L'obligation de messe dominicale

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Stephane 34
Barbarus
Barbarus

Re: Ne pas aller voter est-ce un péché ?

Message non lu par Stephane 34 » mar. 08 juin 2021, 12:58

Le problème qui se pose a moi c' est que si ça tombe un jour de semaine et que je peux y aller pour l'Epiphanie ou une autre messe obligatoire mais que mon fils de 4 ans ne veut pas y aller et que je le force à y aller et que ma femme le sait, elle me fera la gueule, me criera dessus et si je le refais cela peut peut-être potentiellement me mener au divorce car ma femme est athée et ne supporte pas que je fasse priorité à Dieu au lieu de ma famille. Donc je suis coincé, furieux:, entre ne pas aller aux messes d'obligation et aller en enfer ou aller au messes d'obligation et peut-être divorcer ou avoir de très gros conflits avec ma femme.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1312
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par Kerygme » jeu. 10 juin 2021, 16:02

Stephane 34 a écrit :
mar. 08 juin 2021, 12:58
Le problème qui se pose a moi ...


Stéphane 34,

Messe d'obligation ne veut pas dire qu'il faut sacrifier son mariage pour y aller. C'est l'obligation d'y aller quand notre devoir d'état le permet et que nous n'y mettons pas d'obstacles ou d'excuses pour ne pas avoir à le faire.
Il semble que les circonstances actuelles n'obligent pas.

Je peux bien entendu me tromper, mais il y a probablement d'autres choses à résoudre avant le scrupule légaliste ou peccamineux.

Un adage dit qu'un catholique isolé est un catholique en danger. Avez vous déjà essayé de résoudre ce problème ?
Je pense que vous essayez de vivre un retour à la foi de façon isolée, en marchant sur des œufs et que cela ne peut que contribuer à développer une souffrance. Comme toute épouse aimante c'est votre bonheur que votre femme veut, et si vous lui proposez une voie douloureuse pour vous et elle, ça ne va pas marcher.

Il faut que ce soit un chemin structurant pour vous, qu'il vous apporte de la joie, qu'il amène un bien dans votre famille. Ce qu'exprime votre femme ce n'est probablement pas son athéisme mais la peur que son couple soit bouleversé par cette situation inconnue. Plus que " qu'est ce qu'il faut faire ou ne pas faire " il faut d'abord la rassurer. Pas seulement par des mots, des promesses, mais par le témoignage de votre vie en tant qu'époux et père. Quelle soit rassurée qu'être croyant-pratiquant n'est pas un danger pour elle ou sa famille, que cela peut même être un plus et vous verrez que le reste suivra; mais cela peut prendre un certain temps.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3183
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par Jean-Mic » jeu. 10 juin 2021, 17:29

@ Stephane34 : Je n'ajouterai qu'une chose à ce que vient d'écrire Kerygme, quand il dit qu'il vous faut d'abord privilégier votre vie de couple et l'entente avec votre épouse, quitte à ce que "l'obligation" de la messe en souffre un peu : Votre père qui est dans le ciel voit dans le secret de votre cœur (Mt 6).
Votre chemin est difficile et douloureux. Sachez que, sans le dire, plus d'un participant vous porte dans sa prière fraternelle.
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes. Ils n'ont pas fini de s'amuser !

ademimo
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 473
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: Ne pas aller voter est-ce un péché ?

Message non lu par ademimo » jeu. 10 juin 2021, 19:25

Stephane 34 a écrit :
mar. 08 juin 2021, 12:58
Le problème qui se pose a moi c' est que si ça tombe un jour de semaine et que je peux y aller pour l'Epiphanie ou une autre messe obligatoire mais que mon fils de 4 ans ne veut pas y aller et que je le force à y aller et que ma femme le sait, elle me fera la gueule, me criera dessus et si je le refais cela peut peut-être potentiellement me mener au divorce car ma femme est athée et ne supporte pas que je fasse priorité à Dieu au lieu de ma famille. Donc je suis coincé, furieux:, entre ne pas aller aux messes d'obligation et aller en enfer ou aller au messes d'obligation et peut-être divorcer ou avoir de très gros conflits avec ma femme.
Vous n'avez aucune obligation d'y emmener votre fils. C'est un peu difficile à dire, mais chacun son chemin. Votre fils, quand il sera grand, sera suffisamment autonome pour faire ce qui lui plaira. Pour le moment, vu le contexte de votre mariage, la meilleure chose à faire est de préserver la paix du ménage. Donc si vous avez la possibilité d'aller à la messe en catimini sans alerter votre famille, ce sera un moindre mal. Et si vous ne pouvez pas vous échapper, à l'impossible nul n'est tenu. Vous n'irez certainement pas en enfer pour ça. Vous devriez aller en parler à un prêtre. Il saura vous tranquilliser.

Avatar de l’utilisateur
apatride
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24
Conviction : Catholique romain

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par apatride » jeu. 10 juin 2021, 23:16

Merci à Kerygme, Jean-Mic et ademimo pour ces mots qui résonnent aussi avec ma situation personnelle.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4574
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par Kerniou » Hier, 11:05

Il y a quelque chose de vrai dans les propos de votre épouse quand elle vous dit que la pratique religieuse ne peut passer avant votre famille.
Le message de Jésus est un message d'amour ...
S'il est difficilement acceptable pour elle que vous alliez chaque dimanche à la messe, peut-être pourriez -vous trouver un "accord " pour que vous puissiez y aller les jours de fête ... Le mariage est fait de concessions ...
Bon courage à vous deux.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1312
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par Kerygme » Hier, 11:53

Oui, ou tout simplement le compromis d'effectuer ce chemin seul pour un temps, ou quelques temps, sans chercher à emporter votre épouse ou votre fils dans ce qui pour elle est probablement votre "projet". Ma femme disait "ton truc".

Avant de vouloir évangéliser et convertir autrui, il est nécessaire de passer soi-même par cette étape. Ce n'est pas que théorique, je l'ai vécu.
Pendant ces années où j'ai pratiqué seul (mais au sein de la communauté et avec son soutien par la prière pour nous deux), j'ai respecté sa liberté sans vouloir convaincre ou forcer. Et c'est logique, si Dieu respecte cette liberté qui suis-je pour ne pas le faire ?
Elle a été très observatrice et ce sont mes conversions personnelles qui ont amené les questions; là où mes impatiences l'aurait fait fuir. Et un jour au cours de ces questionnements je l'ai invitée à "tester" pour poser un choix réellement avisé, elle m'a rejoint sur le banc et elle y est présente depuis.

A vouloir par nous-même, on court-circuite souvent l'action de l'Esprit Saint qui a prévu autrement. Il faut Lui faire confiance et accepter de seulement collaborer.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3104
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par Suliko » Hier, 14:03

S'il est difficilement acceptable pour elle que vous alliez chaque dimanche à la messe, peut-être pourriez -vous trouver un "accord " pour que vous puissiez y aller les jours de fête ... Le mariage est fait de concessions ...
Je ne suis vraiment pas d'accord. Le Créateur passe avant la créature. Mais il serait utile de savoir si notre interlocuteur s'est converti/est retourné au catholicisme après son mariage ou s'il s'est marié à une incroyante en étant lui-même catholique. Ce ne sont pas des situations comparables.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1312
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par Kerygme » Hier, 16:13

Suliko a écrit :
Hier, 14:03
Je ne suis vraiment pas d'accord. Le Créateur passe avant la créature.
Dieu servi en premier je suis d'accord, mais encore faut-il discerner qu'est-ce qui sert au mieux Dieu ?

Une praxie qui peut faire exploser un couple, écœurer un enfant qui verra dans la messe une source de problèmes etc ... ?
Ou une conversion amenant un croyant à évangéliser sa famille et y amener la concorde et qui sait peut être même la conversion ?
Je ne suis pas Dieu, je ne fais que m'interroger.

Alors si je ne regarde que la loi je me dis que vous avez peut être raison, mais si je regarde la Miséricorde divine (qui inclut la Justice de Dieu, et c'est un prêtre "tradi" qui me l'a enseigné) alors je peux en douter.
Après tout, les pharisiens faisaient tout scrupuleusement pour servir Dieu en premier et finalement on apprend qu'ils se rendaient témoignage à eux-mêmes. Ont-ils pour autant trouver grâce aux yeux de Jésus ?


Nous serons jugés selon la mesure avec laquelle nous aurons jugé l'autre : selon la Loi pour celui/celle qui aura jugé par la loi, selon la Miséricorde envers ceux qui auront fait miséricorde. J'espère sincèrement que pour les premiers, aucune génuflexion n'aura été oubliée, cela pourrait bien leur en cuire plus qu'aux autres.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4574
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: L'obligation de messe dominicale

Message non lu par Kerniou » Aujourd’hui, 10:02

J'ai écrit mon message en repensant à une réflexion d'un prêtre qui disait que Dieu ne peut séparer des conjoints ...
Par ailleurs, l'amour de Dieu passe par les autres ... L"amour du Créateur passe par l'amour de la créature ...
En tout état de cause, il vaudrait mieux voir un prêtre ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 45 invités