Vos questions sur la Vierge Marie

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Enyo32
Quæstor
Quæstor
Messages : 209
Inscription : mer. 08 juil. 2009, 18:30
Localisation : Paris

Vos questions sur la Vierge Marie

Message non lu par Enyo32 » ven. 06 août 2010, 13:00

La Vierge, le péché originel et le baptême

Bonjour,

La Vierge a été préservée du péché originel, c'est la raison pour laquelle elle a "subie" une assomption : elle a été préservée de ses conséquences, donc de la mort ( séparation du corps et de l'âme ).
J'ai plusieurs questions :

- Le Baptême annule, je crois, de façon indélébile la trace du péché originel. Dès lors nous devenons comme la Vierge. Cela voudrait dire que si, comme elle, nous ne pêcherions plus après, nous "subirions" aussi une assomption ?

-Si oui, cela voudrait dire, puisque force est de constater que personne d'autre n' a subie d'assomption, que nous sommes encore sous l' emprise du péché originel et de ses conséquences. Pourtant, n'avions nous pas été délivré de celui-ci par le baptême ? Cela voudrait dire qu'en pêchant après le baptême, nous avons enfait "recommencé" le péché originel ? Mais l'effet du baptême n'est-il pas indélébile, irréversible ?

J'espère que mes questions sont assez claires,

Merci d'avance,
" Notre religion est sage et folle. Sage, parce qu'elle est celle qui est la plus confortée par la raison. Folle, parce que ce n'est point d'abord à cause de sa sagesse qu'on en fait partie." d'après une citation de Pascal

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1608
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: La Vierge, le péché originel et le baptême

Message non lu par Laurent L. » sam. 07 août 2010, 0:15

Bonjour Enyo !
Enyo a écrit : - Le Baptême annule, je crois, de façon indélébile la trace du péché originel. Dès lors nous devenons comme la Vierge. Cela voudrait dire que si, comme elle, nous ne pêcherions plus après, nous "subirions" aussi une assomption ?

-Si oui, cela voudrait dire, puisque force est de constater que personne d'autre n' a subie d'assomption, que nous sommes encore sous l' emprise du péché originel et de ses conséquences. Pourtant, n'avions nous pas été délivré de celui-ci par le baptême ? Cela voudrait dire qu'en pêchant après le baptême, nous avons en fait "recommencé" le péché originel ? Mais l'effet du baptême n'est-il pas indélébile, irréversible ?
Toute trace du péché originel ne disparait pas : la peine éternelle due aux péchés est effacée, mais demeurent certaines conséquences temporelles :
CEC a écrit :1263 Par le Baptême, tous les péchés sont remis, le péché originel et tous les péchés personnels ainsi que toutes les peines du péché (cf. DS 1316). En effet, en ceux qui ont été régénérés il ne demeure rien qui les empêcherait d’entrer dans le Royaume de Dieu, ni le péché d’Adam, ni le péché personnel, ni les suites du péché, dont la plus grave est la séparation de Dieu.

1264 Dans le baptisé, certaines conséquences temporelles du péché demeurent cependant, tels les souffrances, la maladie, la mort, ou les fragilités inhérentes à la vie comme les faiblesses de caractère, etc., ainsi qu’une inclination au péché que la Tradition appelle la concupiscence, ou, métaphoriquement, " le foyer du péché " (fomes peccati) : " Laissée pour nos combats, la concupiscence n’est pas capable de nuire à ceux qui, n’y consentant pas, résistent avec courage par la grâce du Christ. Bien plus, ‘celui qui aura combattu selon les règles sera couronné’ (2 Tm 2, 5) " (Cc. Trente : DS 1515).
La bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel alors que les baptisés obtiennent la rémission des péchés.

Sinon, le péché originel et tous les péchés commis avant le baptême sont définitivement pardonnés. Le baptême imprime dans l'âme un caractère indélébile.

Bien à vous,
Laurent.

Avatar de l’utilisateur
Enyo32
Quæstor
Quæstor
Messages : 209
Inscription : mer. 08 juil. 2009, 18:30
Localisation : Paris

Re: La Vierge, le péché originel et le baptême

Message non lu par Enyo32 » dim. 08 août 2010, 12:31

Merci ! :)
" Notre religion est sage et folle. Sage, parce qu'elle est celle qui est la plus confortée par la raison. Folle, parce que ce n'est point d'abord à cause de sa sagesse qu'on en fait partie." d'après une citation de Pascal

Avatar de l’utilisateur
Enyo32
Quæstor
Quæstor
Messages : 209
Inscription : mer. 08 juil. 2009, 18:30
Localisation : Paris

Re: La Vierge, le péché originel et le baptême

Message non lu par Enyo32 » mar. 10 août 2010, 20:16

Encore deux petites questions :

:arrow: Pourquoi Dieu, comme pour Marie, ne nous préserve t il pas du péché originel dès notre naissance ?

:arrow: Pourquoi Dieu s'est il incarné ? La conduite exemplaire de Marie n'aurait elle pas suffit à racheter l'humanité ?

Dans l'attente de vous lire,
" Notre religion est sage et folle. Sage, parce qu'elle est celle qui est la plus confortée par la raison. Folle, parce que ce n'est point d'abord à cause de sa sagesse qu'on en fait partie." d'après une citation de Pascal

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1401
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: La Vierge, le péché originel et le baptême

Message non lu par Harfang » mar. 10 août 2010, 23:13

:arrow: Pourquoi Dieu, comme pour Marie, ne nous préserve t il pas du péché originel dès notre naissance ?
Parce que nous n'avons pas à être la demeure du Verbe éternel.
:arrow: Pourquoi Dieu s'est il incarné ? La conduite exemplaire de Marie n'aurait elle pas suffit à racheter l'humanité ?
Même Marie, aussi pure soit-elle, si elle avait été la victime du sacrifice pour notre rédemption, n'aurait pas pu couvrir la multitude de nos péchés, il n'y a que le Fils de Dieu qui puisse le faire par son Sang Très Précieux.
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Domii78
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : mer. 14 mai 2014, 15:47

Mort de la Vierge Marie

Message non lu par Domii78 » dim. 15 févr. 2015, 2:12

Bonsoir à tous, ;)

J'aimerais savoir si Marie a connu la mort, car on dit qu'elle est montée au ciel, mais on ne la voit pas mourir... Pouvez-vous me parler avec des versets ?
Merci infiniment

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2394
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Mort de la Vierge Marie

Message non lu par poche » dim. 15 févr. 2015, 7:49

Il y a deux écoles de pensée sur cette question. La première est que la Sainte Vierge est morte et a été élevée en corps et âme dans le ciel. L'autre, est qu'elle s'est endormie et a été élevée en corps et âme dans le ciel.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 634
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Mort de la Vierge Marie

Message non lu par pierresuzanne » dim. 15 févr. 2015, 13:56

Domii78 a écrit :J'aimerais savoir si Marie a connu la mort, car on dit qu'elle est montée au ciel, mais on ne la voit pas mourir... Pouvez-vous me parler avec des versets ?
Il va être difficile de répondre exactement à votre question puisque vous voulez qu'on vous réponde avec des versets de la Bible et il n'y en a pas.
Concernant la fin de Marie, il y a juste des indications en creux.
Marie est toujours présente auprès des apôtres lors de la venue de l'Esprit-Saint à la Pentecôte. Elle est nommée par Luc au début des Actes des apôtres (Actes 1, 14). Puis Marie disparaît de la Bible, plus personne n'en parle. On pense donc qu'elle est décédée peu de temps après la pentecôte, elle devait avoir environ 55 ans.
Ce que nous savons de sa mort provient de la Tradition, des récits faits par les premiers chrétiens, mais ces récits ne sont pas dans la Bible.

Elle serait montée au ciel avec son corps immaculé.

La Tradition veut que Marie soit considérée comme notre mère spirituelle et qu'elle ait un rôle privilégiée pour intercéder pour nous auprès de Dieu. Cela provient d'un verset de l’Évangile de Jean.
Au moment de la mort en croix de Jésus, tous les apôtres avaient fui, Jean était le seul homme à être resté au pied de la croix.
Quand Jésus voit Marie et Jean au pied de sa croix, il dit " Mère voici ton fils et fils voici ta mère" (Jean 19, 26-27). Il parle à tout ce qui reste de l'Eglise. Jean (qui symbolise l'Eglise) prend Marie chez lui... comme l'Eglise prendra "Marie chez elle" dans les siècles à venir.

La Bible parle peu de Marie, c'est vrai, mais elle en parle à des moments-clés : Annonciation, Visitation, enfance de Jésus, premier miracle, passion, Pentecôte. La Bible parle de Dieu... Marie n'est pas le personnage principal, mais c'est tout de même un personnage historique à l'existence prouvée autant que celle de Jésus. Marie a donc eu une existence réelle, une vie réelle et un décès réel, dont la Tradition a témoigné plus souvent que les Évangiles ou les Actes.
Finalement, le plus simple pour accéder à la vérité sur Marie et à la compréhension de son statut dans l'Eglise.... c'est de la prier. Vous verrez bien alors quel est son rôle dans l'Eglise et vous comprendrez pourquoi elle a tant d'importance.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Mort de la Vierge Marie

Message non lu par Fée Violine » dim. 15 févr. 2015, 21:41

Voir ce débat sur la question (en "Apologétique"):
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... =dormition

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11189
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Mort de la Vierge Marie

Message non lu par Fée Violine » dim. 15 févr. 2015, 21:44

Fée Violine a écrit :Voir ce débat sur la question (en "Apologétique"):
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... =dormition
et celui-ci (en "Théologie"):
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... on#p241970

Avatar de l’utilisateur
antoine75
Barbarus
Barbarus

Questions sur la Vierge Marie

Message non lu par antoine75 » ven. 08 sept. 2017, 13:13

Sommes-nous tous fils adoptifs de Marie ?

Bonjour,

Lorsque Jésus dit à Jean, le disciple qu'il aimait, "voici ta mère" et à Jean, "voici ton fils", Jésus a fait de Jean le fils adoptif de la Vierge Marie. Pouvons-nous dire que nous sommes les fils adoptifs de la Vierge Marie ? Ce qui fait de nous les frères adoptifs de Jésus ?

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 148
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Sommes-nous tous fils adoptif de Marie ?

Message non lu par Dominus vobiscum » sam. 09 sept. 2017, 20:43

Bien sûr!!! C'est au pied de la croix qu elle nous a enfanté. Nous sommes ses enfants. Marie est notre Mère.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2394
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Sommes-nous tous fils adoptif de Marie ?

Message non lu par poche » dim. 17 sept. 2017, 11:39

Si vous n'avez pas Marie comme votre mère, comment pouvez-vous avoir le Christ en tant que votre frère?

Avatar de l’utilisateur
antoine75
Barbarus
Barbarus

Re: Sommes-nous tous fils adoptif de Marie ?

Message non lu par antoine75 » ven. 22 sept. 2017, 0:02

poche a écrit :
dim. 17 sept. 2017, 11:39
Si vous n'avez pas Marie comme votre mère, comment pouvez-vous avoir le Christ en tant que votre frère?
Oui, c'est vrai puisqu'il est le fils unique du Père. Nous pouvons être frère par la Vierge Marie.

De plus, dans la passion du Christ de Mel Gibson Jésus dit à Jean "Fils, voici ta mère". Est-ce que ça veut dire que Jésus est le père de Jean ? Le Père tout-puissant et qu'il a fait de Jean un deuxième Christ ?

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1089
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Sommes-nous tous fils adoptif de Marie ?

Message non lu par Libremax » ven. 22 sept. 2017, 10:20

antoine75 a écrit :
ven. 22 sept. 2017, 0:02
De plus, dans la passion du Christ de Mel Gibson Jésus dit à Jean "Fils, voici ta mère". Est-ce que ça veut dire que Jésus est le père de Jean ? Le Père tout-puissant et qu'il a fait de Jean un deuxième Christ ?
Bonjour antoine75

non. Cela veut dire qu'à la Croix, Jésus nous enseigne de nouvelles relations.
La paternité, la filiation, n'est plus seulement dictée par les liens du sang, et les liens de hiérarchie ou de préséance deviennent des liens d'amour.
Ainsi, Marie peut trouver un fils dans le disciple de Jésus, (elle qui pourtant à cet instant devient veuve et sans famille) et par extension mère de l'Eglise entière,
et Jean peut trouver dans celle à qui il doit le respect de la mère de son maître, et probablement aussi dans celle qui en sait long sur lui, une mère à qui il va pouvoir se confier entièrement, et avec lui, l'Eglise entière.

Ce que fait Jésus, c'est d'indiquer à Marie qu'elle est mère de Jean, et à Jean qu'il est fils de Marie.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités