Les écrits de Marie Valtorta

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13149
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les visions de Maria Valtorta

Message non lu par etienne lorant » sam. 09 mai 2009, 16:45

Dans la parabole des Talents, celui qui n'a reçu qu'un talent n'a pas été lésé, mais favorisé: il était beaucoup aimé, et il a reçu moins de travail à effectuer que les autres. C'est à cause de cela qu'il est jugé paresseux... mais ce n'est qu'une digression, poursuivez sans moi.

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3061
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Une pétition pour un nouveau dogme ?

Message non lu par AdoramusTe » dim. 14 juin 2009, 22:43

MichAel a écrit : Quand on a lu les évangiles de Maria Valtorta, on comprends davantage ces trois titres qui reviennent de plein droit à Marie.Vous ne le savez peut-etre pas, mais Jésus était sévère.Combien de fois,Marie a défendu la cause d'un tel ou d'un autre(avocate)....Les apotres, surtout Pierre passait par Marie quand il voulait à tout prix quelque chose.
Vous dépassez les bornes !
Vous affirmez cela comme si c'étaient des vérités de la Bible ce qu'elles ne sont pas.
Les écrits de Maria Valtorta ne sont là ni pour remplacer les évangiles, ni pour les compléter auquel cas ils feraient partie du Canon des écritures.

Cessez de vous accrocher à des impostures.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1938
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Une pétition pour un nouveau dogme ?

Message non lu par Pneumatis » lun. 15 juin 2009, 22:20

Bonsoir,

Maria Valtorta a écrit un joli livre qu'on ne doit pas considérer autrement que comme une oeuvre littéraire. Dire donc que c'est une vraie prophète est contraire à ce qu'en dit l'Eglise. Et c'est de toute façon contraire à la vérité étant donné les différentes erreurs relevés dans ses récits. Même si les erreurs avérées sont peu nombreuses, une seule d'entre elle suffit pour dire que son ouvrage n'est pas "LA VERITE" comme le fait dire la voyante de Medjugorje à la Vierge Marie. D'ailleurs cette dernière affirmation est elle-même une erreur doctrinale : La Vérité, c'est Jésus Christ, révélé dans les évangiles. Aucune révélation privée ne saurait avoir valeur d'Evangile. Donc contradiction dans les termes.

Plus d'info sur le sujet :arrow: Les visions de Maria Valtorta.

On peut y poursuivre les analyses des erreurs dans ses écrits quand vous voulez. Pour rappel, y ont déjà été relevé, au cours de cette discussion :
- l'erreur manifeste dans la scène de la résurrection : contradiction avec la science archéologique (fiable quand on parle des rites funéraires d'il y a 2000 ans) et avec les découvertes liées au linceul de Turin.
- modification du sens de la parabole évangélique des talents, donc de fait contradiction avec les évangiles et avec l'interprétation de la parabole par les pères de l'Eglise (une paille !!!)
- idem l'épisode de la cananéenne

Enfin même si ils s'en défendent, il y a une nette dérive des Valtortistes à considérer que les écrits de Maria Valtorta sont indispensables à la juste compréhension des Ecritures, comme si l'enseignement de L'Eglise, des pères et des docteurs ne suffisait pas à cette mission d'interprétation de la Parole de Dieu. A tous ceux qui veulent mieux comprendre les évangiles, ils auraient tôt fait de lire la couronne dorée de Saint Thomas d'Aquin, lui-même reprenant à son compte l'ensemble des interprétation des docteurs de l'Eglise pour les synthétiser. Là on est bien plus certain d'être dans la droite ligne de la doctrine de l'Eglise, plutôt que de sans cesse faire référence à des textes qui sont au minimum sujet à polémique.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13149
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Maria Valtorta

Message non lu par etienne lorant » sam. 03 déc. 2011, 9:16

Anne Françoise a écrit :Il y a eu aussi Maria Valtorta "l'Evangile, tel qu'il m'a été révélé" où de multiples détails saisissants -surtout les paroles de Jésus Lui-même puisqu'elle écrivait sous Sa dictée.
Cette sainte, immobilisée, a revécu la Passion du Christ, ressentant jusqu'aux moindres détails; vêtements, odeurs, précision stupéfiante.

Maria Valtorta était la seule voyante à avoir écrit sous dictée du Christ.


La Foi est le fondement de l'Espérance. C'est une certitude qu'on ne voit pas.

En 1993, à l'initiative du cardinal Ratzinger et de la Congrégation pour la doctrine de la foi, la Conférence des évêques italiens demande à l'éditeur de Maria Valtorta de publier un démenti à l'intérieur des volumes « qui indique clairement, dès la toute première page, que les "visions" et les "dictées" auxquelles il est fait allusion sont simplement des formes littéraires utilisées par l'auteur pour raconter la vie de Jésus à sa manière. Elles ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle ».
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 486
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

l'Evangile tel qu'il m'a été révélé - Maria Valtorta

Message non lu par MariaMagdala » mar. 14 mai 2013, 10:52

Bonjour,

Une personne m'a conseillé la lecture de ces 10 volumes. J'avoue que ca m'interesse beaucoup.

Les avez vous lu?

Si oui ou les avez vous trouvé? Quelle édition?

J'ai vu sur le site de Maria que les textes étaient disponibles, mais j'ai du mal a lire longtemps sur un écran.


Merci pour vos réponses.

God bless you
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11195
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les visions de Maria Valtorta

Message non lu par Fée Violine » mar. 14 mai 2013, 12:13

Bonjour MariaMagdala,

j'ai fusionné votre question avec un débat très intéressant sur le même sujet je vous recommande particulièrement les interventions de Pneumatis, dont la conclusion sur l'oeuvre de Maria Valtorta est
une belle œuvre littéraire sans aucune origine divine. En cela je pourrai considérer que certains apports sont très riches et d'autres plutôt malencontreux.
Donc à ne pas prendre comme parole d'évangile, c'est le cas de le dire!

Avatar de l’utilisateur
Eau
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 14:45

Re: Les visions de Maria Valtorta

Message non lu par Eau » mar. 14 mai 2013, 13:05

Bonjour,
Lisez le livre de jean françois lavère paru en 2012 "L'enigme valtorta". Il démontre magistralement que ces visions ne peuvent qu'êtres d'origine divine.


Je suis en train de lire l'oeuvre (j'en suis au tome 2). Ca me touche profondément :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8050
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les visions de Maria Valtorta

Message non lu par Raistlin » mar. 14 mai 2013, 15:47

Eau a écrit :Bonjour,
Lisez le livre de jean françois lavère paru en 2012 "L'enigme valtorta". Il démontre magistralement que ces visions ne peuvent qu'êtres d'origine divine.


Je suis en train de lire l'oeuvre (j'en suis au tome 2). Ca me touche profondément :coeur:
Je ne suis pas familier de l'oeuvre de Maria Valtorta. Mais, j'aimerais vous poser une question : qu'en est-il de la concordance entre le Linceul de Turin et les écrits de Maria Valtorta sur la crucifxion ? En effet, il me semble que le Linceul de Turin est un bon critère pour juger de la véracité de certains faits qu'elle rapporte dans son oeuvre.

Autre point sur lequel j'aimerais attirer votre attention : il ne suffit pas qu'un individu fasse état de connaissances inexpliquées pour qu'on doive en conclure à l'origine divine de celles-ci. Le démon peut être tout autant un facteur d'explication. Si donc il est avéré que Maria Valtorta n'a rien inventé, il faut s'assurer que c'est Dieu qui en est la cause.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13149
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les visions de Maria Valtorta

Message non lu par etienne lorant » mar. 14 mai 2013, 16:45

Mon directeur spirituel m'ayant opposé les visions d'Anne-Catherine Emmerich à celles de Maria Valtorta, je n'ai pas ouvert une page de cette dernière. A dire vrai, il y a déjà tant à découvrir et à lire chez A.C. Emmerich, que la lecture de Maria Valtorta ne m'a plus intéressé. Or, je crois qu'A.C. Emmerich fut déclarée bienheureuse. Que ce sont ses écrits qui ont permis de situer les restes de la maison de la Vierge Marie à Ephèse - où le pape Jean-Paul II se serait rendu pour prier. Qu'en est-il de Maria Valtorta ? Sa vie et son oeuvre font-elle l'objet d'une enquête en vue de béatification ?

Merci pour la réponse car je ne la connais pas.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Les visions de Maria Valtorta

Message non lu par Valtortiste91 » sam. 07 sept. 2013, 6:10

etienne lorant a écrit :Mon directeur spirituel m'ayant opposé les visions d'Anne-Catherine Emmerich à celles de Maria Valtorta, je n'ai pas ouvert une page de cette dernière. A dire vrai, il y a déjà tant à découvrir et à lire chez A.C. Emmerich, que la lecture de Maria Valtorta ne m'a plus intéressé. Or, je crois qu'A.C. Emmerich fut déclarée bienheureuse. Que ce sont ses écrits qui ont permis de situer les restes de la maison de la Vierge Marie à Ephèse - où le pape Jean-Paul II se serait rendu pour prier. Qu'en est-il de Maria Valtorta ? Sa vie et son oeuvre font-elle l'objet d'une enquête en vue de béatification ? Merci pour la réponse car je ne la connais pas.
Anne-Catherine Emmerich ne fut déclarée Bienheureuse qu'en 2004, 180 ans après sa mort (1824) au terme de polémiques sur ses stigmates et ses visions. Elle le fut d'ailleurs pour ses mérites et non pour ses écrits qui, bien que profitables à lire, ne peuvent lui être attribués entièrement (source : cardinal José Saraiva Martins, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, Osservatore Romano, 7 octobre 2004) . En effet, si les visions d'A.C. Emmerich sont authentiques - à n'en pas douter - elles ne furent pas retranscrites par elle, mais par Clemens Brentano, un poète ami de Goethe, qui, dans son enthousiasme, a induit des éléments dommageables à la vérité historique et à la pureté initiale qui demeure cependant inspirée par le Ciel.
Marie d'Agréda, quelques temps auparavant (XVIIème siècle) eut aussi à subir la polémique, parfois violente. Elle n'est que Vénérable bien que son cas fut défendu par cinq papes. Juridiquement son oeuvre (La Cité mystique de Dieu) - la première vision complète de la vie de la Vierge Marie - a la particularité d'être condamnée en Italie et en France, mais licite en Espagne et en Belgique. Là aussi, pour des raisons humaines, ses visions furent entachées sur le plan historique, mais garde toute leur valeur spirituelle.
Maria Valtorta, morte il y a 52 ans, a fait l'objet d'une demande en béatification initiée par les Servites de Marie de Florence. La demande n'a pas semblé opportune "du moins pour l'instant" (almeno per il momento) (source : Mgr Ennio Antonelli, archevêque de Toscane, 2 octobre 1992).
Cela n'empêche que sa messe de cinquantenaire a été célébrée à la Basilique de la Santissima Annunziata de Florence, siège des Servites de Marie où les restes de Maria Valtorta ont été transportés peu de temps après sa mort. La cérémonie fut présidée le 15 octobre 2011, par un ancien nonce apostolique, Mgr Pier Giacomo De Nicolò.
L'année suivante, Benoît XVI, dans sa dernière année de pontificat, a béatifié coup sur coup, deux fervents défenseurs de l'oeuvre de Maria Valtorta pourtant contestée en son temps.
L'intérêt de Maria Valtorta est sans doute l'authenticité historique car elle a écrite elle-même et immédiatement (au contraire de ses deux consœurs). Jean-François Lavère a fait le recensement de 10.000 données de l'oeuvre au plan botanique, zoologique, climatique, géographique, archéologique, historique, etc... et a conduit leur validation scientifique avec des moyens que ne possédait évidemment pas Maria Valtorta à son époque. Il a publié une partie de ses travaux en 2012 dans L'énigme Valtorta déjà cité.
Toutes ses oeuvres sont des révélations privées et ne peuvent être confondues avec la Révélation publique close à la mort de l'apôtre Jean, mais cela ne demeure pas moins autant de cadeaux du Ciel qui réactualisent constamment la vie de Jésus et de Marie.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Les visions de Maria Valtorta

Message non lu par Valtortiste91 » sam. 07 sept. 2013, 6:30

Raistlin a écrit :...Je ne suis pas familier de l'oeuvre de Maria Valtorta. Mais, j'aimerais vous poser une question : qu'en est-il de la concordance entre le Linceul de Turin et les écrits de Maria Valtorta sur la crucifxion ? En effet, il me semble que le Linceul de Turin est un bon critère pour juger de la véracité de certains faits qu'elle rapporte dans son oeuvre.
Autre point sur lequel j'aimerais attirer votre attention : il ne suffit pas qu'un individu fasse état de connaissances inexpliquées pour qu'on doive en conclure à l'origine divine de celles-ci. Le démon peut être tout autant un facteur d'explication. Si donc il est avéré que Maria Valtorta n'a rien inventé, il faut s'assurer que c'est Dieu qui en est la cause.
Les trois visionnaires citées ci-dessus - malgré les avatars de leurs œuvres - s'accordent sur des détails de la crucifixion qui corroborent le Linceul de Turin. Le premier clou a été enfoncé dans le poignet (espace de destot), mais pour le second, les pré-trous (nécessité technique qu'elles ignoraient) étant mal faits, les bourreaux ont du étirer le bras de Jésus avant de clouer, en désespoir de cause, le second clou dans la paume. Sur le Linceul de Turin on voit une main, mais l'autre est cachée. Cela correspond aussi à la vérité scientifique qu'on ne peut crucifier quelqu'un en clouant seulement ses paumes.
Autres détails, mais étrangers au Linceul : les trois visionnaires sont unanimes pour spécifier un détail cruel, mais que justifie le crucifiement : le renversement de la croix, avec le supplicié déjà cloué, afin de fixer les clous par derrière. A défaut, les soubresauts du supplicié risquaient le déclouement. On imagine Jésus écrasé sous la croix après la douleur du renversement.

Pour votre seconde question : l'oeuvre de Maria Valtorta a été lue par trois papes : Pie XII qui en recommanda la publication, Paul VI qui félicita publiquement l'auteur d'un ouvrage panégyrique sur elle et Jean-Paul II qui la lisait à titre personnel. On ignore si Benoît XVI en fut lecteur, mais il a béatifié l'année dernière deux promoteurs de l'oeuvre de Maria Valtorta. Il y a donc peu de craintes sur l'inspiration de cette révélation privée.

Avatar de l’utilisateur
Tibelle07
Ædilis
Ædilis
Messages : 32
Inscription : sam. 05 avr. 2014, 11:06

Re: L'apparence spirituel (important s'il vous plait).

Message non lu par Tibelle07 » mar. 13 mai 2014, 20:42

Voici un texte

Jésus dit:

(...) « Dès lors, à la résurrection des corps, celui qui était grand sera grand, la personne frêle sera frêle, le robuste sera robuste, le blond et le brun le resteront, et ainsi de suite. Toutefois les imperfections disparaîtront, car dans le Royaume de Dieu tout est beauté, pureté, santé et vie, comme cela aurait dû être le cas au paradis terrestre, conformément à ce qui était établi, si l’homme n’y avait apporté le péché, la mort et les souffrances de toutes sortes, depuis les maladies jusqu’aux haines entre les hommes . » (...)

Valtorta, M., Les cahiers de 1945, Isola del Liri, Centro Editoriale Valtortiano, 2004, p. 565.

Le passage en couleur , Jésus parle de la couleur naturel , celle avant la mort , il veut dire quoi ?

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: L'apparence spirituel (important s'il vous plait).

Message non lu par Peccator » mar. 13 mai 2014, 21:16

Bonsoir Prescillia,

je comprend que ces questions vous préoccupent et que vous ressentez le besoin d'avoir des réponses pour avancer en confiance.

Mais nous savons réellement peu de choses là-dessus, avec certitude.

Les récits de Maria Valtorta sont pleins de vie, et je sais que leur lecture apporte beaucoup de réconfort à nombre de chrétiens, mais je vous rappelle qu'ils ne sont pas paroles d'évangile. Je vous rappelle aussi que la Congrégation pour la doctrine de la foi déconseille fermement leur lecture (ce livre avait été mis à l'index, et reste fermement déconseillé même après la suppression de l'index). La conférence des évêques italiens a demandé à l'éditeur que soit clairement précisé ceci :
les “visions” et les “dictées” auxquelles il est fait allusion sont simplement des formes littéraires utilisées par l'auteur pour raconter la vie de Jésus à sa manière. Elles ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle.
(l'éditeur a toujours refusé de respecter les avis de l'Eglise...)

Je sais que les écrits de Maria Valtorta sont captivants, que leur lecture nous "parle" plus que celle des évangiles, et qu'ils peuvent apporter beaucoup de réconfort. Mais en déconseillant fermement leur lecture, l'Eglise veille sincèrement à votre bien spirituel. Trop vous appuyer dessus peut réellement amener votre foi sur une fausse route.

Alors sur quoi pouvons-nous nous appuyer pour vous répondre ? Sur les Evangiles et la Tradition de l'Eglise. En procédant ainsi, nous pouvons être sûr de vous répondre en vérité, sans vous faire de fausses promesses.

Tout d'abord, je perçois dans vos questionnements une certaine peur de la mort, et un besoin d'être rassurée sur ce qui nous arrivera après. C'est bien naturel.
Aussi, je vous invite à vous accrocher à ces paroles du Christ, qu'il a adressé à plusieurs reprises à ses disciples épouvantés : "n'ayez pas peur, ce n'est que moi". Ce qui se passe après la mort, c'est la rencontre avec Jésus. Alors prenez refuge dans Sa miséricorde, et gardez l'espérance.

Et n'attendez pas l'heure de la mort pour aller à Sa rencontre : vous pouvez déjà rencontrer Jésus chaque jour, dans votre vie présente ! Vous pouvez le rencontrer dans la Présence du Saint Sacrement, en communiant ou par l'adoration eucharistique. Vous pouvez le rencontrer dans le visage de votre prochain, par la charité. Vous pouvez faire l'expérience de sa miséricorde par la confession. Plus vous fréquenterez Jésus dès maintenant, plus vous aurez déjà des acomptes, dès cette vie, sur l'héritage qui vous attend ensuite. Et plus vous aimerez Jésus maintenant, moins vous aurez peur de cette grande rencontre à venir. "N'ayez pas peur, ce n'est que moi".

Efforcez-vous donc de moins vous préoccuper de demain, et bien plus d'aujourd'hui. Car c'est aujourd'hui que Jésus vous appelle pour venir habiter chez vous (relisez Zachée, par exemple).

Ensuite, pour votre question précise sur la couleur des cheveux : au Paradis, nous aurons l'apparence que le Père jugera bonne, et puisque notre volonté sera parfaitement accordée à la Sienne, ce sera aussi l'apparence que vous voudrez. Cheveux bruns ou noirs ? Je ne sais pas. Mais je sais que ce sera la couleur que vous voudrez alors. Ne vous tracassez donc pas là-dessus : de toute façon, vous serez heureuse.

Mais encore faut-il y entrer, au Paradis : et pour cela, c'est maintenant qu'il faut vivre votre foi, maintenant qu'il faut aimer Jésus et aimer votre prochain.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3076
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: L'apparence spirituel (important s'il vous plait).

Message non lu par Jean-Mic » mar. 13 mai 2014, 21:18

Tibelle07 a écrit :Voici un texte

Jésus dit:

(...)

Valtorta, M., Les cahiers de 1945, Isola del Liri, Centro Editoriale Valtortiano, 2004, p. 565.
(c'est moi qui souligne)
Les ouvrages de Maria Valtorta ne sont pas paroles d'évangile, ni des articles de foi. Ce n'est pas là qu'il faut chercher.

Fraternellement
Jean-Mic

Avatar de l’utilisateur
Tibelle07
Ædilis
Ædilis
Messages : 32
Inscription : sam. 05 avr. 2014, 11:06

Re: L'apparence spirituel (important s'il vous plait).

Message non lu par Tibelle07 » mar. 13 mai 2014, 22:01

Sa me préoccupe vraiment beaucoup surtout que cette question est surtout sentimentale j'aimerais tant avoir une réponse a tout sa :(

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Lentille et 27 invités