Le parler en langues

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2394
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Prier en langues.

Message non lu par poche » ven. 08 juil. 2016, 11:38

Géraldine a écrit :Je me pose la question:pourquoi ces langues sont-elles inconnues si langues il y a.....?
Araméen?Hébreu ancien?
Est-ce la spécificité du Renouveau?
Et à quoi cela sert-il?
J'avais parlé de glossolalie à un prêtre du Renouveau, il avait l'air gêné et m'a juste dit" c' est le parlelr.en langues".Je n'ai pas insisté, il avait l'air gêné......


In.Xto.
J'ai vu un prédicateur protestant à la télévision prier en langues. Je reconnus la langue qu'il parlait. Il disait: "Gloire à Satan." en arabe.

Avatar de l’utilisateur
Dangel
Barbarus
Barbarus

Re: Le parler en langues

Message non lu par Dangel » jeu. 18 août 2016, 0:56

Le parler en langues ou Glossolalie est un don merveilleux du Saint-Esprit.

Pour bien comprendre; le parler en langue n'est PAS une technique, ou une façon de faire...

On peut "penser, murmurer, parler, chanter et crier en langue"

Cela vous êst il déjà arriver d'être en extase devant la grandeur et la beauté de Dieu ?! Et vous avez envie de le Lui dire de tout votre cœur, mais les mots que vous Lui dites vous paraissent si "pauvre" et si "petit"...
Êt bien c'est la qu'intervient le parler en langues

Autre exemple: Imaginer que vous aimeriez me raconter un rêve avec pleins de détails qui va prendre 30-40 minutes et que vous pourriez me l'expliquer avec un seul son...

Cest ce que fait le Saint-Esprit quand Il parle au travers de nous, Il intercède pour les personnes qui en ont besoin. Car Il est le Seigneur, Il sait tout, connaît tout. Alors que nous, nous ne sa ont Quen parti, nous ne connaissons qu'en partie...

C'est effectivement un lâcher prise, surtout face à notre esprit cartésien, bien occidental que nous avons hérité des Grecs.

Avatar de l’utilisateur
Caromar
Barbarus
Barbarus

Re: Le parler en langues

Message non lu par Caromar » sam. 18 févr. 2017, 23:36

Bonjour à tous!

J'ai la grâce de pouvoir prier, parler et louer en langue dans une assemblée d'enfants de Dieu depuis plus de 20 ans. Dieu nous permet à travers le parler en langue de lui appartenir complètement en étant dans la présence du Saint Esprit, ce n'est plus notre raisonnement humain si limite qui dirige nos prières, nos louanges mais l'esprit de Dieu en nous. Qu'est-ce que vont faire tous ceux qui iront auprès du Père dans la nouvelle Jérusalem? Louer Dieu et aussi en langue! Pourquoi vous limiter? Dieu nous appelle à le faire! Lisez votre Bible chaque jour, demandez à Dieu dans des prières simples avec votre langue humaine sa présence, il vous montrera son chemin! Il est l'apha et l'oméga, il vous attend depuis le ventre de votre mère et même avant! Le chemin est devant vous, approchez vous de lui comme un enfant vers son père à sa façon, par le Saint Esprit! La peur vient de Satan...

Caromar

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le parler en langues

Message non lu par Voyageur » dim. 19 févr. 2017, 22:53

Le Seigneur n'a jamais parlé "en langues" !

De plus, lorsque les apôtres parlent en langues, "chacun les entendait parler dans sa propre langue" (Ac 2, 6).
Ce qui sous-entend que les auditeurs étrangers comprenaient la Parole de DIEU dans leur propre langue.

Et maintenant, frères, supposons que je vienne chez vous et que je parle en langues, en quoi vous serais-je utile, si ma parole ne vous apporte ni révélation, ni science, ni prophétie, ni enseignement ? (1 Co 14, 6)
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le parler en langues

Message non lu par Mac » lun. 20 févr. 2017, 10:28

Bonjour :)
Voyageur a écrit :
dim. 19 févr. 2017, 22:53
Le Seigneur n'a jamais parlé "en langues" !
On n'en sait rien en fait fait. Sauf erreur l'évangile ne dit pas que Jésus n'a pas parlé en langue.
De plus, lorsque les apôtres parlent en langues, "chacun les entendait parler dans sa propre langue" (Ac 2, 6).
Ce qui sous-entend que les auditeurs étrangers comprenaient la Parole de DIEU dans leur propre langue.
Ne confondons pas (apparemment) "parlez en langue" et "parlez d'autres langue":
1Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. 3Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. 4Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
Citation :
Et maintenant, frères, supposons que je vienne chez vous et que je parle en langues, en quoi vous serais-je utile, si ma parole ne vous apporte ni révélation, ni science, ni prophétie, ni enseignement ? (1 Co 14, 6)
N'ommettons pas :
1 Corinthiens 14.13 C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d’interpréter.
Donc parlez en langue ne suffit pas encore faut-il le don d'interperttion.

fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le parler en langues

Message non lu par Voyageur » lun. 20 févr. 2017, 18:52

Je vous le souhaite de tout cœur ! Car, vous le savez, "tout sera remis aux fils des hommes, les péchés et les blasphèmes autant qu'ils en blasphémeront ; mais quiconque aura blasphémé contre l'Esprit, l'Esprit Saint, n'obtient jamais de rémission : il est coupable d'un péché éternel !" (Marc 3, 28-29)
On n'en sait rien en fait fait. Sauf erreur l'évangile ne dit pas que Jésus n'a pas parlé en langue.
C'est un argument que vous devriez prescrire. Il est possible de l'employer avec tout et n'importe quoi !
Exemple : "Les Évangiles ne disent pas que Jésus n'était pas marié."
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le parler en langues

Message non lu par Mac » lun. 20 févr. 2017, 20:29

Bonjour :)
Voyageur a écrit :
lun. 20 févr. 2017, 18:52
Je vous le souhaite de tout cœur ! Car, vous le savez, "tout sera remis aux fils des hommes, les péchés et les blasphèmes autant qu'ils en blasphémeront ; mais quiconque aura blasphémé contre l'Esprit, l'Esprit Saint, n'obtient jamais de rémission : il est coupable d'un péché éternel !" (Marc 3, 28-29)
Le blasphème contre le Saint Esprit c'est parler contre ce dernier cf évangile. Ici il ne s'agit que de clarifier pour vous le don de parler en langue.
C'est un argument que vous devriez prescrire. Il est possible de l'employer avec tout et n'importe quoi !
Exemple : "Les Évangiles ne disent pas que Jésus n'était pas marié."
Les évangiles ne disent pas que Jésus n'était pas marié (à ma connaissance), mais on ne voit nulle part les apôtres faire référence à aux enfants de Jésus, à sa femme. Bref les arguments scripturaires sont nombreux, cohérents pour montrer que Jésus n'a pas eu de femme et d'enfants.

Ceci peut vous aider à corriger votre erreur :
Pour les chrétiens, la glossolalie correspond au « parler en langues », phénomène décrit dans les Actes des Apôtres (II, 6 sq.). Il s'agit parfois de la « langue des anges » (glossolalie vraie). Saint Paul insiste sur l'interprétation des langues dans la première épître aux Corinthiens4.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Glossolalie

Fraternellement :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le parler en langues

Message non lu par Voyageur » lun. 20 févr. 2017, 20:42

Mac a écrit :
lun. 20 févr. 2017, 20:29
Le blasphème contre le Saint Esprit c'est parler contre ce dernier cf évangile. Ici il ne s'agit que de clarifier pour vous le don de parler en langue.
Lorsque quelqu'un affirme que le Saint Esprit parle à travers sa bouche, il a tout intérêt à ne pas se tromper d'un seul mot, d'un seul son.
Car, s'il trahi, transforme, déforme, invente, alors qu'il s'est saisi de l'autorité du Saint Esprit, ne blasphème-t-il pas contre Lui ?

Mac a écrit :
lun. 20 févr. 2017, 20:29
Ceci peut vous aider à corriger votre erreur :
Pour les chrétiens, la glossolalie correspond au « parler en langues », phénomène décrit dans les Actes des Apôtres (II, 6 sq.). Il s'agit parfois de la « langue des anges » (glossolalie vraie). Saint Paul insiste sur l'interprétation des langues dans la première épître aux Corinthiens4.
Actes des Apôtres 2, 6, c'est la référence que je vous ai recopiée et vous avez répondu :
Ne confondons pas (apparemment) "parlez en langue" et "parlez d'autres langue.
Il faudrait savoir !
Dernière modification par Voyageur le lun. 20 févr. 2017, 21:03, modifié 1 fois.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le parler en langues

Message non lu par Mac » lun. 20 févr. 2017, 21:41

Voyageur a écrit :
lun. 20 févr. 2017, 20:42
Lorsque quelqu'un affirme que le Saint Esprit parle à travers sa bouche, il a tout intérêt à ne pas se tromper d'un seul mot, d'un seul son.
Car, s'il trahi, transforme, déforme, invente, extrapole, alors qu'il s'est saisi de l'autorité du Saint Esprit, ne blasphème-t-il pas ?
Concrètement et scripturairement le blasphème contre le Saint Esprit c'est parler contre le Saint Esprit ce que l'Eglise appelle par extension le refus de Dieu. Je ne saisi pas votre définition personnelle. Bref c'est pas bien grave.
Il faudrait savoir !
Parler des langues nouvelles comme le mentionne les versets suivant à marc 16-16 regroupe le fait de parler des langues étrangères et le fait de parler en langue.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le parler en langues

Message non lu par Voyageur » lun. 20 févr. 2017, 22:19

Que pensez-vous des faux-prophètes annoncés par le Christ, qui invoquent le Nom du Très Haut par vanité, dans l'intention de s'élever aux yeux des hommes, de les pervertir et de les mener sur d'autres voies ? Ne parlent-ils pas contre le Saint Esprit ?
Parler des langues nouvelles comme le mentionne les versets suivant à marc 16-16 regroupe le fait de parler des langues étrangères et le fait de parler en langue.
Il serait plus simple de parler du "langage des anges", comme en 1 Co 13, 1, au lieu d'utiliser un terme générique qui regroupe deux réalités différentes. On comprendrait d'autant mieux que cela ne représente qu'une toute petite fraction des dons du Saint-Esprit.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10474
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le parler en langues

Message non lu par Cinci » mar. 21 févr. 2017, 4:28

Bonjour,

De nos jours, la glossolalie ou le "parler en langue" est compris comme le fait qu'une personne puisse produire une série de sons incompréhensibles. Cela devrait s'apparenter dans l'ensemble à une sorte de langue inconnue et que personne n'arriverait à comprendre, à moins qu'une autre personne présente aurait le don de pouvoir décoder ce qui est transmis comme message. Tout le monde comprend que c'est à ce genre de phénomène que l'Apôtre Paul se réfère lorsqu'il nous parle de l'église de Corinthe. En tout cas, quand il fait valoir qu'il serait préférable qu'un interprète puisse déchiffrer le message.

Lors de la Pentecôte, les Apôtres s'exprimaient normalement dans leur langue maternelle, mais les auditeurs entendaient qu'ils leur parlaient dans leur langue maternelle à eux. Ainsi, un grec était-il ébloui d'entendre l'Apôtre Pierre s'exprimer tout à coup comme Démosthène sur l'agora d'Athènes, ou un romain soufflé de l'entendre parler en latin comme Cicéron, un hébreux en hébreux classique et ainsi de suite. Personne pouvait comprendre que des gens simples, des Galiléens sans instruction, auraient pu maîtriser cinq, dix, quinze, vingt-cinq langues étrangères tout en même temps.

Quoi qu'il en soit, la chose (cf "parler en langue") est tenue comme un phénomène accessoire. Il n'est rien là qui puisse être d'importance capitale et encore moins déterminant quant à la qualité des individus. Comme disait l'Apôtre : quand il aurait parlé la langue des anges, s'il n'avait pas la charité il n'était rien, rien mais rien du tout.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10474
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le parler en langues

Message non lu par Cinci » mar. 21 févr. 2017, 4:44

Voyageur,

Je n'ai pas compris ce que le blasphème sans rémission pourrait venir faire dans cette discussion, pas plus que cette histoire de faux prophètes d'ailleurs. Êtes-vous en train de dire que Mac se comporte comme un faux prophète ou bien quoi?

:?:

Il me semble que Mac ne fait rien d'autres que ce que nous faisons tous dans ce forum. Il essaie de se rendre utile. Il donne son point de vue, tente d'apporter une précision ici ou là en fonction de ce qu'il aurait cru voir.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le parler en langues

Message non lu par Voyageur » mar. 21 févr. 2017, 18:21

Cinci a écrit :
mar. 21 févr. 2017, 4:44
Voyageur,

Je n'ai pas compris ce que le blasphème sans rémission pourrait venir faire dans cette discussion, pas plus que cette histoire de faux prophètes d'ailleurs. Êtes-vous en train de dire que Mac se comporte comme un faux prophète ou bien quoi?

:?:

Il me semble que Mac ne fait rien d'autres que ce que nous faisons tous dans ce forum. Il essaie de se rendre utile. Il donne son point de vue, tente d'apporter une précision ici ou là en fonction de ce qu'il aurait cru voir.
Non, mon intention n'est pas de cibler Mac. Si mes tournures de phrases ont pu donner cette impression, je m'en excuse.

Je connais le phénomène de glossolalie dans ses dérives extra ecclésiales. Le médium se place dans une transe extatique et se sent investi par un esprit étranger qui prend possession de son corps. Ce phénomène n'est pas propre à la religion. Comme les spirites, à travers qui parlent de prétendus défunts, de nombreux mouvements douteux usent de pratiques fort similaires. Aussi, par le passé, le "don des langues" était un signe de possession par le malin.

Ce qui signifie que le "parler en langue" en lui-même n'est pas suffisant. Comme l'a dit Mac il faut que cela soit accompagné d'une interprétation. Mais je serais plus sévère à cet égard. Pour moi, il faut que le message final soit vraie nourriture spirituelle. Autrement, tout cela me parait bien vain et même quelque peu vaniteux et dangereux.

Concernant ma mise en garde, j'estime qu'affirmer être l'instrument de l'Esprit Saint implique une grande responsabilité. Si j'affirme au Nom du Saint-Esprit : "DIEU veut que tu tues cette personne !", est-ce que je ne blasphème pas contre le Saint-Esprit en lui prêtant de mauvaises intentions ?
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10474
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le parler en langues

Message non lu par Cinci » mar. 21 févr. 2017, 19:48

D'accord.

Et je me trouvais donc sous le coup d'une impression trompeuse. Merci.

:)

Avatar de l’utilisateur
Peg
Barbarus
Barbarus

Re: Le parler en langues

Message non lu par Peg » mar. 26 nov. 2019, 3:08

Bonsoir Barnabé,

Je tombe sur votre question posée il y a 13 ans!!!
Je me la suis posée également plus récemment, quand j'ai entendu parler de ce phénomène. Après recherches et réflexions,
J'en suis arrivée à la conclusion suivante:
-Notre Seigneur Jésus Christ parlait la langue de son pays pour être compris de ses compatriotes.
-Les apôtres ayant reçu l'Esprit Saint se sont mis à parler des langues étrangères qu'ils ne connaissaient pas, mais parlées par d'autres peuples qui les comprenaient.
-Le message de Dieu est clair doit être compris par tous.
Conclusion (personnelle): Le "parler en langues", galimatias incompréhensible, ne peut être la parole de Dieu ni être inspiré par Lui.
Par qui d'autre peut-il être inspiré?...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités