Du dualisme

Epistémologie - Logique - Écoles - Ontologie - Métaphysique - Philosophie politique
Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » dim. 08 nov. 2009, 16:17

Ti’Hamo a dit :
"La chair" = ce qui est attaché à ce monde, pesant, qui veut rester dans son confort autant matériel que moral.
"L'esprit" = ce qui vient de Dieu, ce qui attire vers Dieu, ce qui va vers Dieu.
Tout se qui fut, fut par Dieu, tout se qui me constituent comme étant le corps, l’âme et l’esprit vient de Dieu. L’esprit est attirer vers la chair ou vers Dieu, pas uniquement vers Dieu, aller vers Dieu c’est un choix. Mais là où est l’esprit, Dieu y est aussi, être attirer vers la chair, c’est uniquement se voiler de Dieu, sans que Dieu nous perdent de vues, mais uniquement que nous nous perdons notre regard sur Lui. Une façon de dire que nous devenons ignorant et que Dieu ne le devient pas…

michel

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2880
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Du dualisme

Message non lu par ti'hamo » lun. 09 nov. 2009, 14:49

Le corps ne voie pas, mais il a des yeux, le corps n'entend pas, mais il a des oreilles, le corps ne goute pas, mais il a la langue, le corps ne touche pas, mais il a la peau, le corps ne sent pas, mais il a le nez.... C'est l'esprit qui expérimente le toucher, le gout, l'odeur, les sons, les couleurs et ses formes, mais l'esprit n'est pas l'objet vue, ni l'objet goûter, ni l'objet senti, ni l'objet entendu, ni l'objet toucher, car ceux-ci sont physique, l'esprit ne fait que connaître.
Heuuu..si, il me semble bien que, par le corps, nous voyons, nous touchons et nous sentons. Tout ce qui est du domaine des sens, nous vient par le corps. Nous voyons parce que nous avons des yeux ET un cerveau. Donc un corps.

Là où je suis d'accord, c'est que nous connaissons par l'esprit, la raison, l'âme. Par le corps nous avons une forme de "connaissance" qui fonctionne par associations de sensations, mais par l'esprit seul nous connaissons la nature des êtres.

Mais le voir, le toucher, le goût, l'ouïe, tout cela nous vient par le corps.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » mar. 10 nov. 2009, 5:42

Là où je suis d'accord, c'est que nous connaissons par l'esprit, la raison, l'âme. Par le corps nous avons une forme de "connaissance" qui fonctionne par associations de sensations, mais par l'esprit seul nous connaissons la nature des êtres.

Mais le voir, le toucher, le goût, l'ouïe, tout cela nous vient par le corps.
C'est par l'esprit que nous connaissons, pour la reconnaissance c'est dû à la mémoire ''âme''
C'est par l'esprit que nous pouvons voir, c'est dû a l'œil ''corps''

Est-ce que l'âme peut reconnaître sans l'esprit et que peut voir le corps sans l'esprit et qu'est-ce que l'esprit peut reconnaître sans que l'esprit est d’abord vue quelque chose à se rappeler?

L'âme est le Verbe de l'Esprit!! L'esprit est la lumière...

L'esprit ne se limite pas aux zones du cerveau, mais c'est l'esprit qui actionne le cerveau... De même que Dieu qui est Esprit actionne la création et que Dieu n'est pas limité aux zones de la création...

Avec amitié...

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » mar. 10 nov. 2009, 5:59

Mais le voir, le toucher, le goût, l'ouïe, tout cela nous vient par le corps.
Se qui nous viens du corps c'est la saveur, l'odeur, les formes/couleurs, les sons et la dureté par exemple...

Je vois un écran devant moi...

L'oeil et l'écran sont par le ''corps''.
La reconnaissance est de la mémoire ''âme''
Voir est de ''l'esprit''.

Si je touche l'écran...
''L'esprit'' ici expérimente la dureté de l'écran par le corps...
La main et la dureté sentie, sont du ''corps''.
Le désir de toucher ''âme''

Avatar de l’utilisateur
abbaruah
Censor
Censor
Messages : 138
Inscription : sam. 22 nov. 2008, 18:00
Localisation : Bretagne

Re: Du dualisme

Message non lu par abbaruah » mar. 10 nov. 2009, 14:20

J'ouvre le fil du " Christianisme pour les nuls " et je tombe sur des échanges qui m'apparaïssent " difficiles "compte tenu de la nature de ce fil. J'essai de me dire que j'ai raté quelquechose du catéchisme et que je bute sur ma nullité.
Je lis et relis vos échanges ( michel paix, ti'hamo, mb ) et j'acquière la conviction que vous vous êtes trompés de fil : je ne vois pas en quoi vous avez clarifié la Foi Catholique pour les nuls !
ma suggestion : redonner cet espace aux humbles écritures afin de ne pas charger les vrais nuls du sentiment de s'égarer encore d'avantage. :D
Pourquoi chercher Dieu sur une multitude de chemins, alors qu'il suffit de rester là, et de Lui faire toute la place.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Du dualisme

Message non lu par Invité » mar. 10 nov. 2009, 15:53

Il y a complémentarité du corps et de l'esprit. Cela permet que le visible puisse nous ouvrir sur l'invisible.
et que l'invisible puisse se révéler par le visible. C'est la raison d'ëtre des sacrements où à travers le visible, l'eau du baptême nous est révélé et actualisé l'invisible. Nous sommes enfants de Dieu.
Dieu qui est pur Esprit s'incarne en Jésus Christ. A travers les faits et gestes de Jésus nous est révélé Dieu Esprit invisible
Voila pour quoi dans le même ordre d'idée la Parole est complémentaire du geste pour lui donner son sens
La Parole de Jésus donne son sens à ses gestes pour révéler Dieu dans son amour, sa tendresse, son pardon.
et les humains de la même façon passe par le visible pour rejoindre l'Invisible. J'allume une bougie pour dire ma prière,
j'offre le pain le vin, je fais et je dis une action de grâce.........

Avatar de l’utilisateur
abbaruah
Censor
Censor
Messages : 138
Inscription : sam. 22 nov. 2008, 18:00
Localisation : Bretagne

Re: Du dualisme

Message non lu par abbaruah » mer. 11 nov. 2009, 15:43

merci ! :oui:
Pourquoi chercher Dieu sur une multitude de chemins, alors qu'il suffit de rester là, et de Lui faire toute la place.

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » dim. 15 nov. 2009, 0:31

J'ai abordé le sujet sur la dualité qui est le but de se blog... J'ai parlé que la dualité n'est pas t'en extérieur mais de l'intérieur et je me suis fait dire que la dualité n'est pas qu'une perception... C'est se que la plus pars des gens croient, la terre est plate que voulez-vous...
Einstein disait: Un être humain fait partie d'un tout que nous appelons ''univers'', il demeure limité dans le temps et l'espace. Il fait l'expérience de son être, de ses pensées et de ses sensations comme étant séparés du reste - une sorte d'illusion d'optique de sa conscience. Cette illusion est pour nous une prison.
La dualité c'est cela, croire que nous sommes distinct de l'univers. En croyant être distinct nous n'acceptons plus les choses telles qu’elles sont, mais nous désirons que les choses soient tel que nous voudrions qu'elle soit.

Le sujet a été abordé sur la dualité de la chair et de l'esprit... Encore là, il n'a pas de dualité entre les deux, si vous êtes avec la chair vous êtes aveugle de l'esprit, si vous êtes aveugle de l'esprit vous êtes en dualité, car vous êtes avec la chair.

J'ai parlé du corps, de l'âme et de l'esprit car quelque uns; ont posés la question simplement...

avec amitié, michel :ciao:

charlulu
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : dim. 18 oct. 2009, 5:15

Re: Du dualisme

Message non lu par charlulu » lun. 30 nov. 2009, 23:16

Michel_paix a écrit :
...heu, oui, mais ce qu'on désigne là par "cœur", c'est bien l'âme, en fait : par quoi sommes nous capables de bien et de mal, d'amour, de charité, de volonté... sinon par l'âme ?
Effectivement Ti'hamo...

L'esprit a la faculté de conscience, c'est par l'esprit uniquement que l'on peut connaître...

L'âme est la nature fondamentale de l'esprit, là résident toutes les qualités de l'esprit comme l'intelligence, la volonté, la charité, la compassion, la sagesse, la compréhension, la mémoire, etc. ... Dans un certains sens, aller en profondeur de l'esprit, c'est d'abord aller en profondeur dans nos propres cœurs... Quand nous comprenons notre cœur, nous comprenons aussi l'esprit.

Le corps ne voie pas, mais il a des yeux, le corps n'entend pas, mais il a des oreilles, le corps ne goute pas, mais il a la langue, le corps ne touche pas, mais il a la peau, le corps ne sent pas, mais il a le nez.... C'est l'esprit qui expérimente le toucher, le gout, l'odeur, les sons, les couleurs et ses formes, mais l'esprit n'est pas l'objet vue, ni l'objet goûter, ni l'objet senti, ni l'objet entendu, ni l'objet toucher, car ceux-ci sont physique, l'esprit ne fait que connaître.

L'écran devant nous nous la voyons, c'est parce que nous avons des yeux. ''Voir'' c'est une faculté de l'esprit. Les yeux et l'écran sont physiques, voir n’est pas physique car nous ne pouvons pas la touché. Notre façon de réagir a se que nous voyons, entendront, touchons, sentons, goûtons, ne vient pas de l'esprit, ni du corps, mais de notre cœur.

Le cœur ne touche pas, ne goute pas, se sent pas, n'entend pas et ne voit pas, comme il n'a pas de yeux, ni d'oreille, ni de corps, ni de langue, ni de nez, qu'il n'est pas non-plus dans les sons, ni dans les odeurs, ni dans se que nous voyons, ni dans se que nous touchons, ni dans se que nous goutons... Donc l’âme n’est pas dans le corps, mais dans l’esprit. Il serait en vains de croire que l’on peut comprendre se que nous sommes même en faisant le tour de la terre.

Quand l’on parle d’un être vivant, l’on parle de se qui constitue cette être telle qu’une âme, un corps et un esprit qui fait que cette être est en relation avec se qui le constitue. Si mon cœur souffre, je souffre, si mon corps souffre je souffre, si mon cœur est bien je suis bien, si mon corps est bien je suis bien, mais si mon corps est bien, mais que mon cœur n’est pas bien, je souffre, si mon cœur est bien et que mon corps souffre, je souffre. Car justement nous sommes Un, nous ne sommes pas que le cœur, ni que le corps, ni que l’esprit, mais nous sommes issu de l’ensemble. Nous faisons parti d’une unité.

Pour la suite... nous avons parlé aussi de la chair, mais avant de continuer sommes-nous d'accord sur ses points que je viens de vous écrire...

Avec amitié, michel
Il y a un probleme de définition mais surtout de compréhension
Dans le judaisme, il y a l'univers et dans celui ci il y a le monde spirituel(le bien) et le monde matériel(le mal) qui dépend du bien. Mais l'esprit s'oppose "dans l'absolu" à la matiere. Si bien que ce qui donne la vie c'est le souffle de Dieu (Esprit). C'est ce qui créée. Les bons (ceux qui agissent pour dieu) iront au paradis(au ciel, vers Dieu), les mauvais (ceux qui ne respectent pas la volonté divine) resteront sous terre.
Dans le christianisme, il y a une autre approche.
la dualisme philosophique n'est pas religieux et ce n'est qu'une opposition de principe.
Le monde ne se divise pas entre matériel/ spirituel, entre ame / corps. Il y a UNITE ou union absolu entre l'ame et le corps.
Si bien que le monde EST spirituelle ou il EST matérielle.
Finalement on oppose toujours le dualisme au matérialisme et au monisme. c'est à dire que pour certains présocratiques la réalité est physique et matérielle. tout se reduit a l'atome et pour les philosophes platoniciens et grecs, il y a qu'une seule réalité: elle est humaine et spirituelle.
(c'est de là qu'est né l'idéalisme platonicien(réalisme philosophique). Ensuite descartes a été jusqu'a nier toute réalité car elle est subjective en idée et en sens (idéalisme) La matière n'étant qu'une illusion et la pensée une subjectivité.

C'est de cette vérité absolue (Dieu ou l'Etre) que découle une réalité sensible, matérielle, relative, temporelle. Tout ce que vous voulez: le cerveau, le toucher, les mains, l'ouie, l'odorat la vue etc...
Mais chez platon, l'esprit est et sera toujours supérieur à la matiere(car la matiere n'est qu'une vue de l'esprit). Non le contraire. Et donc la réalité n'oppose pas le bien et le mal tel un manichéen , mais l'esprit et la matière.
Mais selon la raison grecque elle ne s'oppose pas en absolu puisque la matiere est avant tout esprit.
Alors si Dieu est le bien, forcément le mal vient des hommes, mais ce mal est relatif (il est donc lié à notre corps, nos sens). Disons que les hommes sont la cause du malheur a travers le péché originel car il s'oppose à dieu (en faisant ce qui est bien selon eux) Ils agissent en leur âme et conscience.
Qu'agir en son ame et conscience.
C'est comprendre que la réalité sensible (donc du corps), ce qu'on voit n'est pas le réel. puis c'est agir en circonstance contre ses sens.
C'est ce qui permet de différencier l'homme et l'animal. L'animal sent, l'homme voit par sa raison (son esprit). Toujours est il que le corps est terrestre; matériel mais il n'existe qu'en pensée/esprit.
Autrement le christianisme oppose surtout le corps terrestre a l'ame ( et donc corps) spirituel
Sachant bien que le corps n'est que l'enveloppe charnelle de l'ame. Le corps et l'ame ne font qu'un!
L'ame c'est d'abord ce qui nous donne la Vie. Et on ne peut nier la Vie. C'est la vie dans le sens de l'Etre par opposé a vivant(animal , végétal). De meme ce qui s'oppose à la vie n'est pas la mort: mais la matière ou l'inerte / l'inanimé. La mort n'est que la fin de la Vie. (c'est une étape)
Viens ensuite la séparation de l'ame et du corps, de la disparition du corps puis sa résurrection.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8098
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Du dualisme

Message non lu par Raistlin » mar. 01 déc. 2009, 11:54

charlulu a écrit :Il y a un probleme de définition mais surtout de compréhension
Dans le judaisme, il y a l'univers et dans celui ci il y a le monde spirituel(le bien) et le monde matériel(le mal) qui dépend du bien.
Ce que vous décrivez ressemble davantage au gnosticisme (et au manichéisme) qu'au judaïsme.

Il ne me semble avoir vu nulle part que le judaïsme tenait pour mauvais le monde matériel. En outre, lorsqu'on lit l'Ancien Testament, on est bien en peine de trouver une quelconque éloge du monde spirituel par rapport au monde matériel : la Genèse ne nous dit-elle pas que toute la Création est bonne ? Ajoutons que si le judaïsme tenait réellement le monde matériel pour mauvais, on comprendrait mal sa croyance en la résurrection des morts.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

charlulu
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : dim. 18 oct. 2009, 5:15

Re: Du dualisme

Message non lu par charlulu » mar. 01 déc. 2009, 14:21

Raistlin a écrit :
charlulu a écrit :Il y a un probleme de définition mais surtout de compréhension
Dans le judaisme, il y a l'univers et dans celui ci il y a le monde spirituel(le bien) et le monde matériel(le mal) qui dépend du bien.
Ce que vous décrivez ressemble davantage au gnosticisme (et au manichéisme) qu'au judaïsme.

Il ne me semble avoir vu nulle part que le judaïsme tenait pour mauvais le monde matériel. En outre, lorsqu'on lit l'Ancien Testament, on est bien en peine de trouver une quelconque éloge du monde spirituel par rapport au monde matériel : la Genèse ne nous dit-elle pas que toute la Création est bonne ?

Cordialement,
Au tout début de la genese. Le monde est matiere informe et inerte: c'est l'enfer. Et la lumière fut.
"1.1
Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
1.2
La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. "

Dieu donne la forme à la matière pour créer l'univers; il anime l'univers pour crééer la Vie.
Le monde se divise en plusieurs cieux (le royaume du divin) et la terre.
La création est divine dans le sens ou elle recoit la vie
la matière peut renaitre si Dieu le veut.
Ajoutons que si le judaïsme tenait réellement le monde matériel pour mauvais, on comprendrait mal sa croyance en la résurrection des morts.
Dans le judaisme, si tu es mauvais , tu restes poussieres sinon tu ressuscites(vas) au ciel .

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8098
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Du dualisme

Message non lu par Raistlin » mar. 01 déc. 2009, 18:35

charlulu a écrit :Au tout début de la genese. Le monde est matiere informe et inerte: c'est l'enfer. Et la lumière fut.
Vous oubliez que la matière informe et inerte n'existe pas par elle-même : elle fut créée ex nihilo par Dieu.

C'est bien la position du manichéisme et de la gnose que de dire qu'il y a une sorte de matière existant à l'originie indépendamment de Dieu - matière mauvaise - et un Dieu qui viendrait visiter cette matière (ou dont une parcelle - les âmes - se trouveraient enfermer à l'intérieur).

Votre doctrine ne me semble ni catholique ni même juive. Elle me semble fortement manichéenne et gnostique.

charlulu a écrit :Dans le judaisme, si tu es mauvais , tu restes poussieres sinon tu ressuscites(vas) au ciel .
C'est légèrement plus compliqué que ça. Dans l'Ancien Testament, on voit clairement que le Shéol est un lieu de perdition où l'Homme ne peut plus louer Dieu. Mais il n'y a pas d'alternative au début ! C'est progressivement que la croyance en la résurrection va émerger, croyance qui prouve que le monde matériel n'est pas du tout vu comme mauvais puisque les justes sont censés y ressusciter.

Ajoutons que, du temps de Jésus, les Juifs n'étaient pas d'accord sur la résurrection. Ainsi les saduccéens la niait formellement ainsi que l'existence de l'âme.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

charlulu
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : dim. 18 oct. 2009, 5:15

Re: Du dualisme

Message non lu par charlulu » mer. 02 déc. 2009, 0:18

Vous oubliez que la matière informe et inerte n'existe pas par elle-même : elle fut créée ex nihilo par Dieu.
C'est votre interpretation
dans les premier chapitre, on n'explique pas veritablement la création du monde comme cetait le cas dans la mythologie grecque mais la genese a savoir le commencement. c'est indiqué au premiere ligne. Ce monde n'est pas commencé à partir de strictement rien. MAis d'une masse diforme : de la matière froide inerte. et de dieu qui lui donne La vie. Autrement dit la matière n'es pas esprit, elle s'oppose à l'esprit.
Aussi on ne dissocie pas l'etre au neant, mais le quelquechose et le rien. La forme et le diforme.
l'esprit symbolise la vie et la matière(la mort, les tenebres). C'est une dualité en philosophie mais aussi qu'on retrouve dans de nombreuses religions.
C'est bien la position du manichéisme et de la gnose que de dire qu'il y a une sorte de matière existant à l'originie indépendamment de Dieu - matière mauvaise - et un Dieu qui viendrait visiter cette matière (ou dont une parcelle - les âmes - se trouveraient enfermer à l'intérieur)
le manichéisme n'a fait que reprendre des croyances juives, chrétiennes et autres.
Votre doctrine ne me semble ni catholique ni même juive. Elle me semble fortement manichéenne et gnostique.
En quoi ma "doctrine" ne serait pas catholique. Si la mienne est mauvaise, pas besoin de s'y attarder , donnez un petit résumé de la votre (et celle de léglise).

C'est légèrement plus compliqué que ça. Dans l'Ancien Testament, on voit clairement que le Shéol est un lieu de perdition où l'Homme ne peut plus louer Dieu. Mais il n'y a pas d'alternative au début ! C'est progressivement que la croyance en la résurrection va émerger, croyance qui prouve que le monde matériel n'est pas du tout vu comme mauvais puisque les justes sont censés y ressusciter.
si les morts sont "sous terre" et vont s'y ressusciter ou non. c'est a l"évidence que la matière symbolise la mort. (la fin de la vie) Et ils sont enterres dans les profondeur de la Terre loin de toute lumière.


Daniel (12:2-3) "beaucoup parmi ceux qui dorment au pays de la poussière s'éveilleront pour la vie éternelle" et certains "pour une réprobation éternelle".

A partir de là, j'imagine qu'il y a un paradis celeste pour les bonnes "ames", et un enfer pour les mauvaises. Mais on sent l'influence de la philosophie grecque car a l'évidence, les juifs ne dissociaient pas l'ame et le corps et ne s'interrogeaient pas trop sur la raison d'etre; sur l'homme et sa nature en général. Ils étaient concentrés sur le peuple , et le culte. J'imagine donc qu'il yavait l'ame vivante (mortelle) puis la promesse d'une ame immortelle(dans l'au dela ou en enfer) dans le sens spirituelle. Mais il n'y avait pas de séparation mais une forme de résurrection pour les bons et damnation pour les mauvais suite à la punition de adam



En résumé, chez les juifs, c'est dieu qui créée. Le monde était divisé entre le royaume des mortels (des hommes)et celui des immortels.(des dieux) ils arrivaient parfois qu'il y ait des mi homme mi dieux. Puis il y avait l'enfer ou du moins le lieu des défunts au fond d'un trou , ou les corps gisaient
Les juifs pensaient l'univers en plusieurs mondes qui séparaient le ciel (dans les nuages dans les étoiles et vers le soleil) et la Terre, l'esprit et la matiere(ce qui est sombre). l'un était absolu et l'autre temporel.
Les ames ne sont donc pas immortelles ou spirituelles. Une ame ainsi est matiere (corps) et vivante (car elle a recu le souffle de vie par la volonté divine).

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » mer. 02 déc. 2009, 6:56

Donc simplement nous sommes d'accord depuis le début qu'il n'a pas de dualité entre le corps et l'esprit... J'ai ajouté simplement que le corps ne désirs pas manger, ni boire, ni marcher, comme au commencement la matière ne désirait pas exister, Dieu qui est Esprit à créer l'existence, comme pour nous c'est l'esprit qui désir manger, bouger, boire, etc. ... Dieu a dit et cela fut... Comme pour nous, l'esprit désir cela et le corps le fait, comme l'existence a pris forme, comme la main se lève pour porter la nourriture à la bouche... La main ne se lève pas d’elle-même. Le corps ou l'univers est sous la volonté de l'Esprit, l'Univers n'agi pas de lui-même, Dsl mais je ne crois pas que s'il y a des réchauffements climatique qu’ils s’agissent de cycle, mais que Dieu nous dit aye les jeunes regarder il a quelque chose qui va pas... Si c'est arriver dans le passée c'est que les hommes de cette époque vivaient non tourner vers l'Esprit simplement... S'il y a des tremblements de terre, c'est a cause du cœur des hommes et non par une raison physique, mais une raison de l'esprit... Exactement pareille pour le cancer. En observant physiquement oui il a une logique, mais l'univers réagi ainsi a cause de Dieu... Le corps réagi ainsi à cause de l’esprit.

J’aime cette phrase qui me vient a l’esprit : un cœur irrité, a un esprit qui s’agite et d’un esprit agité fait naitre la confusion et de la confusion naît des problèmes physique, mauvaise alimentation, manque de sommeille, maladie, etc. … Dans la maladie nos rêves tombent, l’esprit est troublé, le cœur pers sa raison… Un cœur sans rayon entraine un esprit sombre et le corps devient froid pour l’esprit. Mais le corps désir t’il être froid? L’esprit le voit ainsi, mais le corps n’est rien de tout sa, il n’agit pas de lui-même…

Par la suite il a cette idée de dualité entre la chair et l'Esprit, qui est le sujet principale... En gros cela signifie si je ne me trompe se tournée vers les plaisirs sensuelle ou se tourner vers Dieu... Il est sûr que sous cette présentation, cela nous donne l’impression de deux opposés, mais il n'a pas de dualité entre les deux car a mon sens, vive par la chair ne fait pas disparaître l’Esprit, mais la chair nous aveugle de l’Esprit, c’est en se détournant de la chair que notre esprit se clarifie a une compréhension de l’Esprit. C’est en vivant par la chair que nous nous aveuglons de l’Esprit. L’Esprit est là, même pour le plus grand criminel, mais le criminel est tellement dans la chair qui ne peut pas comprendre l’Esprit… Jésus nous dit de nous détourner de la chair, car justement c’est elle qui nous aveugle de l’Esprit. Un exemple parfait pour l’exprimer serait : prenez un tunnel, si nous placerions une roche devant l’entrer et la lumière n’entre pas, la roche est-elle en dualité avec le tunnel? S’il fait noir c’est que la lumière n’entre pas. Y a-t-il une dualité entre noirceur et lumière? Non pourquoi? Car s’il avait de la lumière sans objet tout serait noir, car la lumière n’aurait rien pour se posé, quand la lumière se pose sur un objet il a une ombre, l’un va pas sans l’autre. Si nous vivons que de la chair, Dieu qui est la lumière n’a rien pour se posé, cela ne signifie pas qu’il n’est pas là. Si nous vivons sans la chair, reviendrait à se demander si le soleil a une ombre??

Nous sommes pêcheur se qui fait que nous vivons quelque fois dans la chair et quelque fois tourner vers l'Esprit. Accepter que nous sommes pêcheur et grandir vers l'Esprit en se détournant petit a petit de la chair, car la résignation de ne pas être tourner vers l'Esprit c'est la chair, ca! Condamner autruit pour leur action est la chair aussi. Se condamner nous-même c'est la chair, car celui qui est tourner vers l'Esprit est dans la compassion et prie pour ses ennemis. ouff.. j'ai du chemin a faire... Le découragement c'est la chair. Les bonheurs de se monde c'est la chair, car celui qui est tourner vers Dieu n'a besoin de rien pour être heureux. Je ne dis pas que l'on a pas le droit de danser, car danser n'est pas de la chair, mais de croire que danser est la chose qu'il nous faut pour être heureux est la chair, je ne dis pas que boire un verre de vin est la chair, mais croire que ce verre est une solution est la chair. Je ne dit pas que jouer de la musique est la chair, ni manger, ni dormir, en gros je ne dis pas que vive est la chair.


Dsl si c'est si long... avec amitié, michel :ciao:

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » mer. 02 déc. 2009, 7:01

Combattre la chair se fait par la chair, l'on vainque la chair en pardonnant par l'Esprit.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités