Méditations

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » sam. 30 mars 2024, 12:28

203. L’écoute du cœur humain


Le vrai disciple est au milieu du monde comme un phare qui attire à la conversion. Il est aussi celui qui est à l’écoute du cœur humain. Il aide l’autre à se dire et à partager ses souffrances. Il l’aide ainsi à trouver ses réponses.

Il est nécessaire cependant qu’il se retienne d’élaborer sur ses propres expériences difficiles pour ne pas bloquer l’ouverture, voire le passage qui se crée en celui qui partage sa souffrance.

Devenons conscients de ce que l’autre vit. Soyons attentifs et sensibles aux difficultés que vit la personne.

Cependant, les difficultés passagères ne sont rien en comparaison avec la vie que Dieu nous offre. Dieu nous partage infiniment plus que tout ce que nous pouvons espérer. La grâce de Dieu surabonde lorsque, malgré la souffrance et les peines, nous nous accrochons à Lui et nous le faisons connaitre.

Que la mission continue, tant que les personnes ne connaissent pas Jésus. Continuons d’œuvrer avec lui.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » dim. 31 mars 2024, 12:38

204. Le réconfort de sa Présence


Lorsque nous sommes réconfortés, nous pouvons penser à réconforter les autres. C’est un bel échange qui commence avec Dieu. Il nous transforme pour être ouvert aux autres et il leur permet de vivre le réconfort de sa Présence, grâce à la rencontre que nous vivons avec eux.

Paul va même un peu plus loin :
« Quand nous sommes dans la détresse, c’est pour que vous obteniez le réconfort et le salut. » 2e lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 1, verset 6

Alors, même dans la détresse, si nous sommes dans le Seigneur, nous pouvons être des personnes invitant nos contemporains au salut, soutenu par le réconfort de Dieu.

Nous pouvons dire :
Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m’entendent et soient en fête ! Psaume 33, versets 2 à 3

Bénissions le Seigneur en tout temps et même la misère sera transformée pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » lun. 01 avr. 2024, 13:33

205. Une retransmission du bien reçu


Mon enfant bien-aimé. C’est de cette manière que Paul appelle son disciple Timothée :
« Mon enfant bien-aimé. » 2e lettre de Paul Apôtre à Timothée, chapitre 1, verset 2a

Paul lui souhaite tout ce qu’il y a de meilleur :
« À Timothée, mon enfant bien-aimé. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. » 2e lettre de Paul Apôtre à Timothée, chapitre 1, verset 2
N’est-ce pas ce que l’Esprit Saint nous dit à nous ?

Dans les familles, il y a souvent de ces mots tendres entre un parent et son enfant et entre un enfant et ses parents. C’est aussi vrai entre amis. Les paroles qui viennent du cœur sont une retransmission du bien reçu de Dieu.

Comme pour Timothée, après qu’un disciple est bien encadré et soutenu dans la connaissance des réalités du ciel et qu’il vit une relation personnelle avec Jésus, il est envoyé, il devient évangélisateur :
« Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. » Luc, chapitre 10, versets 3 à 4

« Des agneaux au milieu des loups » veut dire que nous devons être bien préparés pour devenir de réels missionnaires. Des agneaux oui, mais des agneaux qui ont déjà une expérience de base.

Jésus n’envoie pas n’importe qui. Ce sont des personnes qui le suivent déjà, qui étudient ce qu’il enseigne, des personnes qui sont conscientes de la réalité des autres vivants dans leur milieu. Ce sont des personnes qui sont en mission assez longtemps qu’ils en développent le désir d’évangéliser.

Que le Seigneur nous prépare pour rejoindre les personnes dans le respect et la charité, hors des murs de notre église et, bien sûr, dans les églises paroissiales.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mar. 02 avr. 2024, 13:23

206. Nous évangélisons avec lui


Jésus dit aux personnes qui veulent évangéliser : « Voici que moi, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. »

Comme première impression, cela ne semble pas très réconfortant. Pourquoi Jésus nous enverrait-il au milieu des loups, comme les brebis qui n’ont pas de défenses ? Pourtant l’image est très forte.

Nous devons alors réaliser un discernement de ce que les brebis sont incapables de faire. Lorsque les brebis sont dans l’enclos, tout va bien, mais un éleveur n’enverrait pas ses animaux au milieu des loups.

Or, Jésus nous met en garde et nous invite à la prudence et au discernement. C’est comme s’il nous disait de bien prendre le temps, réfléchir, nous habituer à observer le monde dans lequel nous sommes pour bien réagir et pour bien répondre aux personnes qui sont sur la même route que nous.

Mais au-delà de toutes les précautions que nous pouvons nous donner pour bien nous lancer en mission, il est vital que Jésus soit le premier devant nous. Jésus doit être le centre, le sommet et la base de tout ce que nous sommes appelés à réaliser dans le monde. Laissons à Jésus sa place au centre, entre nous et le loup. Nous (brebis) < Jésus > loup.

Jésus est notre protection si nous le prions, si nous évangélisons avec lui, si nous lui laissons toute la place pour toucher les cœurs. Toute mission commence avec Jésus, se réalise avec Jésus et se continue avec Jésus.

Tout ce que nous pouvons apprendre de Jésus et tous les moyens que Jésus nous offre sont majeurs pour une mission digne d’un enfant de Dieu, d’un disciple qui est comme une brebis envoyée au milieu des loups d’aujourd’hui. Ayons confiance en Jésus et osons prendre le chemin avec lui pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Cependant, si nous nous éloignons de Jésus, nous donnons prise aux loups de ce monde ; drogues, divination, possessions, etc. De plus, tout ce que nous essayons de régler, de posséder, de manipuler, de détruire par nous-mêmes, sont les loups qui nous guettent dès que nous sortons de l’enclos de celui qui veille sur nous.

Et pire encore, nous irons dire que c’est de la faute à Jésus, qu’il n’est pas avec nous. Dès que cette pensée surgit en nous, prenons-la comme un signal important. Il est temps de nous détourner du mal et de revenir près de Jésus.
Revenons rapidement et laissons-nous aimer à nouveau. Lâchons prise de tout ce qui nous retient et de tout ce que nous voulons faire, sans lui.
Laissons Jésus nous défendre. Il est le seul qui peut nous protéger et nous sauver.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mer. 03 avr. 2024, 13:21

207. Connaitre la vérité


Parfois nous déménageons, nous allons ailleurs. Continuons de suivre Jésus et de vouloir rejoindre les nouvelles personnes, humblement. C’est l’occasion d’évangéliser un nouveau territoire.

Soyons davantage motivés de proclamer que Jésus est le Seigneur :
La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem, et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche. À son arrivée, voyant la grâce de Dieu à l’œuvre, il fut dans la joie.

Il les exhortait tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur. C’était en effet un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s’attacha au Seigneur. Actes des Apôtres, chapitre 11, versets 22 à 24

Jésus nous le rappelle de nous attacher à lui :
« Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. » Jean, chapitre 10, verset 27

Les brebis de Jésus le suivent. Là où nous avons les deux pieds, suivons Jésus. C’est simple. Les brebis qui écoutent la voix de Jésus deviennent des personnes qui transmettent sa voix, afin que le monde le connaisse et s’y laisse guider. C’est la plus grande des missions, recevoir la voix de Jésus et la transmettre. Suivre la voie de Jésus et la signaler. Connaitre la vérité de Jésus et la faire découvrir.

Une autre raison pour recevoir la voix de Jésus, c’est qu’elle nous transforme de l’intérieur. La voix de Jésus que nous accueillons nous transmet la paix et la joie. Sa voix nous soutient dans les moments les plus difficiles de l’existence.

Lorsque nous accueillons la voix de Jésus, Jésus nous unit à lui. Et comme Barnabé s’est réjoui des membres de la communauté, Jésus se réjouit avec nous, puisqu’il reconnait sa présence en nous.

Marie est la personne par excellence qui a reçu Jésus en elle, Parole, chair et royauté de Jésus. Portons Jésus en nous et partageons la joie.

Livre : Là, où nous sommes
Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » jeu. 04 avr. 2024, 12:22

208. Elle féconde les cœurs


S’il y a un temps dans l’histoire de l’Église où l’évangélisation est la plus difficile et où le défi est très grand, c’est bien lorsque Paul et les Apôtres commencent à évangéliser. Ils sont déterminés à transmettre la Bonne Nouvelle.

Dans le livre des Actes des Apôtres, ils ressentent bien la joie des petites réalisations quotidiennes :
« La parole de Dieu était féconde et se multipliait. » Actes des Apôtres, chapitre 12, verset 24

Et :
« il y avait dans cette Église d’Antioche des prophètes et des hommes chargés d’enseigner. » Actes des Apôtres, chapitre 13, verset 1

Deux points importants. Lorsque la Parole de Dieu est transmise, elle féconde les cœurs et multiplie les vocations et les membres dans l’Église.

Ensuite, ce qui est préalable pour que la Parole soit partagée, cela prend des personnes qui l’enseignent. Aujourd’hui aussi, il est important que des personnes partagent la parole et interpellent d’autres à la partager. Plus la Parole de Dieu sera connue et aimée, plus elle se transmettra de cœur en cœur.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 05 avr. 2024, 13:04

209. Sa paix dans l’invisible


Nous sommes vraiment dans deux mondes distincts. D’un côté, il y a le monde social par lequel nous partageons notre réalité de tous les jours. Et de l’autre côté, il y a le monde de foi en Jésus-Christ. Il ébranle et ajuste véritablement tout ce que nous disons et tout ce que nous faisons.

Nous peinons à créer un équilibre entre ces deux mondes. Mais il est nécessaire d’essayer d’ajuster ce qui est naturel à l’être humain, à la réalité de la vie éternelle, en la Trinité.

Isaïe constate ce que Dieu fait en nous :
« Immuable en ton dessein, tu préserves la paix, la paix de qui s’appuie sur toi. » Isaïe, chapitre 26, verset 3

Placer notre vie en Dieu nous procure la paix dans le monde social et la confiance en Dieu au cœur des fidèles de l’Église.
Lorsque nous sommes dans le monde social et que nous gardons notre cœur uni à Dieu, il nous assure de sa paix. Sa paix se transmet dans l’invisible. Si nous ne ressentons pas cette paix, demandons-nous si nous invitons Dieu au cœur de nos relations humaines.

Cette paix se ressentira davantage dans l’Église, puisque chaque personne la recherche. Mais il se peut aussi que dans l’Église, des personnes ne soient pas en paix. Heureusement, elles sont au bon endroit pour l’acquérir davantage.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » sam. 06 avr. 2024, 12:46

210. Jésus actif en notre cœur


Une personne va dire : « Je ne vais pas à l’église, parce qu’il y a des personnes qui y vont et ensuite elles parlent dans le dos des autres, contre les autres » !
Pensons-y bien, c’est heureux qu’elles aillent à la messe ! Imaginons si elles n’y allaient pas. Ou plutôt, n’imaginons pas, cela pourrait sembler pire.

Elles savent qu’elles ne sont pas parfaites. Elles peuvent ainsi cheminer et avancer progressivement vers la paix, grâce à l’enseignement qu’elles reçoivent dans l’Église.

Puis Isaïe conclut en disant :
« Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel. » Isaïe, chapitre 26, verset 4

Que nous soyons dans le monde ou dans l’Église, plaçons notre confiance en Dieu qu’il changera les cœurs, le nôtre, puis celui des personnes.

Demandons au Saint-Esprit qu’il soit dans toutes nos relations, dans chacune de nos réunions, dans chacune de nos rencontres et notre cité se construira sur le roc. Demandons-le chaque jour :
« Celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. » Matthieu, chapitre 7, verset 24

Construisons avec Jésus. Demandons à Jésus, chaque jour, d’être actif en notre cœur, puis jusqu’aux cœurs des personnes que nous rencontrons.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » dim. 07 avr. 2024, 12:33

211. Relever les défis avec Jésus


Paul et Timothée ont une très belle relation. Paul a confiance en lui. Il veut aussi lui éviter de se laisser prendre au piège par une personne qui lui a fait beaucoup de trouble. Il lui confie :
« Alexandre, le forgeron, m’a fait beaucoup de mal. » 2e lettre de Paul à Timothée, chapitre 4, verset 14

Parfois, il est vrai, il y a des pièges sur la route, quoique ces pièges ne viennent pas tous de l’extérieur. Parfois nous nous piégeons nous-mêmes.
Cela se produit aussi, lorsque nous œuvrons avec des personnes. Il est possible qu’il y en ait quelques-unes qui cherchent à nous placer des bâtons dans les roues.

Que nous œuvrions dans l’Église ou travaillions dans le monde, il y aura toujours des défis à relever. Mieux vaut relever ces défis avec Jésus.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » lun. 08 avr. 2024, 11:58

212. L’évangélisation est nécessaire


C’est ce que mentionne Paul, lorsqu’il passe du temps à la cour :
« La première fois que j’ai présenté ma défense, personne ne m’a soutenu : tous m’ont abandonné. Que cela ne soit pas retenu contre eux. Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force. » 2e lettre de Paul à Timothée, chapitre 4, versets 16 à 17

Jésus nous assiste lorsque nous demeurons dans la foi, puisque nous sommes attentifs à lui.

Jésus sait que nous allons dans des milieux qui ne sont pas toujours amicaux. Mais il sait que l’évangélisation est nécessaire. Il nous invite à demander la bénédiction de Dieu sur les maisons et en chaque personne. Voici quelques recommandations :
« Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.” » Luc, chapitre 10, versets 8 à 9

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mar. 09 avr. 2024, 12:25

213. Une expérience nouvelle et fascinante


Être un ami de Paul devait être assez particulier. Se tenir, comme pour Barnabé, un autre frère, avec cet évangélisateur, devait être une expérience nouvelle et fascinante. Il aurait été intéressant de savoir tout ce qui aurait pu être dit et partagé pendant le ministère de Paul :
« Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église, ils instruisirent une foule considérable. Et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de “chrétiens.” » Actes des Apôtres, chapitre 11, verset 26bc

Nous pouvons revivre aujourd’hui ce que Paul, Barnabé et leurs compagnons ont vécu. Nous avons un monde complet à évangéliser. C’est une grâce pour notre temps et pour nous, d’en être conscients.

Nous pouvons passer dans le monde en annonçant la Bonne Nouvelle à notre entourage et avoir la confiance des premiers chrétiens que Dieu est avec nous.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mer. 10 avr. 2024, 11:48

214. La joie d’être Aimés de Dieu


Jésus nous dit comme il le dit aux Apôtres :
« Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. » Matthieu, chapitre 10, versets 7 à 8

Nous pouvons aussi trouver des moyens pour être charitables, parler positivement des personnes, offrir des prières pour leur salut, devenir plus actifs dans différents milieux pour qu’il y ait une plus grande justice et solidarité. La justice, c’est que le monde soit juste avec ce qu’il reçoit de Dieu.
Nous avons reçu beaucoup et nous pouvons demander au Saint-Esprit de nous aider à découvrir ce qui, en nous, représente une des nombreuses actions évangéliques du Christ.

Quel aspect de Jésus le Saint-Esprit veut-il développer en nous ? Aimer, aider, soutenir, guérir, partager notre foi, visiter les malades, faire l’aumône… Chaque personne a au moins un aspect important qui la caractérise et la conforme à la volonté du Christ. Cette conformation au Christ nous libère réellement.

Demandons à Jésus de venir en nous pour nous transformer davantage. Qu’il nous envoie sur la route pour annoncer la libération et la joie d’être aimés de Dieu !

Une personne qui a une mission d’évangélisation comprend l’importance de la Parole, des sacrements, de la prière et de l’action évangélisatrice au milieu du peuple.

Parfois, il peut y avoir des épreuves assez cuisantes. Mais l’audace et la persévérance que donne le Seigneur à une seule personne comme il l’a fait avec Marie, Pierre et Paul, par exemple, ont permis à une multitude de personnes de se convertir depuis des générations et pour des générations à venir.

Demandons à Jésus d’augmenter notre foi, afin que nous ayons autant d’élan audacieux à évangéliser notre génération, pour le salut du monde et pour la gloire de Dieu.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » jeu. 11 avr. 2024, 13:20

215. Ils vont continuer l’évangélisation


Jésus leur dit :
« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. » Marc, chapitre 16, verset 15

Jésus envoie en mission tous les Apôtres, afin qu’ils proclament la Bonne Nouvelle. C’est ce qu’ils feront. Nous en avons la preuve dans les Actes des Apôtres.

Le texte parle de l’assurance de Pierre et de Jean devant les questions des responsables du temple. Ils sont des personnes sans instruction, sauf celle qu’ils ont reçue de Jésus. Les membres du grand conseil d’Israël délibèrent entre eux :
« Constatant l’assurance de Pierre et de Jean, et se rendant compte que ce sont des hommes sans culture et de simples particuliers, ils sont surpris ; d’autre part, ils reconnaissent en eux ceux qui sont avec Jésus. Mais comme ils voient, debout avec eux, l’homme qui a été guéri, ils ne trouvent rien à redire. » Actes des Apôtres, chapitre 4, versets 13 à 14

Les responsables du temple ne savent plus quoi faire :
« « Qu’allons-nous faire de ces gens-là ? Il est notoire, en effet, qu’ils ont opéré un miracle ; cela fut manifeste pour tous les habitants de Jérusalem, et nous ne pouvons pas le nier. Mais pour en limiter la diffusion dans le peuple, nous allons les menacer afin qu’ils ne parlent plus à personne en ce nom-là. » Ayant rappelé Pierre et Jean, ils leur interdirent formellement de parler ou d’enseigner au nom de Jésus. » Actes des Apôtres, chapitre 4, versets 16 à 18

Mais rien ne peut arrêter les Apôtres et ils vont continuer à évangéliser. Continuons, nous aussi, à parler de Jésus.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Là, où nous sommes, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 12 avr. 2024, 13:12

216. Ressources et efforts


Depuis le début de l’humanité, les riches souhaitent ne pas être pauvres et les pauvres aimeraient être riches ou du moins avoir le nécessaire pour survivre. Pourtant, investir dans ces derniers un peu et ils aideraient la société en retour.

Combien de quartiers pauvres aux abords des grandes villes, avec un peu de ressources et d’efforts pourraient être aidés à se relever ? Quel mystère étrange que l’être humain devant la pauvreté.

Nous les remarquons encore aujourd’hui. Ils quêtent sur la rue. Leur budget est serré. Ils sont faciles à reconnaitre et pourtant combien de personnes passent à côté. Les gouvernants ne semblent pas réussir à trouver des réponses pour leur venir en aide. Puis, des émissions de télévision sont consacrées aux personnes des pays les plus défavorisés.

Mais la pauvreté ne s’arrête pas là. Même si elle est importante et décevante, il y en a d’autres pauvretés. Il y a des gens qui ne peuvent aller dans un groupe ou dans un endroit restreint. Il y a ceux qui ne savent pas écrire, ceux qui sont intimidés, ceux qui sont marginalisés, ceux qui ne réussissent pas à manger (anorexique), ceux qui ne peuvent arrêter de manger, la maladie, la tristesse.

Il y a les déceptions de la vie, les conditions météorologiques, les horreurs de la guerre, etc. La pauvreté suit alors plusieurs versants glissants et souvent abrupts.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Soigner nos pauvretés, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1759
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » sam. 13 avr. 2024, 11:59

216. Ressources et efforts


Depuis le début de l’humanité, les riches souhaitent ne pas être pauvres et les pauvres aimeraient être riches ou du moins avoir le nécessaire pour survivre. Pourtant, investir dans ces derniers un peu et ils aideraient la société en retour.

Combien de quartiers pauvres aux abords des grandes villes, avec un peu de ressources et d’efforts pourraient être aidés à se relever ? Quel mystère étrange que l’être humain devant la pauvreté.

Nous les remarquons encore aujourd’hui. Ils quêtent sur la rue. Leur budget est serré. Ils sont faciles à reconnaitre et pourtant combien de personnes passent à côté. Les gouvernants ne semblent pas réussir à trouver des réponses pour leur venir en aide. Puis, des émissions de télévision sont consacrées aux personnes des pays les plus défavorisés.

Mais la pauvreté ne s’arrête pas là. Même si elle est importante et décevante, il y en a d’autres pauvretés. Il y a des gens qui ne peuvent aller dans un groupe ou dans un endroit restreint. Il y a ceux qui ne savent pas écrire, ceux qui sont intimidés, ceux qui sont marginalisés, ceux qui ne réussissent pas à manger (anorexique), ceux qui ne peuvent arrêter de manger, la maladie, la tristesse.

Il y a les déceptions de la vie, les conditions météorologiques, les horreurs de la guerre, etc. La pauvreté suit alors plusieurs versants glissants et souvent abrupts.

Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Soigner nos pauvretés, Normand Thomas
Merci Seigneur de m'Aimer, merci pour ton Amour
qui passe de mon coeur, au coeur de ma famille,
de mes amis et de l'humanité.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 28 invités