Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Jeanne
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 18 sept. 2018, 10:29
Conviction : Catholique

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par Jeanne » sam. 05 janv. 2019, 21:42

Merci Kerniou :fleur:

Ajana
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : mer. 16 janv. 2019, 21:40
Conviction : catholique

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par Ajana » jeu. 17 janv. 2019, 9:58

Bravo Jeanne, votre choix est le bon choix... j'ai eu un parcours de couple très difficile avec un mari souffrant de grosses addictions mais j'ai mal choisi ou plutôt je n'en pouvais plus ainsi que mes enfants... et j'en paie tout de même le prix maximum aujourd'hui, je ne peut que vous encourager dans ce chemin que vous avez choisi ! Enfin je ne connais pas toute l'histoire mais... tout laisser tomber malgré beaucoup de souffrances n'est aucunement une garantie de se sentir mieux après. Me vie est devenue une immense prison et je compte les jours pour en être libérée (ou m'en libérer moi-même si je trouve le courage)...

Je vous souhaite le meilleur dans votre vie :amoureux:

Jeanne
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 18 sept. 2018, 10:29
Conviction : Catholique

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par Jeanne » ven. 18 janv. 2019, 7:28

Ajana a écrit :
jeu. 17 janv. 2019, 9:58

Je vous souhaite le meilleur dans votre vie :amoureux:
Merci Ajana, je prie pour vous.

Jeanne
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 18 sept. 2018, 10:29
Conviction : Catholique

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par Jeanne » dim. 10 janv. 2021, 11:10

J'ai revu cet homme et nous avons eu une relation sexuelle.
Ça faisait deux ans que nous ne nous étions pas vus.
J'aime mon mari mais je n'en suis pas amoureuse et il n'est pas amoureux de moi, c'est une union de raison pour notre stabilité et la stabilité de notre foyer familial.
Nous ne nous touchons jamais.
Mais je ne veux pas divorcer, je tiens à mon union car à sa façon elle existe,
Mon problème actuellement c'est que je n'ai pas l'impression de faire le mal. Ma relation de couple avec mon mari est tellement particulière, il est bien plus âgé que moi et nous nous entendons bien mais ne partageons presque rien.
Je me suis mise en couple avec lui à 35 ans parce que je voulais un enfant, à tout prix.
J'avais des troubles psychiatriques plus prononcés qu'aujourd'hui mais je vis toujours avec un trouble de personnalité qui parfois me fait décompenser, ce qui est le cas depuis octobre 2019, où on m'a mise en congé maladie,
J'ai honte de la façon dont je me suis conduite avant ma conversion au catholicisme et dont je devrais assumer les conséquences aujourd'hui.
J'irai me confesser dès que possible, j'ai besoin de parler avec un prêtre.

Mais je n'ai pas l'impression de faire le mal.
Je ne comprends pas où est le mal....

Chaque jour, je demande à l'Esprit Saint de m'aider à y voir clair, je prie pour être sur le chemin qui doit être le mien.

Avatar de l’utilisateur
nicolas-p
Censor
Censor
Messages : 136
Inscription : mar. 12 mai 2020, 16:10
Conviction : totus tuus
Localisation : sud ouest

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par nicolas-p » dim. 10 janv. 2021, 14:40

Oui, le plus sage est d'en parler ouvertement comme vous l'avez fait ici à un prêtre. Sans détour ni tabou.

Ce qui est fait est fait.

La conversion est un chemin de toute une vie et parfois ce n est que sur son lit de mort qu'on y arrive.

Vous avez chuté et alors?
Tous, qui que nous soyons, chutons parfois encore et encore.

Il faut par contre le reconnaître : reconnaître que ce que nous faisons est mal et non " normal "
Vous avez déjà fait ce premier pas.

Le deuxième est dans ressentir du remord, vous l'avez fait aussi.

Le troisième est d'essayer d'éviter autant que possible les situations de chute : éviter autant que possible de voir cet homme.

Avec le temps, la prière, la messe, la confession et une certaine volonté vous ne ressentirez plus autant le manque de cette personne. vous vous surprendrez à arriver à vous en détacher.

Personne ne vous jettera la pierre de ne pas y arriver :
Comme dans tout dans la vie :
Essayez, faites ce que vous pouvez et DIEU verra tout cela.
Il verra dans sa miséricorde tous vos efforts.
Continuez sur votre chemin vers la conversion qui est unique à chaque personne.

Bien à vous

Jeanne
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 18 sept. 2018, 10:29
Conviction : Catholique

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par Jeanne » dim. 10 janv. 2021, 15:44

Merci nicolas-p pour vos encouragements.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par la Samaritaine » lun. 11 janv. 2021, 1:34

Chère Jeanne,

si vous n'êtes pas amoureuse de votre mari et êtes semble -t- il encore amoureuse de votre amant, c'est assez normal que les choses soient compliquées et c'est logique que "vous ne voyez pas le mal" parce que le coeur a ses raisons...

Je ne pense pas que, dans votre cas, ce soit une bonne chose de raisonner en terme de péché, de chute... Le vrai sujet est la relation et l'appel de la vie en vous. Votre mariage n'est pas une vraie relation maritale mais un arrangement et vous dites être attachée à cette situation. Ce mariage vous donne de la sécurité mais il ne vous donne pas du souffle et de la passion que votre ami certainement vous donne.

Il semble que vous ayez besoin des deux, sécurité et passion que vous n'avez pas trouvé chez une seule personne. Si vous êtes retournée à votre ami, c'est qu'il y a là un besoin fort, un appel fort...Refouler cet appel joliment maquillé en "lutte contre le péché" est l'assurance de recommencer bientôt. Il y a quelque chose à écouter.

Vous voulez ces deux hommes à la fois en fait, à l'image d'un certain clivage en vous et en même temps vous n'êtes pas satisfaite car cela ne correspond pas à vos valeurs. Je vous comprends tout à fait, dans les deux cas.

Alors que faire ? Je ne sais pas mais vous faire accompagner est certainement une excellente idée : un prêtre qui saura vous écouter et vous comprendre et vous accompagner sur un chemin nouveau. Cette honte que vous avez de votre vie avant votre conversion n'a pas sa place, elle n'a pas de sens. Ce type de scrupule vous enfonce en vous même mais n'élève pas vers Dieu. Ce qui plait à Dieu, "c'est un esprit brisé". Ce qui est brisé n'est pas de la honte mais de la conscience aiguë de sa vulnérabilité et de la détresse de son petit coeur.

D'ailleurs, je vous pose la question : comment va votre petit coeur ? Comment vous sentez vous ? Quelles sont les émotions qui vous habitent ?
Quelles vraies .émotions sont cachées derrière cette honte ?

L'Esprit Saint vous est donné, le Père vous le donne quand vous le demandez, Christ ne fait pas de fausses promesses. Mais l'Esprit pour être déversé a besoin du vase de votre coeur en vérité, non envahi des mauvaise herbes du scrupule.

En Christ,

Samaritaine

Jeanne
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 18 sept. 2018, 10:29
Conviction : Catholique

Re: Engagée dans une existence désordonnée. Et après ?

Message non lu par Jeanne » lun. 11 janv. 2021, 12:20

la Samaritaine a écrit :
lun. 11 janv. 2021, 1:34


Ce qui plait à Dieu, "c'est un esprit brisé". Ce qui est brisé n'est pas de la honte mais de la conscience aiguë de sa vulnérabilité et de la détresse de son petit coeur.

D'ailleurs, je vous pose la question : comment va votre petit coeur ? Comment vous sentez vous ? Quelles sont les émotions qui vous habitent ?
Quelles vraies .émotions sont cachées derrière cette honte ?

L'Esprit Saint vous est donné, le Père vous le donne quand vous le demandez, Christ ne fait pas de fausses promesses. Mais l'Esprit pour être déversé a besoin du vase de votre coeur en vérité, non envahi des mauvaise herbes du scrupule.

En Christ,

Samaritaine

Quelles émotions m'habitent ? Beaucoup de confusion, mais aussi de la confiance. Le Seigneur me connaît mieux que moi-même, là où je ne vois que du brouillard Il voit la lumière et Il sait m'accompagner, je l'appelle sans cesse à l'aide.

J'ai contacté le prêtre de ma paroisse, j'irai le voir bientôt pour un moment de confession, je m'entends bien avec lui et il saura m'aider.

Pour le reste, vous avez bien compris mon problème, Samaritaine.

Merci pour votre réponse éclairante, comme toujours.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités