Méditations

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mer. 30 déc. 2020, 13:21

274. L’Amour

Lorsque nous regardons Jésus sur la Croix, nous ne faisons pas seulement regarder le métal, le bois, le plâtre ou le plastique sans aucune méditation ou prière. Lorsque nous regardons la Croix de Jésus, nous savons que nous regardons, au-delà de cette représentation, le Cœur transpercé de Dieu, l’Amour de Dieu qui est allé jusque-là pour que nous soyons sauvés. La représentation de la Croix de Jésus est le sommet de l’Amour pour nous, à cause de Jésus. Notre âme s’abreuve au souvenir de notre Dieu.

Regardons, comprenons, aimons ce que fait Jésus sur la Croix, pour nous. Quel Amour l’a conduit sur la Croix !

Nous avons avantage à redécouvrir la Croix avec Jésus cloué dessus, dans nos églises, dans nos maisons et ailleurs. Dieu veut que nous regardions la Croix avec le Corps de Jésus dessus, pour que nous soyons sauvés. Elle est le soutien des veuves, des opprimés, des malades, des persécutés, des souffrants, des malades, des mourants, etc. La Croix est le soutien des pauvres, des laissés pour compte, des personnes seules, etc.

Image

Jésus sur la Croix est celui qui comprend notre douleur. Il veut que nous lui remettions toutes les douleurs que nous avons, ainsi que les personnes qui sont dans la douleur partout dans le monde. Unissons leur douleur à la Croix de Jésus.

Prenons le temps, à la maison, de commencer ou de recommencer à regarder la Croix. Méditons-la. Prions et laissons Jésus parler à notre cœur.
Loin d’être un objet désagréable pour les yeux, Jésus sur la Croix est la voie de la compréhension de la douleur, un chemin de guérison et un rappel que le mal tue la personne. Laissons Jésus sur la Croix parler à notre cœur. Plaçons-le sous notre oreiller et écoutons-le ou déposons-le sur l’oreiller et regardons Jésus. Qu’elle soit aussi placée au milieu des époux.

La Croix est pour nous signe de joie, de libération, de rédemption. La Croix est le signe et la réalité de la Victoire de la guérison sur la maladie, de l’Amour sur le mal, la victoire du Christ sur la mort.

Jésus nous dit :
« Afin que quiconque croit en lui [Jésus] ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. » Jean, chapitre 3, verset 16

Prions :
« Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons, parce que tu as racheté le monde par les mérites de ta Sainte Croix. »

Livre : Refusons le péché
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » jeu. 31 déc. 2020, 15:27

275. Prions avec Marie

Marie a un seul but. Elle nous conduit toujours à la même réalité ; celle de suivre Jésus, notre Seigneur et Sauveur. Marie nous implore à répétition de suivre constamment Jésus.

Jamais l’Église Catholique ne voit en Marie une déesse ou Dieu. Ce n’est jamais enseigné par l’Église. Elle est une simple femme avec un vécu de foi extraordinaire, par grâce de Dieu. Et nous la vénérons pour qui elle est et pour son « oui ».

Une statue de Marie représente la grâce de Dieu dans une femme. Le souvenir de cette femme devient un exemple de foi réelle pour nous. Plus nous méditons sur ce que Dieu a réalisé en Marie, plus nous avons de raisons d’adorer Dieu.

Image

Lorsque nous nous plaçons à genoux devant elle, nous lui demandons de prier avec nous et pour nous. Lorsque nous sommes à genoux devant Marie, elle porte notre cœur à Jésus. Lorsque nous prions Marie, elle offre nos prières à Jésus. Lorsque nous parlons à Marie, elle en parle à Jésus. Nous demandons à Marie de nous montrer le chemin vers Jésus.

Nous aimons demander à une autre personne de prier pour nous. Et nous prions pour d’autres personnes. Ce n’est pas parce que nous intercédons dans la prière pour une autre personne que nous nous plaçons entre la personne et Dieu et que cela l’empêcherait de rejoindre le cœur de cette personne. Lorsque nous prions pour les autres, nous ne nous prenons pas pour Dieu. Prier pour une personne, c’est laisser passer Dieu par notre cœur pour aimer notre prochain. Dieu aime que nous priions les uns pour les autres.

Marie ne se tient pas entre Jésus et nous. Elle nous aide à approcher son fils. Notre pensée va plus loin qu’une statue comme notre repas en famille nous permet plus de profondeur humaine que la simple nourriture. Le corps d’une personne nous permet d’aller plus loin que simplement son corps, par exemple. Il nous permet de rejoindre la création de Dieu.

Livre : Refusons le péché
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 01 janv. 2021, 14:58

276. Notre amour est fugitif

« Votre amour est fugitif comme la brume du matin, comme la rosée qui s’évapore à la première heure, » Osée, chapitre 6, verset 4
dit Dieu à Osée et à son peuple... à nous aussi. C’est vrai que nous avons la tendance à être évasifs dans nos pensées, distraits dans nos intentions et sélectifs dans nos réalisations. Et nous devenons fugitifs, jusqu’à craindre l’Amour.

Nous avons fait du mal, nous avons eu mal aussi. Et nous en venons à croire que même la pensée négative ambiante est devenue une réalité. Nous sombrons graduellement dans une boue attirante. Et plus nous sommes saisis par cette boue, plus nous avons l’impression d’être entourés et à l’aise.

C’est comme si la boue qui nous environne nous sécurise. Mais c’est le contraire. Nos forces diminuent, la tension augmente, et nous figeons graduellement dans un contentement qui engourdit. Nous en venons à affirmer que la vie, c’est cela.

Image

Nous allons jusqu’à croire que Dieu est un tyran, qu’il ne s’occupe pas de nous, qu’il a autre chose de plus important à réaliser.

Il ne suffit que de reconnaitre que nous sommes pécheurs, que nous avons souvent la tendance de sortir de la route étroite qui conduit au réel bonheur. Lorsque nous sommes rendus au picotement de l’engourdissement, c’est l’alerte rouge qui nous indique de retourner notre visage vers Jésus.

Dieu ne participe pas à notre éloignement. Dieu ne nous pousse pas à nos manquements. Dieu ne perd pas son temps à vouloir nous perdre dans le brouillard ou nous enfoncer dans la boue. Il nous attend. Il nous attend comme le parent attend avec amour et les bras ouverts son enfant qui fait ses premiers pas.

Jésus nous invite à regarder le fond de notre cœur pour faire la vérité sur nos intentions.

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » sam. 02 janv. 2021, 15:04

277. Leur vie s’embrouille

Dieu est clair. Il y en a qui :
« n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont suivi les mauvais penchants de leur cœur endurci ; ils ont tourné leur dos et non leur visage. » Jérémie, chapitre 7, verset 24

Ces personnes reculent et s’éloigne de la clarté de Dieu. Ils entrent dans un chemin de ténèbres. Leur vie s’embrouille, car elles éteignent la Lumière de Dieu. Leur chemin est rempli d’encombrements et d’obstacles jusqu’à sombrer et se perdre.

C’est le sommet de la fermeture du cœur et de l’éloignement de Dieu au point de ne plus le reconnaitre. Ils devront, par la suite, déployer des efforts indescriptibles pour simplement vivre.

Image

Jésus est venu pour expulser les ténèbres en nous et nous offrir sa Lumière. Jésus veut nous libérer. Dieu le rappelle aux personnes qui sont à l’écoute :
« Écoutez ma voix : je serai votre Dieu, et vous, vous serez mon peuple ; vous suivrez tous les chemins que je vous prescris, afin que vous soyez heureux. » Jérémie, chapitre 7, verset 23

Nous serons heureux dans la mesure où Dieu est la Lumière de notre vie :
« Maintenant — oracle du Seigneur — revenez à moi de tout votre cœur. » Joël, chapitre 2, verset 12

C’est la seule solution et elle est tellement simple. Trop simple, peut-être !

Demandons à Jésus de prendre sa place en nous, de nous guider, nous enseigner, d’éloigner la noirceur et de nous remplir de sa Lumière, de sa joie et de sa paix afin que nous devenions semblables à Lui, au Père et à l’Esprit saint.

Dieu nous a créés. Il nous connait et il souhaite que nous soyons heureux. Il nous a créés avec la liberté de le choisir ou même de refuser sa présence. C’est le sommet de la liberté que nous vivons.

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » dim. 03 janv. 2021, 13:08

278. Nous couper de Dieu

Y a-y-il quelque chose de plus désolant qu’une personne qui n’écoute pas ou qui ne veut pas écouter, surtout lorsque nous voulons du bien pour cette personne ?

Ne pas être à l’écoute de Dieu, c’est nous couper de son Amour. Nous couper de l’Amour de Dieu, c’est nous couper de sa sagesse, de sa lumière, de sa tendresse, de son abri, de sa force, de sa joie, de sa paix, de son Cœur, etc. Et nous couper de ces signes vitaux pour notre vie, nous emmure et nous empêche d’aimer. En guise de couronnement, nous devenons désolés jusqu’au point de penser que Dieu n’est pas là pour nous.

Image

Le manque d’attention à l’Amour de Dieu nous enlise dans un endurcissement où notre cœur souffre dû aux manques de signes vitaux spirituels de Dieu en nous. Cela nous conduits à nous révolter et à nous refermer à ce que Dieu nous offre. Nous vivons comme si Dieu n’est pas là.
Dieu nous dit que nous pouvons nous égarer :
Toujours ils ont le cœur égaré, ils n’ont pas connu mes chemins. Dans ma colère, j’en ai fait le serment : On verra bien s’ils entreront dans mon repos !  Hébreux, chapitre 3, versets 10b à 11

Le plus grave danger pour quelqu’un qui croit, c’est de s’éloigner progressivement de Dieu. Le danger pour celui qui ne croit pas est de demeurer le dos tourné à la présence de Dieu.

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » lun. 04 janv. 2021, 15:04

279. Jésus nous guérit

Nous pouvons entrer dans le désert de notre cœur, même s’il y a du bruit autour de nous, pour entendre Dieu. Prendre le temps d’être à son écoute et découvrir, à nouveau, la joie qu’il nous offre, la bienveillance qu’il a sur nous.

Que Jésus vienne nous guérir de nos doutes, de nos révoltes, de nos colères et du pire des mensonges de penser que Dieu n’est pas avec nous. Demandons comme le lépreux qui tombe à genoux et qui supplie Jésus :
« Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étend la main, le touche et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » Marc, chapitre 1, versets 40 à 41

Image

Découvrons le silence, tournons notre cœur vers le Cœur Sacré de Jésus et demandons-lui humblement : « Jésus, purifie-moi » !

Laisser Jésus nous purifier, nous permet de devenir libres et d’être comblés de paix. Plus il y aura de gens qui comprendront que Dieu est Amour et qu’il n’est qu’Amour, plus notre monde deviendra familier et uni. Nous pourrons goûter et partager son Amour et en vivre pleinement.

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mar. 05 janv. 2021, 14:01

280. La volonté de Dieu

Notre Père, « que ta volonté soit faite ». La foi se vit mondialement. C’est la foi de toutes les personnes de bonne volonté. Avec l’Église, des personnes ont compris que seul l’Amour peut régner sur la terre. Ce sont ces personnes qui aident ce monde à vivre dans un maximum de paix et d’espérance.

Image

Par contre, enlevons la foi du monde en Jésus et il se retrouve devant des crises humanitaires, sociales, biologiques et planétaires et autres crises importantes. Cette crise de foi devient un manque réel pour chaque personne qui ne connait pas Dieu et pour la planète.

Parce que Dieu est le seul qui va toujours nous conduire au bon sens. Tout ce qui est bon, bien et vrai dans la sublime compréhension de ces termes est de Dieu. Dieu ne peut être qu’Amour. Quel que soit la religion, tant que Dieu de cette religion est réellement Amour, il y aura révolution d’Amour partout sur la terre.

Jésus garantit son Amour à toutes les personnes qui lui ouvrent leur cœur. Nous n’avons qu’à l’accueillir :
Ma demeure sera chez eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur, celui qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera au milieu d’eux pour toujours. Ezekiel, chapitre 37, versets 27 à 28

Lorsque Dieu sera accueilli au milieu de nous, au milieu de notre cœur.

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mer. 06 janv. 2021, 14:09

281. Mal et souffrance

Des personnes cherchent des réponses à ces questions. Pourquoi y a-t-il le mal, la souffrance, la haine ? Et si la réponse à cette question est : « Pourquoi n’écoutons-nous pas Dieu » ?

Des incompréhensions, des croyances vides et imaginatives, des refus aident malheureusement à fermer la porte sur le cœur. La clef, pour bien verrouiller tous ces malaises à l’intérieur, n’est pas très loin.

Image

Nous avons en main la clef de la fermeture du cœur et la clef de l’ouverture du cœur à Dieu. Elles nous appartiennent. Nous avons le choix de nous servir de l’une ou de l’autre. Dieu pourtant, demeure dans notre cœur et il souhaite notre ouverture.

Dieu veille, il est là, il frappe et il espère que chaque personne ouvrira. Il veut nous rassembler et nous conduire dans son Alliance éternelle.

Dieu veille éternellement avec l’Amour dans notre cœur… et nous ?

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » jeu. 07 janv. 2021, 13:58

282. Dieu permet le mal

Beaucoup de personnes dans l’Église et dans le monde ont, entre autres, une manière de penser qui peut conduire hors de la réalité de Dieu. Ils disent : « Dieu a permis le mal pour en ressortir un plus grand bien ».

Considérant que Dieu est Amour, il ne peut pas permettre le mal sous aucune forme ni manière. Ce n’est pas cohérent avec le fondement même de Dieu. Dieu ne permet jamais le mal.

Image

Disons plutôt que Dieu ne peut pas nous retenir devant notre choix malsain. De là s’instaure le noyau de notre responsabilité. Accepter l’Amour de Dieu ou le refuser.

L’éloignement de Dieu des uns cause la souffrance des uns et des autres. Jésus n’est jamais éloigné de nous, puisqu’il est Amour. Que Jésus nous garde du mauvais. Mais nous sommes aussi responsables de ne pas aller vers le mal.

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3285
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Trinité » jeu. 07 janv. 2021, 23:18

Bonsoir Thomas,

En fait, c'est le mot "permet" qui n'est pas adapté !
Dieu est amour, et par un choix différent de l'Amour de Dieu, nous allons inévitablement vers l'entité contraire, qui est le mal.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3285
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Trinité » jeu. 07 janv. 2021, 23:26

Normandt a écrit :
mer. 06 janv. 2021, 14:09
281. Mal et souffrance

Des personnes cherchent des réponses à ces questions. Pourquoi y a-t-il le mal, la souffrance, la haine ? Et si la réponse à cette question est : « Pourquoi n’écoutons-nous pas Dieu » ?

Des incompréhensions, des croyances vides et imaginatives, des refus aident malheureusement à fermer la porte sur le cœur. La clef, pour bien verrouiller tous ces malaises à l’intérieur, n’est pas très loin.

Image

Nous avons en main la clef de la fermeture du cœur et la clef de l’ouverture du cœur à Dieu. Elles nous appartiennent. Nous avons le choix de nous servir de l’une ou de l’autre. Dieu pourtant, demeure dans notre cœur et il souhaite notre ouverture.

Dieu veille, il est là, il frappe et il espère que chaque personne ouvrira. Il veut nous rassembler et nous conduire dans son Alliance éternelle.

Dieu veille éternellement avec l’Amour dans notre cœur… et nous ?

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas
Bien-sûr mon cher Thomas,

Mais il y a aussi une souffrance antérieure au péché originel et à la création de l'homme!

La nature depuis ses origines est souffrance , mort et renaissance...
L'univers lui-même est souffrance, mort , renaissance apparition de nouvelles planètes de nouveaux systèmes solaires , et à l'échelle de la terre elle même de cataclismes,d'ouragans, de tsunamie ect...
Et le vivant lui-même sur cette terre et avant le péché originelest sous la souffrance et la mort...de tous les êtres...
Cette réflexion à fait l'objet, d'un fil spécifique dans ce forum. ;)
Dernière modification par Trinité le ven. 08 janv. 2021, 22:40, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 08 janv. 2021, 2:00

Trinité a écrit :
jeu. 07 janv. 2021, 23:18
Bonsoir Thomas,

En fait, c'est le mot "permet" qui n'est pas adapté !
Dieu est amour, et par un choix différent de l'Amour de Dieu, nous allons inévitablement vers l'entité contraire, qui est le mal.
C'est ça Trinité.
Ici, au Québec on utilise souvent le mot "permet"

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 08 janv. 2021, 2:05

Trinité:
Bien-sûr mon cher Thomas,

Mais il y a aussi une souffrance antérieure au péché originel et à la création de l'homme!

La nature depuis ses origines est souffrance , mort et renaissance...
L'univers lui-même est souffrance, mort , renaissance apparition de nouvelles planètes de nouveaux systèmes solaires , et à l'échelle de la terre elle même de cataclismes,d'ouragans, de tsunamie ect...
Et le vivant lui-même sur cette terre et avant le péché originelest sous la souffrance et la mort...de tous les êtres...
Cette réflexion à fait d'un fil spécifique dans ce forum.
La souffrance est toujours liée au passé. La vie continue dans la vie éternelle.

J'avoue que l'idée des messages, c'est de méditer davantage sur l'Amour de Dieu, parce que la majorité des gens parlent de tout ce qui
est fautes, péchés, négatif, enfer...
Paix et joie!

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 08 janv. 2021, 14:54

283. Le combat

Jamais nous ne devrions combattre le mal seul. Nous n’avons pas la force de combattre le mal qui est dans le monde et en nous. Le mal, nous avons à le combattre avec Jésus, à chaque instant. Toujours, Dieu doit combattre avec nous.

Partageons l’Amour de Dieu constamment dans le monde aujourd’hui. Le monde a besoin de connaitre Dieu pour avancer dans l’Amour et se convertir chaque jour. Seul l’Amour de Dieu est vainqueur. Quelqu’un dit à Jésus :
« Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. » Matthieu, chapitre 12, versets 47 à 50

Image

Jésus étend la main vers les personnes dont il parle. Il semble étendre sa main pour confirmer que ces personnes sont bien ses disciples. Ce sont ceux qui le suivent.

Demandons de demeurer dans la volonté de Dieu. Demandons l’Amour de Dieu sur nous.

Demandons de manière constante l’Amour de Jésus sur les personnes que nous rencontrons. Prions et souhaitons que le monde ne repousse pas l’Amour de Dieu.

Livre: Aimons Dieu
Normand Thomas

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3285
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Trinité » ven. 08 janv. 2021, 22:42

Normandt : La souffrance est toujours liée au passé. La vie continue dans la vie éternelle.

J'avoue que l'idée des messages, c'est de méditer davantage surl'Amour de Dieu, parce que la majorité des gens parlent de tout ce qui
est fautes, péchés, négatif, enfer...
Paix et joie!
Bonsoir Thomas,

Très louable pour l'idée générale ! :)

Mais ma question est cependant toujours en suspens ! ;)

Pourquoi cette souffrance et cette mort antérieure au péché originel ? ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Normandt et 5 invités