Profanations antichrétiennes

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6961
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Profanations antichrétiennes

Message non lu par Anne » dim. 09 mai 2010, 22:59

Sur le Salon Beige:
Trouvé dans le bulletin de Radio Courtoisie de ce matin :

"Dans la réponse à une question écrite du député UMP Louis Guédon au gouvernement parue mi-avril au Journal Officiel, on peut lire les chiffres suivants au sujet des actes de vandalisme durant l’année 2008 : Atteintes aux sites israélites : 6 ; atteintes aux sites musulmans : 13 ; atteintes aux sites chrétiens : 266."

:arrow: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... ffres.html
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Alex2
Censor
Censor
Messages : 162
Inscription : ven. 08 janv. 2010, 22:08
Localisation : Moselle

Re: Vandalisme de lieux de culte

Message non lu par Alex2 » lun. 10 mai 2010, 10:57

Je viens de faire un petit calcul, il y a (selon internet) 2100 mosquées en France, et 40 000 églises. Donc, avec 13 mosquées profanées et 266 églises profanées, on en arrive environ à 0,6% pour les édifices des deux religions. Il n'y en a donc pas une plus visée que l'autre. La différence éssentielle, c'est la différence de traitement médiatique...Ca choque moins quand c'est une église... Notre cher gouvernement devrait s'indigner quand une mosquée est profanée, quand une synagogue est profanée, ET quand une église est profanée!
Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent, bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent.

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 730
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Vandalisme de lieux de culte

Message non lu par Anonymus » lun. 10 mai 2010, 14:08

Il faut aussi noter que ce qu'on appelle mosquée en France est souvent un simple local/garage réaménagé, et qui contient rarement des objets de valeurs (contrairement aux églises).

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1608
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Vandalisme de lieux de culte

Message non lu par Laurent L. » lun. 10 mai 2010, 14:09

Alex2 a écrit :La différence éssentielle, c'est la différence de traitement médiatique...
Différence de champ sémantique, aussi.

Quand on force un tabernacle, que l'on piétine les hosties consacrées (et non "bénies" ) et qu'on saccage une église, ça s'appelle un "cambriolage" :
http://www.leparisien.fr/essonne-91/mor ... 825516.php.
(NB : c'est là qu'on s'aperçoit de la déchristianisation de la société : être obligé de donner la définition de "calice"...)

Quand le mur extérieur d'une mosquée est tagué sans qu'il y ait effraction, c'est bien une "profanation" :
http://www.leparisien.fr/faits-divers/s ... 808425.php.
:|
Autre article sur le "cambriolage" : http://www.leparisien.fr/morangis-91420 ... 855926.php.
Les malfaiteurs avaient également saccagé les lieux, renversant divers objets et brisant le tabernacle. Les hosties avaient été retrouvées jetées au sol et piétinées. Un acte que Mgr Dubost n’a pas hésité à qualifier de « profanation ».
Quelle audace ! :roule:

Avatar de l’utilisateur
Alex2
Censor
Censor
Messages : 162
Inscription : ven. 08 janv. 2010, 22:08
Localisation : Moselle

Re: Vandalisme de lieux de culte

Message non lu par Alex2 » lun. 10 mai 2010, 14:39

Bonjour Laurent L, j'ai aussi noté cette différence sémantique. Je veux bien qu'on utilise le terme de cambriolage quand ce sont des oeuvres d'art qui sont volées, mais quand on piétine des hosties consacrées, ce n'est plus un cambriolage, c'est quand même ce qu'on peut faire de pire! Le ton du journaliste sous-entend effectivement une espèce d'ironie, comme si la réaction de Monseigneur Dubost n'était pas justifiée. Je pense que pour beaucoup, les hosties même consacrées ne représentant que des "bouts de pain"(j’espère ne pas blasphémer!!), ça n'est pas si grave... Je vous met en lien le communiqué, que j'avais lu à l'époque, de Monseigneur Dubost. http://www.eglise.catholique.fr/confere ... -6332.html
Le pire, c'est que dès qu'on ose dire que le traitement médiatique n'est pas le même, c'est tout juste si on ne nous considère pas comme des racistes, parce-que l'on dénonce cette injustice. A chaque fois qu'un lieu de culte d'une autre religion est profané, je vois toujours un communiqué des Evèques de France qui condamnent ces actes, et qui envoient une lettre de soutien aux responsables religieux concernés. Par contre, à moins que je me trompe, je n'ai jamais vu ce genre de soutien lorsque c'est une église qui l'est... Je ne veux pas tomber dans la victimisation, ce serait malvenu, mais quand même, cette différence de traitement est flagrante (mes certains de mes amis hostiles à l'Eglise le reconnaissent...)
On doit mettre des grillages devant les vitraux pour qu'ils ne se fassent pas caillasser, sur la porte de mon église il y a plein de tags et de jets de peinture rouge, et quand je pense aux autres actes ignobles(il me semble que c'est Damas Drive(dites moi si je me trompe) qui avait cité sur le forum, une église dans laquelle quelqu'un était allé uriner près de fonts baptismaux!)
Alors d’où vient le problème, les catholiques ne se font-ils pas assez entendre dans ce genre de situations, ou vraiment les journalistes et nos politiques (pas tous bien sûr) voient un degré différent de gravité?

@Anonymus, personnellement, je suis pour la construction de mosquées quand c'est nécessaire, on ne peut pas laisser des gens s'entasser dans des caves, ou monopoliser les rues par manque de place. Il y en a une près de chez moi, et ça n'a jamais dérangé personne.
Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent, bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent.

Avatar de l’utilisateur
Alex2
Censor
Censor
Messages : 162
Inscription : ven. 08 janv. 2010, 22:08
Localisation : Moselle

Re: Vandalisme de lieux de culte

Message non lu par Alex2 » lun. 10 mai 2010, 14:47

Après relecture du communiqué de Monseigneur Dubost, je tiens à réctifier ce que j'ai dit dans mon post précédent, j'avais oublié le petit encart, en bas de la page qui montre un méssage de soutien de la part du CFCM, ça me réjouit d'ailleurs!
Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent, bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent.

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1401
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Une chapelle saccagée...

Message non lu par Harfang » mar. 27 juil. 2010, 18:49

«C'est lamentable, c'est la panique la plus complète… » Jacques Balestic, bénévole à l'association Ide Foris qui, entre autres, s'occupe de l'entretien du jardin des bâtiments des Lazaristes et de l'ancien séminaire, n'en revient toujours pas. Il y a quelques jours, en faisant sa ronde, il s'est aperçu que la porte de la chapelle désacralisée avait été fracturée.

À l'intérieur, il a découvert le triste spectacle… Dans la sacristie, les portes des meubles ont été sauvagement fracturées, les tiroirs renversés, les habits sacerdotaux qui pouvaient s'y trouver ont été jetés par terre, déchirés. Un Christ a été fracassé dans l' angle de la pièce.

Dans la chapelle, des supports de statues ont été cassés probablement à coups de barre de fer, la porte du tabernacle forcée. L'orgue a été démoli. Mais plus grave encore, la tombe de quatre descendants du Chevalier de Borda qui se trouve dans le sol de la nef près de la porte d'entrée, a été profanée. Les voyous ont soulevé la trappe donnant dans le caveau et ont ouvert le cercueil contenant les restes des quatre personnes. « Probablement à la recherche de bijoux qui auraient pu se trouver sur les corps », estiment les policiers de Dax.
Des traces

Les faits se sont probablement déroulés dans la nuit du 15 au 16 juillet. « Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un acte symbolique contre l'Église catholique, ni d'un quelconque rite d'une obscure secte, estime le commissaire Rameau, il s'agit plus certainement de vandalisme pur… » Sur place, les enquêteurs ont pu relever quelques traces et indices qui sont en cours d'analyse.
« À ce point, jamais… »

Cet immense bâtiment désaffecté depuis des lustres, un peu à l'écart de la ville, est régulièrement squatté. « Plusieurs fois, des portes ont été cassées, il y en a même qui arrivent à grimper à l'étage à l'aide de cordes. À l'extérieur on a volé tout ce qui pouvait l'être et notamment la descente du paratonnerre en cuivre », commente Jacques Balestic.

Toutes les chambres de l'ancien séminaire sont saccagées depuis longtemps. « On a déjà eu du gros vandalisme il y a eu deux ou trois ans, mais à ce point dans la chapelle, jamais. »
http://www.sudouest.fr/2010/07/22/la-ch ... 3-3350.php
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1809
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par philémon.siclone » mar. 27 juil. 2010, 20:38

Dégradations dans une synagogue ou une mosquée : acte raciste, antisémitisme, islamophobie.
Dégradation dans une église : vandalisme. Rien de malveillant contre l'Eglise.

Premier cas : émoi national, condamnation, indignation du gouvernement, de l'Eglise, médias mobilisés. Manifestations.
Second cas : silence.

Pourquoi les évêques n'en appellent pas aux fidèles pour manifester leur indignation publiquement ? Bien la preuve que...
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Unsimplehomme
Quæstor
Quæstor
Messages : 257
Inscription : dim. 25 juil. 2010, 17:41

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par Unsimplehomme » mar. 27 juil. 2010, 21:10

Il y a deux poids deux mesures...
Un enquête bâclée conclura a du vandalisme perpétré par des petits délinquants qui ne seront jamais retrouvés... La police, les médias, n'avouerons jamais que ceci vise spécifiquement les Catholiques.
-Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi.
-Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers.
(Mt 5:11et12)

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1809
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par philémon.siclone » mar. 27 juil. 2010, 21:27

Unsimplehomme a écrit :Il y a deux poids deux mesures...
Un enquête bâclée conclura a du vandalisme perpétré par des petits délinquants qui ne seront jamais retrouvés... La police, les médias, n'avouerons jamais que ceci vise spécifiquement les Catholiques.
Enquête bâclée ? Mais ils n'ont même pas attendu que l'enquête commence pour dire qu'il n'y avait rien de malveillant dans le fait de profaner une église.

Mais ce qui me gêne surtout, c'est le manque total de réaction de l'Eglise et des catholiques eux-mêmes.
L'enfouissement, toujours, on n'en sort pas.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par lmx » mar. 27 juil. 2010, 22:06

Strasbourg : tentative d’incendie et saccage d’un temple protestant, tentative d’effraction d’une église catholique.
« Le 20 mai, une douzaine de personnes priaient dans l’église, raconte à 20 Minutes le pasteur Albert Luther. Vers 22 h, elles ont senti de la fumée. Dans le hall, un feu venait d’être mis à des panneaux d’exposition consacrée à l’un de nos voyages en Israël. » Huit jours plus tard, entre 20 h 30 et 21 h, une ou plusieurs personnes s’en sont prises à l’autel installé au cœur du temple. « La Bible a été déchirée, jetée à terre, tout comme les recueils de cantiques, déplore le pasteur. Nous sommes très choqués, car pour nous protestants, la Bible est ce qu’il y a de plus sacré. C’est la présence de Dieu qui a été attaquée. Je ne peux accuser personne, mais tout cela a une connotation religieuse. L’église a été visée, ce n’est pas innocent, ils ne sont pas entrés ici par hasard. »

« Il s’agit d’actes stupides, qui, comme l’incendie d’une école, auraient pu se dérouler n’importe où », estime quant à lui Serge Oehler, l’adjoint (PS) du quartier. Ben voyons…

Les auteurs des faits n’ont pas été identifiés.

La paroisse n’avait auparavant jamais fait l’objet de menaces et entretient de bonnes relations avec les autres communautés religieuses du quartier. Le montant des dégradations est évalué à 30 000 €. Désormais, la porte du temple est fermée à clef et un homme assure la sécurité à l’entrée du temple durant le culte.

L’église catholique Saint-Benoit de Hautepierre a également fait l’objet d’une tentative d’effraction, à la fin mai.
http://www.christianophobie.fr/?p=385

Sans ce type de site , on ne saurait au courant de rien, ni des persécutions en Egypte et au Pakistan ni de ce qui se passe en France. Pour les média qui se plaignent d'être manipulés et instrumentalisés par le gouvernement alors qu'ils sont les plus grands manipulateurs, il ne peut y avoir qu'un seul type de victime.

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1608
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par Laurent L. » mer. 28 juil. 2010, 1:12

philémon.siclone a écrit :Le clergé catholique, en comparaison, s'écrase systématiquement.
Mgr Dubost, évêque d'Evry, s'était exprimé à ce sujet au début de l'année : http://evry.catholique.fr/Cette-fois-il-faut-arreter.

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1809
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par philémon.siclone » mer. 28 juil. 2010, 2:20

Laurent L. a écrit :
philémon.siclone a écrit :Le clergé catholique, en comparaison, s'écrase systématiquement.
Mgr Dubost, évêque d'Evry, s'était exprimé à ce sujet au début de l'année : http://evry.catholique.fr/Cette-fois-il-faut-arreter.
Oui, mais ça ne suffit pas. La situation est grave. Toute l'Eglise de France doit essayer de se faire entendre. Il faut mobiliser l'ensemble des catholiques, qui sont, comme le dit Mgr, eux aussi des "citoyens". Il faut une grande manifestation, alerter l'opinion publique.

Mais personne ne prend une telle initiative. Pourquoi cette inertie ?

Il y aurait une bonne chose à faire : dresser l'inventaire de toutes les attaques de toute sorte que subit l'Eglise catholique depuis des années (que ce soit les actes de vandalisme, le comportement de la justice, des pouvoirs publics, des gouvernements, ou le traitement dans les médias), et dans un second temps remuer un peu tout le monde, créer un mouvement. Pas un parti politique ! Mais un mouvement unitaire de protestation, une pétition, et une manifestation, ayant pour vocation à rassembler tous les catholiques au-delà des sensibilités. Pas 36 pétitions isolées, et 36 manifestations isolées. Non, un mouvement qui se fasse vraiment entendre.

Je ne comprends pas que personne n'a eu jusqu'ici ce genre d'initiative. Mais c'est vrai que si les évêques ne sont pas dans le coup, c'est même pas la peine.

Il est bien gentil Mgr Dubost avec son billet de 3 lignes sur son site. Je n'appelle pas ça une vraie initiative de protestation. Le problème, c'est qu'on est toujours dans l'enfouissement. Regardez les évêques de Belgique, séquestrés pendant des heures. Pas un ne s'en est plaint, comme si c'était tout à fait normal.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Luis
Quæstor
Quæstor
Messages : 397
Inscription : lun. 17 août 2009, 21:28
Localisation : Clamart

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par Luis » mer. 28 juil. 2010, 11:04

Ils préfèrent souffrir que se plaindre, et je trouve ça bien. C'est bien ce qui doit nous démarquer de tous les autres groupes religieux, et ça, les gens qui ont leur conscience entrouverte par le Bon Dieu le remarquent : même devant la pire iniquité faite à nous-mêmes, nous ne nous plaignons pas. Au contraire, plutôt que de réclamer une justice humaine (alors que c'est Dieu qui juge !), nous devons préférer oeuvrer à la véritable justice divine qui est la charité.

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1809
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par philémon.siclone » mer. 28 juil. 2010, 11:54

Luis a écrit :Ils préfèrent souffrir que se plaindre, et je trouve ça bien. C'est bien ce qui doit nous démarquer de tous les autres groupes religieux, et ça, les gens qui ont leur conscience entrouverte par le Bon Dieu le remarquent : même devant la pire iniquité faite à nous-mêmes, nous ne nous plaignons pas. Au contraire, plutôt que de réclamer une justice humaine (alors que c'est Dieu qui juge !), nous devons préférer oeuvrer à la véritable justice divine qui est la charité.
ha bon, on ne doit pas défendre l'Eglise, on ne doit pas défendre la Foi... Vous confondez l'attitude individuelle du chrétien quant à son cas personnel (tendre la joue) et l'attitude des pasteurs vis-à-vis du peuple dont ils ont la charge, et des chrétiens vis-à-vis de leurs frères et de l'Eglise (témoigner).

Saint Paul s'est défendu contre les accusations injustes. Il en a appelé à l'Empereur.
Saint Etienne a tenu tête dans son témoignage, et l'a payé de sa vie.
Saint Pierre n'est pas resté inerte face aux attaques dirigées contre l'Eglise. Relisez donc les Actes des Apôtres.
Le Christ s'est tu jusqu'à un certain point, mais il a gardé sa dignité. Il ne s'est pas aplati devant Caïphe et Anne pour leur donner finalement raison. Il ne s'est pas excusé d'avoir livré son témoignage, bien au contraire. Et le moment venu, il a confirmé que son témoignage était véridique, ce qui lui a valu d'être condamné.

Ce que vous préconisez n'est rien d'autre que de la lâcheté et de la trahison.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 28 invités