Le volontarisme religieux

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
veilleur
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : jeu. 04 févr. 2021, 22:35
Conviction : Catholique pratiquant

Le volontarisme religieux

Message non lu par veilleur » mar. 30 mars 2021, 16:15

On ne peut plaire à Dieu que par la foi alimentée par la charité et dans l'espérance.
Nous ne pouvons pas compter sur nos mérites pour plaire à Dieu et d'ailleurs le seul mérite de l'homme
est l'Amour de Dieu et du prochain selon l'esprit et non selon la lettre.
Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
La charité véritable dilate le coeur et rend heureux même dans la douleur et les difficultés.

Certaines personnes veulent tellement s'élever par leurs propres forces qu'elles ne supportent pas leurs défauts.
Elles deviennent honteuses et finissent par devenir orgueilleuses cherchant chez les autres des défauts qui puissent les rassurer sur leur état.
Le danger à ce moment la est de faire des confessions incomplètes et donc sacrilèges par peur de nos péchés.

La solution est :
PENITENCE
PATIENCE
CONSTANCE
Mes amis m'appellent "Michel", mes ennemis me surnomment "Gauthier"
je suis soit "une poussière" selon Jean-Jacques Goldman soit "le soldat rose" pour certains

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1500
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par Foxy » mar. 30 mars 2021, 19:19

veilleur a écrit :
mar. 30 mars 2021, 16:15
On ne peut plaire à Dieu que par la foi alimentée par la charité et dans l'espérance.
Nous ne pouvons pas compter sur nos mérites pour plaire à Dieu et d'ailleurs le seul mérite de l'homme
est l'Amour de Dieu et du prochain selon l'esprit et non selon la lettre.
Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
La charité véritable dilate le coeur et rend heureux même dans la douleur et les difficultés.

Certaines personnes veulent tellement s'élever par leurs propres forces qu'elles ne supportent pas leurs défauts.
Elles deviennent honteuses et finissent par devenir orgueilleuses cherchant chez les autres des défauts qui puissent les rassurer sur leur état.
Le danger à ce moment la est de faire des confessions incomplètes et donc sacrilèges par peur de nos péchés.

La solution est :
PENITENCE
PATIENCE
CONSTANCE
Bonjour Veilleur

Je suis un peu mal à l'aise avec cette phrase :
Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
Car nous n'avons pas toujours le désir de prier, il y a bien des jours où c'est plus la routine qui domine.
Au Carmel, des soeurs s'endorment pendant l'Oraison...

Ste Thérèse d'Avila elle-même est passée par là :
Mon temps d’oraison était fort pénible car l’esprit n’y était pas maître, mais esclave… Je passais ainsi de longues années, et je m’étonne maintenant comment j’ai pu autant souffrir sans renoncer à l’un ou à l’autre.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 296
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par Désird'humilité » mar. 30 mars 2021, 20:27

Foxy a écrit :
mar. 30 mars 2021, 19:19
veilleur a écrit :
mar. 30 mars 2021, 16:15
On ne peut plaire à Dieu que par la foi alimentée par la charité et dans l'espérance.
Nous ne pouvons pas compter sur nos mérites pour plaire à Dieu et d'ailleurs le seul mérite de l'homme
est l'Amour de Dieu et du prochain selon l'esprit et non selon la lettre.
Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
La charité véritable dilate le coeur et rend heureux même dans la douleur et les difficultés.

Certaines personnes veulent tellement s'élever par leurs propres forces qu'elles ne supportent pas leurs défauts.
Elles deviennent honteuses et finissent par devenir orgueilleuses cherchant chez les autres des défauts qui puissent les rassurer sur leur état.
Le danger à ce moment la est de faire des confessions incomplètes et donc sacrilèges par peur de nos péchés.

La solution est :
PENITENCE
PATIENCE
CONSTANCE
Bonjour Veilleur

Je suis un peu mal à l'aise avec cette phrase :
Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
Car nous n'avons pas toujours le désir de prier, il y a bien des jours où c'est plus la routine qui domine.
Au Carmel, des soeurs s'endorment pendant l'Oraison...

Ste Thérèse d'Avila elle-même est passée par là :
Mon temps d’oraison était fort pénible car l’esprit n’y était pas maître, mais esclave… Je passais ainsi de longues années, et je m’étonne maintenant comment j’ai pu autant souffrir sans renoncer à l’un ou à l’autre.
J'ai pensé exactement la même chose. Le Seigneur bénit ceux qui,comme Job, continuent à prier alors qu'ils affrontent des turpitudes extérieures et intérieures.
Je suis catéchumène.

veilleur
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : jeu. 04 févr. 2021, 22:35
Conviction : Catholique pratiquant

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par veilleur » mar. 30 mars 2021, 21:09

Par "coeur sec" je ne pensais pas aux sécheresses spirituelles qui sont des épreuves qui nous sont profitables. Je parlais de ceux qui sont cassants et qui ne supportent rien qui soit différent de ce qu'ils pensent.
Mes amis m'appellent "Michel", mes ennemis me surnomment "Gauthier"
je suis soit "une poussière" selon Jean-Jacques Goldman soit "le soldat rose" pour certains

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1500
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par Foxy » mar. 30 mars 2021, 22:19

veilleur a écrit :
mar. 30 mars 2021, 21:09
Par "coeur sec" je ne pensais pas aux sécheresses spirituelles qui sont des épreuves qui nous sont profitables. Je parlais de ceux qui sont cassants et qui ne supportent rien qui soit différent de ce qu'ils pensent.
D'accord. comme la "rigidité" dont parle le Pape François peut-être ?

https://fr.zenit.org/2018/10/22/la-rigi ... -pape-7-8/
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

veilleur
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : jeu. 04 févr. 2021, 22:35
Conviction : Catholique pratiquant

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par veilleur » mar. 30 mars 2021, 22:28

"rigidité" est le terme exact.
Mes amis m'appellent "Michel", mes ennemis me surnomment "Gauthier"
je suis soit "une poussière" selon Jean-Jacques Goldman soit "le soldat rose" pour certains

Avatar de l’utilisateur
NathDel
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : sam. 10 avr. 2021, 21:31
Conviction : Catholique

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par NathDel » sam. 10 avr. 2021, 23:36

Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
La charité véritable dilate le coeur et rend heureux même dans la douleur et les difficultés.
Il est vrai qu'il m'est arrivé de penser la même chose en voyant certaines personnes se disant ferventes Chrétiennes, qui assumaient une grande méchanceté envers tout le monde...

Puisque le message du Christ est d'Amour et de Pardon, il est peut-être préférable de chercher à devenir une meilleure personne avant de le prier pour se faire pardonner ses péchés. (mais l'un n’empêche pas l'autre ;) )

Se disent-ils Chrétiens juste pour se rassurer ?

Cela doit faire parti des paradoxes de la vie ...

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11274
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par Fée Violine » sam. 10 avr. 2021, 23:52

il est peut-être préférable de chercher à devenir une meilleure personne avant de le prier
Ou l'inverse : c'est la prière qui nous rend capables de devenir meilleurs.

ademimo
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par ademimo » dim. 11 avr. 2021, 13:25

NathDel a écrit :
sam. 10 avr. 2021, 23:36
Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
La charité véritable dilate le coeur et rend heureux même dans la douleur et les difficultés.
Il est vrai qu'il m'est arrivé de penser la même chose en voyant certaines personnes se disant ferventes Chrétiennes, qui assumaient une grande méchanceté envers tout le monde...

Puisque le message du Christ est d'Amour et de Pardon, il est peut-être préférable de chercher à devenir une meilleure personne avant de le prier pour se faire pardonner ses péchés. (mais l'un n’empêche pas l'autre ;) )

Se disent-ils Chrétiens juste pour se rassurer ?

Cela doit faire parti des paradoxes de la vie ...
Bonjour,
Le paradoxe que vous évoquez est le propre de nombreuses religions. Il est assez commun que de fervents partisans de leur religion se livrent à des actes de violence, et même à des actes de guerre, avec leurs lots d'atrocités, et tout cela au nom de Dieu, en étant persuadés que ces actes ne compromettront jamais leur propre salut, ni les bonnes dispositions de Dieu à leur égard.

Évidemment, je ne fais que répéter une banalité maintes fois exprimée depuis des décennies ou siècles. Mais il est assez frappant de voir que les partisans d'une religion semblent totalement inaccessibles à cette simple pensée de bon sens. C'est peut-être ce qui définit le mieux le fanatisme. A moins que cette revendication religieuse venant excuser des actes criminels ne cache en réalité une démarche purement identitaire sur le plan culturel.

ademimo
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: Le volontarisme religieux

Message non lu par ademimo » dim. 11 avr. 2021, 13:35

veilleur a écrit :
mar. 30 mars 2021, 16:15
On ne peut plaire à Dieu que par la foi alimentée par la charité et dans l'espérance.
Nous ne pouvons pas compter sur nos mérites pour plaire à Dieu et d'ailleurs le seul mérite de l'homme
est l'Amour de Dieu et du prochain selon l'esprit et non selon la lettre.
Passer des heures en prières ne sert à rien si on a le coeur sec.
La charité véritable dilate le coeur et rend heureux même dans la douleur et les difficultés.

Certaines personnes veulent tellement s'élever par leurs propres forces qu'elles ne supportent pas leurs défauts.
Elles deviennent honteuses et finissent par devenir orgueilleuses cherchant chez les autres des défauts qui puissent les rassurer sur leur état.
Le danger à ce moment la est de faire des confessions incomplètes et donc sacrilèges par peur de nos péchés.

La solution est :
PENITENCE
PATIENCE
CONSTANCE
Cependant, l'homme est naturellement impatient et inconstant. Donc les deux dernières solutions n'en sont pas vraiment. Reste la pénitence. Mais l'homme n'a pas toujours le temps d'accéder à la pénitence. Vous oubliez, je crois, une dernière solution qui est, à mon avis, la seule, l'unique, qui est la reconnaissance de sa propre impuissance en s'en remettant avec confiance à la bonté de Dieu : c'est exactement l'attitude du "bon larron" sur la Croix, qui est notre ultime modèle. Il est même le modèle par excellence, car il est présent aux côtés du Christ au Calvaire. Et il est le premier à entrer au Paradis. On ne parle pas souvent du "bon larron". C'est dommage, parce que ce personnage est très loin d'être anodin. C'est à lui - lui seul - que le Christ annonce qu'il entrera le soir même dans le Paradis.

Donc, lorsque la constance et la pénitence ont échoué, et que l'écoulement du sablier ne laisse plus le loisir de la pénitence, il reste l'ultime voie du bon larron.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités