Deux textes identiques

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Deux textes identiques

Message non lu par Invité » jeu. 08 janv. 2015, 2:13

2 Rois et Isaïe 37 sont tous deux identiques : j'aimerais comprendre pourquoi ce texte est écrit deux fois ?

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5058
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Deux textes identiques

Message non lu par gerardh » jeu. 08 janv. 2015, 10:29

_______

Bonjour,

En premier lieu, sont-ils rigoureusement identiques. Vérifions. Le cas échéant les petites différences peuvent nous éclairer en partie sur cette question.


_______

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 634
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Deux textes identiques

Message non lu par pierresuzanne » jeu. 08 janv. 2015, 13:35

touriste a écrit :2 Rois et Isaïe 37 sont tous deux identiques : j'aimerais comprendre pourquoi ce texte est écrit deux fois ?

Pouvez vous être plus précis sur le texte écrit deux fois, vos références ne sont pas exactes.

2 Rois signifie que vous renvoyez au deuxième livre des rois. Or il commence ainsi :
01 APRES LA MORT D’ACAB, le pays de Moab se révolta contre Israël. 02 À Samarie, Ocozias tomba du balcon de sa chambre haute. Il se fit très mal. Il envoya des messagers et il leur dit : « Allez consulter Baal-Zéboub, dieu d’Éqrone, pour savoir si je guérirai de ce mal. »03 Mais l’ange du Seigneur dit à Élie de Tishbé : « Lève-toi ! Monte à la rencontre des messagers du roi de Samarie et tu leur diras : “N’y a-t-il donc pas de Dieu en Israël, que vous alliez consulter Baal-Zéboub, dieu d’Éqrone ? "

Isaïe 37, veut dire que vous parlez du chapitre 37 du livre d'Isaïe qui commence ainsi :
" 1 Lorsque le roi Ézéchias eut entendu cela, il déchira ses vêtements, se couvrit d'un sac, et alla dans la maison de l’Éternel. 2 Il envoya Eliakim, chef de la maison du roi, Schebna, le secrétaire, et les plus anciens des sacrificateurs, couverts de sacs, vers Esaïe, le prophète, fils d'Amots. "

Cependant il est possible qu'il y ait des versets identiques à différents endroits de la Bible. Il ne faut pas être naïf dans votre lecture de la Bible. La Bible n'est pas le journal d'une collégienne qui raconterait ses états d’âme au jour le jour. Il s'agit d'un livre qui a été compilé pendant des siècles et après des siècles de transmission orale. Certaines parties peuvent donc se retrouver en plusieurs endroits en raison du travail de rédaction et d'élaboration qui a eu lieu.

La Bible n'a jamais été un livre considéré comme tombé du ciel. Elle n'est pas écrite par Dieu, mais inspirée par Dieu. Cela fait une énorme différence.
La Bible a été officillement écrite par des hommes, inspirés certes, mais qui restent des hommes.
Vous connaissez l’Évangile selon Luc, selon Marc, selon Matthieu, selon Jean, les épitres de Pierre, de Jacques, de Jean, de Paul ?

Depuis les débuts de sa rédaction, la Bible ne dissimule pas qu'elle a été écrite par des hommes ... avec toutes les approximations que cela comportent !
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
Milla
Barbarus
Barbarus

Re: Deux textes identiques

Message non lu par Milla » jeu. 08 janv. 2015, 15:54

Touriste parle du chapitre 19 du Deuxième livre des Rois et du chapitre 37 du livre d'Isaïe.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5058
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Deux textes identiques

Message non lu par gerardh » jeu. 08 janv. 2015, 22:30

_________

Bonjour,

Voici ce que j'ai trouvé sur le site Bibliquest : « Méditations sur le second livre des Rois » par Henri Rossier
http://www.bibliquest.org/HR/HR-ETUDES-at12-2Rois.htm#TM42

Je désire faire une ou deux remarques sur les trois récits de la vie d’Ézéchias, contenus dans la Parole (2 Rois 18-20 ; 2 Chron. 29-32 ; És. 36-39. Notre récit seul débute par la révolte d’Ézéchias contre Sankhérib, suivie de l’invasion de Juda et de l’humiliation du roi, en suite de son manque de confiance. C’est que ce récit nous présente la carrière des rois placés sous leur responsabilité. La discipline de Dieu envers Ézéchias lui montre, en cette occurrence, que la confiance en l’Éternel a seule le pouvoir de le garder. Ce même récit insiste, avant tout, sur le caractère du vrai témoignage, au temps de la fin ; il consiste dans l’abandon de tout mélange avec l’idolâtrie du monde. Nous trouvons ensuite l’attaque de Sankhérib contre Jérusalem, où la confiance absolue d’Ézéchias en l’Éternel est mise à une épreuve dont elle sort victorieuse.

Dans le récit des Chroniques, nous trouvons le roi selon les conseils de Dieu. Juda n’est plus qu’un petit résidu insignifiant, confiné à Jérusalem. Le roi apparaît, dès le premier jour, comme préparé de Dieu pour son oeuvre de grâce. Le temple de l’Éternel reste avec le résidu qui en a la garde. Ézéchias le purifie, restaure dans son intégrité le culte de Dieu, et celui des faux dieux est déraciné et aboli. Le résidu du peuple acquiert ainsi le droit d’être le porteur du témoignage de Dieu. Mais il faut encore garantir la cité de Dieu de l’ennemi, en lui coupant les sources qui alimentent la ville ; il ne lui reste plus rien de commun avec le témoignage. Ce dernier est complet dans la mesure et les confins de ce petit peuple humilié. L’histoire de l’attaque de Sankhérib contre Jérusalem est beaucoup plus brève ici que dans les deux autres récits.

En Ésaïe, nous avons l’histoire d’Ézéchias au point de vue prophétique. Trois faits seulement y sont exposés en détail : l’attaque de Sankhérib et la maladie mortelle d’Ézéchias, suivie de la visite des ambassadeurs, qui explique prophétiquement l’élévation et la chute de Babylone, en rapport avec Juda. Dans ce récit, Ézéchias est, en quelques points, le type du Messie, en beaucoup d’autres, le type du résidu. Ce dernier, condamné à mort, reprend comme une vie de résurrection. La maladie d’Ézéchias, mentionnée aussi dans les deux autres récits, acquiert, en Ésaïe, une importance prophétique toute particulière, par la mention de «l’écrit d’Ézéchias», plainte prophétique du résidu, qui désire célébrer l’Éternel «dans la terre des vivants» (Ésaïe 38:9).

__________
Dernière modification par gerardh le sam. 10 janv. 2015, 22:24, modifié 1 fois.

Domii78
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : mer. 14 mai 2014, 15:47

Re: Deux textes identiques

Message non lu par Domii78 » jeu. 08 janv. 2015, 22:40

Milla voilà, c'est ça : 2 Rois 19 et Isaïe 37.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5058
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Deux textes identiques

Message non lu par gerardh » sam. 10 janv. 2015, 19:02

_______

Bonjour touriste,

Voila un autre commentaire que j'ai trouvé sur le site Bibliquest [site protestant]. Les références sont : L’Eternel est salut : commentaire du prophète Esaïe par Arend Remmers
http://www.bibliquest.org/Remmers/Remmers-at23-Esaie.htm#TM386
"Ces chapitres 36 à 39 d’Esaïe concordent jusque dans les détails avec le récit de 2 Rois 18 à 20, alors que le second livre des Chroniques contient un récit condensé (32:1-33). Deux différences importantes doivent cependant être mentionnées : au début du chapitre 36, Ésaïe omet la faiblesse de foi d’Ézéchias et sa soumission inutile à Sankhérib, ce que rapporte 2 Rois 18:14-16 ; par contre, au chapitre 38 (v. 9-22), Ésaïe ajoute le « psaume » qu’Ézéchias a écrit après sa guérison miraculeuse".
Mon post précédent est sans doute un peu jargonnant et écrit en patois de Canaan. Peut-être pourriez-vous poser des questions plus simples ce qui aiderait à apporter des réponses plus facilement compréhensibles.

Une autre pensée. Dans la Genèse, Joseph interprète les songes du panetier et de l'échanson et on lui demande pourquoi il y a eu chaque fois 2 songes. Il répond que c'est parce que les choses prédites ont été fermement arrêtées par Dieu. Dans l'Ecclésiaste je crois il est aussi écrit : "Dieu parle une fois, et deux fois, et l'on n'y prend pas garde ...". Combien de fois Dieu vous a-t-il déjà parlé ?


_________

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités