Retour à la terre

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Maranatha_
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : dim. 26 mai 2019, 8:37

Retour à la terre

Message non lu par Maranatha_ » dim. 02 mai 2021, 17:44

Bonjour à tous,

J’écris ce message de façon très concrète pour vous faire part d’un souhait et aussi pour vous présenter une initiative qui va dans ce sens si des gens sont dans la même optique que moi.

J’ai grandi en ville, en région parisienne et je suis depuis quelques mois dans le sud-ouest.

J’ai décidé de partir de la région parisienne car je travaille désormais à mon compte et 100% en télétravail. Vie moins chère, cadre de vie meilleur, et travail semblable à ce que je faisais avant. Il y a certes des inconvénients à vivre là où je suis mais les avantages sont pour moi bien plus nombreux et appréciables. Je suis assez jeune (32 ans, faut l’savoir :o) et suis célibataire, donc je n’ai pas de fortes attaches, mis à part une partie de ma famille qui réside en Dordogne.

Je compte toujours travailler dans mon domaine, mais je souhaiterais aussi travailler et apprendre dans le domaine de l’agriculture ou de l’élevage. Cela pourrait me permettre d’apprendre des choses qui je pense me seront utiles. Vivre de façon plus autonome m’attire depuis quelques années et ça me permettrait de mettre un pied dedans et d'apprendre des choses très concrètement.

D’autre part, une initiative a été créée récemment sous le patronage de Monseigneur Rey, évêque de Toulon : https://monasphere.fr/
C’est un site qui entend faciliter les gens étant dans ma démarche à trouver des solutions allant dans ce sens. L’idée est de s’implanter dans des environnements plutôt ruraux et proches de lieux catholiques. La proximité d’un monastère et/ou d’une communauté catholique relativement importante et active est évidemment importante.

Cette démarche peut également faire penser en partie à ce que peut prôner Rod Reher dans son livre le Pari Bénédictin.

Est-ce qu’il y aurait des gens déjà implantés dans des lieux ruraux, possédant une ferme et qui serait intéressés par un partage à ce niveau-là ? Je suis sérieux et discret. Cela n’engage à rien évidemment !

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2064
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Retour à la terre

Message non lu par Altior » lun. 03 mai 2021, 7:12

Bonjour, Maranatha!
Maranatha_ a écrit :
dim. 02 mai 2021, 17:44

J’ai décidé de partir de la région parisienne car je travaille désormais à mon compte et 100% en télétravail. Vie moins chère, cadre de vie meilleur, et travail semblable à ce que je faisais avant. Il y a certes des inconvénients à vivre là où je suis mais les avantages sont pour moi bien plus nombreux et appréciables.
Vous faites le bon choix. J'aurais aimé habiter Paris quand j'étais étudiant. Mais maintenant je n'y habiterais pas pour rien au monde. Je m'y rends avec plaisir trois ou quatre fois par an, pour faire des formations ou en tant que touriste (car il y a tant de choses à voir) ou bien pour faire des achats (spécialement des vêtements, plus chic et moins chers qu'à la campagne), mais je n'habiterais pas là-bas. Déjà le simple fait d'y arriver et de trouver une place de parking pour ma voiture me fait mal à la tête. Tout me semble plus petit et plus entassé quand je vais à Paris: les chambres d'hôtel, les restos, les théatres, les boutiques, même les tables et les chaises dans les estaminets.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4555
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Retour à la terre

Message non lu par Kerniou » lun. 03 mai 2021, 18:20

Nous avons fait ce choix en 1995, il y a déjà 27 ans ...au début j'ai conservé mon poste à Paris et j'ai fait la navette avec le train chaque semaine. ..Je passais la semaine dans "ma chambre d'étudiante" comme disaient mes enfants et je répondais aux annonces professionnelles ...Et puis un jour, ça a marché ... au bout de presque 2 ans, j'ai trouvé un poste et rejoint la famille en Bretagne !... mon mari lui ,aussi, devait changer d'orientation professionnelle ...Les enfants qui avaient 13 et 16 ans ont beaucoup, beaucoup râlé ... puis, dès qu'ils ont commencé à se faire de nouveaux amis, à être invités et à pouvoir sortir, ils on été ravis ! Nous n'avons jamais regretté la vie parisienne! ... Mais l'intégration à la vie rurale n'est pas toujours simple pour mon mari et moi: les gens y sont "chez eux " depuis des générations" et nous resterons toujours des "hors venus" voire des étrangers. Il faut savoir que nous ne ferons jamais partie des leurs ...
C'est au niveau de la paroisse que l'intégration s'est le mieux passée pour moi: on avait besoin d'aide ... et j'ai proposé la mienne ...
Lors de la mort de notre fille, nous avons reçu beaucoup de messages et de marques de sympathie; en ville, la mort passe par la trappe ...
A la sortie des messes des gens que je ne connaissais pas mais qui me connaissaient de vue sont venus me parler pour nous assurer, mon mari et moi, de leur soutien: c'est TRES réconfortant. Quelques temps après notre arrivée dans le village, nous avons, à tour de rôle invité les familles à venir boire le café à la maison ... A notre grande surprise, deux d'entre elles nous ont rendu l'invitation ... Puis, pour nous "intégrer" à la vie locale, nous nous sommes impliqués dans les associations du village: ce qui a été mal perçu. Certains ont eu l'impression que nous faisions du forcing pour nous approprier leur village ! Les gens s'invitent entre eux et nous ne sommes invités que dans 2 familles ...
Il faut trouver l'équilibre qui convient aux habitants: notre bonne volonté n'a pas été bien perçue par certains, au contraire ...
Mais nous n'avons aucun regret d'avoir quitté Paris ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Maranatha_
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : dim. 26 mai 2019, 8:37

Re: Retour à la terre

Message non lu par Maranatha_ » sam. 08 mai 2021, 19:16

Merci pour ce témoignage.

Je connais un peu la campagne puisque j'y ai de la famille et que j'y suis allé tout petit pendant de nombreuses vacances. Oui, ce n'est pas forcément facile de s'intégrer, ça peut se comprendre...

Je vois aussi la ville comme se dégradant dans le temps en France (hausse de l'insécurité constante depuis des décennies, etc.), et peut-être que je fais trop de plans sur la comète, mais je pense que si les rêves transhumanistes d'une humanité sans Dieu et sans ordre naturel s'imposent, nous aurons dans un avenir assez proche des choix à faire à ce niveau là.
On peut très bien imaginer une humanité à deux vitesses au sein d'un même pays, une qui accepterait "l'augmentation" génétique des humains, et l'autre non. Avec toutes les conséquences que cela peut avoir (perte de valeur sur le marché du travail de certains, etc.). Travailler à une autonomie et à une vie communautaire permettrait une liberté de choix plus forte dans ce genre de cas. Je m'intéresse au sujet depuis quelques temps et peut-être que j'en fais trop dans mes réflexions, mais c'est un horizon possible.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 29 invités