Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
anachorète moderne
Barbarus
Barbarus

Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par anachorète moderne » ven. 22 janv. 2021, 23:41

Bonjour à tous et à toutes,

J'aimerais parler avec d'autres croyants... Parce que ma foi, c'est ce qui me tient en vie.

Oui, je commence fort. Mais voilà, je suis "suicidaire", en ce sens où je pense souvent à la mort. A vrai dire, chaque seconde qui passe. Je ne sais pas comment me définir... J'ai vu et vois encore des psys, mais j'ai toujours ce sentiment de ne pas être " humain ", un peu comme si j'étais une anomalie, un raté ou un monstre. Ce sentiment, je l'ai à cause de mon parcours difficile. J'ai 24 ans et je me sens déjà "usé". Je suis déjà passé par ce qui ressemble à des bouffées délirantes. Je ne sais pas si j'ai souffert d'une psychose à proprement parler, mais sinon, il s'agissait d'une névrose on ne peut plus intense. (je m'accusais de choses que je n'avais pas faites... et je pensais qu'on manigançait des trucs contre moi.. je me suis même senti indigne de vivre et... je garde des stigmates de ces choses-là)

Je suis fatigué, fatigué de toujours me faire lyncher, critiquer par les autres. Je ne dis pas que je n'ai pas de tort mais je ne pense pas mériter tout ça. Même ceux qui me sont proches et qui m'aiment sincèrement ne me comprennent pas. Fatigué de toujours me remettre en question. Pourquoi ? Pourquoi ce vide qui m'habite ? Pourquoi je ne sais pas nouer de liens avec les autres ? Je n'ai en effet pas d'amis. Jamais eu la moindre relation amoureuse. ( mais j'crois pas trop aux contes de fées... du coup, ça, c'est pas trop grave ) Mais le fait de n'avoir personne me reste au travers de la gorge. En ce sens où je n'ai plus de "chaleur" en moi, je me sens complètement inhibé affectivement. Je ressens un vide terrible.

Niveau scolaire et professionnel, ben, j'ai arrêté l'école à 16 ans ( je n'arrivais plus à y aller), et niveau professionnel, rien non plus. Même si parfois je "complexe" un peu de ne pas avoir acquis de compétences " académiques ", je déteste la société dans laquelle on vit. Conséquence, je refuse de travailler car je n'en vois vraiment pas l'intérêt.

Donc voilà, c'est grâce à la foi que j'arrive à endurer ces fardeaux... Mon rêve ? J'aimerais plaire à Dieu, mais de façon distinguée ; Je veux suivre le Christ, et vivre honnêtement malgré tous mes faux pas, mes imperfections. Je mets la barre très haut... Je ne sais pas si c'est de l'orgueil mais on peut aussi considérer cela comme une ambition positive. Et franchement c'est pas gagné, mais j'espère y parvenir. Ne dit-on pas que rien n'est impossible à Dieu ? Alors, moi, pécheur comme tout le monde, je désire m'améliorer. Mais d'un autre côté, je suis tiraillé par mon mal de vivre. Vraiment. ça me ronge. C'est une terrible épreuve pour moi.

Voilà... J'en parle ici parce que dans la "vraie" vie, je suis très réservé et un brin timide. Et j'aimerais rencontrer d'autres croyants, même virtuellement, c'est déjà ça.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1962
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Altior » sam. 23 janv. 2021, 10:44

Bonjour, cher frère!

anachorète moderne a écrit :
ven. 22 janv. 2021, 23:41
J'ai vu et vois encore des psys,

Par «psys», vous comprenez des psychologues ou bien des psychiatres ? Je vous pose la question car, d'après ce que vous dites, vos soucis seraient plutôt de la compétence d'un psychiatre. C'est pourquoi, si pas déjà fait, j'oserais de vous suggérer d'en agir rapidement. Ne restez pas comme ça, en broyant toujours du noir!

Voilà... J'en parle ici parce que dans la "vraie" vie, je suis très réservé et un brin timide. Et j'aimerais rencontrer d'autres croyants, même virtuellement, c'est déjà ça.
Nous sommes tous ici pour cela. Justement pour rencontrer d'autres croyants virtuellement.

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » sam. 23 janv. 2021, 11:49

Bonjour Altior, et merci d'avoir répondu.

Oui, je suis suivi en psychiatrie et en psychanalyse aussi. C'est moi-même qui ai décidé d'aller voir un psychiatre
après des années de réticence car j'estimais que ça allait beaucoup trop loin. Mais si je vais un peu mieux par rapport
à il y a 2/3ans, je suis toujours souffrant. J'espère remonter un peu... Mais honnêtement je ne crois pas trop au bonheur. ( dans mon cas au moins)

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » jeu. 28 janv. 2021, 20:10

Bonsoir,
J'ai lu votre message, et franchement je m'y retrouve assez! Je n'arrive pas à lier des liens avec d'autres personnes et je me sens perdu dans ce monde. Difficile de suivre une formation ou de trouver un travail et idées noires continuelles. C'est vrai que la foi apporte beaucoup mais compliqué à vivre du fait de mes problèmes. (Je suis suivi aussi)
Donc voilà, je ne sais pas trop quoi vous conseiller, si le psy ne vous convient pas ou que vous n'avancez pas, n'hésitez pas à changer, sinon je prie pour vous! J'espère que vous irez bientôt mieux encore!

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » ven. 29 janv. 2021, 9:27

Bonjour Anonymous34,

Je précise quand même " anochorète moderne ", c'est moi. je n'ai pas trop l'habitude des forums et j'ai oublié de me connecter cette fois-là...

En tout cas, merci pour votre intention de prier pour moi, ça me fait chaud au coeur.

Sinon, pour le travail , les mauvaises notes à l'école, bof c'est pas si grave. Pour moi en tout cas. Ce qui me fait vraiment souffrir,
c'est cette solitude que je ressens. (à se demander si je suis bien un être humain)

Pour le fait d'en parler ici, je crois que c'est très positif car ça fait quelques jours que j'ai un regain d'énergie, que je suis plus optimiste.
J'espère aller un peu mieux aussi. Car pour aider les autres ( que ce soit par la prière ou de toute autres façons ), comme un membre me l'a
fait remarquer, faudrait que je sache m'occuper de moi et que je ne sois pas au fond du trou.

Encore merci. Si vous voulez en parler davantage, eh bien n'hésitez pas !

Bien à vous.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4532
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Kerniou » ven. 29 janv. 2021, 12:20

Changer de psy parce qu'on "n'accroche" pas avec le psy, cela paraît normal ... mais "piétiner" et ne pas avancer font, aussi, partie de la thérapie qui est faite de phases d'avancées, de temps de latence ... ne pas avancer suffisamment peut faire partie de la thérapie ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » ven. 29 janv. 2021, 12:23

Bonjour Kerniou,

Je ne comptais pas changer de psy de toutes façons. Je m'entends plutôt bien avec mon psychanalyste.
Ma psychiatre aussi. Même si dernièrement j'ai été voir une autre psychiatre et suis suivi simultanément par les 2.
Histoire d'enrichir les points de vue...

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1399
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Foxy » ven. 29 janv. 2021, 13:24

Ermite moderne a écrit :
ven. 29 janv. 2021, 12:23
Bonjour Kerniou,

Je ne comptais pas changer de psy de toutes façons. Je m'entends plutôt bien avec mon psychanalyste.
Ma psychiatre aussi. Même si dernièrement j'ai été voir une autre psychiatre et suis suivi simultanément par les 2.
Histoire d'enrichir les points de vue...

Cordialement.
Bonjour Ermite moderne

Je suppose que vous avez averti les deux psys que vous en voyez un autre ?
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » ven. 29 janv. 2021, 13:34

Bonjour Foxy,

A vrai dire... non. Mais je tâcherai de le dire la semaine prochaine à mon psychanalyste.
C'est très récent et je ne l'ai vue qu'une fois.

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
nicolas-p
Censor
Censor
Messages : 136
Inscription : mar. 12 mai 2020, 16:10
Conviction : totus tuus
Localisation : sud ouest

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par nicolas-p » ven. 29 janv. 2021, 17:38

C'est tout à votre honneur que de vouloir échanger et vivre ce que vous vivez.

Vous avez toute ma considération et justement le vrai courage c'est le vôtre : accepter ses faiblesses et accepter de vivre avec une vie qui vaut autant, si ce n'est plus, même que toutes ces vies dans la "lumière" de personnes "sociables" ou "populaires" par devant, parfois bien seules au fond d'elles.

Certes un forum ne remplacera jamais une vie réelle mais cela permet aussi parfois devant l'anonymat de s'exprimer plus librement comme vous le faites sans peur d’être jugé par celui en face de vous.

Votre vie est valable

Je vous dirais juste les paroles issues d'une chanson dominicale :

"je suis ton Seigneur et ton Dieu, je t'ai choisis , appelé par ton nom. tu as du prix à mes yeux et je t'aime, ne crains pas car je suis avec toi"

cela résume tout!

Vous êtes aimé de Dieu et encore plus dans vos faiblesses

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » ven. 29 janv. 2021, 19:56

Bonjour nicolas-p.

Merci pour vos paroles encourageantes.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » ven. 29 janv. 2021, 20:59

Re-Bonjour!!
Donc, vous avez créer 2 sujets, je me disais aussi que les pseudo se ressemblaient :) Je ressens aussi un vide mais je ne pense pas qu'il soit comme ce que vous décrivez, je suis seul même avec d'autres, j'ai l'impression d'être en enfer en fait... Pourquoi ne vous sentez-vous pas humain? Même si vous avez eu des psychoses, vous ne cessez pas d'être humain pour autant et je pense que vous pouvez aspirer à la sainteté sans orgueil, comme tout le monde, c'est un don de Dieu!

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » sam. 30 janv. 2021, 5:05

Cher Anonymous34, Re-bonjour !

Oui, j'ai créé 2 sujets car j'ai vraiment besoin d'être soutenu. Pour le "vide" que je ressens, c'est assez atypique, je vous l'accorde. Et votre impression d'être " en enfer "... Mon Dieu ! Que je connais bien ça ! ...

Ben je ne sais pas si j'ai eu des psychoses... ( mais c'est loin d'être impossible... ) Si je ne me sens pas "humain", c'est parce que je ne n'ai pas de " liens " avec les autres. Et je me sens différent avec mon caractère qui est assez " excentrique ".

J'espère de tout cœur que ça ira mieux pour vous aussi !
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Anonymous34
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Anonymous34 » sam. 30 janv. 2021, 20:55

Salut!
Je suis désolé que vous connaissiez l'impression d'être "en enfer", personnellement je trouve ça vraiment horrible!
Je comprends mieux ce que vous vouliez dire par le fait de ne pas se sentir humain, moi j'appelle ça avoir l'impression d'être Frankenstein :-D
Parce que je me suis fait plusieurs fois cette réflexion ^^ Je ne suis pas très sociable, mais plus je fréquente les autres et plus je sens ma différence, et ça me rend malheureux, alors j'ai l'impression "d'être Frankenstein" ou un robot humanoïde...
Bref, j'arrête de raconter ma vie sur votre sujet, je vous soutiens de tout coeur par la prière!!

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Solitude extrême et désespoir sans fond ; besoin d'échanger

Message non lu par Ermite moderne » sam. 30 janv. 2021, 21:19

Merci Anonymous34.
Aucun soucis si vous voulez parler ici !
Au contraire, c'est cool que vous en parliez avec moi !

Merci, pour la prière, c'est une des meilleures intentions qu'on peut avoir pour moi.

J'espère que Dieu vous le rendra !

A bientôt j'espère. N'hésitez pas. ( une fois de plus )

Si vous voulez exprimer vos sentiments c'est ici :siffle:
Je plaisante ! C'est moi qui n'arrête pas surtout ! :D
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités