les commentez même pas, préférant continuer d'éluder la question sur le seul mariage homosexuel (qui est, je le rappelle, une illustration de la difficulté à considérer que tous les chrétiens sont d'accord sur la vérité à proclamer)
6. Vous taxez d'homophobie le fait de parler de la question du mariage homosexuel, qui est pourtant un sujet éminemment actuel faisant parti du programme de tous les partis politiques. La déclaration commune de Lyon que j'ai cité est-il donc une preuve, pour vous, de l'homophobie des chrétiens signataires ? Et si ces signataires chrétiens sont en contradiction avec les convictions du parti que vous cherchez à promouvoir, alors quels chrétiens est-il supposé fédérer ?
2. Je rectifie alors mon propos, il s'agirait pour vous comme pour pas mal de chrétien d'une sorte d'homo obsession.
3. Ce n'est selon pas une obsession, mais bon s'il n'ya que cette question, alors cela veut dire que cela ne sera pas difficile de trouver un terrain d'entente entre tout les chrétiens,...
4. Nous évidemment, mais j'attends de voir quel sont pour vous les grand enjeux d'une politique chrétienne de la France, hors question d'ethique et sexuelle.
6. L'homosexualité est abordé par tout les candidats, certe, mais si c'était la seul chose cela se saurait! Par contre je n'ai pas compris votre histoire de signataire de convention commune .... Le parti que je "cherche a promouvoir" n'est en rien en contradiction avec les signataires, d'ou pouvez vous sortir cela? Il ne faut renvoyer la balle pour rien, apparement ce n'est pas le PRC qui souhaite diviser les chrétien mais plutot vous, il ne faut inverser les role!

Cordialement

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités