Difficultés à vivre une vie Chrétienne

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » dim. 01 janv. 2012, 20:25

Pourquoi n'ai-je pas véritablement l'impression d'être Chrétienne? Je lis et entends régulièrement des témoignages sur les transformations que Jésus a opéré dans la vie de diverses personnes. Celles-ci se disent transformées définitivement, et prétendent traverser tout type d'épreuve avec "joie"... :sonne:
Moi, ces témoignages ne me parlent pas, car depuis ma rencontre avec Jésus (qui restera gravée à jamais en moi), je vis beaucoup de souffrances et de solitude, alors que la joie de vivre devrait m'habiter.

Au lieu de cela, je souffre de solitude déjà parce que je ne peux pas dire à ma famille que je me suis convertie, et parce que chaque année la solitude ne me lâche pas d'une semelle. Je m'interroge sur le sens de ma vie, quel est mon objectif sur terre? Si je suis sur terre, c'est bien pour réaliser une mission, mais laquelle? ça je l'ignore.
Je ne me fais d'amis nul part, mes relations avec les hommes sont catastrophiques, je galère professionnellement, j'accumule beaucoup de problèmes à la fois et me sens submergée. Ainsi je deviens aigrie, je suis insupportable avec ma famille et mes proches apparemment.

Lorsqu'à force d'accumulation j'éclate et dis ce que je reproche à chacun, voilà que je culpabilise, car je fais de la peine à tout le monde. Ce comportement me dégoûte à tel point que je ne peux plus m'adresser à Jésus. Si je le pouvais, je me cacherai dans un petit trou, mais il me verrait quand même... Je suis en train de m'éloigner de Jésus parce que quelqu'un comme moi ne peut pas lui parler, je ne peux pas me permettre de lui demander quelque chose, ou de réciter un Notre Père alors que je suis incapable d'intégrer la notion de pardon. La seule prière que j'ai faite, c'était hier soir de demander à Jésus de ne plus s'occuper de moi, parce que j'ai honte de moi. Aujourd'hui encore, je n'arrive pas à lui parler, rien ne sort. C'est comme si quelque chose en moi me disait "tu n'as pas honte? Tu oses t'adresser à Dieu alors que tu ne fais rien de ce qu'il te demande?".

Pourquoi est-ce que je ne ressens pas cette joie que les autres Chrétiens semblent ressentir? Je me sens désespérément vide. J'essaie de lire la Bible ou de prendre mon chapelet mais je n'en ai plus la force, je perds patience et espoir car je demande des choses qui n'arrivent toujours pas. C'est très injuste de ma part de vouloir absolument être exaucée mais depuis le temps que je prie pour des choses qui n'arrivent pas toujours, je suis las. Que Dieu me pardonne malgré tout, mais peut être ne suis-je pas faite pour la vie Chrétienne...

Je rêve d'aller à l'Eglise et d'être baptisée, de rejoindre un groupe de jeunes adultes, un mouvement où je pourrais m'investir et servir Dieu. Mais ça pour l'instant, je ne peux pas, et je ne sais pas quand je pourrais.

Fraternellement,

Alleluia.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3162
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Griffon » dim. 01 janv. 2012, 21:36

Bonsoir Alléluia,

Vous savez, il y avait une affiche en Amérique pour pousser les jeunes à s'engager dans l'armée. Un président qui pointait son doigt avec la phrase : I want you. (j'ai besoin de toi)

Cela n'a rien à voir avec la conversion.
La religion, ce n'est pas une mission.
En tous cas, cela ne commence pas comme cela.

La vie chrétienne du converti commence plutôt comme une histoire d'amour.
Il ne s'agit pas d'être parfaite, de réussir à prier ou à jeûner,...
Il s'agit juste d'apprendre à vivre avec un Père qu'on ne voit pas, un Sauveur qui habite au plus profond de notre cœur, et l'Esprit dont la voix est si légère, comme une brise légère.

Aussi, la première chose qu'on conseille à tout converti, c'est de ne rien changer brusquement à sa vie extérieure.
La vie intérieure est changée, la seule chose au début est de se connecter sur cette vie intérieure.
Et par ailleurs, c'est vrai que la vie de tous les jours peut changer : des problèmes peuvent se présenter pour contrecarrer vos décisions.
C'est passager.

Vous avez besoin d'aide.

Dieu vous garde,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 767
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Anaisunivers » dim. 01 janv. 2012, 22:07

Bonjour,
Il est vrai que nos vies sont relativement banales avec leurs problèmes, la solitude, leurs limites... Pourtant je dirais que savoir rendre grâce malgrè l'épreuve autant que dans la joie, ce n'est pas simple mais cela purifie notre amour pour Dieu.

Le sentiment, l'affect dans la relation avec Dieu n'est à rechercher absolument : on aime Dieu pour Lui, non pour la sensibilité qu'Il peut nous donner. Or, nous sommes humains donc on aime "sentir" sa présence.
Le Seigneur peut-être vous fait-il traverser le désert ? C'est dans ces moments-là que notre amour pour Lui se fonde.
Donc persévérez, persévérez ! N'ayez pas peur de prier, de crier vers Lui...

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » dim. 01 janv. 2012, 22:08

Bonsoir Griffon,

Oui j'ai besoin d'aide depuis un certain temps déjà, mais je ne sais pas vers qui me tourner, étant donné que ma situation professionnelle n'a rien de stable pour le moment.. Je ne veux pas commencer un parcours d'accompagnement spirituel alors que je vais peut être déménager ailleurs. Je crois que je vais abandonner l'idée de baptême pour le moment, j'ai peur que celui-ci soit un échappatoire, une planche sur laquelle je sauterai en croyant que je serai ainsi sauvée de tous problèmes...

Tout le problème réside dans le changement de vie intérieure, je ne vois aucun changement, je suis toujours la même, seule différence c'est que je prie chaque jour, du moins j'essaie, parce que si je ne prie pas, même un petit moment, je me sens éloignée de Dieu. Pourquoi d'autres personnes ressentent ce changement intérieure et pas moi? Comment se concentrer sur une nouvelle vie intérieure si à chaque fois je suis submergée de soucis? Je n'arrive pas à me concentrer puisque je pense à pleins de choses à régler à la fois.

La relation à Dieu est comme une histoire d'amour effectivement, au début, elle a bien débuté dans la joie, le besoin de dire à tout le monde que Jésus était Dieu, mais par la suite, j'ai traversé un long désert de solitude, malgré tout j'allais à l'Eglise plusieurs fois par semaine et je priais chaque jour pour me rapprocher de Dieu, et cela marchait bien, c'était comme si j'appréhendais Dieu, que je commençais à le connaitre. Cela semble si facile pour certain, pour moi c'est très difficile, et je crois que ce qui rend mon cheminement si dur, c'est que je refuse de m'abandonner à la volonté divine. Je veux toujours être exaucée pour la réussite professionnelle, sentimentale, familiale etc, sans me dire que peut être, je me trompe de chemin, et que si je laissais faire Jésus, tous mes problèmes sembleraient moins lourds à porter.

Je me dis en même temps qu'il me faut être patiente, et cesser d'être une capricieuse, je suis très exigeante avec moi et avec les autres aussi, c'est un grand défaut malheureusement :cry:
Lorsque je lis le passage où Jésus dit "venez à Moi, vous tous qui êtes chargés, et je vous donnerai du repos", et bien j'essaie de méditer ce passage, et d'imaginer Jésus face à moi, m'invitant à accepter son aide. Et je me vois, moi, ne sachant pas comment laisser Jésus m'aider, comment l'accueillir, comment le laisser agir dans ma vie, comment prier?

Dois-je demander sans cesse ce qui me tient à coeur ou m'abandonner à sa volonté? J'ai tenté une fois de m'abandonner à Jésus dans une chapelle où j'aimais me rendre. J'avais le coeur très lourd et ce jour là, je lui ai dis "je te laisse faire ce que tu veux de ma vie, moi je ne peux plus". Et je m'étais sentie tellement bien par la suite, j'ai reçu de l'aide de la part de Religieuses pour m'accompagner.

Jésus dit qu'avant même que nous le lui demandions, Dieu sait ce dont nous avons besoin, mais alors pourquoi prier pour des choses qui nous tiennent à coeur? Pourtant Christ nous invite à demander, et à prier tout le temps. Dans ce cas, il faudrait simplement nous abandonner à Jésus et lui confier nos vies, sans prier pour nos proches ou pour nous? sans rien demander si ce n'est que la volonté de Dieu soit accomplie dans nos vies?

Et en même temps, je me dis que peut être, avant de demander des choses, je devrais, comme le dis Jésus, chercher le Royaume de Dieu et des grâces me seront accordées plus tard? Si je cherche Jésus de tout mon coeur, chaque jour et avec ferveur, je trouverai peut être bien la paix et la transformation de l'âme que je recherche tant?

Je suis perdue :(

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3162
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Griffon » dim. 01 janv. 2012, 22:19

Vous êtes perdue ?

Oh, chère Alléluia,

Vous vous sentez perdue.

Je ne peux pas poursuivre ce soir.
Je reviendrai vers vous demain, si vous le voulez bien.

Euh...
Ce n'est pas quand on se sent mal qu'on doit faire marche arrière.
Ce que nous sentons, ce n'est pas la vérité.
Les nuées de ténèbres cherchent à te dérouter.

Tiens bon !

Fraternellement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » dim. 01 janv. 2012, 22:24

Anaisunivers a écrit :Bonjour,
Il est vrai que nos vies sont relativement banales avec leurs problèmes, la solitude, leurs limites... Pourtant je dirais que savoir rendre grâce malgrè l'épreuve autant que dans la joie, ce n'est pas simple mais cela purifie notre amour pour Dieu.

Le sentiment, l'affect dans la relation avec Dieu n'est à rechercher absolument : on aime Dieu pour Lui, non pour la sensibilité qu'Il peut nous donner. Or, nous sommes humains donc on aime "sentir" sa présence.
Le Seigneur peut-être vous fait-il traverser le désert ? C'est dans ces moments-là que notre amour pour Lui se fonde.
Donc persévérez, persévérez ! N'ayez pas peur de prier, de crier vers Lui...
Bonsoir Anaisunivers,

En effet, j'ai toujours ce besoin de sentir la présence de Dieu, car lorsque je prie, je ressens parfois de l'amour, un amour fort qui vient d'un coup au point que des larmes coulent sur mes joues, mais ce sont des larmes de bonheur, et lorsque je termine la prière, je suis comme sur un nuage, je suis en paix. Seulement depuis quelques semaines, voir quelques mois, je ne ressens plus cette sensation en priant. Je prie mais "sans plus", pourtant je recherche l'amour de Dieu par sa présence, je sais qu'Il est là et qu'Il m'écoute, mais je ne ressens plus la force de cet amour, et je ne comprends pas pourquoi, alors qu'avant, c'était systématique. J'aimais ces moments de prière le soir car je me sentais en total communion avec Dieu, bien que je traversais des moments de solitudes.

Le Seigneur aime me faire traverser des déserts décidément, quand c'est temporaire pourquoi pas, mais là, cela fait plus d'un an...Certes, ces moments me rapprochent de Dieu car je prie encore plus, mais parfois je tombe en chemin. Pour vous donner une image, c'est comme si je portais ma croix derrière Jésus et que je tombais, que Jésus avançait et que moi, j'étais derrière, à la traine sans pouvoir me relever. Alors Jésus me laisse un peu de temps pour voir si je pouvais utiliser toutes mes forces pour me relever, si je n'y parviens pas, alors Il revient sur ses pas pour me chercher, et nous repartons...

Je repense souvent au passage où Jésus porta sa croix jusqu'à Golgotha lorsque je médite les mystères douloureux du Rosaire. Christ porte la croix de nos péchés, pourtant nous n'en avons pas conscience en tant qu'hommes et femmes, nous sommes tellement submergés par les problèmes du quotidien qu'on en oublie de s'en remettre à Dieu. Quand je vois les Religieuses, je les envie car la paix les habite. Je me sens apaisée simplement en les regardant me sourire et en écoutant leur chants magnifiques. J'envie leur paix, leur joie, Christ vit en elles.

J'essaie de persévérer croyez moi, mais en ce moment, c'est particulièrement difficile...

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2886
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par ti'hamo » dim. 01 janv. 2012, 22:36

Héhé, je dois dire que je me reconnais tout à fait dans vos premières lignes : moi non plus, les témoignages de conversion radicale et joyeuse ne me parlent pas, car ce n'est pas du tout ce que je vis. Personnellement, sur le plan de la foi, j'avoue ne rien ressentir du tout. Quand je prie, je ressens à peu près la même chose que lorsque je me demande s'il faut changer l'eau des fleurs ou quand je cherche le rayon céréales au supermarché.
(D'ailleurs, vous-même parlez de votre rencontre avec Jésus, qui restera gravée à jamais en vous - pour ma part je n'ai même rien de tel.)

Lorsque vous demandez ce qui a changé, alors que tout la seule différence que vous voyez c'est que maintenant vous priez, je répondrai que, et bien, voilà, c'est justement tout ce qui a changé : maintenant, vous priez - autrement dit vous vous confiez à Dieu. Au début, et pour certains peut-être pendant longtemps, c'est peut-être le seul changement visible (d'autant qu'on ne ne voit pas forcément les fruits que pourraient porter notre prière).

Mais c'est un changement essentiel - d'ailleurs, voilà que vos vient la tentation du découragement, et que quelqu'un vous susurre à l'oreille que tout cela est inutile, ou que vous ne méritez pas de prier : mais, si ça "le" dérange à ce point, au point d'essayer de vous en détourner par la honte ou le découragement, c'est donc justement que c'est un grand bien.

Il me semble que pendant longtemps, avant mon mariage, alors que ma vie n'était pas franchement en accord avec ma foi,
j'avais souvent ce sentiment : que je n'étais pas digne de prier, de m'adresser à Dieu, que je ferais mieux de commencer par vivre bien avant de venir parler à Dieu : mais, justement, c'est là une tentation qui joue à la fois sur l'orgueil et la honte, paradoxalement, pour détourner à tout prix de la prière (orgueil ou plutôt présomption, parce qu'on s'imagine pouvoir s'améliorer par soi-même avant de revenir prier, alors que c'est l'inverse, que ce n'est que par la prière que nous obtiendrons un changement).


À ce sujet, vous devriez trouver et lire "Tactiques du Diable", de C.S.Lewis : ça vous fera une distraction à vos soucis, déjà (c'est plaisant et facile à lire), et vous y retrouverez précisément ce que vous décrivez là - les espoirs du nouveau converti qui se changent rapidement en découragement devant la réalité humaine, devant ses propres faiblesses, et comment le diable essaye de tirer parti de tout cela pour le détourner de la prière.
En plus, c'est rigolo.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3986
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Mac » dim. 01 janv. 2012, 23:14

Alleluia a écrit :
...Je suis en train de m'éloigner de Jésus parce que quelqu'un comme moi ne peut pas lui parler, je ne peux pas me permettre de lui demander quelque chose, ou de réciter un Notre Père alors que je suis incapable d'intégrer la notion de pardon. La seule prière que j'ai faite, c'était hier soir de demander à Jésus de ne plus s'occuper de moi, parce que j'ai honte de moi. Aujourd'hui encore, je n'arrive pas à lui parler, rien ne sort. C'est comme si quelque chose en moi me disait "tu n'as pas honte? Tu oses t'adresser à Dieu alors que tu ne fais rien de ce qu'il te demande?"....
Bonjour Alleluia,

Pourquoi vous n'arrivez pas à intégrer la notion de pardon svp?

Autrement :
> vous ne savez pas écouter la voie du Seigneur. Notre Seigneur n'est pas venu juger le monde, le condamner (cf évangile)...ou vous culpabiliser en vous disant "Tu oses t'adresser à Dieu alors que tu ne fais rien de ce qu'il te demande?"....
> Vous sentez que Notre Seigneur Jésus Christ vous appelle au baptême, libre à vous de Lui dire que vous avez d'autres problèmes etc... Mais bon! Le baptême est une chose et les problèmes une autre. Le baptême donne la vie nouvelle, les problèmes resteront en ce monde.
> Pourquoi dites-vous que vous n'avez pas d'amis. Les membres de ce forum ne sont-ils pas vos amis?

Vous m'avez fait rire avec votre exemple du petit trou ou vous voudriez vous cacher. Vous avez raison, Il vous verrait quand même. :D

Bonne année

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2886
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par ti'hamo » lun. 02 janv. 2012, 14:17

(ah, et la confession, régulière, associée à la prière il n'y a pas mieux, et même (et surtout) si on a pendant longtemps l'impression de redire chaque fois la même chose en confession sans bouger d'un pouce - c'est seulement une fois un bon bout de chemin parcouru qu'on se rend compte qu'il a été parcouru.)
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3162
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Griffon » lun. 02 janv. 2012, 14:59

Bon !
Les "leçons" toutes faites ne sont pas les bienvenues. :mal:
Surtout quand quelqu'un est en souffrance. :(

L'auteur du fil est une jeune fille qui a pour pseudo Alléluia. :coeur:
Alléluia demande le baptème, prévu sans doute pour l'année prochaine. :-D

Meilleurs vœux,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9437
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par PaxetBonum » lun. 02 janv. 2012, 19:05

Chère Alleluia,

Il semble que votre solitude permanente soit votre plus grande souffrance.
Vous ne voulez pas commencer votre engagement dans le baptême de peur de devoir déménager.
Vous avez rencontré une communauté de sœurs qui vous sourient.

Et bien je vais vous bousculer, mais foncez !
Une fois engagée dans le baptême vous ne serez plus seule.
Pourquoi ne pas demander aux sœurs de vous accompagner puisque vous avez une bonne relation avec elles ?
Il me semble en effet que vous vous imposez en partie cette solitude en ne vous engageant pas dés à présent sur la barque remplie de la foule des chrétiens. Venez à bord et ne craignez pas : le Seigneur peut apaiser des tempêtes !

C'est tout le bonheur que je vous souhaite pour cette nouvelle année.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 02 janv. 2012, 20:39

ti'hamo a écrit :Héhé, je dois dire que je me reconnais tout à fait dans vos premières lignes : moi non plus, les témoignages de conversion radicale et joyeuse ne me parlent pas, car ce n'est pas du tout ce que je vis. Personnellement, sur le plan de la foi, j'avoue ne rien ressentir du tout. Quand je prie, je ressens à peu près la même chose que lorsque je me demande s'il faut changer l'eau des fleurs ou quand je cherche le rayon céréales au supermarché.
(D'ailleurs, vous-même parlez de votre rencontre avec Jésus, qui restera gravée à jamais en vous - pour ma part je n'ai même rien de tel.)

Lorsque vous demandez ce qui a changé, alors que tout la seule différence que vous voyez c'est que maintenant vous priez, je répondrai que, et bien, voilà, c'est justement tout ce qui a changé : maintenant, vous priez - autrement dit vous vous confiez à Dieu. Au début, et pour certains peut-être pendant longtemps, c'est peut-être le seul changement visible (d'autant qu'on ne ne voit pas forcément les fruits que pourraient porter notre prière).

Mais c'est un changement essentiel - d'ailleurs, voilà que vos vient la tentation du découragement, et que quelqu'un vous susurre à l'oreille que tout cela est inutile, ou que vous ne méritez pas de prier : mais, si ça "le" dérange à ce point, au point d'essayer de vous en détourner par la honte ou le découragement, c'est donc justement que c'est un grand bien.

Il me semble que pendant longtemps, avant mon mariage, alors que ma vie n'était pas franchement en accord avec ma foi,
j'avais souvent ce sentiment : que je n'étais pas digne de prier, de m'adresser à Dieu, que je ferais mieux de commencer par vivre bien avant de venir parler à Dieu : mais, justement, c'est là une tentation qui joue à la fois sur l'orgueil et la honte, paradoxalement, pour détourner à tout prix de la prière (orgueil ou plutôt présomption, parce qu'on s'imagine pouvoir s'améliorer par soi-même avant de revenir prier, alors que c'est l'inverse, que ce n'est que par la prière que nous obtiendrons un changement).


À ce sujet, vous devriez trouver et lire "Tactiques du Diable", de C.S.Lewis : ça vous fera une distraction à vos soucis, déjà (c'est plaisant et facile à lire), et vous y retrouverez précisément ce que vous décrivez là - les espoirs du nouveau converti qui se changent rapidement en découragement devant la réalité humaine, devant ses propres faiblesses, et comment le diable essaye de tirer parti de tout cela pour le détourner de la prière.
En plus, c'est rigolo.
Bonsoir Ti'hamo,

Je vous remercie pour la phrase que j'ai mis en gras, elle résonne en moi, et je m'en souviendrai chaque fois que je serai tenté de ne pas prier pour une quelconque raison.
D'ailleurs, comment priez-vous? Priez-vous les prières de l'Eglise Catholique ou bien priez-vous des choses personnelles comme des demandes, des remerciements ? Je ne connais pas les prières de l'Eglise, à part le Rosaire que j'aime beaucoup, et qui m'apporte énormément, sauf depuis ces derniers jours où je ne suis pas parvenu à prier le Rosaire.

Je vous remercie de la référence "Tactiques du diables", je pense que ce livre devrait m'apprendre beaucoup, je devrais le trouver à la fnac. En tout cas, j'ai bien conscience qu'il me tourne autour et attends des occasions pour me dire n'importe quoi, parfois j'en ai conscience et en priant, tout va bien, parfois non, je crois qu'il s'agit de mon exigence à être bien devant Dieu pour ne pas dire digne, car je ne le serai jamais.

Fraternellement,
Alleluia

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 02 janv. 2012, 20:40

ti'hamo a écrit :(ah, et la confession, régulière, associée à la prière il n'y a pas mieux, et même (et surtout) si on a pendant longtemps l'impression de redire chaque fois la même chose en confession sans bouger d'un pouce - c'est seulement une fois un bon bout de chemin parcouru qu'on se rend compte qu'il a été parcouru.)
Justement, je pense beaucoup à la confession, j'en ressens un grand besoin malheureusement, je ne peux pas en bénéficier car je n'ai pas encore reçu le baptême. Néanmoins, j'ai hâte de pouvoir un jour me confesser, il y aurait tant à dire... :/

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 02 janv. 2012, 20:49

Mac a écrit :

Bonjour Alleluia,

Pourquoi vous n'arrivez pas à intégrer la notion de pardon svp?

Autrement :
> vous ne savez pas écouter la voie du Seigneur. Notre Seigneur n'est pas venu juger le monde, le condamner (cf évangile)...ou vous culpabiliser en vous disant "Tu oses t'adresser à Dieu alors que tu ne fais rien de ce qu'il te demande?"....
> Vous sentez que Notre Seigneur Jésus Christ vous appelle au baptême, libre à vous de Lui dire que vous avez d'autres problèmes etc... Mais bon! Le baptême est une chose et les problèmes une autre. Le baptême donne la vie nouvelle, les problèmes resteront en ce monde.

Je n'ai jamais dis que j'avais d'autres problèmes pour être baptisée, vous m'avez mal comprise.


> Pourquoi dites-vous que vous n'avez pas d'amis. Les membres de ce forum ne sont-ils pas vos amis?

Si bien sur, mais je parle d'une vie sociale hors du forum


Vous m'avez fait rire avec votre exemple du petit trou ou vous voudriez vous cacher. Vous avez raison, Il vous verrait quand même. :D

Bonne année

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.
[/quote]

Bonne année à vous aussi Mac, meilleurs voeux.
Je n'arrive pas à intégrer la notion de pardon car je suis rancunière. Je culpabilise en lisant "si vous ne pardonnez pas à votre frère, votre Père céleste ne vous pardonnera pas à vous non plus".
A chaque fois que je ressens de la rancoeur, je repense à cette phrase du Christ, j'essaie de me raisonner et de demander à Dieu l'Esprit Saint pour que j'apprenne à pardonner, mais dur dur :exclamation:

Pour tout vous dire, je ne parviens pas à mettre en application le pardon, bien que je sache que celui-ci est extrêmement libérateur, et que si Jésus demande de pardonner, ce n'est pas pour rien. Je veux être comme Jésus, suivre sa route (du moins Jésus est mon modèle car je ne serai jamais à la hauteur du Seigneur bien sur). J'espère qu'avec le temps, je parviendrai à pardonner à mon prochain. Disons que je pardonne mais à long terme, pas dans l'immédiat, et cela dépend du sujet de la rancoeur... :incertain:

Alleluia
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : lun. 22 nov. 2010, 18:36

Re: Difficultés à vivre une vie Chrétienne

Message non lu par Alleluia » lun. 02 janv. 2012, 20:55

Griffon a écrit :Bon !
Les "leçons" toutes faites ne sont pas les bienvenues. :mal:
Surtout quand quelqu'un est en souffrance. :(

L'auteur du fil est une jeune fille qui a pour pseudo Alléluia. :coeur:
Alléluia demande le baptème, prévu sans doute pour l'année prochaine. :-D

Meilleurs vœux,

Griffon.
Bonjour Griffon,

A vrai dire, je ne sais pas encore à quelle date je pourrais être baptisée, étant donné mes interrogations sur le sens du baptême dans ma vie, et la manière dont je concevrais la vie Chrétienne, je pense que le baptême sera peut être dans un an ou deux ans, ou même bien avant, cela dépendra de la Paroisse. Certaines Paroisses acceptent de baptiser rapidement les adultes, d'autres préfèrent proposer un catéchuménat de 12 à 24 mois.

Disons que je me vois mal attendre encore deux ans pour être baptisée, j'aimerais que cela soit fait rapidement, car chacun a son parcours, moi j'ai lu la Bible, et je la relis presque chaque jour, j'avance à mon rythme, et je me sens "ralentie" par un parcours de 2 ans qui ne correspondrait pas à mes attentes, et à mes besoins, car je pourrais tout autant partager l'Evangile dans un groupe de prière ou un groupe Biblique.

Dans mon ancien groupe de Catéchumènes, certaines personnes n'avaient pas encore lu la Bible, d'autres entamaient un parcours de recommençants, d'autres avaient lu la Bible plusieurs fois, depuis des années, donc j'aimerais trouver une Eglise qui s'adapte à mes besoins de manière à ce que je puisse me sentir plus épanouie vers le chemin menant à Christ.

Je vous souhaite tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année Griffon :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Jean-Mic et 19 invités