Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
L'athée
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : mer. 02 nov. 2011, 16:24

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par L'athée » jeu. 12 juin 2014, 15:56

Lys_Sul a écrit : La prise de conscience collective est utopique, les peuples pensent différemment, ont des conceptions de vies et d'intérêts divergents. De ce constat par des personnes "éclairées" envers la souffrance de mère gaïa, ils veulent tout simplement cette sorte de gouvernance mondial pour faciliter ce sauvetage. Cela parait généreux de vouloir alerter sur l'excès, mais comment faire alors pour réduire cette ruée vers le mur ?

Est-ce un hasard, si certaines propositions sont arbitraires et par conséquence peuvent entraver la notion de liberté des Hommes qui pourtant fut l'un des combats de certains athées contre la méchante Église ou pouvoir dit tyrannique, en cela beaucoup piétine cet héritage, ils préfèrent enlacer la sirène du millénarisme laïcisé mais à force d'être mal étreint la cécité commence à obscurcir son propre entourage et jugement.

Comme dit un proverbe : L'enfer est pavé de bonnes intentions.


Dois je le prendre personnellement? :)

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 479
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Lys_Sul » jeu. 12 juin 2014, 20:04

L'athée a écrit : Dois je le prendre personnellement? :)


Non, ce serait stupide de vous jugez sans vous connaitre, je voulais juste pointer du doigt les possibles dérapages de ce genre de pensée, Désolé si cela fut interprété comme une attaque personnelle.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 433
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par p.cristian » sam. 14 juin 2014, 15:55

On peut chanter avec Carlos Gardel dans Cambalache, le monde fut et restera une porcherie.
(en 506 et en 2000 aussi je le sais...)



Mais la réponse me paraît simple. Il «suffit» d'être le sel de la terre, la lumière du monde. Bref à son petit niveau, faire une différence.

Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Vincent77
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mer. 23 avr. 2014, 19:33
Localisation : Ile de France

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Vincent77 » sam. 14 juin 2014, 18:31

J'ai aussi ce sentiment, mais le monde a toujours été mauvais non !
Le plus grand mal de notre époque est le mensonge, on dirait que mentir est devenu une norme acceptée, voir nos hommes politiques que je respecte pas en partie pour ça.
Dans la société mensonge, faux-semblants et trahison, mais aussi de belles personnes et parfois une petite phrase, un regard, un mot qui embellissent ce monde laid.
Bref pas facile.

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 81
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par sexologue-catholique » sam. 14 juin 2014, 19:48

On pourrait dire aussi : "comment faire pour vivre en paix avec nous-mêmes" étant entendu que nous portons en nous ces racines mauvaises dont nous voyons les fruits pousser tout autour de nous.

Seigneur, enlève quelques écailles de mes yeux afin que je voie comment je contribue à rendre ce monde mauvais.

Le confiteor est explicite : je pèche en pensée, en parole, par action et par omission. Dès que j'ai une pensée contre mon frère, contre l'inconnu à qui je dis en voiture "Pauvre c**", je contribue à rendre ce monde mauvais et je pèche.

Sainte Thérèse l'avait bien compris, elle savait que l'on pouvait tout faire avec amour comme ramasser par terre une épingle.

Chacun reconnaît aujourd'hui sa responsabilité dans le désastre écologique et chacun a entendu un jour la théorie de l'effet papillon. Eh bien, pour le spirituel, cela fonctionne aussi.

et n'oubliez pas, tout commence avec les pensées.

L'athée
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : mer. 02 nov. 2011, 16:24

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par L'athée » lun. 30 juin 2014, 13:00

aur15 a écrit :Est-ce que les évènement que nous vivons ne sont pas aussi les prémices de l'apocalypse selon jean de la bible ?
On l'attends depuis des millénaires, peut être que ça sera réalité bientôt.
Enfin il faut se dire que c'est le bien qui gagne toujours à la fin, si on ne veut pas finir complètement démoralisé .

Non l'Ap. n'est pas un livre de prophétie. Il ne faut pas le considérer comme universel. C'est un livre politique entre autre, mais qui n'a pas de portée universelle. Ce n'est pas un livre de tout temps. On ne peut pas y voir nos propres problèmes politiques, ou si on le fait je pense qu'on est dans l'erreur par rapport à ce qu'a voulu écrire Jean.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Peccator » mar. 08 juil. 2014, 18:10

C'est un point de vue intéressant, très intéressant même, et je suis pressé que vous ayez suffisamment avancé dans votre étude de l'Apocalypse pour pouvoir le partager avec nous de manière plus développé.

Mais en attendant, je constate que, dans le cadre d'une lecture croyante, l'Apocalypse fait bel et bien partie du canon des Ecritures, et que si c'est le cas, c'est bien parce que ce livre a une portée universelle, et qui dépasse probablement les intentions de son auteur.

Après tout, si St Marc a écrit son évangile, c'est très probablement dans l'intention de laisser une trace écrite de la catéchèse de St Pierre aux chrétiens de Rome (en tout cas, c'est une explication historique plausible) : il ne pensait probablement pas que son texte aurait la portée universelle qu'il a fini par avoir.


Et indépendamment de toute lecture croyante, je vous invite à réfléchir sur les travaux de sémioticiens tels qu'Umberto Eco (l'oeuvre ouverte), autour de l'idée qu'un texte a sa vie propre, qui dépasse toujours l'intention de son auteur, parce que des éléments nécessaires à son interprétation sont nécessairement apportés par le lecteur, et que ce lecteur n'est généralement pas tout à fait celui que l'auteur avait en tête en écrivant ses lignes.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

L'athée
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : mer. 02 nov. 2011, 16:24

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par L'athée » mer. 09 juil. 2014, 2:32

Pour moi, l’Apocalypse n’est pas une prophétie. Dans une prophétie les hommes sont des acteurs alors que dans l’Ap. ils ne sont que spectateurs, ils ne doivent "que" persévérer pour voir la victoire de Dieu. La prophétie rappelle le passé, explique le présent et prédit ce qui va se passer si les hommes agissent de telle ou telle manière. Alors que dans l’Ap. on ne parle pas du passé. Le présent est mauvais et le futur sera bon.
Aussi, dans les prophéties, le message reçu s’inscrit dans un futur historique localisé, alors que dans l’Ap. c’est différent. Tout sera résolu dans la Jérusalem céleste, n’importe quand et partout.
Ainsi l’Ap. n’est pas la description d’évènements historiques à venir.
L’Ap, c’est le triomphe nécessaire de Dieu, qui n’implique qu’une seule consigne, celle de persévérance. Sinon tout n’est que l’affaire de Dieu, les hommes n’ont pas à agir. Le résultat de la victoire de Dieu dans l’Ap, est au dessus de l’histoire. Elle ne fournit aucune vision de l’avenir. Il n’y a pas d’avenir, puisque l’avenir est déjà là. Comme un film. On ne connait pas la fin du film quand on regarde le début, mais pourtant le film a une fin déjà écrite.

Je sais pas si je suis très clair, hésitez pas à me le dire :)

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 740
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Johnny » mer. 09 juil. 2014, 9:39

Bonjour,

On peut regarder les choses d'une manière très terre à terre : si le premier Bien est la Vie, on peut dire que la taille population mondiale est un indicateur objectif : si la population augmente, cela signifie que les gens sont nourris et plus ou moins bien soignés : il n'y a jamais donc eu autant de personnes dans le monde qui sont sorties de la misère, et par conséquent dans une situation où elles sont susceptibles de recevoir la Parole de Dieu.

Mais nous savons que péché originel existe, il faut en prendre acte. Donc d'un point de vue "théologique", vouloir hiérarchiser et quantifier le péché dans le temps, ou dans l'espace est probablement vain.

La misère de Calcutta a fait resplendir Mère Thérésa : celle-ci nous montre l'Amour de Dieu sur Terre, nous appelle à Le suivre, alors que les sociétés prospères ont oublié Dieu. La Pologne se déchristianise lentement, alors que l'oppression y maintenait la foi ! Il faut des contrastes, de l'ombre pour voir la Lumière.

Nous avons l'Espérance, faisons confiance à Dieu, il n'abandonne pas sa Création.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Peccator » mer. 09 juil. 2014, 14:04

L'athée a écrit :Pour moi, l’Apocalypse n’est pas une prophétie.
Au sens où vous définissez ensuite une prophétie, non, l'Apocalypse n'en est pas une.

Mais je ne suis pas sûr d'être bien d'accord avec votre définition d'une prophétie, car elle sous-entend que tout l'avenir serait déjà écrit. Hors nous ne vivons pas dans un film, mais dans le monde réel, et Dieu écrit l'avenir avec nous chaque jour, à chacun de nos choix, de nos actes. Nous ne sommes pas des marionnettes dans un théâtre divin, et c'est aujourd'hui, maintenant, que nous créons l'avenir en collaborateurs de Dieu. Notre liberté n'est pas une illusion.

Certes, Dieu étant omniscient, Il connait aussi bien l'avenir que le passé. Mais cet avenir qu'Il connaît, ce n'est pas Lui qui en a décidé dans les moindre détails. Ce sont nos choix à nous qui le forment, cet avenir.

L’Ap, c’est le triomphe nécessaire de Dieu, qui n’implique qu’une seule consigne, celle de persévérance. Sinon tout n’est que l’affaire de Dieu, les hommes n’ont pas à agir.
C'est là ce que nous avons bien du mal à accepter. Très souvent, nous voulons vaincre le mal, livrer le combat. Mais le combat a déjà eu lieu, et le mal est déjà vaincu ! Nous n'avons effectivement qu'une seule chose à faire : persévérer dans la foi. C'est bien ce qu'explique St Paul dans l'épître aux Romains.
Et si les actions des hommes ne changent rien au résultat d'ensemble (le mal est déjà vaincu), elles sont capitales pour ce qui est du détail : car si j'ai la certitude que le Règne de Dieu approche, je n'ai aucune certitude concernant mon propre sort. Et vous me pardonnerez mon égotisme : mon salut à moi, ça m'intéresse, ce n'est pas un détail négligeable. Et il intéresse Dieu aussi, car Il m'aime et que j'ai du prix à Ses yeux. Tout comme Il vous aime et que vous avez du prix à Ses yeux. Il ne s'agit pas de gagner une guerre sans prêter attention au détail des soldats morts au combat. Il s'agit de gagner la guerre en donnant la vie éternelle au plus grand nombre de personnes possible. Chaque personne qui n'est pas sauvée est une douleur irréparable au coeur de Dieu.

Non, ce qui est en jeu, ce n'est pas une guerre du royaume de Dieu contre le royaume du mal, comme nous avons en ce monde des guerre entre les états. Ce qui est en jeu, c'est le salut de votre âme à vous, ami lecteur. C'est vous qu'il s'agit de sauver, personnellement, et pas un autre.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10448
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Cinci » mer. 09 juil. 2014, 16:32

Ce qui va en partie dans le même sens (celui de Peccator aussi) de ce que veut exprimer l'athée sans doute :
  • «... les lectures fondamentalistes, qui interprètent l'actualité politique internationale à la lumière de la Bible, invoquent deux arguments majeurs empruntés de près ou de loin à des auteurs comme Lindsey et Armstrong (fondateur de l'église universelle de Dieu et du magazine La pure vérité). Le premier de ces arguments s'énonce comme suit : toutes les prophéties de l'Ancien Testament concernant la première venue du Messie se sont accomplies avec exactitude. Donc celles qui concernent sa seconde venue s'accompliront avec la même précision. Or une lecture attentive du Nouveau Testament amène à une tout autre interprétation de l'accomplissement des prophéties.

    Loin de prétendre à un accomplissement littéral dans les détails, les auteurs du Nouveau Testament n'hésitent pas à introduire des changements dans le texte ou l'interprétation des prophéties anciennes, en raison de la nouveauté de ce qui se passe en Jésus. Jésus accomplit les Écritures, mais souvent d'une manière inattendue, et toujours avec un surplus de sens. Il ne faut donc pas essayer d'établir des équivalences d'ordre mathématique. Ce qui est important, c'est le sens des événements qu'on cherche à éclairer en actualisant la parole ancienne des prophéties.

    Un deuxième argument concerne le sens que l'on donne au mot Israël. Dans la foulée de Lindsey et Armstrong, une grande majorité d'intervenants à cette émission radiophonique étaient absolument convaincus [pour la circonstance, des animateurs radiophoniques avaient préparé un bref documentaire faisant état des prophéties bibliques à la manière fondamentaliste de Hal Lindsey, et des prophéties de Nostradamus. La principale question soulevée auprès des auditeurs était de savoir si on n'avait pas rendez-vous bientôt avec Harmagedôn] que les conditions pour le retour prochain du Christ sont déjà en place.

    Pour eux, une de ces conditions fondamentales repose sur le fait, relativement récent, de la création de l'État d'Israël. Comme la plupart des textes apocalyptiques bibliques parlent d'un assaut final contre Israël, on se risque alors à donner des dates possibles de la fin du monde à partir de tout conflit dans lequel Israël est impliqué. Or, pour l'Apocalypse comme pour tout le Nouveau Testament, il est clair que le mot Israël a d'abord une valeur théologique : c'est une manière de désigner le peuple de Dieu, et non pas un territoire politique défini. Il n'y avait pas d'État d'Israël ni au temps d'Ezéchiel, ni à celui de Daniel, ni au temps de Jean ! On ne saurait donc extrapoler aujourd'hui à partir de ce qui survient à l'État moderne d'Israël pour déterminer le «quand» et le «comment» de la fin.

    [...]

    L'Apocalypse de Jean n'est pas ces livres que l'on peut se vanter de maîtriser. C'est au contraire un livre qu'on ne peut jamais refermer, pas plus d'ailleurs qu'on ne peut prétendre avoir entendu le dernier mot de la Révélation.

    Le mot de la fin dans l'Apocalypse est, en fait, un mot de commencement et de recommencement : «Amen, viens, Seigneur Jésus ! Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous tous ! Amen.» (22,21)

    Ce double «Amen» définit de façon remarquable les deux pôles de l'existence chrétienne. Puisque le Christ Ressuscité est l'Alpha et l'Omega, principe d'un monde nouveau, nous disons Amen à l'avenir : «Viens, Seigneur Jésus !» Mais dire Amen à l'avenir, ce n'est pas décrocher ni démissionner par rapport au présent. Nous disons aussi Amen au présent, accueilli comme un événement de grâce : «La grâce du Seigneur soi avec vous tous !» C'est ici et maintenant que nous devons témoigner de l'espérance qui nous anime.»

    Source : Jean-Pierre Prévost, Pour lire l'Apocalypse, p. 153

cantalou
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : dim. 06 juil. 2014, 2:54

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par cantalou » jeu. 10 juil. 2014, 0:10

On peut essayer de vivre un peu en retrait de ce monde mauvais...

Avoir sa famille autour de soi, des amis, vivre à la campagne simplement et en essayant de produire une grande partie de ce qu'on consomme (de manière à chager notre rapport au monde), c'est ma recette

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1863
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Belin » jeu. 10 juil. 2014, 9:36

cantalou a écrit :On peut essayer de vivre un peu en retrait de ce monde mauvais...

Avoir sa famille autour de soi, des amis, vivre à la campagne simplement et en essayant de produire une grande partie de ce qu'on consomme (de manière à chager notre rapport au monde), c'est ma recette
Ce monde mauvais... souvent c'est nous même qui rendons ce monde mauvais, ne voyons pas toujours ce que les autres font de mal, souvent nous même nous faisons pire.
Sa famille, ses amis font partis du "monde"! vous savez nos vraies souffrances, nos vraies épreuves, nos grandes tentations viennent souvent de ceux là qui nous sont proches.

Vous savez il n' y a rien de neuf sous le soleil, les problèmes qu'on connait beaucoup l'ont connu dans l'histoire et ont trouvés des solutions éprouvées, c'est inutile de réinventer la roue, utilisons les recettes qui ont déjà fait leur preuve. Alors si vous voulez fuir le monde pour être proche de Dieu, devenez anachorète, ou moine cloitré ou assimilé. L'histoire de fuir avec sa famille, ses amis beaucoup l'ont tenté et tous ont connus des échecs!

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Invité » jeu. 10 juil. 2014, 15:52

Jeremy43 a écrit :Bonjour,

Voilà, je me demandais comment vous faisiez pour vivre dans ce monde plus en plus mauvais où le mal devient la norme de quasiment tous les êtres humains.

Ressentez-vous également cela et avez-vous une "technique" pour supporter cela car c'est vraiment invivable je trouve, je n'imagine pas ce que le Ciel doit ressentir en voyant l'état de notre race, je ne sais comment fait Dieu pour retenir sa main et ne pas nous détruire.

C'est si triste et si affreux quand on sait ce qu'est une âme humaine, un diamant voué à être irradié de Lumière incréée, heureusement qu'il reste quelques belles âmes permettant de reprendre son souffle. Il y a tellement peu d'amour dans notre monde (le mot amour est utilisé pour tout autre chose désormais).
Marcher droit, prier beaucoup tous les jours et ne pas devenir comme ces personnes méchantes. Le monde est en pleine mutation et de plus en plus nous constatons que la méchanceté se retourne contre eux-mêmes.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Comment faire pour vivre dans ce monde mauvais ?

Message non lu par Peccator » jeu. 10 juil. 2014, 16:48

On ne devient pas moine pour fuir le monde.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 49 invités