Sur la chasteté

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Sur la chasteté

Message non lu par Invité » jeu. 12 juil. 2012, 13:42

Bonjour,
Est-il possible de rester tout le temps chaste quand on est un homme célibataire?

Je me pose vraiment la question, car moi je le suis depuis longtemps (célibataire), et bien que je parvienne a être chaste 1 semaine (et par pensée et par action, annihilation totale de la sexualité), au delà je vous avoue que j'ai du mal, la tentation est si forte... le désir est toujours a la porte...

De fait je repense a la parabole du semeur, et sur le fait que j'ai peut être pas de racine et peu de persistance, un sol peu profond...

C'est un drôle de combat que je mène.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5048
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par gerardh » jeu. 12 juil. 2012, 15:36

______

Bonjour,

Nous voyons en 1 Corinthiens 7, 8-9 : "Or je dis à ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, qu’il leur est bon de demeurer comme moi. 9 Mais s’ils ne savent pas garder la continence, qu’ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler".


________

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8048
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par Raistlin » jeu. 12 juil. 2012, 15:44

touriste a écrit :Est-il possible de rester tout le temps chaste quand on est un homme célibataire?
Oui, vous avez plein d'exemples : prêtres, religieux, laïcs célibataires...

Bien sûr, nous restons pécheurs et nous sommes toujours tentés par des pensées, des regards, des gestes. La victoire n'est jamais acquise dans ce domaine, il faut demeurer vigilant et comme le dit le Christ, prier pour ne pas entrer en tentation. La vie dans l'Esprit-Saint est la clé pour vivre la chasteté dans le célibat comme dans le mariage d'ailleurs.

Mais c'est vrai que l'appel naturel de l'homme est au mariage. Donc si vous avez des difficultés à rester dans la chasteté en étant célibataire, il faut vous poser la question du mariage si c'est possible.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par Invité » jeu. 12 juil. 2012, 18:45

Merci de vos réponses

Y a -t il qui me lise ici des hommes célibataires et chastes depuis des semaines voir des mois ? comment avez vous fais pour y arriver? quel a été le déclic ? y a t-il eu un déclic ?
je pense que les mariés ou en concubinage ne peuvent pas comprendre. Il faut vraiment le vivre pour en mesurer la difficulté physiologique.

Je prie, et je mesure combien l'amour de Dieu et sa perfection dépasse largement ce que la sexualité peut apporter. Mais passé le cap d'une semaine, la nature veux reprendre ses droits, comme si ce que je demandais étais "trop" contre-nature, trop exigent.

C'est un combat constant, on est jamais tranquille, aucune garantie. La ferveur de foi d'une journée peut très bien laissé la place a la tentation le lendemain, ce qui créer sans arrêt une instabilité usante.

Le fait de ne recevoir aucun témoignage affectif quotidien (çà c'est un massacre), ajouté aux vacances et aux week end seuls augmentent la difficulté.

Et puis, et là je pense que plusieurs me comprendront, quand je prie une semaine avec beaucoup de cœur, et que la semaine suivante a la faveur d'une entrée en tentation je pèche, ne serais-ce qu'une fois, je me dis que ca annule tout ce que j'ai fais la semaine d'avant,que je rompt quelque chose... que quand je priais et disais a Dieu toutes ces belles paroles, Dieu notre Père, qui voit dans l'avenir, savais ce que j'allais faire et ainsi j'ai le sentiment que je perd toujours plus en crédibilité devant lui...
du coup l'impression que j'avance jamais, que je fais QUE le décevoir.

Et puis le sexe seul, sans affection, pousse a la débauche car l'affectif est remplacé par l’imaginaire.
Pour être totalement franc, mon péché est de regarder des couples faire l'amour, des clips enregistrés sur la toile, c'est toujours comme ca, je ne m'imagine jamais moi en situation mais adopte une position tierce.
Et je pense sans trop me tromper que c'est malheureusement devenu une pratique courante pour pas mal de jeunes comme moi. Avec, aussi egalement, l'imagination de scenario inconvenant (constituant particulièrement "l’offense de la faute")

j'ai envie de changé cela, et je sais que je le peux, mais la seule chose que j'aime pas dans la chasteté et le célibat c'est cet espece de vide precedent la tentation que j'arrive pas encore a dompté.
C'est un fonctionnement mental en fait, j'y parvient mais je n'arrive pas a le garder, pas encore en tout cas.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par Mac » jeu. 12 juil. 2012, 23:05

touriste a écrit :....C'est un fonctionnement mental en fait, j'y parvient mais je n'arrive pas a le garder, pas encore en tout cas.
Bonjour,

Pourriez-vous nous dire votre âge touriste?
Oui, je crois que c'est mental. Nous sommes le temple du Saint Esprit et non des animaux.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1656
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par zelie » jeu. 12 juil. 2012, 23:09

Bonsoir Monsieur, et bienvenue sur ce forum.
Une dame célèbre, soeur Emmanuelle, a avoué avant de mourir que rester chaste en pensée dans un monde qui l'incitait au mariage et aux fêtes lui a été difficile, et a relevé de la lutte... jusqu'à ce qu'elle rentre au couvent où toute idée de ce type s'est évanouie.
Elle explique cela par l'action de l'Esprit-Saint, elle qui s'y était donnée corps et âmes, mais pas seulement. Elle explique que dans une communauté, elle a trouvé un esprit d'entraide, une occupation constante du corps et de l'âme, et à la lire le lecteur finirait presque par conclure que sûrement, ces occupations n'ont pas été instituées pour rien, mais au contraire pour cadrer et aider les âmes dans tous leurs combats, et pas que celui de la chasteté.
Aussi, j'ai envie de vous dire; on ne change pas une équipe qui gagne. Ni une recette qui gagne.
Combattez l'oisiveté, c'est elle qui vous laisse le temps de faire ce que vous ne voulez pas faire. Commencez par là, c'est un vrai déclic; c'est la clé de la libération.
Priez, et demandez de l'aide; à Dieu, à Joseph, qui est la chasteté masculine incarnée, au Saint Esprit, dispensateur de tous les dons, et à un prêtre, ou un ami. Sachez que dans toutes les batailles que l'on mène, chasteté ou autre, vous n'êtes jamais seul; Dieu vous voit, Dieu vous aide, Dieu devance votre prière.
Créez autour de vous un environnement physique, de travail, spirituel qui vous aide au lieu de vous entraver.
Imitez Soeur Emmanuelle: lisez son dernier livre, nourrissez-vous en, inspirez-vous en et lirez-en des principes applicables à votre quotidien.


J'ai du mal à le partager, mais je suis abstinente depuis plus de 12 ans, et je suis jeune, et je suis dans le monde, - quoique sans y être vraiment-.
Comment je fais? J'ai lu soeur Emmanuelle, Mère Térésa, et d'autres, et j'ai absorbé comme un éponge, parce qu'il le fallait, parce que j'avais soif de parole.
J'ai voulu de toutes mes forces et de toute mon âme cheminer auprès de Jésus, n'être qu'à Lui. Prier, être labourée, encore et encore, continuellement, par l'évangile. Je ne vous en citerai pas une phrase. Mais à chaque ligne un monde apparait dans mon esprit, et je reste absente du monde, à contempler l'infinie sagesse de Dieu. N'en déduisez surtout pas que moi je suis sage; je suis un ouragan dedans, un boulet dehors. A tel point que je suis la seule brune de France à se faire traiter de blonde par la totalité de ses collègues!
Pour les tentations sexuelles, je prie, et plus je suis tentée, plus je prie, et ça passe. Certaines luttes (de tous genres) durent des mois, pas grave, je prie, je prie, je prie; je prie en travaillant, je prie en cuisinant, je prie en me lavant, en m'endormant, en écoutant quelqu'un me parler, continuellement, du moins j'essaie. Pour moi la lutte, elle se situerait d'ailleurs plus dans le fait d'arriver à ne pas me décourager de la voie étroite; avoir quelqu'un à qui tout dire est un grand réconfort, ne pas en avoir est cruel. Mais le combat, j'adore!
Je travaille beaucoup, beaucoup, beaucoup, tous les jours, même en vacances, et en vacances plus dur que le reste du temps; aujourd'hui, je suis en vacances, je traduis entre autres choses un livre (une bible qui traite de mon boulot en fait). Ma journée commence à 5h30/6 heures, se termine à 23h00, sans pause, sans avoir le temps de reprendre mon souffle. Toujours. Toute l'année. Et je suis chef de famille, alors je suis aussi disponible pour quoi que ce soit à faire, à toute heure, tout le temps. Chaque vacance est aussi l'occasion de refaire une pièce de ma maison, du ciment aux finitions (rideaux par exemple).
Mon souci aujourd'hui c'est plus que je suis accro au boulot qu'au sexe, mais l'impureté, c'est un truc qui peut être tellement insidieux que jamais il ne faut se sentir au-dessus de ça. Même après tout ce temps, je pense toujours que comme tout un chacun je pourrais tomber et pêcher ne serait-ce que pour échapper un instant à ma volonté de chrétienté; l'être humain est tellement zarbe qu'il peut porter en lui-même ses propres contradictions. Par exemple, confondre fête et licence pourrait m'arriver comme ça arrive à d'autres (surtout par chez moi, où il y a des fêtes tous les jours qui résonnent sous mes fenêtres et des tas de gens éberlués de voir une nana bancable tout à coup fermer les yeux, les mains jointes ; ça fait trébucher les joggeurs, mais moi il faut bien que parfois je me retire du monde en urgence aussi)

Mon exemple est spartiate, et il ne vaut que pour le cas particulier, c'et vrai. Mais vous aussi, à vous laisser explorer par vos questionnements, vous trouverez votre modus vivendi, vous trouverez votre cadre, vos buts.
S'ouvrir aux autres, s'oublier pour faire des tas de choses, remplir sa journée, confier sa nuit à Dieu, confier au matin son jour à Dieu, faire des neuvaines, qui tissent les fils rouges du quotidien, tous ces actes mis bout à bout, et d'autres encore que vous inventerez, font que l'esprit de départ se modifie, s'apaise, se calme; le regard change, les profils se dégagent et incitent fortement à l'imitation; de Marie, de Jésus, de Joseph (on se surprend à se poser la question: qu'aurait fait Joseph en pareil cas? ou Marie, ou Jésus). L'esprit change; ce qui autrefois aurait suscité une certaine curiosité laisse indifférent, ou initie le détournement des yeux, ou l'effort -le réflexe?- encore renouvelé de se détacher du monde.

Par exemple, personnellement, une chose que j'ai trouvé remarquable chez Notre Maman du Ciel, c'est le jour où Joseph, s'apercevant qu'elle était enceinte, fut surpris et déçu. Marie a prié ce jour-là, intensément; pas pour échapper à la lapidation, qui était le "tarif en vigueur" pour la femme dans son cas, mais tenez-vous bien, pour que Joseph ne pèche pas, même en pensée, à cause d'elle. L'âme de Joseph et la pureté de cette âme avait tellement de valeur pour elle que penser que cette âme, si pure, si sainte, pouvait se souiller ne serait-ce que d'une ombre de pensée de perplexité humaine lui a été insupportable (dans Marie Trône de la Sagesse; il s'agit d'une révélation privée mais approuvée par les autorités religieuses diocésaines de l'âme recevant la révélation; cependant, comme toute révélation privée, la prudence est de mise, aussi, comprenez que je cite ma source par honnêteté, mais pas pour vous influencer à la lire si ce n'est pas votre tasse de thé).
Croisant cette lecture avec un livre de Mère Térésa (celui que j'ai maravé grave tellement je l'ai souvent bouffé mais dont le titre m'est toujours aussi totalement inconnu tellement je ne m'y arrête pas), qui décrit les êtres humains comme des Jésus à aimer du plus profond de son âmes et comme des autres soi-mêmes; croisant aussi ces lectures avec mes expériences, je me suis surprise à penser un jour que les hommes aux regards brûlants étaient mes frères, mes âmes-moitié, qui méritaient tellement mieux qu'un coup... qui méritaient de croiser un jour quelqu'un qui les regarde comme Joseph les aurait regardés: comme des âmes à élever, des âmes à faire émerger à une autre réalité que celle qui les emprisonne, des âmes à libérer. Et cette libération passait par l'amour de soi; leur faire comprendre qu'ils pouvaient s'aimer assez pour considérer qu'ils valaient plus que d'être les jouets d'une mode ficelée par des milliardaires du porno, leur faire comprendre qu'ils pouvaient aussi regarder chaque femme comme un temple de Dieu, une perle sacrée, rare et unique, qui mérite tellement mieux pour gagner sa vie que de se réduire à onduler du cul, qui mérite une respect tellement élevé qu'on a envie de la protéger, même contre elle-même. Et puis tout un tas d'autres choses du même genre.

A contrario on reste totalement, mais alors totalement humain, et on a plutôt intérêt à rester droit dans les bottes de l'humilité et de la lucidité.
Vous savez, quand je vois un couple uni, tendre, rassurant, ça me renvoie à mon choix, et c'est dur. L'absence de partage et de sécurité, c'est dur. Ces choses-là pourraient encore me renvoyer à des désirs impurs, à une sorte de poudre de perlimpinpin dotée du pouvoir de me déclouer de ma croix. Alors de mon choix, j'en fais un tremplin; je redouble de prière, d'invocation à l'Esprit-Saint, et si ma pensée chute (ben oui, j'ai pas d'ailes!), tant pis, je ne m'y arrête surtout pas, je reprends la prière et le travail, encore, encore, encore.

C'est le manège de la tentation en général; la pensée est tellement rapide, et tellement endormie des fois, que quoi que ce soit qui vous tente vous surprend dans ces instants; la jalousie, le désir de vengeance, la gourmandise, la paresse, le mensonge, la procrastination, et le sexe bien sûr. Quelle que soit la tentation, chute après chute, vous allez voir que vous allez apprendre d'elles; vous reconnaitrez les enchainements causals et les conséquences néfastes, leurs points communs, et à force d'essayer de les contourner, vous les contournerez. La façon la plus puissante de surmonter nos points de faiblesse qui ouvrent la porte au péché, pour moi, fut d'imiter Marie en chacune de ses dispositions d'esprit. Il se peut que pour vous un autre saint, un homme, vous parle plus, comme Saint Augustin, Saint Benoit, je ne sais. Mais ce que je sais, c'est que prendre exemple sur la vie et les luttes des saints est une excellente chose. Un mensuel comme Parole et Prière peut vous aider dans ces lectures, car il explore très richement chaque mois les écrits d'un saint, ce qui donne des idées efficaces de prolongements, en actes ou en lectures à se procurer. Le père Lastate par exemple m'a beaucoup marquée.

Je pourrais vous parler des heures des efforts pour se vaincre soi-même et des efforts que j'ai la cagne de faire pour stopper mon gros défaut de gourmandise, et de la facilité avec laquelle je tombe dans l'orgueil (et je crois que là sont les chutes les plus affreuses), mais j'ai avant tout essayé de vous donner un aperçu de différents angles de vue et dispositions qui peuvent initier un chemin pour vous.

N'oubliez surtout pas de vous tenir au plus près de Jésus par une prière sincère, profonde, abandonnée à sa providence, et n'hésitez pas à Lui demander tout simplement de vous enlever cette épine du pied, ou de vous aider à passer le cap de la tentation, une à la fois ou autrement, comme vous le sentez, et comme la Volonté de Dieu en dispose.

Que Jean-Paul II vous inspire son esprit de détachement qui a si bien su triompher en lui de ses défauts,
et sorry pour les fautes de frappe, j'ai sommeil,
Zélie
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 764
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par Anaisunivers » jeu. 12 juil. 2012, 23:25

Bonsoir,
Il ne faut pas considérer la chasteté comme la victoire de nos poignets : si je tombe, je recule, non ! Dieu nous relève là où nous sommes, Il prend le temps qu'il faudra.
Reconnaitre notre faiblesse, c'est bien. Même les plus grands saints furent tentés sur ce terrain-là ! Il est vrai que l'on est sans cesse tenté, c'est humain. C'est alors qu'il faut se laisser tomber dans les bras de Dieu. Prier le chapelet, aussi.

Quelques clés utiles : http://www.padreblog.fr/wp-content/uplo ... purete.pdf

En UDP,

Théophile
Quæstor
Quæstor
Messages : 388
Inscription : dim. 20 déc. 2009, 19:21

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par Théophile » ven. 13 juil. 2012, 21:45

Bravo Touriste, je suis fier de vous parce que vous êtes un combattant, tout votre être vous indique que vous êtes fait pour mieux ! C'est une signe de santé spirituelle certain, même si cette santé ne paraît pas au top !

En revanche je voudrais vous partager quelques remarques sur certains de vos propos.
...je parvienne a être chaste 1 semaine (et par pensée et par action, annihilation totale de la sexualité)
L'Eglise catholique demande d'assumer sa sexualité, de l'humaniser, de l'ordonner, pas de l'annihiler !
La sexualité est bonne en soi. Dieu a mis en nous des désirs vers le beau, le bon et le bien. Que je sois attiré par une splendide femme est tout à fait normal, que mon corps s'échauffe dans ce cas aussi. Qu'on ait envie d'une bonne glace bien fraîche en passant devant le marchant est normal aussi.
Le premier mouvement de désir n'est ni bon ni mauvais. C'est après que ma responsabilité entre en action. Si je suis submergé de pensées qui traitent la jolie fille qui passe devant moi comme un objet de plaisir, je suis encore chaste en n'adhérent pas aux pensées, même si j'ai le sentiment que je suis déjà souillé intérieurement.
En revanche, entretenir volontairement ces pensées relèvent de ma responsabilité.
Dieu préfère nous voir rechercher la paix dans les tribulations, quitte à ce qu'on se plante souvent, plutôt que de nous donner la paix d'un coup. Car Il aime nous voir grandir peu à peu, même si on tombe souvent. D'ailleurs s'Il nous avait donné la paix de l'âme d'un coup pour l'éternité, on ne l'aurait pas forcément remercié, ingrat que nous sommes. On aurait trouvé cela normal !
je pense que les mariés ou en concubinage ne peuvent pas comprendre. Il faut vraiment le vivre pour en mesurer la difficulté physiologique
Détrompez-vous, ce n'est pas parce qu'un mari a dit "oui" à une seule femme qu'il ne réagit plus aux autres ! D'ailleurs l'épouse ne devrait pas être le "défouloir" de l'époux ! Et pourquoi s'efforcer d'être chaste avant le mariage, si après c'est la débauche. Non, la chasteté c'est pour la vie ! Et heureusement !
du coup l'impression que j'avance jamais, que je fais QUE le décevoir.
Oui, se faire avoir ainsi donne un sentiment de nullité, de non-avancement. Mais ce n'est pas parce que le sentiment de souillure est fort que la faute est irrémédiable. Il y a des péchés que l'on fait sans vraiment les sentir. Ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas la force du sentiment qui indique le degré de la faute. Justement, poser un acte de foi, c'est de croire que Dieu m'aime, même si j'ai le sentiment contraire. C'est de vouloir l'aimer, même si je me sens comme un raté de l'humanité. Ce que Dieu attend de nous, c'est notre oui à la question qu'Il nous pose : "M'aimes-tu tel que tu es ? Veux-tu te laisser aimer tel que tu es. Si je te montrai toutes tes fautes, en un clin d'oeil tu mourras. Laisse-moi t'aimer."

A méditer :
[+] Texte masqué
AIME-MOI TEL QUE TU ES ...


Je connais ta misère, les combats et les tribulations de ton âme, la faiblesse et les infirmités de ton corps; je sais la lâcheté, tes péchés, tes défaillances; je te dis quand même. "Donne-moi ton coeur, aime-moi comme tu es».

Si tu attends d'être un ange pour te livrer à l'amour, tu ne m'aimeras jamais. Même si tu retombes souvent dans ces fautes que tu voudrais ne jamais connaître, même si tu es lâche dans la pratique de la vertu, je ne te permets pas de ne pas m'aimer.

Aime-moi comme tu es. A chaque instant et dans quelque position que tu te trouves, dans la ferveur ou dans la sécheresse, dans la fidélité ou dans l'infidélité.

Aime-moi, tel que tu es. Je veux l'amour de ton coeur indigent; si, pour m'aimer, tu attends d'être parfait, tu ne m'aimeras jamais. Ne pourrais-je pas faire de chaque grain de sable un séraphin tout radieux de pureté, de noblesse et d'amour? Ne pourrais-je pas, d'un seul signe de ma volonté, faire surgir du néant des milliers de saints, mille fois plus parfaits et plus aimants que ceux que j'ai créés? Ne suis-je pas le TOUT-PUISSANT? Et s'il me plaît de laisser pour jamais dans le néant ces êtres merveilleux et leur préférer ton pauvre amour!

Mon entant, laisse-moi t'aimer, je veux ton coeur. Je compte bien te former, mais en attendant, je t'aime comme tu es. Et je souhaite que tu fasses de même; je désire voir, du fond de ta misère, monter l'amour. J'aime en toi jusqu'à ta faiblesse. J'aime l'amour des pauvres; je veux que, de l'indigence, s'élève continûment ce cri : «Seigneur, je vous aime» C'est le chant de ton coeur qui m'importe. Qu'ai-je besoin de ta science et de tes talents? Ce ne sont pas des vertus que je te demande, et si je t'en donnais, tu es si faible que bientôt l'amour-propre s'y mêlerait; ne t'inquiète pas de cela!

J'aurais pu te destiner à de grandes choses: non, tu seras le serviteur inutile, je te prendrai même le peu que tu as car je t'ai créé pour l'Amour. Aime! L'amour te fera faire tout le reste sans que tu y penses; ne cherche qu'à remplir le moment présent de ton amour.

Aujourd'hui, je me tiens à la porte de ton coeur comme un mendiant, moi, le Seigneur des Seigneurs. Je frappe et j'attends; hâte-toi de m'ouvrir, n'allègue pas ta misère. Ton indigence, si tu la connaissais pleinement, tu mourrais de douleur. Cela seul qui pourrait blesser mon coeur, ce serait de te voir douter et manquer de confiance.
Je veux que tu penses à moi à chaque heure du jour et de la nuit, je ne veux pas que tu poses l'action la plus insignifiante pour un motif autre que l'amour.

Quand il te faudra souffrir, je te donnerai la force; tu m'as donné l'amour, je te donnerai d'aimer au-delà de ce que tu as pu rêver. Mais souviens-toi : «Aimes-moi tel que tu es». N'attends pas d'être un saint pour te livrer à l'Amour, sinon tu n'aimeras jamais.
Et je pense sans trop me tromper que c'est malheureusement devenu une pratique courante pour pas mal de jeunes comme moi.
Un clic c'est si facile. Ce n'est pas merveille si tant de personnes s'empêtrent là-dedans !

internet + isolement = bingo ! est l'équation du 21ème siècle. Quel progrès !
Utiliser votre cerveau pour supprimer (diminuer) ces deux paramètres, surtout le soir, et trouver une bonne habitude qui remplace le fait de se vautrer devant l'écran.

Quoiqu'il en soit, Dieu vous aime !
Yalla ! En avant !

jose
Censor
Censor
Messages : 60
Inscription : sam. 24 mars 2012, 20:19

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par jose » sam. 14 juil. 2012, 15:23

Personnellement la chasteté, la continence c'est imposée à moi naturellement depuis plus d'un mois je pense en réponse à mes prières.

Avatar de l’utilisateur
Vivificantem
Barbarus
Barbarus

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par Vivificantem » dim. 15 juil. 2012, 22:08

Bonjour jeune frère, je t'apporte juste un peu mon soutien en t'encourageant sur la recherche de cette chasteté.
Je suis resté chaste (au moins physiquement!) jusqu'à mon mariage il y a deux ans. J'avais près de 27 ans. Je vivais encore en France quand je me suis marié.
Il est possible de rester chaste sans des "souffrances" ou frustrations puisque je l'ai vécu jusqu'à mon mariage, mon épouse étant la seule femme que j'ai eu à embrasser!
Sur le plan mental et visuel, je dois avouer que j'ai eu quelques chutes que je peux compter! Et j'en connais un peu le mécanisme, ce qui m'aide en m'en protéger.
La prière quotidienne du chapelet m'a semblé une arme redoutable sur cette voix. C'est en effet, souvent lorsque j'omets de me retrouver avec la Vierge sur une période, sous prétexte que j'ai beaucoup à faire par exemple, que les "tentations remontent". Elle viennent par un clic sur l'image d'une femme décolleté qui s'affiche en haut `droite sur mon écran pour vendre tel ou tel produit. Lorsque tu cliques (pour regarder simplement la pub, tu peux rester un peu plus sur la page et voir...); ou bien un titre sur la robe de la star S... au festival de cannes... voir même certains titres qui annoncent un scandale! Ayant fait cela, notre imaginaire, très fructueux, cultive les images qui s'accumulent en nous et suscitent le désir d'en voir plus. Plus on en voit, plus on en a besoin, et plus on souffre du manque. Mais en réalité, ceux qui s'y adonnent ne sont pas plus "satisfaits", "épanouis" que ceux qui s'en gardent: l'esclavage de cette addiction ou du péché est plus difficile puisqu'on en demande toujours plus que le chemin, parfois difficile, de la chasteté, qui est cependant le chemin de liberté. Je crois que c'est St Dominique Savio qui disait que nos yeux sont comme des fenêtres par lesquelles le démon passe pour entrer en nous. Et quand il entre, c'est pour nous détruire. Le premier regard est accidentel, le second est volontaire, le troisième est dangereux. Ne pense pas que ces stars féminines qui te sont imposées à longueur de journée ou leur "boyfriend" sont plus heureux que toi.

Il faut être très concrets dans les mesures. Par exemple, à une période où j'avais une télévision, j'aime suivre jusque tard la nuit. Vers 1 ou 2h, lorsque je fais du zapping, je tombe inéluctablement sur des contenus pornographique présentées comme "érotiques" (les mots sont des pièges car on en demande toujours plus!). Je continue mon zapping pour aller suivre une émission qui me construit (je n'avais pas KTO). Mais avec le temps, j'amais beaucoup zapper entre 1h et 2h... :diable: Et à m'arrêter parfois, en me disant "juste pour 1 minute, histoire de voir ce qu'ils vont faire", et c'est là que je me retrouve à avaler des images qui me nuisent. J'ai donc jeté la télévision un mois plus tard, suite à une confession: Si ton oeil t'empêche d'entrer dans le royaume, coupe le et jette-le loin de toi! J'ai pu ainsi avoir plus de temps pour m'adonner à la prière et aussi être éveillé au boulot!
Le jeûne est aussi une arme redoutable. En principe, je pratique le jêune chaque vendredi (sauf au temps pascal! :toast: ). Cette pratique permet de se détacher de tout, en général, pour se rapprocher de Dieu. Avec le temps, j'ai réalisé l'importance de cette pratique face à toutes les formes de convoitise qui se présentent à nous.

Enfin, entoure-toi des amis chrétiens, des deux sexes, ou entretiens un réseau important de communion dans ta paroisse, avec des jeunes ou des personnes âgées. C'est mon expérience. Tu y trouveras plus de bonheur, je te le garantis.

Si tu as vocations à te marier, il n'y a peut-être pas beaucoup de temps à perdre. Mais ne pense pas que l'état du célibataire soit plus difficile que celui de l'homme marié car c'est la question de la fidélité qui se pose après. Je t'en parle puisque je sais de quelles tentations il s'agit. En réalité, le vrai "plaisir" de l'homme, son bonheur ne peut trouver son accomplissement, sa soif ne peut être véritablement étanchée qu'en Dieu. Les consommateurs des pornographie ou de contenus "érotiques", "suggestives", "dénudées"... (je vous laisse jouer avec les mots), sont aussi bien célibataires que mariés. Ceux qui ont des maîtresses ou amants ne sont pas les célibataires... Et ne te laisse pas divertir par ceux qui disent que c'est la faute du conjoint si on est infidèle: c'est juste parce qu'on ne se marie pas pour avoir le droit de coucher, ou parce qu'on croit que notre soif intérieur sera comblé par notre conjoint.
L'homme doit accepter une part de frustration, dans le sens que tous ses désirs ne sont pas à satisfaire et comprendre que son repos ne se trouve qu'en Dieu.

Bon courage!

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9476
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 19 juil. 2012, 11:18

jose a écrit :Personnellement la chasteté, la continence c'est imposée à moi naturellement depuis plus d'un mois je pense en réponse à mes prières.
Je crois que c'est là LA réponse : la chasteté est un don qu'il faut demander et se mettre en condition de recevoir.

Vivificantem propose très justement le jeûne ce genre de pécher se combat avec la prière et le jeûne.
Vous devez fuir tout occasion du péché, si nécessaire vous couper de l'internet.
Coupure totale ou partielle.
Pourquoi ne pas installer un contrôle parental vous interdisant l'accès à certains sites avec comme mot de passe 'Jésus aidez-moi à ne pas tomber à nouveau !'

Je prierai pour vous dans ce combat.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
antioche
Barbarus
Barbarus

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par antioche » dim. 29 juil. 2012, 8:24

touriste a écrit : Pour être totalement franc, mon péché est de regarder des couples faire l'amour, des clips enregistrés sur la toile, c'est toujours comme ca, je ne m'imagine jamais moi en situation mais adopte une position tierce.
Et je pense sans trop me tromper que c'est malheureusement devenu une pratique courante pour pas mal de jeunes comme moi. Avec, aussi egalement, l'imagination de scenario inconvenant (constituant particulièrement "l’offense de la faute")
Bonjour,
Je pense que le problème évoqué (celui de la difficulté à vivre la chasteté) trouve sa source dans un autre problème qui, lui, est un vrai "enfermement", une "totale dépendance" : la pornographie sur internet.
Vivre dans la chasteté à notre époque, c'est aussi vivre sans la sexualité sur internet.
Si nous n'y arrivons pas [peu importe les raisons : faiblesse, haut degré d'addiction, problème affectif ou spychologique], je pense qu'il faut trouver un "moyen" de supprimer cette "facilité du web" de manière radicale et réellement voulue, sans la prière et la repentance.
Je n'ai pas de solutions miracles. Une, peut-être, pourrait être de réfléchir au jour où l'ordinateur sera cédé ou vendu. En effaçant l'historique on n'enlève pas les traces de ces vidéos. Se le dire peut inciter à prendre des mesures radicales. Alors réinstaller les programmes [qui efface les traces] peut, dans la prière encore, être une méthode car, lorsque tout est remis à neuf, peut-être ne souhaite-t-on pas "re-salir" le disque dur et se "re-salir" soi-même !
C'est une idée, elle vaut ce qu'elle vaut... Tous çà pour affirmer qu'il ne peut y avoir chasteté sans accès facile à la pronographie sur le net.
C'est ma conviction, mais je peux me tromper ....

Avatar de l’utilisateur
ticaramel
Barbarus
Barbarus

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par ticaramel » mer. 01 août 2012, 18:22

Pour moi la meilleure façon de rester chaste c'est de se libérer du sentiment de culpabilité et d'arrêter de considérer la chasteté comme un sacrifice mais comme les prémices d'un acte d'Amour véritable. Rien est vrai lorsque c'est fait par obligation, une chose devient belle quand elle est faite avec amour.

Marie-Cécile
Ædilis
Ædilis
Messages : 36
Inscription : ven. 25 sept. 2009, 13:40

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par Marie-Cécile » ven. 03 août 2012, 7:07

Bonjour Antioche,

Je trouve que vous êtes très juste. Vivre sa chasteté dans notre époque est difficile si l'on cède à ces tentations pornographiques sur internet.
Ma solution est de vraiment utiliser internet que lorsque cela est nécessaire. Ce qui est dangereux c'est de trainer, perdre son temps et attendre le moment de basculer.
Alors oui effacer l'historique, peut être aussi installer des logiciels pare-feu et se restreindre à une utilisation courte et sérieuse.

Avatar de l’utilisateur
mozaya
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : jeu. 05 mai 2011, 14:59
Localisation : ici et là
Contact :

Re: Est-il possible de rester tout le temps chaste ?

Message non lu par mozaya » lun. 13 août 2012, 23:12

Bonsoir touriste

je tiens à saluer votre décision parce que l'on sent que vous souhaitez vivre pleinement cette chasteté;

Moi je la vie depuis toute petite, ce n'ai peut être pas pareil mais ce que je peux vous dire c'est que si vous continuez cette effort et que vous gardez en tête votre objectif final, vous finirez par vous y faire.
Je vous souhaite encore bon courage et que la vierge vous soutienne.
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi: miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi: miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi: dona nobis pacem.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités