Le Père est en moi et je suis dans le Père

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Aiglon
Ædilis
Ædilis
Messages : 18
Inscription : dim. 14 mars 2021, 15:06
Conviction : catholique marial

Le Père est en moi et je suis dans le Père

Message non lu par Aiglon » dim. 23 mai 2021, 17:13

Que veux dire cette phrase du Christ ?

Que l'âme du Père est en Jésus-Christ et que l'âme de Jésus-Christ est dans le Père ?
Ou bien que le Père est Jésus-Christ et que Jésus-Christ est le Père ?

Voilà j'aimerai avoir plus d'explications sur cette parole énigmatique de Jésus.

Perlum Pimpum
Quæstor
Quæstor
Messages : 223
Inscription : lun. 19 avr. 2021, 23:28
Conviction : Chrétien

Re: Le Père est en moi et je suis dans le Père

Message non lu par Perlum Pimpum » lun. 24 mai 2021, 11:34

Cher Aiglon,

Le Christ affirme ici un pont de théologie trinitaire : la circumîcessio des personnes divines.

En termes techniques : chaque personne divine est une relation substantielle incommunicablement opposée aux deux autres : les trois personnes divines sont réellement distinctes. Mais chaque personne n’a d’autre perfection que la substance divine qu’elles sont chacune : les trois personnes sont consubstantielles. Bref chaque personne est réellement distinctes des deux autres et réellement identique à la Déité qu’elles sont chacune : les trois personnes ne sont pas trois dieux mais un seul Dieu. Aussi les personnes se contiennent les unes les autres : le Père est dans le Fils et le Fils est dans le Père, puisqu’ils sont la même réalité, la même divinité, la même substance : le même Dieu. Nonobstant les trois personnes sont réellement distinctes, car si la relation substantielle n’a d’autre perfection que la perfection absolue (substance) qu’elle est, les relations sont corrélatives les unes aux autres, et cette corrélation induit une opposition, une distinction réelle : l’opposition de corrélation. L’Église résume comme suit : « en Dieu tout est un là où n’est pas l’opposition des relations ».

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1153
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Le Père est en moi et je suis dans le Père

Message non lu par Libremax » lun. 24 mai 2021, 16:27

Aiglon a écrit :
dim. 23 mai 2021, 17:13
Que veux dire cette phrase du Christ ?

Que l'âme du Père est en Jésus-Christ et que l'âme de Jésus-Christ est dans le Père ?
Ou bien que le Père est Jésus-Christ et que Jésus-Christ est le Père ?

Voilà j'aimerai avoir plus d'explications sur cette parole énigmatique de Jésus.
Bonjour Aiglon,
Le Père n'a pas d'âme, Il est pur esprit.
Par cette formule, Jésus répond à Philippe qui veut que Jésus lui "montre le Père".

Mais Dieu ne peut pas se "voir" comme on voit un objet ni même comme on regarde le ciel. Dieu n'est pas un spectacle.
En revanche, Dieu est présent, Dieu Se manifeste à travers d'autres choses, comme la Parole, comme l'amour, ou bien comme l'humanité de Jésus.
C'est ce qui permet à ce dernier de dire que le Père est en lui, et lui, dans le Père. Il ne dit pas ici que les deux se remplacent.
Il parle là d'une inter-communion très intime de leur être, ou si vous voulez une relation très proche.

A vrai dire, Jésus pourrait dire cela de chacun de nous, si nous nous laissions entièrement ouvrir à la Vie de Dieu.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5047
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Père est en moi et je suis dans le Père

Message non lu par gerardh » lun. 24 mai 2021, 17:16

En Jean 14 :10, dans sa réponse à Philippe, le Seigneur indique clairement qu’il parle de la vision de la foi. Il pose une question qui sonde le cœur : « Je suis depuis si longtemps avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ? » Puis il déclare : « Celui qui m’a vu, a vu le Père ». Regarder au-delà de la forme extérieure et voir le Fils par la foi, c’est en réalité voir le Père ; car le Fils est la révélation parfaite du Père.

Le passage du Fils dans ce monde n’est pas simplement une manifestation du Père et du Fils, mais bien plutôt, du Père dans le Fils.

Une fois que nous avons discerné par la foi la gloire du Fils, il est facile de voir le Père révélé dans le Fils. En vertu de ce qu’il est, en tant qu’égal au Père et identifié à lui, le Seigneur peut aussitôt présenter ses « paroles » et ses « œuvres » comme étant la révélation du Père. La grâce, l’amour, la sagesse et la puissance qui brillaient dans ses paroles et ses œuvres nous font connaître le cœur du Père.

__

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 36 invités