Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » lun. 01 févr. 2021, 10:38

Bonjour Mr le bernard-l'hermite! :-D

J'espère que vous allez "bien"!
A vrai dire, je ne sais pas discuter avec les gens, je ne comprends rien à rien (!)

Vous dites que vous aimeriez rencontrer d'autres croyants, pourquoi ne pas se joindre à un groupe de prières de votre paroisse? Il paraît que c'est sympa!
Je me demande, est-ce que les psy ont réussi à poser un diagnostic sur vous? Moi, pour le moment, j'ai un trouble psychique encore non identifié!

Sinon, comme vous, "idées noires" h24, médicaments, et usé, épuisé à même pas 30 ans comme si j'en avais 110!
Puis, je trouve que c'est plus facile d'espérer pour les autres que pour soi-même, alors j'espère pour vous!

Très bonne journée si possible!

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 84
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » lun. 01 févr. 2021, 11:06

Anonymous34, bonjour !

ça va, là, on arrive à discuter, enfin je crois.

Si vous voulez savoir la vérité, j'ai été diagnostiqué " dépressif et schizophrène ".
Mais pour la schizophrénie, je soupçonne que c'était pour " grossir " mon dossier
lors de l'examen pour voir si je pouvais être reconnu invalide. Après, je me trompe
peut-être.

Pour les idées noires, je vais vous répondre quelque chose d'un peu banal pour un chrétien. Mais de très vrai selon moi.
Gardez confiance en notre Seigneur ! Il peut tout !

Je vous souhaite une très bonne journée à vous aussi.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11274
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Fée Violine » lun. 01 févr. 2021, 11:22

Anonymous34 a écrit :
lun. 01 févr. 2021, 10:38
Moi, pour le moment, j'ai un trouble psychique encore non identifié!

Sinon, comme vous, "idées noires" h24, médicaments, et usé, épuisé à même pas 30 ans comme si j'en avais 110!
Bonjour Anonymous34,

peut-être s'agit-il d'une maladie physique non identifiée, comme par exemple la maladie de Lyme que souvent les médecins ne connaissent pas, et du coup ils disent aux malades "c'est dans votre tête". Cette maladie peut causer de l'épuisement.
Avez-vous cherché de ce côté ?

Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » lun. 01 févr. 2021, 13:59

Merci d'avoir répondu, Ermite moderne! D'accord, donc vous avez deux diagnostics, et le 2ème ne vous convainc pas trop. Est-ce que je peux vous demander pourquoi ou c'est trop indiscret?
Pour moi, j'ai l'impression d'être aveugle et sourd socialement, donc pas possible de créer des liens, je n'ai pas de "réseau", ma connexion tourne dans le vide. Bref, je suis une bizarrerie perdu dans la jungle du monde, franchement j'ai l'impression d'avoir un problème au cerveau... <:

Merci pour votre encouragement, je vous le renvoie! Pour moi, j'ai toujours confiance en son Amour, mais l'espérance s'use alors je me dis : "Les chemins du Seigneur ne sont pas nos chemins", on verra bien...


Merci beaucoup Fée Violine de vous préoccuper de mon cas, c'est très gentil! Non, nous n'avons pas du tout pensé à un problème "physique". Je me suis renseigné vite fait sur la maladie de Lyme, mais je ne pense pas que ça me corresponde. Par contre, je suis vraiment épuisé, mais c'est peut-être juste le poids des années d'angoisses et de problèmes qui s'accumulent...

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 84
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » lun. 01 févr. 2021, 15:17

Anonymous34,

Le deuxième ne me convainc pas car j'ai vécu, à mon sens, une bouffée délirante.
C'était exceptionnel et les psychoses ne sont pas chroniques chez moi. Voilà
pourquoi j'ai du mal avec le diagnostic de schizophrénie. j'ai l'impression de porter
le bonnet de fou. Ce n'est pas rassurant !
Mais je ne suis pas psychiatre, alors bon...

Ne vous sous-estimez pas. Pour votre surdité et votre cécité. Peut-être
êtes vous simplement introverti et sensible. ( un peu comme moi )
ça fait longtemps que vous voyez des psys ? êtes vous consentant et transparent avec eux ?
Que disent-ils de vos problèmes ? ( bien entendu si c'est trop intime ne répondez pas )

C'est juste pour faire connaissance et on ne sait jamais, pourquoi pas, vous aiguillez un peu.

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » lun. 01 févr. 2021, 20:55

Cher Ermite moderne,

En effet, ce ne doit pas être très rassurant comme diagnostic! Après, les psychiatres peuvent se tromper, ce doit être difficile comme métier, j'ai l'impression que tous les troubles se ressemblent, puis chaque personne est différente.
Qu'entendez-vous par "bouffée délirante"? Vous perdez le contact avec la réalité? Hallucinations?
Je ne crois pas avoir déjà vécu ça, mais si je reste trop seul et coupé de tout, ça part en vrille complètement...

Je pense que j'ai vraiment un problème. J'ai vu des psy très régulièrement quand j'étais plus jeune, mais ça n'a rien donné, la seule chose qu'on me proposait, c'était l'hospitalisation de jour (j'étais mineur). Ca ne fait pas très longtemps que j'ai repris, parce que je ne pouvais plus me cacher (les années passent!). Je vois actuellement un psychiatre, il m'a l'air très optimiste. Je n'ai pas l'impression qu'il comprenne mes souffrances, à vrai dire je ne lui ai pas précisé que je souffrais mais je suppose que ça se devine. Et je fais de l'"hypnose" EMDR avec une psychologue.
On ne sait pas si j'ai un trouble anxieux ou un trouble autistique, quelquefois on a évoqué un trouble de la personnalité ou bien rien du tout...
Et non, je ne suis pas transparent ^^ Je parle au compte-goutte, puis quelquefois je panique et dis des choses fausses.
Après peut-être que je n'ai rien du tout et me fais des idées, en tout cas je suis incapable de garder un travail donc il faut bien essayer de résoudre le problème!

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 84
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » mar. 02 févr. 2021, 8:56

Bonjour Anonymous34,

Les chances pour que vous n'ayez "rien", honnêtement, me semblent faibles.
Pour être plus détaillé, quand j'allais mal, je croyais que les chansons étaient tournés vers moi, qu'elles " se moquaient " de moi
et même, que j'étais coupable d'un incendie... ( alors que pas du tout)

J'étais très centré vers moi, égocentrique, mais je pense que c'était dû à ma grande détresse morale. Et c'est ainsi
que j'ai " décompensé ", eu assez probablement des bouffées délirantes. Mais ce serait long pour tout expliquer dans
les détails. :)

Sinon, pour les psys, ce serait bien que vous vous sentiez en confiance avec eux. Certes, ils peuvent se tromper.
Certes, ce ne sont pas des dieux. Mais " vider votre sac ", ne serait-ce que ça, pourrait déjà vous faire du bien.
Et si vous êtes méfiant, il n'y a pas grand chose à craindre, je crois. L'hospitalisation forcée par exemple est rare.
En général, on demande l'avis du patient. Quant au diagnostic... Je pense exactement comme vous !
Mettre dans une case, c'est réducteur. Mais on peut toujours cependant, parfois se faire une idée, et voir si le diag qu'on a
reçu nous ressemble un peu, si on s'y retrouve. Après libre à vous, d'être d'accord ou pas.

Sinon pour le travail, je ne saurai vraiment pas vous aiguiller. :-D

Une très bonne journée.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11274
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Fée Violine » mar. 02 févr. 2021, 13:01

Anonymous34 a écrit :
lun. 01 févr. 2021, 13:59
Merci beaucoup Fée Violine de vous préoccuper de mon cas, c'est très gentil! Non, nous n'avons pas du tout pensé à un problème "physique". Je me suis renseigné vite fait sur la maladie de Lyme, mais je ne pense pas que ça me corresponde. Par contre, je suis vraiment épuisé, mais c'est peut-être juste le poids des années d'angoisses et de problèmes qui s'accumulent...
Lyme ou autre chose, il faudrait quand même vous assurer qu'il n'y a rien côté physique.
Pour la maladie de Lyme, les symptômes peuvent être très variés, donc difficiles à repérer. De toute façon, les médecins n'y connaissent pas encore grand chose.
Et d'une manière générale : récemment, un ami médecin me disait que la moitié des symptômes de maladies ne sont pas répertoriés dans les livres. Ce médecin (pneumologue) a eu des symptômes, il a voulu faire le test covid, le médecin à qui il s'est adressé lui a dit que ce n'était sûrement pas le covid, il a insisté et c'était bien ça.
C'est pour dire qu'il ne faut pas trop croire ce que vous lisez ou ce qu'on vous dit. Il faut vérifier.

Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » mer. 03 févr. 2021, 1:12

Bonjour,

Ermite moderne,
Merci d'avoir répondu, je comprends un peu mieux ce que vous entendez par bouffée délirante! Vous deviez être en grande détresse, j'espère que ça n'a pas trop duré!
Moi, en fait, je vis beaucoup dans l'imaginaire, plus que dans le réel et disons que si je me coupe trop du monde, la frontière entre les deux devient floue. Mais ça dure plusieurs années...

Merci beaucoup pour vos conseils! Je suis craintif en effet, concernant les mesures que l'on pourrait prendre sans mon accord! Mais, vous avez raison, il faut que j'essaie d'être plus transparent. Confiant, ce n'est pas possible car je ne vois pas si je peux faire confiance à la personne qui est en face de moi ou non, je vois une chose floue (c'est ma "cécité sociale" qui fait ça je crois).

Vous ne vous ennuyez pas de ne pas travailler? Pour moi, j'ai horreur de travailler, je suis sous pression constante et au bord de l'épuisement chaque jour (pas à cause du travail lui-même, mais de l'environnement de travail plutôt). J'ai envie de fuir et de m'enfermer à la maison mais il paraît que ce n'est pas bon... Et en effet, quand je peux rester chez moi une longue période, je m'ennuie et ne suis pas bien non plus...


Fée Violine :
Vous avez de sages conseils! C'est sûr que ce serait mieux de s'assurer qu'il n'y ait pas de problèmes physiques en plus! Peut-être qu'il faudrait que j'en parle à mon médecin mais je vais rarement le voir et ne parle que très peu, je ne l'ai même pas mentionné au psychiatre d'ailleurs. Enfin, j'ai fait très récemment un bilan sanguin et tout allait bien.

Bonne journée à vous deux!

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 84
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » mer. 03 févr. 2021, 12:30

Bonjour Anonymous34,

Je subodorais cette crainte qu'on vienne " piétiner " votre liberté. Je l'ai eue moi-même. Ma crainte suprême,
c'était qu'on me force à être hospitalisé. Ironie du sort, c'est moi-même qui ai demandé à être hospitalisé après
des années d'errance ! Oui, je vous le conseille car ça m'a donné un coup de pouce. C'est grâce à cela que je suis reconnu
invalide, que je perçois mensuellement quelque chose.

Après les médocs, clairement, ça fait pas de miracles. Pas pour moi du moins. Mais peut-être que ça peut en aider certains,
je ne sais pas.

Pour le travail, c'est un sujet " difficile " pour moi aussi. Je comprends très bien que vous puissiez être dégoûté et le
percevoir comme quelque chose d'un peu absurde. Surtout dans notre société dystopique...
Mais je ne suis vraiment pas sûr de moi. Devriez-vous travailler ? Ou pas ? Je ne sais pas. Du coup, si une autre personne
à un avis pour vous, je la laisse vous donner son point de vue là-dessus.

Moi, je ne travaille pas. Et je n'en ressens pas un besoin vital. Mais je peux essayer à l'avenir d'essayer un petit
bénévolat par exemple. On verra. Là, c'est trop tôt de toutes façons.

Quant à ce que disait Fée Violine, oui, je n'y ai pas pensé immédiatement. Mais rester vigilant sur votre santé physique
me paraît être une attitude saine. Soyez vigilant là-dessus.

Prenez soin de vous. :)
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11274
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Fée Violine » mer. 03 févr. 2021, 14:46

C'est sûr que ce serait mieux de s'assurer qu'il n'y ait pas de problèmes physiques en plus
Plus précisément, je ne voulais pas dire "en plus" mais "à la place".

Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » mer. 03 févr. 2021, 20:17

Bonjour tous les deux!

Ermite moderne,
Vous avez bien deviné ma crainte ^^ En effet, je serais plus confiant si je n'avais pas peur qu'on prenne une décision sans mon accord! Je redoute, comme vous, plus que tout, une hospitalisation forcée! Alors, je surveille un peu mes paroles!
En effet, je suis assez surpris du peu d'effets des médicaments, mais le psy m'avait prévenu. Au moins, ça me permet de dormir la nuit, c'est déjà ça!
Je ne ressens pas non plus un besoin vital de travailler, mais ça permet de "meubler" les journées, peut-être même un peu trop d'ailleurs. Enfin, de toute manière, je n'ai pas le choix.
Vous veniez chercher des conseils et finalement, c'est vous qui en donnez! :D Merci beaucoup!

Fée Violine,
D'accord, je n'avais pas compris vos paroles comme ça!

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 84
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » mer. 03 févr. 2021, 21:35

Anonymous34,

Aucun souci. :)

Sinon je peux vous poser une question ?

Pourquoi vous ne vous inscrivez pas ? Ainsi, on pourrait échanger par MP par exemple.

Enfin, faites comme vous le sentez !

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Wallofsilence
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 04 févr. 2021, 20:10
Conviction : Catholique

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Wallofsilence » jeu. 04 févr. 2021, 20:18

Coucou!
C'est Anonymous34! ^^
En général, je ne m'inscris pas sur les forums, car je ne les fréquente pas tout le temps et je suis anxieux s'il faut faire une présentation ou quoi!
Donc, je reste la plupart du temps en invité, c'est plus anonyme. Quoique là, ça l'est aussi, puisque je suis caché par un pseudo.

Léon
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : jeu. 14 févr. 2019, 8:31

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Léon » mer. 10 févr. 2021, 13:55

Bonjour Ermite moderne et wallofsilence,

comment ça va depuis les semaines passées?
Ya t-il du mieux ?

Bonne journée

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 34 invités