Profanations antichrétiennes

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Luis
Quæstor
Quæstor
Messages : 397
Inscription : lun. 17 août 2009, 21:28
Localisation : Clamart

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par Luis » mer. 28 juil. 2010, 12:04

Disons-le autrement : je ne peux pas vous suivre lorsque vous préconisez toutes ces choses parce que vous n'avez pas l'autorité pour les faire. Si vous aviez l'autorité pour les faire, vous seriez déjà en train de les faire. Saint Paul n'a pas attendu l'avis de ses camarades pour faire ce qu'il estimait être la justice dans son cas : en appeler à l'Empereur.

C'est quelque chose qui transpire de quasiment tous vos messages sur ce forum Philémon. Je vois bien que vous êtes dans un grand malaise face à toutes ces choses mauvaises qui se passent dans notre pays et dans le monde. Mais manifestement, il ne vous a pas (encore) été donné l'autorité pour les résoudre puisque vous n'êtes pas en train de les résoudre. A partir de là, je ne peux que vous exhorter à remettre vos souffrances dans les mains du Bon Dieu et à le supplier de vous donner ce pouvoir d'agir selon son bon vouloir.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10261
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Une chapelle saccagée...

Message non lu par Cinci » jeu. 29 juil. 2010, 12:11

@ Luis :
Ils préfèrent souffrir que se plaindre, et je trouve ça bien. C'est bien ce qui doit nous démarquer de tous les autres groupes religieux, et ça, les gens qui ont leur conscience entrouverte par le Bon Dieu le remarquent : même devant la pire iniquité faite à nous-mêmes, nous ne nous plaignons pas.

Ce serait plutôt ma tendance personnelle dans l'ordinnaire des jours. Seulement, je ne serais pas sûr que ce serait un bien, un si grand bien chez moi. Faire savoir à qui de droit qu'il serait bien un mal en cours est un truc qui peut avoir ses vertus aussi. Je pense que c'est dans l'Évangile. Et puis il y a un temps pour tout comme dirait l'autre. Un temps pour signaler un abus, un temps pour faire ses prières et pourquoi pas un temps aussi pour se faire massacrer en ne pipant mot. C'est sûr.

Sinon, je vais vous faire une confidence : je ne considère pas tellement que le forum internet sera le lieu pour faire monstration d'une super apparence de vertus personnels ou devoir être le siège sur place d'un sorte de course à qui aura l'air le plus spirituel de loin, le plus fin ou le plus pieux. Si vous voulez, à propos des forums, il m'en ferait penser plus aux livres des psaumes. C'est à dire comme l'endroit où verser ses peines, pousser parfois un alléluia, crier dans le désert, en souhaiter des fois que la tête de son ennemi se fasse fracasser et que sa postérité soit maudite, avoir honte un peu à un autre moment, nourrir une sorte de petite prière tout bas, et ainsi de suite.

http://www.youtube.com/watch?v=W4ga_M5Z ... re=related

Pour la sagesse qui nous fait défaut, tiens !

:fleur:


Les gens qui viennent ici savent bien où ils mettent les pieds, et ont d'ailleurs déjà des avis tranchés sur tout. - PhilémonSiclone


Pas tout le temps, pas tout le temps ... Il dépend de quoi l'on veut causer. Puis on fini tout le temps par apprendre quelque chose soit même d'une façon ou d'une autre. C'est mon impression.

pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 288
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

Pouan-les-Vallées: Une église saccagée

Message non lu par pajaro » mer. 04 août 2010, 23:46

L'église saccagée par de mystérieux vandales

Depuis ses deux périodes de construction, aux XIIIe et XVIe siècles, l'église de Pouan-les-Vallées a eu le temps d'en voir de toutes les couleurs. L'édifice a subi les guerres, les intempéries, les affres des siècles et les souffrances des paroissiens, mais cet édifice classé depuis 1913 n'a jamais connu l'outrage qui lui a été infligé cette semaine. Hier matin en effet, l'employé communal intrigué par le calvaire renversé dans la cour de l'église Saint-Pierre est allé plus loin dans son inspection pour découvrir avec répugnance de quoi l'humain est capable.


Chemin de croix incendié


« C'est une véritable infamie », s'étrangle Paul Cantraine, le maire de Pouan, qui parle de « crucifix renversés, de lustres en verre éclatés sur le pavé, d'un autel renversé, de la corde d'une cloche arrachée, du chemin de croix incendié, etc. Le pire, c'est la destruction de la voûte en ogive, au-dessus du maître-autel », s'inquiète l'adjoint au maire, Georges Bracq, en montrant les pièces de craie venues se fracasser sur le meuble et sur le pavement du chœur.
Pour la commune qui a entrepris de gros travaux de restauration sur l'église St-Pierre (toiture, nef…) ces dernières années, ce saccage porte un préjudice majeur à la communauté.


À deux reprises


« Il doit y avoir un mariage le 25 septembre. Cela ne va malheureusement pas être possible », se désole le maire, qui a immédiatement prévenu les gendarmes pour que l'enquête débute. A cet égard, dès le tout début d'après-midi, une équipe de gendarmes de la caserne de Rosières s'est rendue sur place pour recueillir les éléments de police scientifique. Un crucifix, une corde et un élément de la croix renversée ont notamment été retrouvés, après avoir été balancés au-dessus de la cour des voisins.
Les témoignages recueillis indiqueraient que les faits se seraient déroulés dans l'après-midi de mardi et de mercredi. Le bruit occasionné par les vandales aurait fait croire au voisinage que l'église était momentanément en travaux.


Acte prémédité


« L'église est continuellement fermée par des grilles métalliques et des portes munies de gros verrous. Ceux qui se sont introduits là l'ont fait en toute connaissance de cause », estime M. Bracq, inquiet de voir la quiétude de ce bourg de 500 âmes offensée si gravement. « S'introduire ainsi par l'effraction d'une porte verrouillée et à deux reprises, ça suppose qu'il y a préméditation. »
Hier, le prêtre de la paroisse, le père Jean-Luc Depaivre n'avait pas encore eu le temps de constater le désastre. Il aura la tristesse de le découvrir aujourd'hui.

Source: http://www.lest-eclair.fr/index.php/cms ... x_vandales
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5795
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Pouan-les-Vallées: Une église saccagée

Message non lu par coeurderoy » jeu. 05 août 2010, 8:54

Arcis-sur-Aube (patrie de...Danton) est à quelques kms de Pouan, les mânes du tribun révolutionnaire se réjouissent-ils de ce "remake" des grandes heures du vandalisme qu'a connu sa Champagne natale ?
A Troyes on a détruit alors les tombeaux émaillés des comtes de Champagne, un chef-d'oeuvre dont il n'existait quasi aucun équivalent en France... et le pillage des objets précieux, reliquaires, crosses, retables et autres ciboires était devenu le sport national qui alimentait un juteux trafic d'art auquel nos voisins britanniques durent l'enrichissement de leurs musées...

Ce coin de la Champagne "pouilleuse" - ou crayeuse - était déjà très déchristianisé dans les années 70 (j'ai vécu près de Troyes, à Rosières, entre 69 et 72) : bien des églises étaient alors fermées et la Champagne était déjà bien plus pouilleuse dans les âmes que dans ses terres, rentabilisées depuis à grands renforts d'engrais.

L'abbé André (devenu père Emmanuel) avait déjà fait ce constat lorsqu'à la fin du XIXe siècle il fondait, près de Troyes, le monastère du Mesnil-St-Loup (Notre-Dame de la sainte Espérance).

Je pense que l'indifférence et l'inculture religieuses du plus grand nombre (et évidemment l'anti-catholicisme qu'entretiennent les médias) ne peuvent que favoriser ce type d'actes malveillants dont la gravité a toute chance d'être minimisée et mise sur le compte d'ados inoccupés gavés de bière et cinéma... C'est vraiment triste lorsqu'on songe à "l'Eglise du silence" totalement dépourvue de sanctuaires dignes de ce nom ou assistant régulièrement à leur profanation...

N.B : un article déjà très alarmiste sur "le Crépuscule des églises de l'Aube", par Isabelle Frossard dans la revue Monuments Historiques n° 145 (juin-juillet 1986) pp. 36-43 : l'auteur y déplore l'abandon de maintes églises de campagne : étais, échafaudages permanents, couvertures "provisoires" en tôle ondulée, effondrements à répétition dus en partie au matériau (la craie), arrivé en bout de course mais aussi à l'anticléricalisme militant dont le département a toujours fait preuve depuis la séparation de l'Eglise et de l'Etat...


Notre Dame de la Sainte Espérance, convertissez-nous !

http://www.monastere-mesnil.fr/spip.php?article1

http://www.monastere-mesnil.fr/spip.php?article23
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8389
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Pouan-les-Vallées: Une église saccagée

Message non lu par jean_droit » jeu. 05 août 2010, 12:03

Le sacage d'églises est devenu courant.
Je ne les notes même plus.
Il faut savoir ce que l'on veut.
Ou ouvrir et remplir nos églises ou les laisser fermées donc ouvertes à tout vent.
Et ce qui est en France est dans bien d'autres pays comme le Canada.
Et pourtant c'est pas trop compliqué de faire revivre une église. Comme je l'ai dit bien souvent nombreux sont les chrétiens qui attendent qu'on vienne vers eux.
Mais voilà ce n'est pas dans le goût du jour où il faut fermer les églises, supprimer les paroisses, diminuer le nombre de doyennés etc ....
Où l'on parle de diminuer le nombre de messes, de mettre en place des responsables laïcs de paroisses ....
Ce matin notre organiste m'a dit : "J'attends que notre Eglise s'écroule pour qu'elle puisse renaitre"
C'est vrai qu'on a un peu l'impression d'un temps d'Apocalypse.

Avatar de l’utilisateur
boisvert
Quæstor
Quæstor
Messages : 212
Inscription : lun. 20 juil. 2009, 9:56

Record battu !

Message non lu par boisvert » lun. 01 nov. 2010, 16:40

La statue de Jésus-Christ de la petite ville de Swiebodzin devrait être achevé en novembre de cette année. Elle dépassera de quelques mètres celle de Rio de Janeiro …

N'est-il pas curieux que les média en aient si peu parlé ?

Avatar de l’utilisateur
boisvert
Quæstor
Quæstor
Messages : 212
Inscription : lun. 20 juil. 2009, 9:56

Re: Record battu !

Message non lu par boisvert » lun. 01 nov. 2010, 16:52

Pendant qu'on élève une statue en Pologne, on profane en France. Un article de Christophe Cornevin, le Figaro

Les cimetières et lieux de culte catholiques demeurent les plus visés.

Croix renversées et souillées de symboles nazis au sanctuaire dédié à la Vierge Marie à Saint-Loup (Jura), tombes et chapelle vandalisée au cimetière d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), statues arrachées dans l'église Saint-Géry de Valenciennes (Nord), lustres réduits en miettes et chemin de croix incendié à Saint-Pierre de Pouan-les-Vallées (Aube), classé et datant du XIIIe siècle… Dans l'indifférence, la France est le théâtre d'une profanation tous les deux jours. Selon une note de la direction générale de la gendarmerie nationale, que s'est procurée Le Figaro, pas moins de 184 dégradations de sépultures ont été recensées l'année dernière, soit à peine dix-neuf de moins qu'en 2008.

Depuis 2005, un lieu sacré est violé tous les deux jours. «Les faits perpétrés dans les cimetières sont pour l'essentiel des dégradations de stèles, d'ornementations et des inscriptions» , note le rapport, qui précise que les profanations recensées par les gendarmes - qui couvrent 95 % du territoire - touchent «très majoritairement des tombes chrétiennes ou des églises ». Dans les campagnes et en zones périurbaines, quelque 122 cimetières communaux et 34 lieux de culte catholique et 18 monuments aux morts ont été visés en 2009. Pas moins de cinq violations de tombeaux, dont deux exhumations ont été à déplorer. «Les départements du Bas-Rhin (11 faits), la Somme (9 faits), l'Ille-et-Vilaine (7 faits) et enfin la Gironde, le Gard et les Vosges (6 faits) concentrent le plus grand nombre de profanations», précise le document, qui détaille ainsi une série de périodes à risques. Ainsi, les profanateurs passent plus volontiers à l'action le 30 avril qui est à la fois l'anniversaire d'Adolf Hitler et de la fondation de l'Église de Satan aux États-Unis. Des pics sont aussi observés le 31 octobre, fêtes d'Halloween et jour de l'An sataniste, mais aussi lors des dates des solstices et d'équinoxes. Plus globalement, 50 % des actes de vandalisme se produisent le week-end et sans témoin, ce qui rend les investigations difficiles. L'année dernière, les gendarmes ont cependant réussi à résoudre une cinquantaine d'affaires et à confondre 106 profanateurs présumés. En décryptant leur profil, la note de la DGGN révèle que 83 % d'entre eux sont des mineurs et que 79 % sont de sexe masculin. Certains n'ont reculé devant aucune limite, allant jusqu'à improviser le 18 juillet dernier un rodéo à scooter dans la nef moyenâgeuse de l'église d'Échillais, près de La Rochelle, où un Christ en croix du XVIIe siècle gisait au milieu du chœur, démantibulé.

Un site créé en juin 2005

Le nombre des actes de vandalisme visant les lieux de culte a atteint une telle cote d'alerte qu'un site entier en recense l'étourdissante litanie. Il est animé par le comité Indignations, créé en juin 2005 au lendemain d'une parodie de mariage homosexuel dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le simulacre, ressenti comme «blessant» par les fidèles, avait été à l'origine d'une pétition recueillant 27.000 signatures. « D'une manière générale, les investigations ne permettent toujours pas de déterminer les motivations réelles des auteurs, concèdent les gendarmes. En effet, les éléments de preuves découverts engendrent parfois des confusions (exemple, des croix gammées accompagnant des tags satanistes).» «Les personnes interpellées indiquent la plupart du temps avoir agi sans motivation idéologique, par jeu, défi, mimétisme ou désœuvrement» , estime le rapport, qui rappelle que huit profanations sont imputables à des «individus isolés souffrant de troubles psychiatriques». Si deux faits sont imputables à des «adorateurs du démon», qualifiés de « minoritaires », les analystes du Bureau des affaires criminelles (BAC) notent que « sur la totalité des faits recensés en 2009, la commission d'actes à caractère sataniste (croix brisées ou renversées) est supposée dans de nombreux cas ». Enfin, la présence d'alcool est un «facteur important de passage à l'acte particulièrement chez les adolescents et les jeunes adultes ».

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5795
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Record battu !

Message non lu par coeurderoy » lun. 01 nov. 2010, 19:04

Pouan-les-Vallées "ils ne se sont pas rendu compte de ce qu'ils faisaient" ! :-[

http://www.youtube.com/watch?v=6ibf5_dZP2Q

http://www.youtube.com/watch?v=mGNWT-376OM


Merci pour ces informations Boisvert (hier on a évoqué la profanation d'un cimetière juif, mais la destruction des vieilles statues, autels et mobilier de nos églises de campagne sont bien rarement évoqués...) Les jeunes s'ennuient, il faut leur pardonner ces fredaines : on ne mène pas une vie d'ange, la vie est si terne ! :siffle:
Dernière modification par coeurderoy le lun. 01 nov. 2010, 22:39, modifié 2 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 410
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Record battu !

Message non lu par Et.H » lun. 01 nov. 2010, 22:06

coeurderoy a écrit :Pouan-les-Vallées "ils ne se sont pas rendu compte de ce qu'ils faisaient" !
C'est une blague ? Comment ont-ils pu ne pas se rendre compte de ce qu'ils faisaient ? Il faut une haine immense pour s'en prendre à des images aussi belles et paisibles...
Le pire dans ce reportage est la phrase "certains parents ont honte des actes commis par leurs enfants" :mal: . Cela veut dire qu'il y a des parents qui revendiquent <: . J'espère que les travaux d'intérêt généraux passeront par la réparation de l'église....

Pati
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 527
Inscription : jeu. 10 déc. 2009, 21:30

Re: Record battu !

Message non lu par Pati » mar. 02 nov. 2010, 0:32

Je crois que nous descendons de plus en plus bas dans l'horreur.. nous vivons une époque où les abominations se multiplient, voire évoluent à des vitesses de grandeur exponencielle..
Je n'ai pas la télé.. aussi, j'ai été au courant de la profanation du cimetière par les articles que je reçois par le net, puis j'ai envoyé l'info par face....mais je ne doute pas un seul instant que dans les nouvelles télévisées, ils en aient parlé : "ça fait bien" de rajouter une couche, afin d'énerver davantage le peuple juif.. peu importe..
je ne comprends pas, au demeurant, pourquoi on ne parle pas de tout ce qui arrive dans les lieux de cultes ou les cimetières chrétiens aux jt..
Je dois reconnaitre que j'ignorais totalement qu'ici en France, il existait de telles choses contre les chrétiens.. je suis plus qu'outrée. je suis horrifiée, écoeurée..

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5795
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Record battu !

Message non lu par coeurderoy » mar. 02 nov. 2010, 7:53

Et d'après les images du reportage ci-dessus, un livre de culte au milieu de cendres prouve bien que cela devait avoir un sens pour ces ados "qui ne se rendaient pas compte de ce qu'ils faisaient"... Briser une voûte, renverser Croix et autel, abattre des lustres, s'acharner sur les statues de la Vierge et des saints : transposez dans une synagogue avec les rouleaux de prière ou dans une mosquée avec le mihrab et vous pouvez-être sûre que ces images eussent fourni matière à d'amples commentaires sur toutes chaînes confondues : les responsables religieux des confessions juive et musulmane sauraient très bien nous dire (avec raison) que les vandales savaient parfaitement à quoi ils s'attaquaient...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Pati
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 527
Inscription : jeu. 10 déc. 2009, 21:30

Re: Record battu !

Message non lu par Pati » mar. 02 nov. 2010, 16:37

Même sans transposer, Coeurderoy.. je suis de plus en plus horrifiée, par ce qui nous guête : le rejet total de toutes les religions..et surtout le rejet de Dieu..
Bien évidemment, ils ont fait expré.. et bien évidemment, ils savaient ce qu'ils faisaient.. tout autant que lorsqu'on massacre les syna ou quand on a brulé la syna Or Aviv à Marseille.. ce sont tous des actes malveillants envers la foi..
le monde dans lequel on vit semble n'avoir plus aucune valeur : il n'y a plus rien dans le coeur des hommes..
Reporté ou pas pas les jt.. Ce qui me parait plus dangereux encore, c'est que ces actes sont en train de se banaliser, c'est aussi et surtout que l'athéisme est en train d'envahir le monde..
En fait, nous nous retrouverons bientôt si nous n'y prenons pas garde, face à un tableau terrible où les uns migreront vers une religion qui tendrait vers le fanatisme, et les autres vers le " plus de religion du tout", et tout cela avec en fond sonore, le rejet total de tout ce que nous ont apporté les religions monothéistes : l'absence totale de notion du bien et du mal, le rejet total des valeurs classiques comme l'éthique comme le respect de l'autre, le repsect de la vie... (nous y sommes déjà, malheureusement)...une sorte de société invivable ressemblant étrangement à Sodom et Gomorrhe.
ça fait peur.. ça fait vraiment peur.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1531
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Record battu !

Message non lu par Petit Matthieu » mar. 02 nov. 2010, 23:40

coeurderoy a écrit :Et d'après les images du reportage ci-dessus, un livre de culte au milieu de cendres prouve bien que cela devait avoir un sens pour ces ados "qui ne se rendaient pas compte de ce qu'ils faisaient"... Briser une voûte, renverser Croix et autel, abattre des lustres, s'acharner sur les statues de la Vierge et des saints : transposez dans une synagogue avec les rouleaux de prière ou dans une mosquée avec le mihrab et vous pouvez-être sûre que ces images eussent fourni matière à d'amples commentaires sur toutes chaînes confondues : les responsables religieux des confessions juive et musulmane sauraient très bien nous dire (avec raison) que les vandales savaient parfaitement à quoi ils s'attaquaient...
J'enrage d'être d'accord en tous points sur vos propos...
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Pati
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 527
Inscription : jeu. 10 déc. 2009, 21:30

Re: Record battu !

Message non lu par Pati » mer. 03 nov. 2010, 0:03

Je ne dis pas le contraire..... simplement, que faites vous pour contrer les jt ?? je vais vous poser une question stupide, mais je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas été simplement informée de ce vandalisme..
je suis sur face.. je vois défiler des milliers d'infos.. pourquoi pas celle là ??
entre nous, juifs, nous nous donnons tant de nouvelles.. je ne comprends pas.. j'ai pourtant une grande quantité d'amis chrétiens, évangélistes, et autres religions.. pourquoi l'info ne circule-t-elle pas ???

Avatar de l’utilisateur
Luis
Quæstor
Quæstor
Messages : 397
Inscription : lun. 17 août 2009, 21:28
Localisation : Clamart

Re: Record battu !

Message non lu par Luis » mer. 03 nov. 2010, 14:43

Parce qu'elle n'a pas d'intérêt particulier, et qu'elle ne servirait qu'à renforcer nos peurs confuses ?

Ce genre d'infos peut être utile à celui qui doute du mal dans le monde. Mais une fois qu'on est convaincu de l'existence du mal, qu'y a-t-il d'autre à faire que de prier ? Je parle du cas des gens du commun, non du cas des responsables politiques.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 56 invités