Des conseils pour sortir de la dépression ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Ermite moderne » dim. 24 janv. 2021, 16:54

Bonjour,

J'ai hésité à publier ce message dans " soutien dans l'épreuve ". Mais je me permets de le mettre ici.

Je suis fatigué, vois des psys, mais rien n'y fait. J'essaie d'être quelqu'un de "normal", pour qui la vie est légère. Mais je n'y arrive pas non plus.
Je me suis inscrit seulement sur un autre forum, il y a longtemps, le " forum dépression ". (même si je n'ai publié que 4 messages)

J'ai aussi un vrai problème d'estime ; elle est plutôt mauvaise et instable. Je peux me sentir limite supérieur aux autres un jour (oui, ce n'est pas vertueux ce genre de pensées), et puis, les autres jours de la semaine, me sentir comme la pire racaille qui soit. Mais je pense avoir conscience
de mes défauts et qualités ( même si il en reviendra à Dieu d'en juger ). Mon plus gros défaut, c'est peut-être l'orgueil. Je remarque que le fait d'avoir eu des culpabilités démesurées dans le passé était peut-être lié, entre autres, à un gros égo. Mais j'ai aussi des qualités. Je pense être quelqu'un d'une sensibilité hors-norme. Et ça a ses bons côtés, mais c'est dur à vivre. Avec de tels défauts et qualités, ce n'est pas de tout repos.
Enfin, concernant le jugement que je porte à moi-même, c'est ainsi que je me perçois, peut-être qu'il ne correspond pas à la réalité.

En fait, je me sens différent, je ne sais pas si je le suis dans le bon sens, le mauvais ou de façon plus neutre, mais j'ai cet insupportable
sentiment de débarquer d'une autre planète. Quand j'étais à l'école, je me suis forcé les derniers temps à côtoyer les autres jeunes.
C'était très foireux parce que je m'incrustais dans leur groupe tel le plus gros des boulets et ne savais pas quoi dire. Je dois dire qu'on
était pas sur la même longueur d'ondes. Après j'ai cessé cette mascarade. J'ai arrêté les cours. ( de toute façons mes résultats étaient devenus désastreux)

Puis j'ai " erré ", j'ai broyé beaucoup de noir aussi. Ruminer, repenser à toutes les misères du monde. Et je me suis enfoncé.
J'ai des projets parfois, mais encore une fois, je suis instable et les concrétise rarement. En plus, je suis toujours fatigué.
J'ai du mal à bouger, réfléchir, ressentir. C'est vraiment pas gai. :(

J'ai reçu des livres (qui m'intéressent) et pense être un peu " acédique " car je ne les lis même pas. J'ai aussi commandé un rosaire.
J'espère que je parviendrai à mieux prier parce que pour le moment c'est pas terrible. J'aimerais approfondir mes
connaissances sur le christianisme aussi. Mais je ne suis pas sûr d'en avoir les capacités. J'ai lu un peu la bible et j'ai un peu honte de dire
que je n'ai pas lu tout l'ancien testament. Je connais mieux les évangiles.

Mais j'ai quand même (je me répète mais tant pis), cette envie très forte de m'améliorer. Et j'aimerais vaincre aussi la dépression. :(
Parfois j'ai quelques brefs moments d'optimisme. Je me dis que je peux peut-être en sortir. Mais je ne sais pas comment m'y prendre.
Ma vie est très désordonnée pour le moment, j'aimerais quand même devenir plus sociable... Et rencontrer des gens sincères et gentils aussi.

Désolé, Je parle beaucoup de moi là mais excusez le par le fait que je ne vois pas le bout du tunnel et me sente perdu.

Au fond, malgré ce sentiment sporadique de supériorité, je me sens nul. Voilà, je voudrais pas vous embêter mais je suis dans la détresse.

Bien à vous.

[Modération : Nous avons placé votre message dans la rubrique appropriée. Le Soutien dans l'épreuve - contrairement à la plupart des rubriques - passe obligatoirement par la modération ce qui permet d'éviter des réponses parfois déplacées (un peu trop sèches pour quelqu'un ayant besoin de soutien)]
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Léon
Censor
Censor
Messages : 154
Inscription : jeu. 14 févr. 2019, 8:31

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Léon » lun. 25 janv. 2021, 11:02

Bonjour,

ayant connu la dépression durant ces dernières années, et n'étant pas bien loin d'y retomber, j'ai peut-être quelques conseils à donner.

Au départ, en cas de dépression grave, il est nécessaire d'être suivi médicalement et d'accepter le traitement AD adapté.
Ce traitement n'est pas magique, mais souvent ça aide beaucoup... Avec de la patience.
Ensuite, je confirme que l'activité physique est vraiment très bonne pour soigner ça, même modeste.

Depuis 2 ans d'arrêt des AD sous contrôle médical régulier, je marche entre 40 min et 1h30 par jour, ce qui a pour effet d'apaiser les choses, de s'aérer: ça n'empêche pas d'avoir des coups de déprime de 1 ou 2 jours, mais je constate que ça ne s'aggrave plus comme avant.
Une alimentation correcte et une bonne hygiène de vie sont aussi nécessaires.

Appeler ou revoir des amis et connaissances de temps en temps, ça aide à sortir d'une solitude dépressive et de se changer les idées.
J'ai oublié de noter la vie de prière stable, même modeste, qui apporte beaucoup de bien et de paix intérieure, tant pour les autres que pour soi.
Je conseille aussi d'aller régulièrement à la Messe du dimanche, et si possible de communier dans les bonnes dispositions requises par l'Eglise.

Pour certaines personnes, l'aide d'un psychologue peut aider et être conseillé également.
J'ajouterais aussi la nécessité de filtrer et même éviter au max les infos continues de type anxiogènes, en les remplaçant par un survol de l'actualité en mode lecture, au calme.
Moi je n'y arrive pas, mais lire de bons livres peut aider aussi.

Bref, je sais pas ce qui peut marcher pour vous, mais peut-être que mon retour d'expérience peut aider quand même.
Bonne journée, et gardez confiance en Dieu !

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Ermite moderne » lun. 25 janv. 2021, 11:59

Bonjour Léon. :)

Je retiens vos conseils sur l'actualité. Je vais essayer de moins me prendre la tête avec le covid-19 par exemple. ( je regarde
beaucoup de vidéos là-dessus, sur l'origine, les vaccins..etc )

C'est effectivement anxiogène pour moi et je ne sais pas lâcher prise.
J'ai beaucoup de mal à être optimiste ! Et il faut que j'arrête de broyer du noir.
Histoire de me préserver un peu.

En revanche, concernant les amis... le problème, c'est que je n'en ai pas !
Je ne demande pas à en avoir 36000, même un ou deux me suffiraient.

Je prends une médication. (même si ce sont de petites doses)
Mais un symptôme fort de ma dépression, c'est l'anhédonie. ( l'incapacité à ressentir du plaisir, de la joie, des émotions
agréables grosso modo )
Et même avec les médocs, ça persiste.

En tout cas, merci d'avoir répondu, j'ai besoin d'un peu d'écoute et ça me fait du bien de pouvoir en parler.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1218
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Kerygme » lun. 25 janv. 2021, 12:07

Bonjour Ermite moderne,


Léon vous ayant donné nombre de conseils je vais essayer de compléter avec celui qui me semble un des plus importants hors traitement : le sommeil.

Vous n'en parlez pas mais peut être alternez-vous des périodes d'insomnies (45mn à 1 heure de sommeil par nuit) avec des périodes de sommeil prolongé (16h à 18h par jour). S'endormir par épuisement à 4h ou 5h n'est pas bon également, il faut éviter cela d'autant si vous travaillez.

Ne vous laissez pas conduire par d'éventuels troubles du sommeil, une certaine régularité dans les horaires est nécessaire. Il faut aussi connaitre le nombre d'heures minimum nécessaires à une récupération correcte et s'y tenir; si vous faites des crises d'angoisse vous comprendrez pourquoi le corps doit récupérer.

Cela prend du temps et c'est très progressif, mais la dépression grave/sévère ronge par l'usure et il faut donc tenir sur la durée; le manque de sommeil ou un sommeil anarchique ne faisant qu'accélérer le processus. C'est en tout cas l'expérience que j'ai retenu d'une dépression sévère de cinq années.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Ermite moderne » lun. 25 janv. 2021, 13:36

Bonjour Kerygme.

Mon sommeil est très hasardeux. Je peux aller me coucher à 19 h comme à 1h du matin ou me réveiller à 5 h comme à 10h.
J'ai une hygiène de vie médiocre sur ce point (et d'autres probablement).Mais je retiens ce conseil car il est faisable.

Je peux essayer de me donner une limite arbitrairement : 22 h par exemple. Est-ce une bonne idée ?

Et pour revenir au côté anxiogène de l'actualité, je vois souvent ma marraine avec qui je discute et il vrai que ça tourne souvent autour de
ça. Il faudrait que j'arrête car elle-même semble souffrir de dépression et on ne s'aide pas.

Et pour la messe, j'y vais de temps en temps. Mais je vais essayer de m'y rendre plus souvent.

Pour le sport, je ne pense pas être prêt à m'y tenir. J'ai un chien et j'essaie d'aller le promener 1 fois par jour mais c'est tout.

"Désintoxication médiatique"/ Sommeil / messe. Je retiens ça. Je vais essayer de m'y appliquer.

Si il y a d'autres conseils et témoignages, n'hésitez pas.

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Ermite moderne » mar. 26 janv. 2021, 8:47

Léon, Kerygme, bonjour à vous ! ( et aux autres aussi )

J'ai essayé de ne pas aller me coucher trop tard hier. J'ai été me coucher vers 22h, comme je l'ai dit.
Et à ma grande surprise, je me suis endormi sans grande difficulté et lever vers 7h20. Je ne m'y attendais pas.

Dans l'attente d'une réponse.

Bien à vous.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

menochios
Ædilis
Ædilis
Messages : 40
Inscription : jeu. 23 janv. 2020, 17:29

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par menochios » mar. 26 janv. 2021, 11:13

Ces symptômes, je les connais trop bien. C'est une forme de dépression particulièrement vicieuse, autrement appelée 'vie moderne'
Kerygme parle du sommeil. J'ajouterai également de veiller à sa nourriture.
Pour moi, cela a été une délivrance. Abandonnez la nourriture industrielle, et recherchez ce qui vous fait du bien. Le régime alimentaire qui convient à votre corps. Certains ont besoin de viande rouge, d'autres de fruits frais. Pas de règle, mais apprenez à vous écouter. On oublie souvent qu'il y a autant de neurones dans nos intestins que dans notre cerveau et que ce n'est que par orgueil qu'on lui donne la prééminence sur les autres viscères.
Sommeil. Nourriture. Il faut avant tout soigner son corps. Pas lui faire du bien, mais le soigner. Vouloir sortir de la dépression par la seule parole, c'est sortir quelqu'un qui se noie en le tirant par la tête. Ça va être plus long, plus dur, et il n'est pas sûr que la victime apprécie beaucoup.

Une fois cela fait, on peut passer à la suite. Pour ce qui est de ces successions d'enthousiasme et de dépression, je les connais. Je les pratique. Un seul remède : réaliser quelque chose. Un projet et non pas des intentions. Il faut pratiquer une activité physique. Pas forcément du sport, on vit très bien sans, mais une activité qui vous mette en contact avec la matière et vos propres limites. Ce peut être du jardinage, de la peinture, du tricot, des randonnées, de l'électronique, du maquettisme, que sais je encore ? La solution vous appartient, mais quelque chose que vous trouviez plaisir à faire, et qui soit agréable une fois accompli.
Cela aura un effet très direct : vous donner un objectif en période haute, et vous rasséréner en période basse. Le remède à l'acédie, ce n'est pas l'optimisme, c'est l'activité.

La troisième étape sera de restaurer les liens sociaux. Cela se fera d'autant plus facilement que vous serez de bonne humeur, et que vous aurez une activité de laquelle discuter. Entrer en relation avec les autres, c'est avant tout se présenter puis les écouter. N'attendez pas d'eux plus qu'ils ne sont prêts à donner, et si vous devez rester un extra-terrestre, au moins serez vous un extra-terrestre en agréable compagnie. Je suis par contre plus inquiet par l'abandon de vos études. Si les résultats étaient mauvais, peut être faut il changer de filière, mais en tous cas il faut reprendre. La jeunesse est une chance qui ne passe qu'une fois.

Enfin, et comme compagnon à tout cela, relisez les Evangiles, et ne vous excusez pas de mal connaître l'ancien testament. L'important pour un chrétien, c'est la parole du Christ.
Quant à savoir si vous êtes dans le 'bon' sens, l'important est surtout de savoir si le lieu où vous êtes ( mentalement et physiquement ) fait sens pour vous. Et sinon, de travailler par étapes, à l'améliorer. Comme on disait autrefois : Aide toi, le Ciel t'aidera.
Ce n'est pas une vaine promesse.
Où Dieu m'a mis, je tiens.

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Ermite moderne » mar. 26 janv. 2021, 11:48

Bonjour menochios et merci pour votre réponse.

Pour l'alimentation, vous avez raison. Je suis actuellement légèrement obèse. ( 100 kilos environ pour 1m70 )
Mais j'ai déjà pris l'initiative de maigrir, et ça fait 2/3 jours que je me limite considérablement.

Pour les activités, pourquoi pas. J'ai un peu peur pour être honnête. Je suis phobique social sur les bords.
J'adore la musique. Peut-être que des cours de musique seraient bienvenus. Mais encore une fois, j'ai peur
de franchir le pas.

Concernant les études, là je ne vous rejoins pas. Je ne désire pas travailler et refuse de le faire. De fait, comme vous
l'avez peut-être noté, je m'auto-qualifie " anticonformiste". Les autres suivent des études si ils veulent, mais il vaut mieux
ne pas m'obliger. Mais je suis quand même ouvert à la discussion et si vous avez des arguments, je suis prêt à y réfléchir.

Merci. :)
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4545
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Kerniou » mar. 26 janv. 2021, 12:57

Quand on travaille, c'est d'ABORD pour gagner sa vie ...
Si vous ne travaillez pas quelqu'un doit le faire à votre place, pour vous assurer un minimum de ressources ... A moins que vous ne viviez dans les bois et que vous ne vous nourrissiez que d'eau fraîche et de fruits sauvages ...
Les soins médicaux et toutes les allocations sont financés par les cotisations prélevées sur le salaire de tous ceux qui travaillent ...
En France, c'est ce que nous appelons "la solidarité nationale" et plus largement, "la politique sociale"...
ou alors vous avez été reconnu comme étant en incapacité de travail ce qui est tout à fait différent et ne relève pas de votre choix personnel ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Ermite moderne » mar. 26 janv. 2021, 13:10

Bonjour Kerniou,

Je ne voulais pas "heurter" avec mes propos sur le travail.
Le fait que certaines personnes travaillent me parait honorable. ( ça dépend quoi aussi et comment.. )
Sinon je vis chez mes parents, ils ont beaucoup de patience et de gentillesse avec moi, même si ils ne me
comprennent pas toujours.

Et comme je suis suivi en psychiatrie, je suis reconnu invalide et perçoit quelque chose. ( que je ne tiens pas égoïstement
pour moi, en passant ;) juste le minimum syndical et je fais des cadeaux, des dons à l'église par exemple. Je ne suis pas
un " profiteur " du système. ;) )

Mais pour le travail, ça ne me correspond pas. Je précise quand même que les gens qui ne travaillent pas ne sont pas toutes à
mettre dans le même panier.

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

menochios
Ædilis
Ædilis
Messages : 40
Inscription : jeu. 23 janv. 2020, 17:29

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par menochios » mer. 27 janv. 2021, 17:54

Bravo pour votre résolution. Pour la nourriture, je ne peux que vous encourager à privilégier la qualité aux privations.
On devient ce que l'on mange. C'est vrai pour les pensées, ca l'est d'autant plus pour la nourriture.
Regardez votre assiette et demandez vous : ce qu'il y a là dedans, est ce que je veux que ca devienne moi ?
Ce qui fait changer l'homme ce ne sont pas la peur et les privations, c'est l'envie et le désir ( au sens noble et non tels que travestis par les penseurs de Babylone )

Concernant les activités, c'est à vous de décider, il est peut être un peu tôt. Mais pratiquer régulièrement l'instrument serait déjà un bon début. Je pense que les trois étapes devraient être séparées dans le temps. Il faut donner du temps au temps. Il ne sert à rien d'essayer d'adresser tous les problèmes simultanément. Celà risque surtout de conduire à des échecs et à de la frustration. A moins que ce ne soit - solution pire encore - un échec volontaire pour ne rien changer. Quitte à échouer, autant viser l'absolu ? Non, ce proverbe ne mène nulle part. Il faut privilégier les changements pragmatiques, réalistes, immédiats.
Suite à votre message, j'ai vu votre fil de discussion "anticonformiste", et je prépare également une réponse sur ce sujet.

Pour le travail, c'est un sujet trop vaste, trop théorique. Parlons plutôt de goût de l'effort, de produire des objets utiles et de la nourriture, de la possibilité d'apprendre au contact de la matière et des autres, de la connaissance des sciences et des art. Tout celà vaut qu'on apprenne à le faire. Tout celà vaut de suivre une formation. Pour ce qui est du mot travail, je le laisse s'il vous déplaît.
Où Dieu m'a mis, je tiens.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1218
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Kerygme » jeu. 28 janv. 2021, 11:25

Bonjour Ermite moderne,


Il y a une situation délicate et sur laquelle il faut veiller et que l'on nomme : la fuite en avant.

Par exemple, il est fréquent qu'un dépressif veuille s'engager dans une action caritative pour venir en aide aux autres. C'est vertueux mais on ne peut aider les autres si on n'arrive pas à s'occuper de soi-même, c'est en résumé ce qu'on nomme une fuite en avant.

Il faut donc l'éviter, et il faut aussi ne pas courir plusieurs lièvres à la fois ou se fixer de multiples objectifs qui ne seront pas tenables tous en même temps. Une chose à la fois et avec progression.
Il ne s'agit pas de vous infliger un régime alimentaire draconien mais de mieux équilibrer votre nourriture. Des petites victoires sont plus efficaces qu'un gros objectif qui mènerait à une défaite. Et dans une dépression grave ou sévère tout devient vite disproportionné, un petit échec peut rapidement ressembler à une catastrophe. Vous devez donc être très attentif à ce que vous dit votre corps : sommeil, alimentation, activité physique ... mais aussi à tenir compte de vos capacités réelles et non celles que vous pensez avoir.

J'ai calculé, vous êtes à un IMC de 34,6, soit en obésité modérée. Fixez vous de descendre sous un IMC de 30, le surpoids, mais sans objectif de temps. Cela doit se faire à votre rythme car tout dérèglement pourrait influer sur votre dépression.

Cela pourrait paraitre exagéré mais le combat contre la dépression est aussi une école d'humilité.




L'anticonformisme n'est pas forcément une rébellion. Car travailler n'est pas un usage mais une nécessité pour l'homme.
Pour le chrétien c'est même un devoir d'état, celui d'être participant à la société dans laquelle il vit; même si celle-ci ne lui plait pas. Croyez vous que les premiers chrétiens appréciaient d'être persécutés ? Ce n'est pas pour autant qu'ils se sont dérobés à leur devoir d'état.
Ce fut aussi la grande fierté de saint Paul de ne pas être à la charge de la communauté dans laquelle il se trouvait mais de travailler, en plus d'exercer son ministère.

Le travail n'est pas qu'une nécessité matérielle mais est aussi nécessaire pour l'estime de soi, pour prendre soin de ceux qu'on aime, également pour participer - comme le rappelait Kerniou - à une solidarité sociale envers ceux qui ne sont pas en état de travailler.
Si vous êtes reconnu inapte au travail ce n'est pas de votre faute, il est de notre devoir chrétien d'aider celui qui a mis un genou à terre mais c'est un devoir aussi de l'aider à se relever. Alors ne jugez par trop durement ceux qui travaillent, ils n'ont pas toujours le choix de leur activité : on peut ne pas être d'accord mais un ouvrier dans une usine de munitions le fait avant tout pour nourrir sa famille.
J'ai une belle-sœur dans la finance, cela anime les discussions autour de la table mais cela ne nous empêche pas de nous aimer ;)

Aussi, et si vous aviez été apte (autant en parler que cela profite à d'autres) , le refus de travailler n'est pas chrétien et pas du tout de l'anticonformisme. Mais cela se comprend en relation avec une phobie sociale. Celle-ci est souvent la conséquence d'une dépression grave, celle ou on se sent dans un milieu hostile dès qu'il commence à y avoir un peu de monde ou de la proximité physique. Qui handicape le quotidien : impossibilité de faire des courses, se sentir agresser si on nous parle, crises de paniques ou d'angoisses etc etc.

Il ne s'agit pas de faire des travaux forcés du jour au lendemain mais travailler - même très modérément lorsque la dépression tend à l'amélioration - participe au relèvement mais aussi à remédier progressivement à la phobie sociale. C'est un combat de chaque jour, avec ses victoires et ses défaites.

Jésus sera toujours à nos côtés pour nous aider à porter notre croix, mais nous ... sommes nous prêts à porter notre part ?
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Ermite moderne » jeu. 28 janv. 2021, 11:46

Bonjour Kerygme,

Merci pour votre réponse et votre franchise.

Je suis d'accord avec vous sur certaines choses. Avant, je me mettais énormément de pression et j'avais des projets
" grandioses ". Je constate que je suis très loin de pouvoir sauver le monde...
Donc oui, 'faut d'abord que j'essaie d'être un peu mieux dans mes baskets.

Concernant l'anticonformisme, ma foi, c'est assez subjectif. Quand je dis ça, je parle de certaines choses et,
notamment le fait de ne pas travailler qui est souvent très mal vu dans pas mal de milieux... ( j'ai essuyé de nombreuses
critiques, du genre que j'étais un "incapable", un feignant, un irresponsable ou un jeune très prétentieux )

Mais c'est vrai que j'ai déjà eu des réflexions qui se rapprochaient des vôtres. Je pensais - peut-être un peu naïvement -
au début du livre de la Genèse, où ils disent que la condition de l'homme sera de travailler. Donc, je comprends ce que vous voulez dire.

Ce qui me " dégoûte ", c'est plutôt le côté parfois mesquin du travail. Beaucoup de gens n'hésitant pas à avoir l'attitude qui consiste
à écraser les autres pour " briller ". En plus, je n'aime pas l'argent et ne suis pas super matérialiste. C'est pour ça, que souvent, j'offre ce
que j'ai - ou du moins partage - avec les autres.

Sinon, faire un bénévolat, je pense que ça peut s'envisager très sérieusement. J'ai juste peur de ne pas en avoir les capacités. ( autant niveau compétence que psychologique )

Cordialement.

Ps : concernant l'autre post sur lequel on a échangé, je verrai probablement fin de semaine pour trouver un conseiller spirituel.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1218
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par Kerygme » jeu. 28 janv. 2021, 12:16

Ermite moderne a écrit :
jeu. 28 janv. 2021, 11:46
... ( j'ai essuyé de nombreuses
critiques, du genre que j'étais un "incapable", un feignant, un irresponsable ou un jeune très prétentieux )
Ne vivez pas sous le joug des quolibets ou critiques des autres, vous seriez un bourreau de travail et vous feriez plus de 70 heures par semaine que vous en recevriez d'autres.

Vivez selon ce que le Christ vous invite à suivre, dans Sa lumière. Pour les autres répondez leur avec un sourire et un regard tendre et sincère, cela bousculera plus leurs certitudes que toute autre réponse.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5048
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Des conseils pour sortir de la dépression ?

Message non lu par gerardh » sam. 30 janv. 2021, 17:54

__

Bonjour,

Ne boudez surtout pas la médecine. Persévérez.

__

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 24 invités